Berlin durcit le ton sur l’immigration?

Berlin durcit le ton sur l’immigration?

Le ministre de l’Intérieur veut renforcer les conditions d’admission des étrangers.

La coalition de centre droit d’Angela Merkel durcit son discours sur l’immigration. Jeudi, les conservateurs de la CDU et les libéraux du FDP ont annoncé leur intention de faire voter une nouvelle loi au Bundestag renforçant les conditions d’immigration vers l’Allemagne: seuls les étrangers qui auront réussi un examen attestant de leur maîtrise de la langue de Goethe seront autorisés à rester. Le gouvernement confirme ainsi une inflexion à droite sur ces questions, amorcée avec la nomination du nouveau ministre de l’Intérieur, Hans-Peter Friedrich, issu de la CSU bavaroise.

L’amendement au texte actuel «restreindra à un an au maximum» la durée de séjour outre-Rhin des immigrants n’ayant pas passé l’examen d’allemand, affirment les députés, Hans-Peter Uhl (CDU) et Gisela Pilz (FDP). Cette disposition concerne uniquement les ressortissants de pays nécessitant un visa, comme la Turquie ou l’Égypte… Il touche donc en premier lieu les musulmans. Pour l’instant, la seule fréquentation d’un cours d’allemand suffit à obtenir le droit de séjourner outre-Rhin. Avec le nouveau dispositif, la coalition au pouvoir affirme vouloir s’assurer que les immigrants parlent effectivement l’allemand à la fin de leur «cours d’intégration». […]

(via )

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: