Bientôt, l’Europe islamique

Bientôt, l’Europe islamique

J’ai pu visionner voici peu une vidéo qu’un correspondant m’a expédiée. On y voyait une jeune femme travaillant pour la BNP exposer les principes de la finance islamique et la façon dont sa banque s’organisait pour respecter les principes de la charia. Il y était question de contrôle des produits financiers par des imams et de versement à des « œuvres de charité ».

La BNP n’est pas la seule banque concernée et, au train où vont les choses, toutes les banques européennes vont devoir montrer qu’elles sont respectueuses des principes du Coran et des hadiths, et rémunérer des gens qui sont à leur place dans une mosquée, mais pas dans une institution qui ne devrait rien avoir à voir avec la religion.

Et s’il ne s’agissait que de religion, ce ne serait qu’un moindre mal, mais il s’agit de bien davantage. Il s’agit d’orientation des prêts et des placements. Il s’agit d’utilisation de milliards de dollars, d’euros ou d’autres monnaies. Il s’agit, pour la charité, de dons à des organes liés au terrorisme international. Il s’agit de politique étrangère : dès lors que des fonds importants viennent de pays musulmans qui peuvent les retirer à n’importe quel moment pour les placer ailleurs, dans un autre établissement, dans un autre pays, il est évident que la marge de manœuvre pour ce qui concerne un nombre croissant de décisions est limitée et la liberté de choix plus limitée encore.

Il s’agit du fonctionnement même des sociétés : au nom de la lutte contre l’islamophobie, il sera bientôt impossible en Europe de tenir où que ce soit un discours critique sur l’islam ou même d’énoncer quelques vérités élémentaires à son sujet. En France, on parle de la création d’un « islam à la française » et ceux qui raisonnent ainsi semblent ne pas comprendre que l’islam repose sur l’idée transnationale de communauté des croyants.

Lorsqu’il y a des problèmes de violence faite aux femmes, on parle de « mentalités », de « familles », de « quartiers », mais le statut des femmes dans l‘islam n’est jamais évoqué. Lorsqu’on parle de natalité, on n’évoque jamais le changement profond de population qui touche ce pays. En librairie, les ouvrages islamiquement incorrects s’échangeront bientôt sous le manteau, comme s’il s’agissait d’écrits pornographiques.

On s’insurge, à très juste titre, lorsque le pape lève l’excommunication d’un évêque négationniste et antisémite, et je suis de ceux qui pensent que la moindre des choses que puisse faire Benoît XVI est de revenir sur sa décision immédiatement, car un homme tel que Richard Williamson n’incarne pas la moindre valeur religieuse, mais la lie de la terre. Mais on semble ne pas prêter attention au fait que le visage primordial de l’antisémitisme aujourd’hui en Europe et dans le monde est un visage islamique.
On semble vouloir ignorer qu’une organisation comme l’UOIF est la branche française des Frères musulmans, dont le Hamas est une autre branche.

Dans le reste de l’Europe, ce n’est pas mieux : après avoir tout fait pour chasser Ayan Hirsi Ali, le gouvernement des Pays-Bas a laissé incriminer Geert Wilders, parlementaire européen qui dénonce la montée de l’islam radical, et qui a réalisé un court-métrage, « Fitna », où il se contente de rappeler certains versets du Coran incitant à la violence et de montrer des prêcheurs s’inspirant de ces versets pour appeler au meurtre.

Geert Wilders avait été invité à la Chambre des Lords britannique pour montrer son film, le gouvernement britannique lui a interdit de pénétrer sur le territoire, alors qu’il laisse entrer des gens troubles qui prêchent le djihad. Un Lord appelé Nazir Ahmed s’est réjoui.

Bernard Lewis a écrit voici quelques années que l’Europe deviendrait islamique au cours du XXIe siècle. Je crains que le processus soit déjà très avancé. La bataille pour l’âme de l’islam entre musulmans radicaux et musulmans modérés semble aujourd’hui perdue.
Une part de la haine envers George Bush était due au fait qu’il dénonçait l’islam radical. Barack Hussein Obama plaît davantage à ceux qui donnent dans la soumission préventive. Non seulement il pratique lui aussi la soumission préventive, mais, comme il le disait voici peu sur al-Arabya, il a une famille musulmane. Pour les amis de la liberté, les années Obama vont être très longues…

Partager cette publication

(59) Commentaires

  • Guy Répondre

    En tant qu’électeurs vous êtes responsables de la politique des imbéciles irresponsables que vous avez élus.  Vos enfants vous maudirons.

    09/05/2010 à 23 h 33 min
  • RZ Répondre

    Mr Millière,

        Votre article contient plusieurs propos irrespectueux! car vous vous permettez de parler de choses dont vous n’avez aucune connaissance! Le fait que vous êtes un professeur à l’université ( où je suis d’ailleur étudiante), économiste etc ne signifie en aucun cas que vous pouvez prétendre tout savoir! Je n’ai certainement pas vos connaissance, mais à propos de l’Islam, SI. Et d’après ce que je vois vous faites parti des personnes qui se permettent de juger sans aucune réelle connaissance! C’est inadmissible! Vous ne parlerez jamais d’un sujet sans en connaitre toutes formes, alors je vous suggère d’étudier l’islam avant d’en parler. Vos faits sociologiques ne sont fondé que sur vos connaissance incontestable de la finance et de la sociologie, mais pas de l’islam! Par exemple vous dites qu’à propos des violences envers les femmes on parle de " famille " de " mentalité" etc mais pas de la vision islamique. Je pense que ces gens qui n’en parle pas sont plus lucide que vous, car ils ne se permettent pas de parler de ce qu’ils ne savent pas. Savez vous JUSTEMENT le point de vue de l’islam à propos du comportement avec les femmes?? Je vous affirme que non! vous ne savez pas. Dieu dit:  " Et parmi ses signes il a crée de vous, pour vous, des épouses pour que vous vivez en tranquillitée avec elles et il a mis entre vous de l’affection et de la bonté. Il y a en celà des preuves pour des gens qui réfléchissent’ (30:21)
    http://www.angelfire.com/journal/sunnah/femme/comportement.html Allez y vous y verrez peut être plus claire.

    04/03/2010 à 21 h 52 min
  • zac Répondre

    les europeens sont tellement naif, ils ne connaissent pas le vrai visage de l’islam .

    Etant moi meme  immigré chrétien vecu parmis les musulmans, je connait leur visage. En fait ils en ont 2 visages,quant ils sont minoritaires ils sont treès genti. Mais des lors qu ils devient majoritaire ils montre leurs vrai visage hainneu.

    En europes les immigrés musulmans ont posés leur racines bien profonds en montrant un visage genti, maintenant ils deviennent nobreux 5 million officiellement  en France mais en réalité ilya plus de 8 millions ces chifres ont été donnés par  un responsable de  la mosquée de Paris.

    Ils veulent pas reveler ces chifres de peur susités les réactions d’opinion publique.

    les gouvernements Europeen ont ouvertes les portes d’Europes aux immigrés musulmans, d’après eux les musulmans vont s’integrés dans la société et seront meme assimilé,  commes les immigrés Espagnoles, Italiens après la 2 guerres mondiale .mais quelle naiftée! les espagnoles, italiens ont integrés dans la société car ILS ETE CRETIENS ILS AVEZ LES meme valeurs, meme religion, .

    Pourquoi la France ou les Europeens ne font pas venirs des immigrés chrétiens à la place des immigrés musulmans que un jour ou l’autre seron un probelem pour eux.

    Les immigrés chrétiens ne ferrons jamais mal ni à la France ni à Europe car pour eux ils partages les memes valeurs religieux.

    On construit des mosquées par tout en France et Europe les collectivité locales les aides financièrement en leur donnant des terrains à 1 euros simbolique, et puis l’argent des pays de golfe qui coulent sous forme des prét banquaire.

    En fait les projet des musulmans ce de se venger  d’imposer leur simboles islamique et petit à petit devenir majoritaire et conquérir l’Europe par le nobre de taux de natalitée ainsi que les conversion.

    Dans les pays musulman ( arabes)on peut meme pas construir une petite chapelle, mais en Europe ilya + de 10.000 pojets des mosquée s en construction.

    Vu le taux de natalité des musulmans, d’ici peut de temps les musulmans  deviendron majoritaire imposeron leur charia,  la France et  l Europeens perdron totalement leurs valeurs, et leur cultures.

    Je ne comprends pas quant on parle de l’islam moderne à la Française, l’ISLAM ce L’ISLAM les base de l’islam sont des hadides et coran, pour mois ce se moquer des gens! ils depandes tous de leurs pays d’origine, allors arreter d’etre aussi naif, ouver vos yeux le danger est la !

    les musulmans n’aiment pas les Eropeens en particulier les français., ils vous detestent , ils se vengent,Ce la véritée.

     

    tanpi pour vous si vous ete à telle point naifs, et matériliste.

    30/11/2009 à 20 h 39 min
  • Anonyme Répondre

    salam. Bon ramadan à tous le musulmans,et paix à tous le monde.

    22/08/2009 à 12 h 14 min
  • djijin Répondre

    Tout à été et est fait fait pour que l’islam se radicalise.Je rappel au passage que aucunes preuves fiables n’a prouvées que Al Qa est responsable de la terreur . Je ne dit pas que Al qa est gentil au contraire ,mais je me demande qui finance cette organisation Diviser pour mieux régner et avoir l’ordre par le chaos. Le vrai ennemi se cache derriere des barrils et des taux d’intérets.                                                                                                                                                                                                                   C’est insultant de se tuer au travail pour de l’argent prété avec des garanties et des taux d’interet. JE NE SUIS PAS UN ESCLAVE.                                                                                                                                                                                    Non en effet rares sont les jeunes français qui suivent ces tarés, illuminés au plus haut point..Hypocrites et égoistes. Aussi l’exploitation dure depuis un moment ,la terre est mourrante .Nous nous battrons pour faire comprendre aux peuples arabe ,islamique, juifs que nous sommes pour l’égalité et que nous pensons a eux .Nous ne nous laisserons pas avoir par l’islamophobie ni la juifophobie . .Même si vous nous bombardez et nous dites c’est l’iran, nous n’y croirons pas vraiment car nous savons que vous êtes des menteurs. Nous savons maintenant et depuis un moment que grans père bush a aidé à financer le nazisme et a même été jugé coupable donc je ne vois pas pourquoi son petit fils ne serait pas en lien avec Al Qa .Bref  J e ne le dirait jamais assez mais j’ai 22 ans et je suis écoeuré.Paix à nos ames Merci

    21/03/2009 à 0 h 51 min
  • siniq Répondre

    Arthur

    Jésus etait juif ne vous déplaise et quel le dernier juifs à avoir fait sauter un immeuble ou un avion?

    Pour le 11 Septembre dans un pays où un journaliste de seconde  zone peut mettre en difficulté un prsésident, pansez vous qu’ une telle supercherie serait passée inappercue!

    Il n’ y auarit donc plus de fouille- m….. capable de rendre les water gate et la maison blanche au pays de l’ oncle Sam.Liberty Valence ils ont devenus fous.

    16/03/2009 à 19 h 31 min
  • Arthur Gohin Répondre

    Le court métrage de Guy Millière est ancien, et il n’a pas évolué.
    La réalité a bien émergé depuis, et la moitié des américains ne croit pas à la version officielle des attentats du 11 septembre, et pour eux si le gouvernement ment tellement c’est qu’il en est responsable. C’est la conclusion aussi de ceux qui regardent les faits de près.
    Quant aux discours barbares des imams sélectionnés, on peut en faire une collection du même acabit chez les rabbins d’Israël. Je ne crains pas la montée de l’Islam plus que la montée de n’importe quelle religion… comme le matérialisme athée qui règne actuellement en occident avec le massacre des enfants à naître.
    Les religions passent, Jésus demeure.

    15/03/2009 à 18 h 59 min
  • Pascale Répondre

    @ abdelbari

     

    "sans que le profit soit le seul objectif visé mais aussi une plus value éthique."

    Vous parlez ici de profit en oubliant de préciser que vous parler de profit "financier". Or trous les profits ne sont pas financiers. Fonctionner sur la sharia, pour une banque, c’est à dire pratiquer la charité pour des organisations humanitaires, cela signifie donner des fonds à des organisations exclusivement musulmannes. Car je vois mal une banque islamique aider, par exemple "Les petites seours des Pauvres". 

    Si donc le profit n’est pas directement  financier pour la banque islmaique, il l’est dans les avantages donnés aux organisations en accord avec la sharia. C’est un moyen d’étandre son pouvoir : polituqe te financier.

    Car chacun sait que l’Islam, avant d’être une religion est un sytsème politique.

    Et une "plus value éthique" est un concept éminemment subjectif. Car l’éthique musulmanne et l’éthique occidentale n’ont rien à voir

    14/03/2009 à 10 h 07 min
  • MAGNE Répondre

    Monsieur Abdel MOHAMED , Salam Aleik ( que le salut soit sur vous et votre famille ) , toujours aussi arrogant , vous voulez renvoyer les femmes à la cuisine . Attention que ce ne soit pas le contraire .

    L’Islam progresse en Europe et dans le reste du monde , c’est incontestable , comme la marée est tantôt haute , tantôt basse .

    L’Islam mal compris est encore responsable de la mort de cette jeune fille assassinée au Caire . Je suis de ceux qui ,ne font aucune différence entre Islam modéré et Islam radical .

    Il n’y a qu’un Islam , celui qui appelle au Gihad , comme vous en êtes une parfaite illustration .

    Vous attendez le Califat bien – guidé  comme leProphéte ( QSSSL Que le Salut Soit Sur Lui )  l’a indiqué : " la Prophétie demeurera parmi vous aussi logtemps que Dieu le voudra . Puis Dieu … " .

    Ne pas confondre Califat bien guidé avec l’arrivée du Mahdi , qui est le signal de la fin dernière .

    Le Califat bien – guidé est proche , et vous avez raison , l’Islam progresse de plus en plus , et c’est – ce règne du pouvoir absolu qui est en train de se mettre en marche .

    Puis viendra le Mahdi tant attendu , autant pour les Chïtes duodécimains  ( Irak , Iran )  , que les Sunnites des quatre écoles .

    Ne pas confondre le Mahdi des Chïtes , l’Imâm Ibn Al’ Askari qui à l’âge de 9 ans pénétra dans une grotte et dirige du ciel les hommes , comme Jésus pour les Chrétiens .

    Le Mahdi Sunnite ( Malékite – Maghreb , Machreck  , Hanéfite République de l’ex – Urss en gros , Chaféite Malaisie , Birmanie Asie du sud – est  , Hanbalite , 1% des Sunnites , Arabie Saoudite ) viendra donc à la fin des temps . Il remplira la terre de justice , sera de la famille du Prophété  et régnera sept ans .

    Ensuite disent les Hadith ( qui atteignent le niveau de la concordance abondante  et n’admettent pas l’Ijtihab ) , JESUS reviendra .

    C’est aussi ce qu’enseigne la Bible de l’Apocalyse de Saint Jean de Patnos , où la Jérusalem céleste descendra du ciel sur la terre ( fin du Nouveau Testament ) .

    Bien cordialement et à votre disposition .

    Allahu Alam . Car Dieu le sait mieux .

    MAGNE

    03/03/2009 à 18 h 58 min
  • OU812 Répondre

    "…Nos amis américains ici commencent à peine à évoquer, et encore, du bout des lèvres, ce qui ne marche pas aux US…"

    Ce qui ne marche pas ici, c’est l’intervention etatique dans les echanges economiques, dans l’education, et dans le domaine "sociale".   Effectivement, on voit les resultats partout, et ca va en accelerant. 

    Mais, =Pour revenir au sujet du fil=, nous avons pas, de loin, le meme niveau de  probleme islamo-fasciste/charia rampante parmi nousi que chez vous avez chez vous.   Nos pauvres (qui ne sont pas des "exclus" comme chez vous) sont encore majoritairement des occidentaux.   Chez vous, nous avons une transformation demographique qui represente la perte, ecrit d’avance, du coeur meme de l’occident.   Tout ceci a commence avec, le socialisme.  Sans ce dernier, vous avez pu se reproduire a un taux respectable, sans devoir importe des infectees du cerveau apportant ce virus mentale qui a son origine un Tordu (Piss Be Upon Him) des fonds du desert d’Arabie du 7ieme siecle.

    03/03/2009 à 16 h 52 min
  • dagmar Répondre

    bravo,

    c’est pas trop tot votre reveille. Maintenant vous copiez JMLP, seulement vous avez choisi les finances comme example…plus noble peut etre.

    03/03/2009 à 16 h 15 min
  • Barthélémy Répondre

    " L’Europe déjà, a bouclé ses valises spirituelles pour aller vivre les éternelles vacances de son non-être sur les rives du Potomac et les plages de Californie.

    Spirituellement, elle a émigré.

    Aux soldes de notre culture un article affiche un prix dérisoire et c’est l’Esprit européen. 

    De l’intérieur l’Europe a émigré vers le Coblence américain avec en tête ses «élites» complètement divorcées de ses peuples.

    De là ce sentiment qu’ont ceux-ci d’être abandonnés et d’errer dans des pays inconnus qui furent pourtant leurs patries. 

    J’ai, personnellement, ce sentiment de vivre une occupation de mon pays, de son âme, de son peuple. 

    Tout, dans mon quotidien, m’instille ce malaise.    

    Où est la France?  Où est l’Europe ? Je ne le sais plus. 

    Que veulent-elles ?  Rien.

    Que vivent-elles ?  Rien.  

    Mon pays, ce que je vois ?  Ma langue, ce que j’entends ?  Mon peuple ça ?  (…)    

    Et chaque Européen de qualité traîne cette angoisse d’identité -et de rôle- dans l’hôpital-Europe comme un grand oiseau traîne son aile brisée ".

    Jean CAU   Contre-attaques,  1993

    03/03/2009 à 11 h 17 min
  • Jean-Caude THIALET Répondre

    "Les-4-Vérités"  – 03 03 09

    @Mohamed : heureux d’apprendre que, pendant mon séjour à Dal El Beïda, j’ai "subi". Subi quoi, par Allah ? Le poids du Protectorat qui a permis à un Empire Fortuné qui partait à la dérive sinon en quenouille ? Le poids d’un Islam que le futur Maréchal LYAUTEY (dont je vous rappelle qu’il était  – comme je le suis – monarchiste) avait laissé se développer dans ce qui était une terre d’Islam, tout en interdiant aux Européens de pénétrer dans une mosquée (1) ? le poids d’un pays au soleil éclatant et aux paysages superbes que le génie français (et même européen) et l’argent des contribuables français (mais oui !) a permis de mettre en valeur en faisant de lui un pays moderne, doté d’un Etat, lui aussi moderne ? etc. etc. Je vous laisse le soin de compléter. Mais, je le sais, la reconnaisance n’est pas forcément une vertu islamique.

    Mais, bien que ne vous connaissant que par vos propos assurément provocateurs, je ne suis pas certain que vous apprécirez (je mets le mot au futur, et non au conditionnel, comme si votre prédiction était déjà accomplie !) que l’Islam tentaculaire soit partout répandu. Vous serez, vous seriez, parmi les premiers  à subir le dur joug de la chari’a. Comme les Iraniens en Iran, comme les Afghans en Afghanistan, et comme d’autres Afghans, déjà, sur un petit morceau de Pakistan. Et, pardieu ! vous ferez, vous feriez moins le flambard ! Et nous avec vous ! Salam !

                               Cordialement, Jean-Claude Thialet

    @Luc Sembour : bravo, et merci, pour votre réponse à @Un Ami. J’avais paré au plus pressé, craignant  que ce forum ne soit fermé très vite … Encore une pièce à verser au dossier : je me suis souvenu qu’après la Seconde Guerre, le Grand Rabbin de Rome s’était converti au Caholicisme, en prenant le prénom (Eugenio)  du Pape Pie XII en hommage à ce grand Pape qui eût dû figurer, selon de nombreux Juifs, parmi les "Justes" pour son action en faveur des Juifs ! Que je sache, ce Rabbin ne s’était pas mis à détester automatiquement les Juifs ! Mais, comme je l’ai écrit précédemment, que les Juifs se demandent pourquoi on les détesterait, je dis bien détesterait. Serait-ce pour des raisons religieuses, ou pour d’autres raisons qui n’ont rien avoir avec la race d’autant que, cela finira bien par se savoir : il n’y a pas, ou plus, de races.

    (1) non pour des raisons d’ostracisme religieux, mais pour éviter par exemple qu’un Européen pris de boisson y provoque un scandale…

    03/03/2009 à 9 h 43 min
  • Anonyme Répondre

    Iosa:

    Marianne? C’est bien chez Marianne qu’à retentit ce fameux scandale durant la présidentielle? Les rédacteurs et journalistes de ce supposé journal de droite conservatrice s’avérant être des électeurs de gauche?

    Je ne vois pas le mal de voter à gauche, mais c’est de se dire ensuite de droite que je trouve hypocrite.

    Parenthèse à part, j’espère que vous êtes capable de vous définir d’une façon ou d’une autre à part ne pas être islamiste de droite ou de gauche?

    A Luc Sembour et J-C Thialet:

    Le catholicisme a beau être une religion de paix et d’amour (dans ses textes tout du moins), dans la réalité c’est bien différent. L’Histoire regorge de contre exemples, et notament à l’égard des juifs. Discriminations, persecutions, pogroms (les orthodoxes ne sont pas en reste), propagande, massacres… C’est à contre cœur que nous accueillons les juifs en Europe après leur expulsion de leur terre, et c’est avec grand plaisir que nous les voyons quitter l’Europe après la création d’Israël. Et encore c’est pour mieux les accuser d’impérialisme et de colonialisme.

    Nathaniel

     

    03/03/2009 à 9 h 24 min
  • un ami Répondre

    Je suis tout à fait d’accord avec vous, Thialet et Sembour. Il était écrit que Jesus devait mourir. Mais je ne vous parle pas des livres ou des spiritualités mais des faits. L’amour partagé? juste un  principe servant à la propagande religieuse! Dans les faits, c’est intolérance, persecutions, inquisitions etc etc! vous le savez très bien!

    Les catholiques de base (de l’époque) n’etant pas trés intelligents (une chose en explique une autre), ils etaient tres permeables aux critiques envers les juifs. Et bien que les premiers chretiens sont juifs, se passé originel est très vite oublié voir effacé. Dans les faits (car les conteurs qui ont écrit les evangiles savaient pertinement qu’accuser les juifs directement equivaudrait à se fourvoyer) il y a toujours eu une animosité entre chretiens (catholiques en particulier) et juifs. Et cette animosité s’est traduit maintes et maintes fois.

    Je le dis et je le repete, au cas ou vous ne comprendriez pas, il n’est plus question des Ecritures, de la vie de Jesus etc etc mais bien des faits (qui sont tellement differents de la pensée de base du 1er siécle de notre ére). Et ces faits (J-P IIn’étant que l’exception qui confirme la règle) sont flagrants. Alors evidemment, beaucoup de catholiques ne sont pas antisemites (du moins aujourd’hui), mais ca n a pas toujours été le cas et on voit encore beaucoup de "bastions", urtout dans les milieux religieux et fortement pratiquant.

    03/03/2009 à 8 h 49 min
  • Florin Répondre

    au Lyonnais : avant de filer dans la barque de Millière … pourquoi ne pas faire ici, en France, la promotion des vrais patriotes (si si ! il en reste !), à chaque fois malmenés aux élections !!!

    P’tet bien que les graffitis et la drogue sont gênantes … mais ce n’est pas aux US que vous n’allez pas en rencontrer …

    Pourquoi ne pas avoir l’honnêteté de voir (et de dire !) que les problèmes que vous mentionnez ne sont pas DU TOUT franco-françaises ? Les ghettos, les graffitis, la drogue, la violence, les émeutes, les chauffards, les assoces nuisibles abreuvées au pognon public, ça existe partout … (sauf peut-être à Monaco !).  Se barrer ne règle pas forcément le problème. Même sur le plan purement perso.

    Ce qui manque sur ce site, ce sont justement les mises en perspective. Nos amis américains ici commencent à peine à évoquer, et encore, du bout des lèvres, ce qui ne marche pas aux US (et qui souvent nous pend au nez, vu le servilisme de certains à bien copier … ce qui ne marche pas ! pensez notamment à la discrimination "positive").

    Comme je vais souvent aux US, j’ai des tonnes d’exemples. Y compris certains "détails" dont personne n’a parlé ici. Tiens, le parrainage mafieux des Arts … Tu donnes à une fondation, et tu déduis ça de tes impôts. Donc, tu demandes à tes "frères" de monter la fondation, et tu leur fais le chèque. Les autres CONtribuables n’ont qu’à payer … Faites un tour à New York, dans la partie haute de Madison Avenue, vous comprendrez. Ce sont des poubelles impondérables : les ordures sont etiquettées, collées aux murs et gardées jour et nuit … Ceux qui font les chèques, (sur leur chéquier mais avec l’argent des autres), ont aussi le pouvoir de dire à quelques plumitifs affamés ce qu’il convient d’écrire dans les journaux …  La boucle est bouclée, la merde est autentifiée. Si vous osez dire que ça ne sent pas la rose, on vous réplique que vous n’y connaissez rien …

    03/03/2009 à 1 h 34 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]….

    "Je suppose que vous parlez en connaissance de cause lorsque vous affirmez : « tous les gens de gauche n’ont sans doute pas souhaités que la France devienne une terre d’Islam. ». Si vous en faites partie, ayez le courage de l’admettre, personne ne vous mangera, au contraire."

    Pas mal votre vue, mais encore une fois c’est à côté….. Ni Gauche, ni Droite et entre nous, je vais aussi sur le site de marianne2 pour faire comme ici…..

    ps: ni islamiste d’ailleurs, mais bon, comme je le disais avec SAS, il faut faire avec (les chrétiens), c’est les moins mauvais de tous…… en attendant mieux.

    ps2: avez vous écoutez le discours de Fillon ce soir à la tv ?…on dirait que celà se précise de plus en plus et que celà sent la bombe à neutrons…..

    02/03/2009 à 23 h 35 min
  • mohamed Répondre

    Bonjour à tous !

    Pas déçu, comme d’habitude… Par vos posts..

    Bien sûr :  l’Islam n’est que guerre et ruines… (voir Gaza…)…

    Et vous cher Jean Claude, quand vous viviez à Casa, vous avez "subi" chaque jour…

    Paix à tous, dans l’Islam !  Paix universelle bientôt…

    Abdel – Casa

     

     

     

     

    02/03/2009 à 22 h 46 min
  • Luc SEMBOUR Répondre

     

    A un ami,

       Vous vous trompez parce que vous ne connaissez pas les textes fondateurs de la foi catholique. Nulle part l’antisémitisme n’y est présent, ni cautionné, ni recommandé, ni suggéré.     

       Il faut savoir que le christianisme et donc le catholicisme sont nés à 100 % du judaïsme.

       Jésus était juif, ses douze apôtres également, et le 13ième apôtre, un nommé Saül (plus connu sous le nom de Paul) était un des grands érudits de la loi juive de son temps à Jérusalem. Paul était l’élève surdoué et très fidèle du grand Gamaliel, et donc pas de n’importe qui, puisque :

       Gamaliel était un Pharisien renommé. Son grand-père, Hillel l’Ancien, était à l’origine de l’un des deux principaux courants de la pensée pharisienne. Son approche était considérée comme plus tolérante que celle de l’école rivale, celle de Shamaï. Après la destruction du temple de Jérusalem en 70 de notre ère, la Maison de Hillel (Beth Hillel) l’emporta sur celle de Shamaï (Beth Shamaï). Comme toutes les autres sectes juives avaient disparu avec le temple, la Maison de Hillel devint le porte-parole du judaïsme. La doctrine de Beth Hillel constitua l’un des principaux fondements de la loi juive telle qu’elle est consignée dans la Mishna , laquelle allait elle-même servir de base au Talmud.     

        L’influence de Gamaliel fut déterminante pour ce qui est d’imposer cette école. Si grande était l’estime dont jouissait Gamaliel qu’il fut le premier à être appelé Rabban, un titre supérieur à celui de Rabbi. En fait, il était si respecté que la Mishna dit à son sujet : “ Depuis la mort de R[abban] Gamaliel l’ancien, la gloire de la Loi s’est éteinte, et avec elle sont ruinés la pureté et le Pharisaïsme [litt. “ la séparation ”]. ” — Sota 9:16.

        A part bien sûr le Christ, beaucoup de chrétiens considèrent que  Paul, intellectuel passionné et homme d’action, est le vrai fondateur du christianisme, par son prosélytisme infatigable et son influence stratégique énorme sur les orientations initiales de cette foi nouvelle, alors qu’il en avait été le plus virulent ennemi au point d’avoir organisé des emprisonnements massifs, des lapidations de chrétiens, etc…(voir sa biographie).

       Une fois sa conversion faite et au cours de son apostolat chrétien, Paul est aussi le premier à avoir obtenu des autres apôtres, en particulier contre l’avis initial de leur chef le juif Simon (Pierre), que les chrétiens puissent être baptisés tels sans être auparavant circoncis comme convertis juifs. C’est donc cet érudit pharisien qui a exigé la conversion massive des  païens, sans se limiter aux juifs ni s’obliger à convertir auparavant au judaïsme les païens candidats au christianisme.

       Les dérives antisémites de chrétiens futurs, comme celles que vous rapportez pour les «bons catholiques » polonais, sont donc des erreurs fondées sur une mauvaise perception de l’histoire et surtout des préceptes catholiques. Le polonais Jean-Paul II avait de très bonnes relations de confiance totale avec les juifs croyants ou non. Il a contribué à mettre les « points sur les i’s » pour les catholiques de son pays.

        Alain DECAUX, académicien français et historien réputé a récemment écrit une biographie très soignée de Paul  « L’avorton de Dieu ». Alain DECAUX a vérifié tout ce qu’il écrit au point de voyager dans les recoins les plus sauvages de la Turquie de la Grèce et d’ailleurs, pour refaire lui-même  les parcours pédestres de Paul.

        Schalom BEN-CHORIN (1913-1999) est un spécialiste juif des religions qui a écrit " Paul, un regard juif sur l’apôtre des Gentils", qui exprime son affection et respect pour le grand apôtre.

        André CHOURAQI (1917-2007), le célèbre érudit juif traducteur de la Bible a aussi écrit un « Jésus et Paul, fils d’Israël » à lire.

    LS

     

     

     

     

       Ceci à la différence de l’islam dont l’antisémitisme est partie intégrante, essentielle, inamovible, et incontournable du "saint" Coran, ce qui explique le plus gros de la guerre de religion Palestine-Israël.

    02/03/2009 à 21 h 54 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    "Les-4-Vérités"    –  02 03 09

    à @Un Ami  : n’était le sérieux du sujet, vous me faites doucement rigoler lorsque vous écrivez "Vous  vous trompez, Sembourg et Thialet car, par définition les catholiques détestent les Juifs". Et j’imagine que Luc SEMBOURG doit en faire autant. Car, par définition, un véritable catholique pratique le pardon des offenses. Contrairement à certaines religions ou nations qui enseignent la vengeance de génération en génération. Ce n’est pas le Christ, que je sache, qui a dit "Que mon sang retombe sur vos têtes !". Mais bien l’inverse … Et je me demande d’ailleurs comment un Juif  converti au Catholicisme pourrait détester d’autres Juifs sous prétexte qu’ils appartiendraient à un peuple déïcide. Ceci étant, dit, les Catholiques comme tous les hommes en général n’étant pas parfaits, il est bien évident qu’il leur arrive de détester des individus ou des groupes d’individus. Mais pour des griefs qui ne remontent pas aux début de l’ère chrétienne. Et si des Catholiques détestent les Juifs en général, comme d’autres les Anglais ou les Allemands, ce n’est en tout cas pas pour des raisons religieuses, notamment celles liées au fait que ce sont des Grands Prêtres qui avaient demandé à Pilate la mort du Christ. D’autant que cette mort était "écrite", annoncée par les Prophètes !

    Et si un de vos amis Juifs affirmait lui aussi que "par définition, les catholiques détestent les Juifs", demandez-lui donc pourquoi. Je crois qu’il serait bien embarassé.

    Cordialement, Jean-Claude Thialet

    02/03/2009 à 21 h 23 min
  • un ami Répondre

    Vous vous trompez, Sembourg et Thialet, car par définition, les catholiques détéstent les juifs. Pour la bonne et simple raison que ceux ci sont le peuple "deicide" (ils sont supposés avoir tué jesus). Allez en Pologne, le pays européen le plus profondément religieux et demandez aux polonais ce qu ils pensent des juifs. Vous aurez la réponse à vos questions.

    Et oui, le negationnisme est un antisémitisme car il introduit le fait que les juifs sont des menteurs et qu en gros, une fois de plus, tout est de leur faute, même la guerre.

    02/03/2009 à 17 h 08 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    "Les-4-Vérités"    –  02 03 09

    @Vox Populi : trop optimiste, moi ? A peine réaliste. D’autant plus que je censure moi-même beaucoup de mes propos dans un pays où, sur certains sujets brûlants,  il faut mieux se frotter à la prudence d’un modérateur qu’aux foudres de la Justicce actionnée par la "police de la pensée" aux mains des Assoces en tous genres, financées par l’argent des Contribuablees et qui se sont auto-constituées pour faire respecter leurs ukases. Aussi, permettez qu’à mon tour, je vous cionsidère comme bien optimiste. Non seulement lorsque vous pensez qu’étant "douze fois plus nombreux que…" nous pourrons résister au rouleau compresseur. Mais aussi lorsque vous imaginez  qu’il se trouvera suffisamment de citoyens européens pour  – je vous cite  – "massivement réclamer la démission de cet autocrate européen" qu’est selon vous (comme selon moi) le chef de la Commission européenne. Outre que José BAROSSO, comme tous les technocrates de la Commission européenne, n’est pas élu par les différents peuples européens, je pense qu’une vaste pétition ne servirait à rien pour le virer. Il serait aussitôt remplacé par un autre "autocrate" auquel les SARKÖZY, MERKEL, BROWN, BERLUSCONI; ZAPATERO, etc. continueraient à faire la cour. Ceux qu’il faut d’abord virer, ce sont tous nos dirigeants, ceux des partis de "Droite" comme ceux des partis de gauche qui n’ont cessé au fil des lustres, de renforcer les pouvoirs de la Commission européenne, noramment avec les Traités de Maastricht, de Nice, de Lisbonne, etc. Et comme on dit, ce n’est pas demain la veille ! Merci, malgré tout, de m’avoir éclairé de vos lumières, moi qui ne suis que l’infâme héritier des valeurs traditionnelles qui ont fait la France, mais aussi celles  des autres pays de l’UNION EUROPENNE, et non, comme vous, celui des "Lumières" qui, avec la Révolution Française ont commencé à jeter à bas ces valeurs … Ce qui ne m’empêche pas de partager certains de vos points de vue. Pas seulement sur José BAROSSO et les autres gnomes de la Commission européenne…

                                        Cordialement, Jean-Claude Thialet

    02/03/2009 à 14 h 22 min
  • Jean-Luc ESCOFFIER ( LYON ) Répondre

    Cher Monsieur Millière,

     

    L’islamisation déjà bien avancée que vous constatez n’a rien d’étonnant sur un continent où les media  répètent quotidiennement que les principales menaces qui pèsent sur l’avenir de la planète sont la montée de l’extrême droite et l’émission de CO2.

     

    Débarrasser nos pays de bêtes immondes imaginaires tout en gagnant de quoi payer des écotaxes ne laisse guère de temps pour lire le Coran et s’inquiéter de savoir comment on vit  dans les contrées où ses préceptes y sont appliqués.

     

    Mais votre émotion devant les progrès de l’Islam en Europe ne ressemble-t-elle pas plutôt, alors que vous alertez des sinistrés que vous croyez encore en position d’être sauvés, aux paroles inutiles de ces aumôniers qui accompagnaient jadis les condamnés à mort dans leurs derniers instants ?

     

    Que des mosquées soient construites avec nos sous, que la viande de porc disparaisse des cantines scolaires et que des créneaux horaires soient réservés aux femmes voilées dans les piscines, pensez-vous vraiment que cela puisse déstabiliser des humanoïdes déjà bien entraînés à accepter n’importe quoi ?

     

    Ce qui permet de dire que les contraintes imposées par l’Islam peuvent progresser tranquillement c’est que les Français ont déjà démontré leur aptitude à s’adapter sans beaucoup de hoquets non pas à une nouvelle religion mais à de vraies nuisances dont l’origine n’est pas islamique, et que n’aurait jamais acceptées un peuple réellement « civilisé » :

     

    • les milliers de kilomètres de déjections graphiques sur nos murs ( alias « tags » ),
    • les tournantes dans les caves d’immeubles,
    • les incendies rituels de voitures et de gymnases,
    • l’application d’une interprétation exotique du code de la route,
    • le développement du trafic de drogue,
    • l’impossibilité de sortir le soir sans risquer de croiser une bande de « jeunes jusque là sans histoires » mais autorisés à chasser le « souchien » à toute heure,
    • la mise à sac de quartiers entiers chaque fois qu’un réverbère ou un platane se jette contre une voiture volée poursuivie par la police,
    • l’illettrisme devenu obligatoire pour « respecter les différences »,
    • la liste peut être enrichie…mais je pense que vous la connaissez.

     

    En échange d’une dégradation profonde de leur qualité de vie au quotidien les Français ont déjà accepté la soumission à une idéologie qui n’est ni musulmane ni arabe mais qui a été inventée par des élus sans scrupules hélas bien de chez nous et qui s’appelle : l’antiracisme.

     

     « Touche pas à mon pote » n’est pas un verset du Coran mais les Français n’ont opposé aucune résistance sérieuse à la dictature de ce slogan politique sans percevoir l’idée piégée destinée à briser les repères identitaires qui le sous-tendait et qui mène à terme à un asservissement bien comparable à la « dhimmitude ».

     

     

     

    Ils ont déjà largement prouvé leur manque de discernement et leur aptitude à digérer des comportements que n’édictent ni le Prophète ni aucune religion mais néanmoins en rupture complète avec leurs traditions ; en l’occurrence des comportements à base d’agressivité et de malpropreté importés principalement des Etats jadis connus sous le nom de « Barbaresques »

     

    De telle sorte qu’après trente ans de regroupement familial, d’immigration clandestine et de persécutions des résistants au mondialisme par les modernes colonnes infernales que sont SOS Racisme, la HALDE, la LICRA, le MRAP, etc…trop nombreux sont déjà aujourd’hui les Français inconsciemment plongés dans l’obscurantisme que les reportages tendancieux qu’ils regardent à la télé situent à tort au Moyen-Age.

     

    Alors Monsieur Millière croyez-vous sincèrement à l’efficacité éclairante de vos lignes si par hasard elles venaient à percuter un intellect déjà mis KO par 30 ans d’« l’antiracisme » ?

     

    Ne croyez-vous pas que lorsqu’un fumeur a grillé 2 paquets par jour pendant trente ans et que ses poumons ressemblent à du compost pour jardinière ce soit un peu tard pour le mettre en garde contre le nouveau risque qu’il courrait en forçant un peu trop sur la bière ?

     

    Croyez-vous que dans un pays où l’on réagit par des « marches blanches » lorsqu’une innocente est violée et poignardée dans le RER on soit prêt à se battre lorsqu’on apprend que dans tel ou tel lycée on répartit l’usage des lavabos entre les musulmans et les infidèles ?

     

    Soyons sérieux et appelons les choses par leur nom : pensez-vous qu’après trente ans de consentement à un processus de barbarisation le pays soit prêt à tiquer devant l’islamisation ?

     

    Ne serait-il pas temps de vous rendre utile à vos compatriotes, appuyé par exemple sur votre connaissance de l’Amérique du Nord, en montant un cabinet de conseil pour ceux qui voudraient y émigrer et ne pas voir jouer sur leur lieu de naissance la fin de ce film triste ?

     

    Très sincèrement, même si je ne suis pas toujours de votre avis, je monterais volontiers dans une barque si vous jouez le rôle du « passeur » ; le temps du trajet nous pourrions agréablement poursuivre cette discussion…

     

    Bien cordialement.

     

    Jean-Luc ESCOFFIER. ( LYON )

    02/03/2009 à 12 h 00 min
  • vox populi Répondre

    A  J.C. THIALLET.

     

    Je vous trouve, vous, bien pessimiste et démissionnaire. Car enfin, les solutions au problème ne sont pas hors de portée : la prise de conscience et le mouvement de contestation contre l’Europe de la Commission de Bruxelles vont en s’amplifiant. Et ce n’est pas avec la nouvelle toute fraîche que Monsieur Baroso veut faire un passage en force pour imposer les OGM que ça va se calmer. IL FAUT MASSIVEMENT RECLAMER LA DEMISSION DE CET AUTOCRATE INDIGNE. C’EST UNE DES PREMIERES CLES DU CHANGEMENT.  Voilà l’angle de l’attaque qu’il faut mener en tout premier lieu. Ensuite, il faudra  que les Commissaires soient mis au pas des Chefs d’états et non l’inverse comme actuellement. Le 7 juin prochain, vous voterez sans doute, comme moi-même et beaucoup d’autres, pour un candidat qui défend L’EUROPE DES NATIONS SOUVERAINES.  La configuration du Parlement Européen va sans doute changer significativement et à partir de là beaucoup de choses pourront évoluer dans le bon sens. 
    Courage et patience. Malgré effectivement les si nombreux idiots utiles qui gobent béatement les contes des mille et une nuits, qu’ils soient des institutionnels (politiques, syndicalistes, associatifs…), ou bien de pitoyables folliculaires qui encombrent nos écrans, nos radios et nos journaux, de pédants plumitifs qui asphyxient les rayons des librairies, ou encore des ânes qui braient à tout propos et en particulier dès qu’il s’agit d’immigrés clandestins, malgré, donc, tous ces esprits aveugles, dévoyés, embrigadés, gauchis (gauchi = déformé. Cf. le dictionnaire) et même sacrément tordus pour certains, un fort socle populaire sait tenir pour ce qu’ils sont les dogmes imbéciles fièrement déclamés par les sus-nommés. Et sur la question particulière de l’islamisation en marche, je crois que le seuil de tolérance n’est pas loin d’être atteint et je crains que si les choses ne sont pas régulées très rapidement par des décisions politiques appropriées, c’est malheureusement par la violence qu’elles le seront. Et là, si nous ne parviendrons sans doute pas à être 12 contre 1 nous serons bien 5 ou 6 contre 1. Les Lumières ne peuvent pas laisser la place à l’obscurantisme et nos dirigeants seraient avisés de prendre enfin la mesure du drame en germe qu’ils ont tous laissé se mettre en place.

    Je me sens effectivement profondément héritier des Lumières et je ne triomphe pas du tout. Je fais un constat, point.

    02/03/2009 à 10 h 47 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    "Les-4-Vérités"   –   02 03 09

    @Luc SEMBOUR. Bravo et merci pour vos propos pleins de mesure et de raison sur Mgr Richard WILLIAMSON et la SHOAH. Il est évident que la majorité des "revisionnistes" ne sont pas forcément des "négationnistes" de  l’Holocauste, pas plus qu’ils ne sont des "antisémites" contrairement à ce que prétend un syllogisme qui, en d’autres temps, sur d’autres types de problèmes, aurait pu être forgé dans  certaines officines communistes. Que l’on sache, Mgr WILLIAMSON  ne conteste en aucun cas la Shoah elle-même, pas plus qu’il n’a tenu des propos anti-sémites(1). N’étant pas lui-même historien, ne s’étant livré lui-même à aucune recherche sur la Shoah, cet évêque ne peut, me semble-t-il, être considéré comme un "revisionniste". Ou alors, il faudra qu’une nouvelle loi interdise que l’on parle de ce que l’on a lu ou entendu sur un sujet que je n’ose qualifier ! Le seul tort, selon moi, de Mgr WILLIAMSON  aura été de signer et de persister. S’étant exprimé une fois, que n’a-t-il eu la bonne idée, le bon goût se se réfugier dans le silence pruddent d’un Conrart ? A moins que la Presse, sentant que l’effet Le PEN devenait éculé, n’ait trouvé là un remplaçant à la mesure !

    Mais il est à craindre que l’acharnement de certains contre les prétendus "négationnistes" ne finisse par provoquer une vague d’antisémitisme alimentée par les évènements tragiques qui viennent de se produire à Gaza. Beaucoup de mes amis "juifs" s’en émeuvent dans des conversations privées. Tout comme ils ne se … privent pas de me faire remarquer que certains historiens juifs, pas tous de nationaluté israëlinne, ne se sont pas gênés pour remettre en cause certains aspects ou certains éléments "officiels" de la Shoah. Sans iour autant avoir été victimes de la vindicte, sans être ostracisés.. Il est vrai que leurs recherches ont été tenues sous le boisseau, la Presse craignant trop les foudres de certaines organisatiions. Sans parler, pour la France, de la Loi FABIUS/GAYSSOT/LELLOUCHE (2).. Et pour en terminer (provisoirementà avec "l’affaire WILLIASON" le scandale n’aurait sans doute jamais éclaté s’il n »avait servi à peser sur BENOÎT XVI pour le faire revenir sur sa décision de levers certaines excomunication. Et je crains que la servilité des catholiques conciliaires auxquels cette affaire profite, n’aille pas jusqu’à se mêmer des affaires du Judaïsme, ou de l’Islam chaque fois qu’un membre éminent de ces deux communautés religieuses se sera "illustré" fâcheusement… Qui, par exemple, s’était ému des propos tenus par feu le rabbin KAHANE, et de quelques autres rabbins, pour exiger qu’il soit banni de la Communauté israëlite ?

           Bonne semaine à toutes et à tous, cordialement, Jean-Claude Thialet

    (1) contrairement à un célèbre caricaturiste de gauche qui vient d’être relaxé par un tribunal après avoir publié une caricature sur le mariuage d’un goy et d’une israëlite. Ce caricaturisme avait pourtant naguère affirmé bien haut son antisémitisme. Sans pour autant faire l’objet de poursuites…

    (2) une loi dont je ne cesserai de rappeler qu’elle avait été jugée "scélérate" par le député RPR (l’UMP d’aujourd’hui !) Jacques TOUBON. Lequel, devenu Ministre de la Justice, s’était bien gardé d’en demander l’abrogation. Craignant sans doute les foudres de la Gauche et de certaines Assoces devant lesquelles, comme l’avait relevé le regretté Jean-François REVEL, la "Droite’" ne cesse de trembler !

    02/03/2009 à 10 h 08 min
  • Luc SEMBOUR Répondre

    A Nathaniel,

       merci de m’avoir apporté le nom de Raul Hilberg. Je ne le connaissais pas du tout. On ne sait jamais tout. Selon:

    http://pagesperso-orange.fr/ujre/PDF/UJRE_Raul_Hilberg_texte_complet.pdf

    en tout cas son chiffre n’est pas de 6 millions mais de 5,1 millions. Intéressant, car il semble avoir vraiment beaucoup étudié la question.

    J’ose remarquer donc, que contrairement à ce que vous dites, il apparait donc très clairement que le chiffre qui a nécessité 57 ans de recherches poussées à M. Hilberg, en admettant qu’il soit exact, n’est pas du tout un chiffre « évident », qui aurait dû sauter aux yeux de tout le monde.

    Mgr. Williamson qui n’a certainement pas passé sa vie a certifier un chiffre, a donc droit à la fois de se tromper et à la fois d’avoir un avis, même faux, même très faux, puisque son travail n’est pas du tout de savoir le fin mot sur cette question et que son avis n’engagera à tout jamais que lui-même, qu’il ait raison ou tort.

    Si Mgr. Williamson avait déclaré qu’il était convaincu que sa voiture pourrait avancer avec un moteur thermique fonctionnant exclusivement à l’eau pure, personne n’aurait relevé son propos, puisqu’il n’est pas physicien et ne connait probablement rien à la thermodynamique. Il est malsain et délibérément malveillant de relever avec tant d’emphase ses propos sur la Shoah. Plutôt que de hurler qu’il a « évidemment » tout faux, Il serait beaucoup plus crédible, si l’on voulait convaincre ceux qui ne se contentent pas des opinions de M. Gayssot, de ressortir les démonstrations de M. Hilberg.

    Mais convaincre quelques milliers d’intellectuels N’EST PAS du tout le but recherché car ce sont les masses et elles seules qui doivent être « alignées » sur ce sujet. Le poids politique est détenu par elles et il suffit de faire taire la contradiction, au besoin par la terreur de la loi, pour gagner.

    Sur ce sujet particulier, hurler très fort, sans autre forme d’explication, est du point de vue médiatique, politique, économique, la vraie bonne chose à faire. Malheureusement, ces hurlements contribuent à mon avis à obscurcir un peu plus la vérité et à faire légitimement supposer aux ingénus qu’il y a probablement anguille sous roche, même si ça n’est pas le cas…

    Enfin, je dirais qu’il est un peu ridicule de dire que le négationnisme est de l’antisémitisme. On pourrait soutenir avec autant de sérieux que l’anti-négationnisme primaire est ce qui nuit le plus au peuple juif. Il y a beaucoup d’antisémites qui sont négationnistes mais il est très probable que le gros des troupes antisémites ne sont pas du tout négationnistes, et au contraire, aurait tendance à en rajouter, du moins en rêve.

    Personnellement, je ne crois aussi tout simplement pas qu’un évêque catholique puisse être antisémite au sens habituellement suggéré par ce terme (haine du juif par ce qu’il est juif), pas plus qu’il ne peut être raciste, au sens suggéré par ce terme (haine du colorié, voire du blanc, parce qu’il est colorié, voire blanc), sinon il n’a rien compris au message religieux qu’il est là pour transmettre, et donc ne peut pas travailler, et donc ne peut pas être évêque, CQFD. Mais cette opinion n’engage que moi…  

    LS

    02/03/2009 à 0 h 12 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    "les 4-Vérités"    –  01 02 09

    @Nathaniel. Libre à vous de conserver vos illusions sur le bilan positif (si j’en crois vos propos) de la Seconde Guerre d’IRAK engagée sous un fallacieux prétexte par George W. BUSH. Cette guerre est derrière nous, même si le présent est un beau gâchis. Mais je constate avec plaisir que, sans plus parler de déclencher une guerre contre le Pakistan, l’Arabie Séoudite ou l’Algérie, comme le laissait entendre   – sans citer de pays –  le bellicisme d’un de vos précédents "posts" (bellicisme que j’ai relevé précédemment)  vous êtes sans illusion sur ces pays. Pas plus que vous n’en avez sur les dangers que représente certane implantation sur "notre territoire". Je vous poserai une seule question : la faute à qui si cette implantation n’a cessé de croître et si, progressivement, on lui a non pas imposé le devoir d’assimilation qui s’impose à tout étranger qui vient s’installer "pacifiquement" (mot à relativiser quand on constate certains faits, certaines pressions…)  dans un pays, mais accordé de plus en  plus de droits à la différence, et même aux différences sans même avoir le courage d’expulser les étrangers qui bravent de plus en plus impunément nos lois, nos moeurs et notre culture. 

    @Abdel-Mohammed a bien raison de nous annoncer à quelle sauce (relevée ou non par l’harrissa, ou le feulfeul) nous allons être mangés et assaisonnés grâce à nos amis musulmans. Si de moins en moins de nos fammes acceptent de prendre le voile pour entrer dans un couvent, ou même d’ailleurs de le porter lorsqu’elles sont entrées en religion, l’Islamisation que nous annonce Abdel Mohammed les y obligera "besif" (avec le sabre !). Ce ‘"besif" est d’ailleurs le symbole que l’Islam, contrairement à ce que prétend cet internaute, est bien une religion essentiellement guerrière. C’est comme cal que l’Islam s’est ré^pandu comme un traîné de poudre en Afrique du Nord, en Asie, et ailleurs. Aujourd’hui, elle utilise la ruse et le "jésuitisme" quand elle n’a pas le nombre, quand elle se sentira en nombre suffisant,  elle imposera sa dure loi, celle de la chari’a, par la force … Selon le précepte musulman suivant : "la main que tu ne peux couper, baise-la, et la main que tu peux couper, coupe-la !". Il est à craindre, quand on voit la mentalité de certaines de nos femmes pour lesquelles tout ce qui leur paraît "exotique" a du charme, que celles-ci accepteront plus facilement de se voir imposer le hijeb (1) qu’une Rachida DATI (2) pour laquelle je n’éprouve guère de sympathie mais à la quelle je rends hommage pour sa pugnacité … A travers l’algéro-maroco-française qu’est Rachida DATI, je pense à toutes ces jeunes "musulmanes" qui ont goûté aux délices (ils ne sont pas tous frelatés) de l’Occident qui seront  – sinon elles, du moins leurs filels, leurs petites-filles, etc. obligées d’obéir aux dures lois de l’Islam. Qui n’imposent pas seulement aux femmes "la cuisine et le berceau" ! En tout cas,  @Abdel-Mohammed ou pas Abdel-Mohammed, aura eu le mérite de rappeler dans ses propos ce mot de feu Houari BOUMEDIENNE, à l’époque président de la République algérienne : "Nous conquerrons la FRANCE(3) avec les ventres de nos femmes". Des propos que les autruches qui peuplent le pays ne veulent rien voir ni entendre …

    Et @Vox Populi a bien tort de triompher avec son" nous sommes douze fois plus nombreux". C’est oublier que le plus grave probème actuel de l’ISRAËL est non pas les quelques fusées palestiniennes qui empoisonnent l’existence de civils israëliens, mais bien plutôt l’explosion de la natalité des Israëliens arabes et musulmans qui vivent à l’intérieur du pays et qui se sentent de moins en moins "citoyens israêlies" et de plus en plus citoyens palestiniens… Voilà ce qui guette apparemment nos petits-enfants, nos arrière petits-enfants, ou nos arrière-arrière petits-enfants. L’islam d’aujourd’hui n’est pas pressé. Les musulmans non plus. Le temps et "les ventres de (leurs) femmes" travaillent pour eux. Avec l’aide des allocations familiales, du regroupement familial impisé npar le couple GISCARD-CHIRAC et de ceux  – n’en déplaise à @Vox Populi –   qui prétendent être les héritiers des "Lumières", mais aussi de toutes les Assoces qui ont fait de l’anti-racisme ou du "droit à la différence" leur fonds de commerce. Bref, de tous les "idots utiles" dont se gaussait naguère LéNINE en parlant des bourgeois qui lui vendraient la corde pour se faire pendre….

                            Bonne semaine, cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) surtout si un grand couturier met le port du voile à la mode !

    (2) je cite Madame LE Ministre de la Justice par qu’elle figure dans la liste des femmes politique qu’Abdel Mohammed souhaite voir ramener à "leur juste place …  à la cuisin et autour du berceau ! (sic)

    (3) je crois même me souvenir qu’il avait dit "l’EUROPE" !

    01/03/2009 à 22 h 11 min
  • Anonyme Répondre

    Où on voit qu’il nous prennent vraiment pour des C.. et que c’est passé dans leurs coutumes http://www.jijel.info/modules/news/article.php?storyid=10534

    01/03/2009 à 19 h 49 min
  • Emeric Répondre

    J’aurais préféré que l’auteur entame sa diatribe anti-islamique ET anti-européenne, ce qui sera à l’en croire bientôt la même chose, sur un autre couplet que les banques… il aurait gagné en (semblant de) crédibilité, car quand on voit le système bancaire de son pays fétiche et comment il est squatté par des fonds saoudiens sans qu’il n’y voie rien à redire, on se sent que la paille et la poutre sont des belles métaphores qui ne connaissent pas l’usure (si je peux me permettre, dans un contexte bancaire…)

    01/03/2009 à 19 h 34 min
  • HansImSchnoggeLoch Répondre

    Mohamed.

    L’slam est une fleur du désert qui s’adapte difficilement au climat tempéré de l’Occident. Je crois comme d’autres interlocuteurs de ce site qu’elle n’a pas sa place sous nos latitudes. Autant essayer de planter un palmier au pôle sud.
    Nous aussi, allons être patients et nous assoir tranquillement à côté d’un ruisseau bien à l’ombre d’un chêne séculaire et attendre que, de guerre lasse,  vous nous quittiez. Ne vous en faites pas, nous survivrons ce choc.

    01/03/2009 à 17 h 06 min
  • vox populi Répondre

    Je croyais que l’intervenant Abdelbari avait sans conteste mérité la médaille du plus grand amuseur de la semaine, eh bien non ! Mohamed le surpasse largement en humour. Attendons encore, ce n’est peut-être pas fini. Mais alors, faites attention chers lecteurs des 4 V , car si quelqu’un surenchérit encore, à ce niveau-là, ça pourrait devenir  dangereux : n’oubliez pas qu’on peut mourir de rire. 

    Il semble en tout cas que ce deuxième postulant à la médaille n’ait pas lu le cher Jean de la Fontaine et vende déjà, ingénument, la peau de l’ours.

    Un petit conseil amical à son adresse : variez donc vos lectures et tâchez d’exercer votre esprit critique. Et apprenez aussi à compter : si la France compte quelque 4 ou 5 millions de musulmans, ça fait plus de  60 millions de personnes qui ne le sont pas, soit au moins douze fois plus, dont la très grande majorité est  héritière des Lumières et n’a, et pour cause, aucune envie de dévier de ce chemin-là. Et ça n’est pas demain qu’on lui forcera la main, pas plus quà tous ceux qui, sans se référer aux Lumières et d’où qu’ils viennent, chérissent par dessus tout la Liberté, le libre arbitre et la maîtrise responsable de leur propre vie. Autant dire que vous rêvez tout éveillé. Ca n’est pas bon pour votre santé et, de surcroît, ça indispose gravement de plus en plus de monde, que l’éducation et  la culture, héritées de longs siècles de civilisation, c’est à dire de polissage de la pensée et du comportement, conduisent, jusqu’à présent, à faire prévaloir la tolérance et le dialogue.

    A bon entendeur…

     

    01/03/2009 à 13 h 57 min
  • MAGNE Répondre

    Salam Alaïkoum . Le culte musulman outre les houddoud ( droits de Dieu ) , met en garde les musulmans ( mise en garde sévère )  contre les prêts à intérêts , sans parler de l’usure .

    sOURATE ii  " La Vache " , verset  276 : " Ceux qui avalent le produit de l’usure se léveront au jour de la résurrection comme celui que Satan a souillé de son contact . Et cela parce qu’ils disent . L’usure est la même chose que la vente .  Dieu à  permis la vente , il a interdit l’usure . Celui a qui parviendra cet avertissement du Seigneur et qui mettra un terme à cette iniquité , obtiendra le pardon du passé  ; son sort appartiendra alors à Dieu . Ceux qui retourneront à l’usure seront livrés au feu où ils demeureront éternellement " .

    Allahu Alam ( car Dieu le sait mieux ) . MAGNE

    01/03/2009 à 10 h 02 min
  • Anonyme Répondre

    A LucSembourg et Barthelemy :

     

    D’abord un petit détail : le nombre de 6 millions a été prouvé, notamment par Raul Hilberg. Il a aussi été prouvé que le négationnisme est de l’antisémitisme. Sinon, quelle raison y aurait il a nier des chiffres pourtant évidents ? Qui nie le nombre d’arméniens morts durant le génocide de 1916 ?

    Même les allemands d’extrême droite et d’extrême gauche ne nient pas ce chiffre de 6 millions, et Dieu sait qu’ils haïssent les juifs. Le négationnisme consiste à minimiser le nombre de victimes ou les procédés d’extermination. Il sert à montrer qu’une fois de plus, les juifs ont falsifié des chiffres (6 millions), se sont plaints de traitements inhumains (chambres à gaz et cie…) et généralement font une fois de plus ch..r le monde pour rien. C’est aussi réhabiliter les nazis qui au final, ne se sont pas rendu coupables de ce qu’ont leur reprochait.

     

    Je ne répondrai pas à Mohamed, les réponses découlant d’elles même de la lecture de son commentaire.

     

    Mr Thiallet :

     

    Je ne crois pas que critiquer les actuelles conséquences de la présence américaine en Irak soit une chose juste. Les irakiens viennent de voter pour le gouvernement en place, qui n’est pas islamiste. Ne pensez vous pas qu’il s’agit là d’une bien bonne chose ? Rien ne les obligeait à voter Maliki. Bien évidemment que des erreurs ont été commises (la sous estimation de l’adversaire, par exemple). Mais l’intention est éminemment louable et si l’image de la guerre en Irak et si ternie, s’est à cause de l’opposition de grands pays comme la France, l’Allemagne et la Russie, qui ont inondé le monde de critiques et ont finalement touché ce qui soutenaient les Etats-Unis (sachant que la gauche américaine est étroitement liée à l’Europe). Sachant que ces dernières décennies il a été rare de juger positivement une politique étrangère française, quel crédit accorder aux critiques véhéments à l’égard des USA ? En d’autres termes, étant donné la faible intelligence française concernant l’étranger, doit on faire confiance à nos dirigeants en ce domaine ? Vous le savez autant que moi, la réponse est NON. Vous allez critiquer toutes les décisions de Chirac en politique étrangère sauf celles concernant les Etats-Unis. Il y quelque chose qui cloche chez vous.

    Aussi, ce n’est pas parce que la majorité est majorité qu’elle a nécessairement raison, vous devriez le savoir.

     

    Oui, le plan a été plus ou moins abandonné par Obama.

     

    Vu la situation géopolitique, il y a peu de chances que nous vainquions un jour l’islamisme car il n’y a que trop peu de pays le combattant directement. Les autres se content de discours et de critiques, sans voir que cela est dû eu fait qu’ils sont déjà intensément infectés sur leur propre territoire. Envisagez ceci : la France s’est opposée à la guerre parce qu’il y avait déjà trop de musulmans sur son sol et elle risquait carrément une guerre civile. Aussi, je refuse toute décision susceptible de rendre heureux mon adversaire. Oui, je considère les musulmans habitant en France comme des adversaires (excepté ceux qui se sont intégrés et sont réellement français désormais). Rendez vous compte, Mr Thiallet, la joie des islamistes de toute la planète lorsque regardant à la télévision Chirac insultant les Etats-Unis. Apparemment là, vous étiez de leur côté.

    Et inutile de me qualifier de manichéen. Nous sommes en guerre et il y a 2 camps. Voilà.

     

    Les saoudiens, pakistanais et algériens jouent un double jeu. Les saoudiens se servent des revenus pétroliers pour financer les mosquées françaises. Les pakistanais viennent de faire des concessions importantes aux islamistes. Les algériens sont incapables de faire la différence entre alliés et ennemis. Car l’islamisme n’est pas seulement l’ennemi de l’Occident, mais aussi celui des musulmans « modérés » (bien qu’il soit juste de douter de leur existence). Aujourd’hui ces pays sont des « alliés », mais nous savons qu’un jour la situation changera.

     

    Nous avons à les craindre sur notre territoire, c’est vrai, mais je refuse de rester les bras croisés à les regarder se renforcer à travers le monde (comme nous avions fait en septembre 1939, « ce n’est pas notre guerre »; « ne pas mourir pour Dantzig ». Ce sont deux situations incomparables dans les faits, mais pas dans l’esprit).

    Nathaniel

    01/03/2009 à 9 h 55 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    "Les-4-Vérités"    –   01 03 09 –

    @Nathaniel  :   si, comme vous l’écrivez, "critiquer l’IRAK" est "manquer à l’objectivité, vous m’avez mal lu : je ne critiquais pas l’IRAK, mais la Guerre entreprise en IRAK par, George W BUSH, ce qui, on en conviendra, n’est pas la même chose. Et, lorsque l’on voit touets les critiques adressées ici et là, non seulement dans le monde, mais aussi, par une majorityé de plus en plus grande d’Américains, le monde doit être peuplé majoritairement de gens dénués d’objectivité.

    Mais, et c’esr là le point le plus important de votre "post", je crains que votre "clavier" ait dépassé votre pensée lorsque vous écrivez : "

    "La lutte contrel’Islamisme ne saurait se limiter à l’Afghanistan et à l’Irak … LAfghanistan et l’Irak sont les premiers champs de bataille. (….) Ils faisaient partie du plan de bataille contre l’Islam qui devait se dérouler aussi,  dans d’autre pays de l’Islam par la suite." (fin de citation).

    Heureusement, votre "devait" laisse entendre que ce "plan de batille" a été abbadonné. Car  –  à vous lire du moins  –  on aurait pu croire que la Guerre allait se transporter au PAKISTAN ("allié" des Etats-Unis d’Amérique") en Arabais Séoudite (autre allié), et pourquoi pas en Algérie ? bref partout où l’on trouve des "foyers" d’islamo-terrorisme, ou des gens qui financent cet islamo-terrorisme. Et que le monde où vivent majoritairement des Musulmans n’ait été bientôt à feu et sang…

    Je maintiens personnellement que les pays ociidentaux, s’ils ont tout à craindre de l’Islamo terroriste, mais aussi  de la chari’a, c’est sur leur propre terriroire. Et là, surtout en démocratie, je crains qu’il  soit plus difficile de réussir. Ce n’est en tout cas pas en déversant des tonnes de bombes !  Et quand on voit les résultats pîteux  des guerre entreprises aussi bien en Afghanistan qu’en Irak, il y a tout à craindre.

      Bon dimanche à toutes et à tous, cordialement, Jean-Claude Thialet

    01/03/2009 à 8 h 36 min
  • OU812 Répondre

    "….Oui, Monsieur MILLIERE, l’Islam progresse en Europe et dans le monde, de façon naturelle et inexorable. Cela de façon globalement non belliqueuse…,"

    Au Texas, L’Islam progessera de facon belliquese ou pas du tout, Abdel, car, entre autres principes, nous respectons la liberte de la femme, et les droits de nos filles.  Ca, et seulement ca, c’est suffisant, sans entrer dans les millier d’autre pratiques horribles demande aux fideles(ou, aux dhimmis, suivant les cas). 

    Apropos de vos contributions..illumines…ici…La pensee magique qui infecte tant de vos coreligionnaires ne peut que vous mener a la catastrophe.   Au fait, le monde musulman y est deja.  Les pays musulmans se regroupent dans la triste triple categorie des les plus pauvre(GDP median), ignorant(niveau d’education), et tyrannique(liberte economique ou individuel) du monde.   Voila le resultat concret par terre, de la pensee magique islamique. 

    Pour ce qui en est de l’avenir d’Islam en Europe, ben, il ne faut pas compter sur les Europeens de rester les pacifistes-droits-de-l’hommistes vous voyer aujourdhui.  Malheureusement ils aiment les revolutions mais sont horrifies par le changement.   Depuis quelques decennies, leur horreur va en augmentant, voyez, et cette bulle d’horreur -risque- comme tant d’autre fois chez les europeens de se transformer presque du jour au lendemain dans un zele franchement revolutionnaire apportant..wait for it…une certaine gaiete determinee dans leur de pratiques de lynchage et genocide massive.   Tant de siecles de ca, a repetition, en temoignent.   Etant des etudiants des lumieres bien plus que des decerveles infecte de pensee magique, leurs methodes peuvent etre plus efficaces que ceux des islamistes et musulmans.  La raison, la techologie, la tactique et la strategie se rattrappent rapidement chez eux.   Alors, our votre survie, ce serait une bonne idee de garder une rasoir et mousse a raser, ainsi que quelques vetements et articles franchement western, au cas ou.    Les europeens, ils ont une longue histoire, une tres longue histoire, ponctuee de purifications ethniques, religieux, et raciale.

    01/03/2009 à 0 h 25 min
  • Bellar Répondre

    C’est fabuleux de pouvoir écrire sans rire : "  l’islam est non belliqueux" ..Je suppose que c’est une boutade ou sinon je trouve bien triste qu’avec tout ce qu’il  représente d’intolérance vis à vis des femmes, des "infidèles", des apostats, de fanatisme etc…on ose encore déclarer que cette religion est tout amour ,  paix  et blablabla…Quant au "vide spirituel" on fait autrement mieux que de le combler avec ça !

    Mais à mon avis Abdel Mohamed est autant Mohamed que je suis chinois …Et il est intervenu  pour nous faire réagir ! OK !

    Donc, merci "Mohamed "  pour la tranche de rigolade un peu jaune malgré tout, et inutile de remuer le couteau dans la plaie, car c’est une évidence dans quelques décennies nous le savons nous serons dhimmis… Pour la paix dans le monde ou en Europe on pourra repasser aussi  bien sûr,  ce sera la dictature de l’Islam, la charia, le hidjab, la bigamie, cf tout ce qui se passe actuellement en Grande Bretagne, aux Pays Bas, en Suède ,  appuyons l’islam  ce ne sera ni plus ni moins la fin de la Liberté et de la démocratie.

    J’approuve totalement  l’article de Guy Millière , quant aux  critiques et  au  commentaire de L.Sembour  ils sont  à tomber à la renverse.   Il s’agit selon ce dernier de   "maladresse ( de Williamson) et  de manque de pertinence pastorale"  …Ben voyons ! Tout est dit, bravo lLuc Sembour , vous rejoignez  Garaudy, M’bala M’bala,  l’Abbé  Pierre., Faurisson ….

    01/03/2009 à 0 h 08 min
  • Florin Répondre

     @Abdel : "L’Islam est et restera LA Religion unique"

    P’tet bien ! … D’ici là, moi je vais acheter un flingue …

    28/02/2009 à 23 h 09 min
  • mohamed Répondre

    Bonjour à tous !

    Lorsque d’aventure (c’est étrangement très rare, au vu de la qualité de tous les journalistes de ce site) Monsieur Guy MILLIERE ne reçoit pas la médaille de "l’article de la semaine", aussitôt il dégaine, pan sur l’Islam : « Hystérie des islamistes » – « La mythomanie islamiste » – « Bientôt l’Europe islamique »…

    Direct : carton plein des voix et acclamations des honorables lecteurs…

    Oui, Monsieur MILLIERE, l’Islam progresse en Europe et dans le monde, de façon naturelle et inexorable. Cela de façon globalement non belliqueuse, car l’’Islam est "non belliqueux". Pourquoi le serait il ? Il comble, progressivement, très naturellement le vide spirituel sidérant de l’occident, pratiquement uniquement préoccupé par l’aspect matériel du monde.

    L’Islam est et restera LA Religion unique"… Chacun le sait parfaitement d’ailleurs. C’est une question de quelques petites décennies, en Europe ou ailleurs.

    Vos enfants et vos petits enfants auront (ont déjà) l’intelligence de comprendre que l’Islam en occident représentera – certes après, sans doute, quelques soubresauts de l’histoire – le gage de la paix dans le monde. Cela sera un vrai bonheur que de revenir à l’entente universelle, dans l’Islam.

    Et puis, l’Islam – majoritaire en France et en Europe   (dans quelques "petites" années)  – ramènera les femmes : ( ROYAL   /  DATI  /  YADE  / BACHELOT / LAGARDE / AUBRY etc, etc…)  à leur  juste  place… : à la cuisine et autour du berceau… Vous en rêvez !

    Finalement qu’attendez vous tous pour appuyer l’Islam ? 

    Cordialement à tous !

    Abdel MOHAMED

    28/02/2009 à 14 h 35 min
  • Barthélémy Répondre

    Monsieur Millière dit

    "On s’insurge, à très juste titre, lorsque le pape lève l’excommunication d’un évêque négationniste et antisémite, et je suis de ceux qui pensent que la moindre des choses que puisse faire Benoît XVI est de revenir sur sa décision immédiatement, car un homme tel que Richard Williamson n’incarne pas la moindre valeur religieuse, mais la lie de la terre. ".

    Il est évident que R. Williamson dit des énormités, mais peut-être, après tout, pense-t-il vraiment ce qu’il dit, et de quel droit peut-on interdire quelqu’un de dire des idioties comme par exemple " Le communisme est une belle et grande idée ". Est-ce être négationniste que de nier les millions de crimes du communisme ? Il est vrai que le communisme n’a toujours pas trouvé son procès de Nuremberg.  Williamson peut demander pardon pour la forme et apaiser les indignés, ce n’est pas pour autant, il me semble, qu’il changera d’avis. Il existe aussi un négationnisme humoristique et " bon enfant " qui remplit les salles des banlieues. A partir du moment ou les indignations deviennent des indignations trop sélectives il faut trouver cela suspect.  Que cache cette indignation et cet acharnement contre le seul R. Williamson ? Posons-nous la question.

    On peut dire aussi au sujet, par exemple, de l’occupation Arabe de l’Espagne " Grande civilisation arabo-andalouse" mais de l’occupation française de l’Algérie " Ignoble colonisation ".

    Monsieur Millière, je suis tout à fait d’accord avec votre analyse mais, en principe, aux maux nous devons opposer des remèdes.

    Je voudrais bien savoir ce que nous avons, nous français et européens, à opposer à cette islamisation de notre civilisation par des gens qui son prêts, eux, à sacrifier leur vie pour leur religion? Et, de plus, nous sommes définitivement verrouillés par l’ignoble loi du député COMMUNISTE Gayssot,… un député communiste… ce qui est un comble.

    Je suis convaincu, que, plus les églises se videront, plus les mosquées se rempliront.

    Est-il utile de rappeler que c’est principalement la France, mais aussi la Belgique, qui ont voulu supprimer la référence aux origines chrétiennes dans la constitution européenne? Qui s’en est indigné à cette époque.?  L’Europe, c’est-à-dire très exactement la chrétienté, ne pourra réagir qu’en opposant son antidote souverain: le catholicisme. Mais il faut comprendre que cela ne regarde pas que les catholiques, mais aussi ceux qui considèrent que c’est leur aussi héritage et leur civilisation qui est menacée.

    Malheureusement, il faut être lucide, car dans une dissociété, uniquement obsédée par l’argent et le confort, qui n’est plus capable de descendre dans la rue que pour revendiquer du pouvoir d’achat et de la consommation , il ne faut pas s’étonner de se retrouver en état de faiblesse immunitaire extrême en face de gens pour qui la défense de leur religion mérite le sacrifice de leur vie. 

    28/02/2009 à 8 h 33 min
  • Luc SEMBOUR Répondre

       Moi qui ai apporté ici maintes fois de l’eau au moulin des ennemis de l’islam, en condamnant de façon précise  documentée, et avec des arguments nouveaux  cette idéologie totalitaire et vénéneuse que j’ai étudiée et observée durant 25 ans, en vivant immergé dans une société musulmane, je suis aujourd’hui  agacé et  déçu par l’article de Guy MILLIERE.

      Je lis 4V en détail depuis au moins 5 ans et y apprécie très souvent les articles de M. MILLIERE, mais je me rends compte aujourd’hui à quel point ce dernier peut être injuste et écrire à l’instinct, sans savoir ni vérifier.

      René MILLIERE écrit en effet  un chapelet (pas de dévotions ici) d’âneries:

    « On s’insurge, à très juste titre, lorsque le pape lève l’excommunication d’un évêque négationniste et antisémite, et je suis de ceux qui pensent que la moindre des choses que puisse faire Benoît XVI est de revenir sur sa décision immédiatement, car un homme tel que Richard WILLIAMSON n’incarne pas la moindre valeur religieuse, mais la lie de la terre. »

       Ces termes révèlent de multiples erreurs qui justement font toute la différence entre la vérité et le mensonge.    

       D’abord l’évêque était frappé d’excommunion (plutôt que d’excommunication) pour son appartenance à la fraternité Saint Pie X, un mouvement dont tous les évêques avaient été excommuniés par le Pape en 1988, soit il y a 21ans. Cette excommunion n’avait rien à voir avec l’antisémitisme ou le négationnisme supposé de ses membres. L’excommunion qui est une punition très grave puisqu’elle exclut de l’Eglise Catholique Romaine, a été levée par Benoit XVI collectivement en janvier 2009, et au même moment pour toute la fraternité Saint Pie X à laquelle appartenait WILLIAMSON. Au moment de cette levée, le Pape n’avait aucune connaissance des propos récents qui ont été reprochés à Richard WILLIAMSON.

    Quels sont ces propos répréhensibles ?

       Dans un entretien diffusé sur une télévision suédoise, Mgr WILLIAMSON avait déclaré : "Je crois qu’il n’y a pas eu de chambres à gaz (…) Je pense que 200.000 à 300.000 Juifs ont péri dans les camps de concentration, mais pas un seul dans les chambres à gaz".
       "Il y a certainement eu une grande exploitation (de ces faits). L’Allemagne a payé des milliards et des milliards de deutschemarks et à présent d’euros parce que les Allemands souffrent d’un complexe de culpabilité pour avoir gazé six millions de Juifs mais je ne crois pas que six millions de Juifs aient été gazés", avait-il encore dit.

       Une fois mis au courant, Benoit XVI jugera les propos déplacés et maladroits(en dehors du fait qu’ils sont des témoignages que des études historiques complètes pourront un jour peut-être infirmer).

       Selon WILLIAMSON lui-même, le Pape et le cardinal qui supervise son évêché, lui ont alors demandé de «  reconsidérer les déclarations faites à la télévision suédoise, il y a quatre mois, en raison de leurs si lourdes les conséquences ».

       Enfin selon l’AP :

       "Devant Dieu, je présente mes excuses", avait déclaré l’évêque, cité jeudi par l’agence de presse catholique Zenit. "Si j’avais su avant tout le mal et les blessures que cela a provoqué, en particulier envers l’Eglise mais aussi envers les survivants et les proches des victimes de l’injustice du Troisième Reich, je ne l’aurais pas fait", a-t-il affirmé. Il n’a cependant pas déclaré expressément que ses propos étaient erronés ou qu’il ne les pensaient plus. En bref, il regrette "la douleur" engendrée par ses propos… mais pas leur teneur même. C’est bien là que le bât blesse. AP

       Pour conclure :

       Le Vatican trouve ça insuffisant. Par la voix de son porte parole, Federico Lombardi, le Saint-Siège fait savoir que l’Anglais n’a pas retiré ses déclarations "sans équivoque et publiquement". Le Vatican estime que c’est un préalable indispensable à une éventuelle réintégration aux fonctions épiscopales au sein de l’Eglise catholique.

       Selon le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican, les déclarations de Richard WILLIAMSON "ne semblent pas respecter les conditions" fixées par le Vatican.

       Le pape Benoît XVI,  a qualifié le génocide des juifs de "crime contre Dieu" et déclaré "que toute négation ou minimisation de ce crime terrible est intolérable et par-dessus tout inacceptable". AP

      Voilà toute l’histoire.

       On ne voit nullement où Guy MILLIERE voit de l’antisémitisme chez WILLIAMSON. On voit aussi à quel point G.MILLIERE ignore ce qu’est l’Eglise Catholique, quel est son but, sa raison d’être, sa façon de remplir son rôle.   

       Sous peine de se ridiculiser et de gravement compromettre sa crédibilité et sa clairvoyance théologique, comme d’endommager son autorité religieuse, le Pape n’a absolument aucune raison d’excommunier WILLIAMSON à nouveau pour ses paroles à la télévision suédoise.

       Benoit XVI qui, on l’a vu en de nombreuses occasions (notamment quand il parle de l’islam), est une des très rares personnes au monde à n’être absolument pas « aux ordres » de quelque être humain que ce soit, n’a donc pas réexcommunié WILLIAMSON mais l’a suspendu de ses responsabilités d’Evêque, ce qui est assez compréhensible, vu le peu de bonheur qu’a WILLIAMSON dans le choix de ses sujets d’études historiques et vu la maladresse de ses révélations sur ce qu’il a pu lire ou apprendre, ou cru comprendre de la Shoah.

      Car WILLIAMSON n’est absolument pas un historien et l’idée qu’il se fait de ce qui s’est passé pour la Shoah n’a pas la moindre valeur doctrinale ou théologique pour le catholicisme. Ceci serait également vrai, même s’il avait par un travail personnel incontestable pu prouver de façon irréfutable qu’il avait personnellement compté les victimes juives de camps de Hitler et révélé qu’elles étaient de 9, 877,291 au soir du 8 mai 1945.

      Son opinion vraie, fausse ou probable, qu’elle soit très inférieure ou très supérieure au chiffre devenu intouchable de 6 millions de victimes juives (chiffre qui n’a aucunement été prouvé plus qu’un autre),  n’a strictement aucune place, même infime, dans l’enseignement de l’Eglise Catholique. Cet enseignement se borne à témoigner des paroles prononcées par un jeune vagabond juif mort il y a 20 siècles. Les génocides juifs ou autres, passés ou à venir sont complètement hors sujet.

      L’ensemble des propos de Richard  WILLIAMSON que je ne connaissais pas avant cet épisode, comme la teneur exacte de ses excuses (à bien relire), me conduisent à penser malgré tout et en dépit de Guy MILLIERE, qu’il incarne probablement aussi une « grande valeur religieuse » et que « la lie de la terre » se trouve presque certainement dans ses plus virulents détracteurs, dont Benoit XVI ne fait pas partie, même s’il a dû fulminer devant la maladresse et le manque de pertinence pastorale des propos relevés.

    LS

     

     

    28/02/2009 à 0 h 48 min
  • Bellar Répondre

    IOSA

    Je vous invite à lire l’ article sur la Guadeloupe qui vous fera peut-être entrevoir autrement la réalité de cette région , intitulé : "la démagogie antillaise" , ceux qui "se foutent" de la tête des antillais ne sont pas forcément ceux que vous croyez…:

    cf : bloc note du 27 février dans  http://http://www.drzz .info/categorie-10764447.html

    D’ailleurs le matraquage des médias comme à l’acoutumée n’est pas étranger aux réactions scandalisées des uns et des autres …

    Quant aux conversions des français à l’islam  elles ne datent pas d’hier, une grande campagne avait déjà  été entreprise dans les prisons  françaises il y a à peu près  une quinzaine d’années (de mémoire), un article avait été publié dans le le Journal "Le Monde" à ce sujet et occupait une pleine page : un ancien détenu racontait les pressions, les menaces, les exactions en tous genres  que subissaient ceux qui refusaient de se soumettre  aux islamistes déjà trés  présents et "entreprenants"…

     

     

    27/02/2009 à 13 h 45 min
  • sas Répondre

    IOSA….

    Cette république iosa , n’en n est pas une, elle se fout pas de nos têtes….elle se nomme ripoublique, nous pille, nous trait, nous escroque sans modération….nous asservie tel des bêtes sans droits aucun…

    Ce sont les magistrats les pires….car ils revêtent leurs prédations/décisions (permanentes au profits des riches , nantis et initiés de la place qui ne cesse de s enrichir….) des orippaux de décisions judiciaires , rendues au nom dun peuple français (lequel???) , les dossiers sont nombreux et solidement étayés et existent…il suffit d une commission d enquête à la burgaud pour que ce scandale inégalable n’eclate et rejaillisse inneluctablement sur la magistrature nationnale ,vu que tous les juges, procuireurs ayant contribué directement ou indirectement à ce pillage …sont desormais au conseil d etat, cour de cassation ou chef d autres juridictions nationnale…..voleurs escro parjure d’un jour….voleur escroc parjure toujour….

    sas

    27/02/2009 à 13 h 17 min
  • Anonyme Répondre

    A Abdelbari et aux autres défenseurs de la finance islamique en France:

    S’il n’est pas répréhensible de vouloir « moraliser » la finance, il est condamnable de le faire par le biais de la Charia, qui est elle même peu morale en comparaison avec nos Droits de l’Homme, comme l’ont déjà noté plusieurs commentaires.

    Ensuite, comment vouloir combattre le communautarisme, si l’on instaure des mesures discriminatoires visant une catégorie particulière de population ? Cela ne contribuera qu’à accroitre les séparations entre musulmans et non musulmans et une fois de plus, nous en ferons les frais.

    Enfin, quel est le message envoyé aux pays musulmans ? « La terre devient propice à votre développement, venez nombreux ».

    En conclusion, une petite anecdote vécue (subie) : Dans mon école, l’Ecole de Management Leonard de Vinci, la Défense, un groupe d’étudiants a présenté un projet de banque 100% islamique. Ce projet a recueilli une unanimité d’avis favorables de la part des professeurs et a été le mieux noté au sein de la promotion. Ce qui est choquant, c’est que l’EMLV est l’école fondée par Charles Pasqua et est profondément ancrée à droite, mais à droit dite « libérale » (Sarkozy…).

    Iosa :

     

    Je suppose que vous parlez en connaissance de cause lorsque vous affirmez : « tous les gens de gauche n’ont sans doute pas souhaités que la France devienne une terre d’Islam. ». Si vous en faites partie, ayez le courage de l’admettre, personne ne vous mangera, au contraire.

    Pourtant ce sont les politiques de gauche qui ont été les plus favorables à l’Islam en France (à noter que la « droite » n’est pas en reste : De Gaulle et les accords d’Evian, Chirac pour ce que l’on sait et maintenant Sarkozy ?)

    A tous les détracteurs de Sarkozy sur cette page :

    Nous n’avons pas voté pour lui parce qu’il était le meilleur, mais c’était contre Royal qui aurait été bien pire s’agissant de la « politique arabe ».

     J-C Thiallet :

    Si votre vision de la guerre contre l’Islam radical se limite à critiquer l’Irak, vous me voyez assez déçu, je vous croyais plus objectif.

    La lutte que mènent les USA contre l’islamisme ne saurait se limiter à l’Afghanistan ou à l’Irak. Vous tous ne regardez qu’à court terme. Il ne s’agit pas d’un combat de 6 ans comme la 2nde GM, mais plutôt un combat de 60 ans. L’Afghanistan et l’Irak sont les premiers champs de bataille. Ils faisaient partie du plan de lutte contre l’Islam, qui devait se dérouler dans d’autres pays aussi, par la suite.

    Aussi comment souhaitez-vous affronter l’Islam radical ? Autant porter le combat chez eux plutôt qu’attendre qu’il se déroule chez nous. Vous êtes critique vis-à-vis de l’Islam en France, et vous avez raison. Mais quitte à l’affronter, faisons le à grande échelle, car les seuls qui sont passés à l’acte sont les USA et Israël. Etrangement, ce sont les pays les plus vilipendés par les français. C’est honteux. Nous faisons le jeu des musulmans.

    Concernant les armes de destruction massive irakiennes, celles-ci se trouvent en grande partie en Syrie, Russie et Corée du nord à l’heure qu’il est. La quasi-totalité de ces armes ont été évacuées juste avant l’invasion américaine et le peu qui a été retrouvé n’a pas été relayé par les médias occidentaux (de peur de se fourvoyer).

    La politique française est coupable tout autant que la volonté d’expansion de l’Islam. Nous avons aboli des valeurs et des principes simples comme le patriotisme, le nationalisme (tous deux faisant partie de l’héritage identitaire d’un peuple, d’une nation. Morts sous Pétain), l’éducation (morte en 1968), le travail (mort avec les 35h et 1968), l’autorité (morte en 1968) et la justice (morte lentement et douloureusement). L’Islam, de son côté, fait ce qu’il sait le mieux faire depuis qu’il existe : envahir et soumettre. Qui pour me contredire ? De ce fait, je préfère prendre fait et cause pour la lutte (quelle qu’en soit la forme ou la pertinence) contre l’expansion islamiste plutôt que de critiquer l’Islam chez moi mais aussi critiquer ceux qui le combattent par les armes.

     

    Nathaniel.

    27/02/2009 à 9 h 31 min
  • Monneuil Répondre

    Le titre de l’article de monsieur Millière est inadapté – pour ne pas dire "fallacieux" :
    L’Europe EST (déjà) islamique !
    Les dirigeants européens obéissent d’abord aux ordres des islamistes, ils n’ont rien à faire des "souhaits" des européens ! Quand à leurs "exigences", ils n’ont même pas à en avoir….
    Il suffit de regarder autour de soi pour le constater. Quelque soit le domaine considéré, un islamiste aura toujours la faveur des dirigeants par rapport à un "indigène" ou souchien. Pénalement parlant par exemple, le même forfait se verra puni d’une peine variant de 1 à 100 suivant l’appartenance de l’ethnie considérée. Qu’un islamiste (ou musulman les termes sont strictement synonymes) traite un souchien de raciste, il n’y a pas de problème ni de conséquences (pour lui), que ce même souchien traite un musulman de ‘islamiste", il est pénalement condamnable, et si la chose est publique, il sera effectivement condamné.
    La charria existe bien en Europe, simplement, il n’y a qu’en Angleterre qu’elle est légale. Il est probable que Bruxelles va très vite "européaniser" ladite…

    27/02/2009 à 9 h 03 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]….

    Il ne sert plus à rien de désigner la gauche comme fautive et tous les gens de gauche n’ont sans doute pas souhaités que la France devienne une terre d’ Islam.

    C’est comme tous ceux qui ont votés pour Sarkosi, c’était avant de comprendre qu’il est pire que la Gauche & la Droite réunies.

    Alors, au lieu de chercher des "noises" dans d’autres pays musulman, le mieux est de faire le ménage en France, à commencer par les politiques qui font des lois pour le copinage et s’en moque éperdument que les gosses se convertissent à l’Islam parce qu’ils sont dans l’incapacité de résoudre le pourquoi et le comment de ce choix.

    Un exemple flagrant de cette incapacité….les évènements de la Guadeloupe où les gens en ont assez d’une république dans laquelle ils ne se reconnaissent pas ( et surtout parce que l’on se fout de leur tête).

    27/02/2009 à 1 h 49 min
  • Jean-Claude THIALET Répondre

    "Les-4-Vérités"   –   226 02 09

    Me voiçi   –  sans doute pour la première fois depuis que je le lis  –  presqu’entièrement d’accord avec un article de Guy MILLIERE, Pourquoi faut-il qu’il ait tout gâché par sa conclusion ?

    Il semblerait que Guy MILLIERE  ne se soit pas consolé de voir que le vulgum auquel j’appartiens n’ait pas encore reconnu les mérites de son "grand homme". Incompris, mais aussi vilipendé à tort. Alors qu’il avait tout juste ! Et l’on sait aujourd’hui pourquoi : tout simplement parce "qu’il dénonçait l’islam radical" ! L’ennui, c’est que le 43 ème Président des Etats-Unis d’Amérique, en s’en prenant à Saddam HUSSEIN sous le faux prétexte qu’il aurait détenu des armes de dissuasion massive, s’est trompé de cible. Certes, le dictateur était un infâme tyran (‘fabriqué" par les Américains, faut-il le rappeler ?) mais qui, en rien, ne représentait l’Islam radical. La preuve c’est que, en IRAK, sous sa forte poigne, d’autres religions que l’Islam  – le Christianisme et le Judaïsme – avaient droit de cité et cohabitaient en parfaite harmonie avec la religion largement dominante. Aujourd’hui, les Chrétiens subissent toutes sortes de vexations (euphémisme) et, quand ils le peuvent encore sont contraints à l’exil. Sans parles du fait que les Sunnites et le Chiites ne cessent de s’étriper ! 

    Certes, le distingué professeur pourrait me rétorquer que les Taliban auxquels les Etats-Unis sont allés chercher querelle sous le méchant prétexte d’avoir fait sauter les Tours de Manhattan, sont des "radicaux". Des "radicaux" qui, que je sache, se contentaient de "radicaliser"  l’Islam en Afghanistan. Au bout de huit ans, on voit le résultat de l’intervention américaine et de ses alliés. Le "talibanisme" regagne de plus en plus de terrain en Afghanistan. Pire, il vient d’imposer la chari’a sur un morceau de territoire pakistanais en attendant mieux  ! L’islam radical est une pieuvre, (ou une hydre, comme ,on voudra ! ) qui introduit ses tentacules partout où de fortes proportions de populations musulmanes se sont installées. Et je continuerai à reprocher aux Gouvernements américains (et à leur allié israëlien) de faire pression sur l’UNION EUROPEENNE pour qu’elle intègre la TURQUIE peuplée presqu’à 100% de "musulmans" (on le sait, la chasse aux rares chrétiens y est ouverte !) et en voie de "radicalisation".

    Il ne faut pas oublier une chose : c’est que le but avéré des "islamistes" aussi bien sur les terres d’Islam que partout où ils estiment que les Musulmans sont en nombre suffisants, c’est l’installation de la chari’a, la loi islamique. Contrairement à ce que pensait – pense toujours j’imagine –   George W. BUSH, ce n’est pas en portant le fer et le feu en AFGHANISTAN, ou en IRAK, hier, et en IRAN demain, que l’on viendra à bout de "l’islam radical". C’est seulement en évitant de voir proliférer dans les pays non musulmans des populations se recommandant de l’Islam et qui, en toute bonne foi pour une majorité de musulmans (on veut bien le croire !), constituent leur terreau. On peut penser ce que l’on veut d’eux, et plus particulièrement de certaines de méthodes qu’ils préconisent, mais les partis d’Extrême-Droite israëliens(1), même si c’est sans doute trop tard, semblent avoir compris que le véritable danger à combattre est à l’intérieur même des frontières d’Israël ! Comme il l’est à l’intérieur d’autres frontières ! 

    Il est évident que, loin de combattre les menaces que représente en France "l’islam radical", les Gouvernements français successifs – à commencer par le Gouvernement SARKÖZY/FILLON – ont laissé les choses faire en fermant les yeux, parfois même en les aidant ou en les accompagnant.. Un dernier exemple vient de nous être administré. On vient tout juste de l’apprendre :  loin d’utiliser les "imans" formés en France à la "citoyenneté" française (à l’Institut catholique, aux frais des contribuables !), les fidèles musulmans  – de plus en plus nombreux dans notre Pays – continuent à faire appel à des imans venus de l’Etranger. Sans que cela "interpelle" le Gouvernement. Pas même Madame LE  Ministre de de l’Intérieur et des Cultes qui devrait s’en inquiéter à double titre. Les seuls à se plaindre  (c’est d’ailleurs comme cela que l’information est venue à nos oreilles), ce sont les imans "made in France" qui sont au chômage technique. Ce "chômage" est d’ailleurs inquiétant dans la mesure où l’on peut tout craindre d’imans fondamentalistes formés à l’étranger et qui, le plus souvent, ne parler pas notre langue ou refusent de l’utiliser …  Les Britanniques en ont fait avant nous la fâcheuse expérience !

    Un fait est certain, la France et, d’une manière générale les pays qui ont accueilli inconsidérément des populations à dominante "musulmane", est en train de se "musulmaniser". Progressivement les Pouvoirs publics (à commencer par les Mairies !)  avec ou sans "l’aide" de tribunaux (on connaît le "progressisme " de certains magistrats qui n’a rien à envier à celui de certains curés !) , ont accepté  – pour ne pas déplaire, par crainte d’être taxés de "racisme", par lâcheté congénitale, et pour des tas d’autres bonnes raisons  – de supprimer les arbres de Noël ou les Pères Noêl dans les lieux publics, obligé certaines cantines à ne plus servir de porc et à ne cuisiner que de la viande hallal POUR TOUS, accepté le port du voile dans certains établissements ou dans certains lieux, réservé des heures de piscine à l’usage exclusif des femmes, consenti officieusement à ce que, dans certains hôpitaux, les femmes musulmanes ne soient traitées que par des médecins de sexe féminin, participé soit financièrement, soit en accordant de vastes terrains avec un bail emphytéotiques au montant dérisoire, quand ce n’est pas les deux, à la contruction de mosquées de plus en plus grandes sous le fallacieux prétexte qu’elles abritent une bibiothèque et/ou un centre culturel, etc. Cette "bonne volonté ne s’est d’ailleurs pas limitée aux seules Autorités. On l’avait vu avec la Croix-Rouge qui avait consenti à ce que son célèbre emblème  soit rempacé, dans les pays musulmans(2), par un emblème "neutre", lors de l’intervention de cette organisation dans des pays "musulmans" . On vient de le voir avec une grande enseigne d’Hypermarchés qui a décidé de faire disparaître certaine "croix" au demeurant fort stylisée. Cachons cette croix qui choque nos "frères" en Islam, semble être le leit-motiv à la mode !

                                      Cordialemetn, Jean-Claude Thialet

    P.S. Sans vouloir mettre en doute votre bonne foi, @Abdelbari (3), lorsque vous trouvez "incorrect" (sic) de "lier la finance islamique au terrorisme islamique" (nota : c’est moi qui précise "islamique"), vous me paraissez faire preuve d’une certaine innocence. Il est évident que les banques   – même si l’on veut bien croire que c’est à l’insu de leur plein gré – sont utilisées par certaines organisations criminelles, terroristes ou autres pour virer des fonds qu’elles recoivent de leurs membres ou de leurs fidèles. Que cela plaise ou non à entendre ou à lire. Le temps des "porteurs de valises" bourrées de billets de banque n’est plus depuis la révolution de l’informatique et de l’internet !

    (1) n’était la gravité de l’heure, il serait assez cocasse de voir que toutes les Assoces qui ne cessent de vilipender le "raciste" Le PEN qui n’a cessé de dénoncer les dangers d’une immigration aussi massive qu’incontrôlée, sont les mêmes qui soutiennent perinde ac cadaver les partis "extrémistes" israëliens. Et pas seulement les ripostes aussi massives que sévères de Tsahal sur Gaza ! 

    (2) ce qui ne risque pas d’arriver avec le "Croissant-Rouge". Pas seulement parce que, curieusement, il n’intervient que dans des pays réputés "musulmans" !

    (3) en tant que présumé musulman, vous devez au moins savoir à quoi vous’en tenir sur les méthodes "rampantes" pratiquées dans des pays réputés "non musulmans" pour introduire la chari’a dans des terres progressivement "colonisées"

    (3) nos "frères" comment le clament les clers et les laïcs  chtrétiens progressistes…

    26/02/2009 à 15 h 55 min
  • Bellar Répondre

    IOSA

    La France a capitulé bien avant Sarkozy, la gauche a  nivellé et préparé le terreau. Elle a toléré  : l’incivisme, les sifflets et les canettes de bière (cf.Jospin) pendant la Marseillaise. Elle a instauré un laxisme généralisé en ce qui concerne les "casseurs du samedi soir", les mosquées envahies par des prêcheurs hystériques, bien sûr ça continue,  et ça se généralise. Partout  la tolérance vis à vis des excès imposés par les tenants de la charia  se répand en Europe, et  la France , désormais, n’est pas la seule touchée. La capitulation des politiques est  scandaleuse et criminelle pour l’avenir de la France, de son indépendance, et sa liberté.

    Florin

    Oui, mais  l’Islamisme draine des supporters pas nets qui se rejoignent dans les rangs des intolérants comme par exemple la Halde  …

    26/02/2009 à 13 h 40 min
  • vox populi Répondre

    D’un très haut comique, le commentaire sous le nom d’Elbari.

    Cet intervenant a apparemment un grand sens de l’humour puisqu’il n’hésite pas employer des mots tels que "moraliser" et "éthique" à propos de la finance islamique et en référence à la charia. La charia, vous savez, cette vision supérieure de l’humanisme qui consiste à soumettre les femmes, à justifier les violences à leur égard, à couper des mains, à pendre, lapider, tuer aveuglément en se servant de bombes humaines fanatisées, etc…etc…

    Grand merci à lui pour cette partie de franche rigolade. 

    26/02/2009 à 9 h 43 min
  • pi31416 Répondre

    abdelbari: «La finance islamique vise, tout simplement, à moraliser la finance en se référant aux principês islamiques en la matière.»

    L’essentiel de la "finance islamique" consiste en combines destinées à contourner l’interdiction de prêter à intérêt.

    Quant "à moraliser la finance en se référant aux principês islamiques"… comment dit-on "chutzpah" en arabe?

    26/02/2009 à 2 h 45 min
  • IOSA Répondre

    [email protected]….

    "Monsieur Millière entièrement d’accord avec votre analyse. Le problème est que nos gouvernants sont à tel point effrayés par la montée – et pire l’existence active – de cet islamisme qu’ils nous mentent par omission, ils  ne relèvent pas les outrances d’évènements inacceptables liés aux pratiques de la charia sur notre territoire – Notre territoire censé être républicain, laïc et souverain-"

    Déjà ce n’est pas par omission, mais par soumission, ensuite ce que vous dites en ce qui concerne l’état républicain, laïc et souverain….. Je note que 53% des Français ont votés pour, en la personne de Sarkosy et que depuis, il n’a pas cesser de nous rabacher sur la "spiritualité" et d’imposer l’Europe et maintenant le new président de la caisse d’épargne…un mignon à sa botte.

    C’est surement ce que la France avait connu jadis sous la monarchie.

    En ce qui concerne la charia, fallait pas voter Sarko…

    Un lien interessant à voir pour ceux qui doute encore….. http://veille-education.org/post/2008/07/02/Une-ecole-privee-comme-on-sen-passerait2

    26/02/2009 à 1 h 50 min
  • Anonyme Répondre

    "Le visage primordial de l’antisémitisme aujourd’hui en Europe et dans le monde est un visage islamique"

    Ose critiquer la politique d’Israël et on te taxe d’antisémite ! Arrêtons de jouer avec les mots !
    Qui défend ses droits et n’est pas occidental devient terroriste pour les occidentaux ?

    25/02/2009 à 22 h 43 min
  • Florin Répondre

    Les vrais ennemis, ce sont ceux qui détiennent le pouvoir politique et qui ont su provoquer une inversion des valeurs dans tous les domaines.

    Aujourd’hui, l’Etat encourage ce qu’il punissait hier. Prenez le Code pénal actuel, et comparez avec celui de 1900. Pas la même chose, n’est-ce pas ?

    Le phénomène est mondial. Il y a les cas criants des Pays-Bas et du Royaume-Uni.

    Mais c’est bien plus vaste, et cela dépasse le cadre de l’Islam.

    Aux US, la gauche au pouvoir, la bande à Pelosi, essaye de supprimer le Premier amendement, en utilisant un concept fumeux, la Fairness Doctrine : les médias, selon ces illuminés, verraient la liberté d’expression limitée "afin de respecter l’équilibre politique existant" … Limitation des temps de parole, obligation de présenter systématiquement le point de vue de l’adversaire … Au début, ils visent les radios libres, mais veulent s’attaquer bientôt à Internet (pour la télé, c’est plus la peine, Fox mis à part les téloches sont de gauche).

    Les ennemis de la liberté ont besoin de silence pour "travailler"…. et ce sont les mêmes qui vous mettent en taule pour islamophobie si vous avez vaguement l’air contrarié à l’écoute des infos (celles qui parlent du barbu qui égorge son épouse, tiens).

    25/02/2009 à 21 h 36 min
  • Bellar Répondre

    A propos  "des enjeux et opportunités de développement dela finance islamique en France" (cf . Adelbari ,)  je ne  pense pas qu’un état se prétendant laïc , doive se soumettre à ce genre de spéculations et de demandes. L »argent n’a pas d’odeur en voilà bien a preuve, alors que  cela pue l’intolérance, le mépris de la femme, la charia et tout ce qu’elle comporte .. et cache une main mise bien plus subtile et gravissime sur notre société, notre territoire et notre liberté même. Que ceux qui veulent appliquer les lois de la charia dans les banques le fassent dans les pays islamistes, il n’y a aucune raison de les appliquer  en France, cette "discrimination" inversée, ne présage rien de bon quant à l’abandon de toutes nos valeurs. Amoins qu’ils ne se considèrent déjà en Dar el Islam ??

    25/02/2009 à 21 h 06 min
  • LESTORET Répondre

    Deux choses vont caractériser ce 21ème siècle: la première, c’est le silence complice de tous les médias — je dis bien tous les médias dans presque tous les pays du monde civilisé — sur les abus, infractions et crimes du monde musulman, qui se commettent quotidiennement au vu et au su de tout le monde, sans que personne n’en relève l’incongruité comme si dans la guerre des civilisations qui s’est ouverte à la fin du 20ème siècle l’Islam avait déjà remporté la victoire et écrasé de ses certitudes un Occident apeuré et déstabilisé. La seconde c’est la démonisation du petit Etat d’Israel à la diligence de l’Islam qui ne ménage aucun effort financier ou autre pour transformer cet Etat en chien galeux de l’humanité; il faut reconnaître hélas que l’Islam a réussi admirablement dans cette entreprise et que nous pouvons depuis plusieurs années constater combien Israel, quoiqu’il fasse, est critiqué, maltraité, vilipendé dans les journaux, à la radio, à la télé.

    Certes quelques écrivains ou journalistes courageux comme Mr Millière — que je salue profondément — tentent de leur plume habile de rétablir quelque peu une vérité dont malaheureusmeent persopnne ne veut; quelques penseurs, quelques politiciens même s’essaient aux mêmes exercices, mais l’immense majorité de la Presse, un nombre important de nos penseurs sont déjà obnibulés par la présence active et permanente d’un Islam de combat qui ne va pas toujours chehrcher dans le Coran ses moyenbs d’action.  

    25/02/2009 à 20 h 41 min
  • OU812 Répondre

    Nous avons des "honor killings" aux Etats-Unis deja.  

    Un cas a Dallas ou un pere a tue ses deux filles a ete traite par les medias comme un meurtre spectaculaire tout de meme ordinaire.  Tres peu de cas a ete fait de la motivation entierement islamique de ce meurtre, ou il y avait cas de pere islamique horrifie par l’assimilation de ses deux filles par une culture qui les voulait libre.  

     Il y a quelques jours nous avons eu un meurtre a New York, par le fondateur d’une chaine de tele islamique(rien de moins), sur la personne de sa femme, qu’il a….decapite.   Elle voulait une divorce il parait.   Il etait tres clairement fier de son acte, tout comme on voit chez les =tout= les meurtriers islamiques de partout…car l’islam justifie et glorifie le meurtre dans tant de cas pareil.   Pour comprendre l’histoire, le lecteur lambda a du lire entre les lignes.   Meme au pays du 1er Amendement, l’autocensure par les medias fait son travail.   Aussi au travail sont les groupuscules islamiques prets a faire des proces civils, des "press release" et autre pressions organise pour faire taire les critiques de ce religion barbarique.

    En Europe par contre, les gouvernements font le travail des fous de dieu pour eux, et il n y a evidemment aucun 1er Amendement pour proteger la liberte d’expression de ceux qui preferent encore les lumieres sur les imams illetres du fin fond des sables.   Egalement, il n y a aucun 2ieme amendement qui pourrait permettre les citoyens de se proteger de l’insecurite qui s’empire regulierement, et qui va en accelerant avec le changement demographique.   Mais bien sur personne ne peut savoir car l’Etat a pense declarer illegale toute collection d’infos de ce genre.   Comme quoi le multi-culturalisme va tres clairement finir par tuer non seulement la liberte mais la France aussi.

    25/02/2009 à 17 h 54 min
  • Laudance Répondre

    Je ne suis pas assez vieux pour jouer les anciens combattants mais, né à la fin de la deuxième guerre mondiale, je suis assez âgé pour avoir reçu, dans mon entourage, les témoignages de nombreuses personnes ayant vécu cette tragédie et l’ayant surtout pressentie.

    Et, à grands renforts de lectures par la suite, qu’en ai-je retenu ? Eh bien, que cette catastrophe pour le monde en général et l’Europe en particulier est à mettre au passif (le mot est faible) non seulement d’Adolf Hitler et de ses sbires nazis, mais aussi des démocraties occidentales dont l’aveuglement, la surdité, le refus des réalités, le laxisme, la bêtise et la lâcheté furent égaux au fanatisme, au racisme et à la cruauté des premiers.

    Pour éviter le massacre généralisé, il aurait peut-être suffi d’affronter les nazis au début des années trente. Mais, dans le cadre du pacifisme bêlant de l’époque et toujours vivant, il fallait préserver la paix à tout prix, un prix dont on sait aujourd’hui qu’il s’est élevé à 50 millions de morts, car le jour survint où il fut impossible de céder encore, de s’aplatir davantage. 50 millions de morts sans parler de la chape de plomb qui s’abattit ensuite sur les pays de l’Est et des victimes du communisme dont la liste continua à s’allonger par la suite.

    Un âne ne tombant jamais deux fois dans le même trou, on pouvait toutefois espérer que l’Europe au moins avait retenu la leçon. Mais elle est pire qu’un âne dont elle n’est l’égale qu’au moment de braire. Voilà pourquoi, aujourd’hui, l’Histoire s’apprête à repasser un plat au moins aussi effrayant, voire pire que le précédent, avec une seule différence compensée par une similitude.

    La différence ? La peste n’est plus brune comme celle inoculée par le national-socialisme. Elle est verte, la couleur du fascislamisme ou nazislamisme dont l’objectif annoncé a le mérite d’être clair même s’il comporte (peut-être) une alternative à notre destruction, à savoir notre soumission pure et simple à la charia, à la dictature des « fous d’Allah ».

    Et la similitude ? Elle se trouve dans l’attitude des démocraties occidentales dont les gouvernements, les intellectuels de gauche et les médias sont aussi pleutres que leurs prédécesseurs couchés devant Hitler. Il est vrai qu’en ce moment ils sont tellement occupés à se repentir, à faire contrition, à battre leur coulpe (généralement sur la poitrine des autres) et à se flageller à propos du passé qu’ils recueillent les sanglots de l’homme blanc comme un bien plus précieux que les valeurs de l’Occident.

    Qui donc, songeant enfin au présent et à l’avenir, va les défendre avec la plus grande fermeté ? Pas grand monde assurément, dans un premier temps. Surtout pas maintenant à l’heure où les clones des aveugles, des sourds, des illuminés et doux rêveurs ayant contribué à l’avènement du Grand Reich prônent, à leur tour, une politique d’apaisement à sens unique dont ils croient béatement qu’elle permettra d’échapper à la suite des événements.

    Mortelle cécité, car une nouvelle guerre a déjà commencé et plus on tardera à s’y engager vraiment, plus le désastre sera grand. Pour éviter d’être un jour dans l’impossibilité de pouvoir encore reculer, il suffirait pourtant de ne plus plier les genoux, mais de rester debout. L’ennui, c’est que pour cela il faut de la fierté et du courage, ce dont nos élites (?) semblent de plus en plus dépourvues.

    Quant à certaines catégories des populations européennes (surtout en France), elles préfèrent se lover dans l’antiaméricanisme ambiant et l’antisionisme, paravent qui, à mes yeux, dissimule mal l’antisémitisme.

    Ils permettent d’entretenir le déni, de ne pas désigner et encore moins d’affronter les véritables ennemis, ceux qui veulent que nos libertés et modes de vie soient détruits. C’est comme cracher dans sa soupe. Ce n’est ni propre, ni utile. Mais c’est tellement plus facile et sans danger car, des deux côtés de l’Atlantique, que risque-t-on à détester Israël et l’Amérique ?  

     

                                                                                                 

    25/02/2009 à 16 h 47 min
  • chevalier teutonique Répondre

    ce qui me fait penser à ma mère, à qui je demandais récemment son opinion au sujet des sorcières du Moyen-Âge, elle me répondit : " Qu’on les brûle ces vieilles peaux ! "

    25/02/2009 à 14 h 57 min
  • Bellar Répondre

    Monsieur Millière entièrement d’accord avec votre analyse. Le problème est que nos gouvernants sont à tel point effrayés par la montée – et pire l’existence active – de cet islamisme qu’ils nous mentent par omission, ils  ne relèvent pas les outrances d’évènements inacceptables liés aux pratiques de la charia sur notre territoire – Notre territoire censé être républicain, laïc et souverain- Tout est passé sous silence.  ça et là , et ce grace à l’Internet , nous apprenons les méfaits gangréneux de la charia en Europe et en France, personne ne les dénonce hormis des personnes courageuses comme vous, que l’on peut compter sur les doigts d’une main.

    Encore merci d’être là et de dire les choses. Sans pessimisme excessif mais en toute lucidité l’on peut présager que lorsque vous serez réellement entendu en haut lieu, les français  vivront dans la dhimmitude .

    25/02/2009 à 14 h 30 min
  • abdelbari Répondre

    bonjour,

    Je pense que le fait de lier la finance islamique au terrorisme est "finacièrement" incorrrect.

    La finance islamique vise, tout simplement, à moraliser la finance en se référant aux principês islamiques en la matière.

    Comme c’est le cas pour les investissement socialemenrt responsables (ISR), la finance islamique fait partie de la grande famille des finances éthiques, ces dernières étant  largement répandues dans le monde et qui se limitent à investir dans quelques secteurs d’activité (pas tous bien sûr) sans que le profit soit le seul objectif visé mais aussi une plus value éthique.

    Un financier islamique va donc proposer  à ses clients des produits et services compatibles avec la loi islamique.

    Je vous rappelle que le Royame uni s’est érigé comme place financière de référence pour la finance islamiqe depuis 2003, et on peut se demander pourquoi pas la France 6 ans plus tard?

    Je conseille à l’auteur (et aux autres lecteurs de mon commentaire) de lire la conclusion du rapport de  Pastré et Jouini (daté de décembre 2008) à propos des enjeux et opprtunités de développent dela finance islamique en france.  Voici le lien: http://www.paris-europlace.net/files/rapport_finance_islamique.pdf

    Cordialement.

    25/02/2009 à 13 h 39 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *