Bientôt une mosquée à Goussainville

Posté le octobre 02, 2010, 10:37
2 mins

Après avoir inauguré un carré musulman au cimetière communal, le maire de Goussainville (Val d’Oise), Alain Louis (PS), envisage de construire une nouvelle mosquée. Les quelque 5 500 musulmans de la ville et des environs, Africains, Pakistanais et Turcs pour la plupart, priaient depuis des années sur la voie publique.

Des paires de chaussures soigneusement alignées sur le trottoir, le béton recouvert de tapis. Là, des hommes, courbés ou agenouillés, se recueillent. Lorsqu’ils ne sont pas obligés de le faire sur la chaussée à Goussainville. «On n’a pas d’autre solution, il n’y a pas de place, chuchote un fidèle, avant de se déchausser. Pour la fin du ramadan, nous avons pu bénéficier du gymnase des Grandes-Bornes, tout juste rénové.»

D’ici à quelques années, cette scène devrait appartenir au passé. La mairie de Goussainville vient en effet de confirmer qu’elle planchait sérieusement sur un projet de construction d’une mosquée. «Nous venons d’inaugurer un carré musulman au cimetière communal. Et, depuis plusieurs mois, nous travaillons sur ce projet d’une nouvelle mosquée, afin de permettre aux fidèles d’exercer leur culte dans la dignité», confirme le maire (PS), Alain Louis. Seule ombre au tableau : le site qui accueillera le futur édifice.

«Nous peinons sur la mise à disposition d’un terrain pour l’association cultuelle musulmane, car la ville n’a que peu de réserves foncières», confie l’édile. Suite sur Le Parisien, via

17 réponses à l'article : Bientôt une mosquée à Goussainville

  1. Phily

    28/10/2010

    L’Islam a toutes les facilités, pas les autres religions : C’est la laïcité ripouxblicaine .

    Répondre
  2. jgazin

    11/10/2010

    Et bientôt une mosquée à Metz, et qui osera s’y opposer décidemment Metz part vraiment à la dérive!

    Répondre
  3. sapin

    10/10/2010

    Il faut virer les hommes politiques actuels à coups de pompe dans le cul et mettre en place une dictature dont l’objectif ne sera pas une rééléction. Nous sommes dans une situation ou il nou faut choisir une démocratie molle avec ses libertés conduisant à une islamisation ou une ditature privative des libetés et la sauvegarde de notre identité. Pour ce qui me concerne le choix est fait.

    Répondre
  4. Georges Kronzsky

    09/10/2010

    Quand donc le monde occideltal « LIBRE » prendra-t-il les décisions qui empêcheront l’envahissement de cet islamisme de plus en plus barbare et intolérant. Ces gens sont pire que les nazis…..

    Répondre
  5. 07/10/2010

    vous certain français vous réagissaient 50 ans après helas il est trop tard les autres sont pour une islamisation
    la france n’est plus la france elle va droit au placard
    quoi faire?
    envoyer des lettres types a nicolas pour lui signaler la situation
    du faite qu’il a une cervelle de colibi

    Répondre
  6. 06/10/2010

    La révolution française a tué prêtres et catholiques.

    Qui tue prêtres et catholiques récoltent des imams !

    Répondre
  7. raffo

    05/10/2010

    D’insidieuse, l’invasion devient de plus en plus visible, avec l’approbation à peine masquée de certains de nos dirigeants…
    Chacun est conscient qu’on va droit dans le mur, les musulmans ayant une natalité plus prononcée que les chrétiens, notre pays sera islamisé en totalité lorsque nos enfants seront « courtisés » par leurs camarades ayant fréquenté les mêmes bancs d’école et que leur progéniture s’appellera Youssouf ou Yacine (Joseph ou Jean) prénoms très bibliques par ailleurs ! L’épouse, d’origine bien française, n’imposera pas Pierre ou Barnabé selon son goût, hélàs !
    Qui a LA solution ?

    Répondre
  8. d'AUBAREDE Bertrand

    05/10/2010

    Quand’est-ce que nos ELUS vont comprendre

    qu’ils laisse la France aller à l’ISLAM ??

    Répondre
  9. Fontaine

    05/10/2010

    Je suis complètement d’accord,il faut commencer par entretenir nos églises,qui font partie de notre patrimoine,plutot que de construire des mosquées.notre culture est chrétienne, pas musulmane

    Répondre
  10. Molle Philippe

    05/10/2010

    J’ai 85 ans et je ne verrai pas, heureusement, l’invasion de l’Islam qui nous menace si les français ne réagissent pas. La seule vraie façon est de revenir aux « fondamentaux », c’est à dire au Christianisme qui a fondé notre civilisation. Il vous faut retrouver la Foi, sinon vous serez assimilés, au mieux, à des Dhimmis. Voir ce mot sur Internet.

    Répondre
  11. Djinn

    05/10/2010

    De même à Sétif et ailleurs, plus de croix.
    Mais si l’on touche à leurs tombes, ram-dam ds le landerneau.
    La Gôche donne allèfrement des terrains gratuits pour ces constructions, mais demandez en un pour faire construire la maison de vos rêves, nada, nient,no, non.
    @+

    Répondre
  12. Martaban

    05/10/2010

    ils se mettent à genou devant les électeurs de demain; après eux, le déluge. L’important est de se faire élire, la place est bonne, quant aux conséquences de cette politique suicidaire… on verra après…

    Répondre
  13. FIGAROCB

    05/10/2010

    Encore une de plus !
    A ce rythme, la France comptera plus de Mosquées que d’Eglises ! Quant au carré de cimetière musulman, il faut espérer qu’avec le temps, celui-ci ne prendra pas toute la place !
    Il ne faudrait pas que les tombes des chrétiens soient profanées comme celles des soldats de MERS EL KEBIR, toutes les croix ont été supprimées par violence ; à la place, et avec l’accord du gouvernement français, ces croix ont été remplacées par de petite pierres tombales sans croix !
    Voici ce qui nous attend d’ ici quelques années par la faute de politiques qui se mettent à genoux devant l’Islam!

    Répondre
  14. MIGLIACCIO

    05/10/2010

    Les maires UMP-PS n’ont pas mis autant d’enthousiasme à construire ni même a réparer des églises,après avoir donné l’Algérie, ils veulent aussi donner la France

    Répondre
  15. PEYNAUD

    04/10/2010

    Une fois encore, on constate que, lorsque l’on parle de laïcité, il s’agit de contrer l’Eglise catholique mais lorsqu’il s’agit de l’islam, tout est permis y compris de puiser dans les finances publiques.

    Répondre
  16. Bernadette

    04/10/2010

    Pourquoi ne prient-ils pas chez eux ? Pas difficile pourtant, plutôt que d’imposer leurs drôles de façons de s’adresser à Allah, que je ne trouve pas tellement … décoratives pour ne pas dire autre chose.

    Répondre
  17. andrew

    04/10/2010

    Y a de la place a l’Élysée…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)