Castries, Jouyet et Ferrand, porte-paroles de la Turquie

Posté le juillet 06, 2010, 5:46
17 secs

Henri de Castries, Jean-Pierre Jouyet et Olivier Ferrand affirment :

« C’est aussi l’intérêt de l’Europe [l’entrée de la Turquie dans l’union]. Au plan démographique : la « vieille Europe » à la recherche de sources de croissance ne peut que bénéficier de l’apport d’une Turquie jeune et qui sera rapidement l’Etat le plus peuplé du continent (80 millions d’habitants aujourd’hui).

Au plan économique : (…) sa main-d’oeuvre dynamique et qualifiée [de la Turquie]

Au plan diplomatique […] la deuxième armée de l’OTAN, une voix écoutée au Moyen-Orient, un acteur incontournable du Caucase. (…)

L’AKP [parti musulman au pouvoir] démontre au contraire que l’islam est compatible avec la république. Extraits d’une tribune dans le Figaro.

Voilà les raisons qui emmènent nos trois représentants de l’élite française à souhaiter l’intégration de la Turquie dans l’Europe. Les mêmes raisons conduiront les personnes sensées à refuser cette même intégration !

Une réponse à l'article : Castries, Jouyet et Ferrand, porte-paroles de la Turquie

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)