Chiffres de la délinquance : les étrangers plus nombreux à être mis en cause

Posté le novembre 23, 2011, 4:00
2 mins

Les étrangers sont plus nombreux à être “mis en cause” par les forces de l’ordre. 226.675 d’entre eux l’ont été en 2010, dont 40% pour des infractions à la législation sur les étrangers. Globalement, une tendance à la hausse est constatée : entre 2005 et 2010, le nombre d’étrangers mis en cause pour des atteintes aux biens a augmenté de 8,2%, et de 7,8% pour les violences aux personnes. […]

Europe 1

_______________________________

L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) rend publique mardi pour la cinquième année consécutive, une enquête dite de victimation qui tranche avec les statistiques officielles, souvent sujettes à controverse, qu’il est en charge de diffuser mensuellement. […]

Ainsi, en 2010, selon cette enquête effectuée auprès de près de 17.000 personnes de 14 ans et plus, quelque 4 millions de vols sont déclarés contre 1,5 million rapportés dans les chiffres officiels de la police et de la gendarmerie. […]

L’enquête reflète toutefois, selon M. Rizk, les mêmes “tendances” que la délinquance rapportée par le gouvernement: baisse des vols, à l’exception des cambriolage qui grimpent, hausse de certaines violences aux personnes, le point noir depuis plusieurs années.

Autre phénomène peu ou jamais abordé, le sentiment d’insécurité que près de 15,8% des Français ressentent à domicile et qui reste, tout comme en 2009, selon M. Rizk, “à son niveau le plus élevé” en 2010 par rapport à 2008 où il était de 13,3%.

De même s’agissant de leur perception de la délinquance : pour 16,4%, ce problème est “préoccupant” — plus que les années passées –, presque autant que la pauvreté (19%), le chômage venant en tête (36,2%). […]

(source fdesouche.com)

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)