Cousin de Boudouda et receleur d'armes

Posté le juillet 29, 2010, 10:12
3 mins

Décidément Boudouda n’est pas le héros que pleure un quartier, mais bien le membre d’un réseau de banditisme avec ses différents acteurs. Découverte aujourd’hui du cousin, patron de bar et receleur d’armes… l’armurier de la bande ?
Présenté en fin d’après-midi à une juge d’instruction, il a été mis en examen pour « détention d’un dépôt d’armes de la première, quatrième ou sixième catégorie par personne ayant déjà été condamnée », un délit passible de dix ans de prison.

L’homme de 44 ans, cousin germain du braqueur dont la mort a déclenché les violences urbaines, a affirmé aux enquêteurs « qu’un jeune lui a déposé un sac avec des armes il y a plusieurs semaines, que ces armes ne sont pas à lui, et que cette personne aurait oublié de récupérer les armes », selon le parquet.

Le suspect, déjà condamné pour conduite sous l’empire d’un état alcoolique, s’était présenté au commissariat lundi à la suite de la perquisition de son bar à la Villeneuve, où la police a découvert une cache d’armes dans la cave.
Les policiers ont notamment saisi un pistolet-mitrailleur de marque Uzi, du même type que celui utilisé par le braqueur Karim Boudouda, décédé le 16 juillet lors d’un échange de tirs avec la police après avoir dérobé la caisse du casino d’Uriage-les-Bains (Isère).

Ils ont également trouvé trois pistolets-automatiques et « un peu moins d’une centaine de douilles, à la fois utilisées et non utilisées, correspondant pour certaines à des calibres d’armes de guerre », selon Mme Girardon.

Alors que les enquêteurs soupçonnent que l’établissement ait pu servir de lieu d’entraînement au tir, l’homme interpellé « explique qu’il avait un fusil de chasse, qu’il a pu tirer avec et que d’autres gens ont pu tirer », a ajouté la représentante du parquet.
Les armes et les cartouches percutées vont être envoyées au laboratoire de police scientifique et technique d’Ecully, dans l’agglomération lyonnaise, pour savoir si elles correspondent ou non à celles utilisées lors des violences urbaines.

Controverses sur la future mosquée de Beauvais / Bientôt une grande mosquée à Conflans-Sainte-Honorine !Un fonds pour la burqa !Une mosquée de plus de 7 000 places à Montpellier !L’extrême-gauche soutient l’islamisation /

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)