De nouveaux djihadistes en Europe

Posté le décembre 22, 2010, 11:01
2 mins

Une cinquantaine de dangereux djihadistes, confinés entre un barrage de l’armée libanaise et l’entrée du camp de réfugiés palestiniens d’Ein Héloué, situé en lisière de Saïda, à 30 km au sud de Beyrouth. Certains, comme Ahmad al-Doukhi, ont planifié des attentats contre la Force des Nations unies au Liban (Finul). D’autres sont responsables d’attaques contre l’armée libanaise. La majorité d’entre eux sont des réfugiés palestiniens ; les autres des activistes syriens, saoudiens, yéménites, et quelques Maghrébins venus profiter de l’impunité dont jouissent les camps palestiniens du Liban, où l’armée ne s’aventure pas.

Issus pour la plupart du Fatah al-Islam, mouvement inspiré d’al-Qaida, ces terroristes ont trouvé refuge à Ein Héloué après leur éviction du camp de Nahr al-Barid par l’armée libanaise en 2007.

Face aux pressions, quelques-uns ont choisi l‘exil en direction de l’Europe. «Depuis un an, une vingtaine ont fui en Grèce et en Bulgarie. Certains d’entre eux ont réussi ensuite à s’infiltrer en Allemagne, en France et aussi en Belgique», révèle au Figaro le colonel palestinien Mahmoud Issa, principal responsable de la sécurité à Ein Héloué. «Nous avons leurs noms, ajoute-t-il. Nous essayons de les suivre à la trace, en coordination avec les autorités des pays concernés. Mais ce n’est pas facile, ils ont parfois changé d’identité et modifié leur faciès.» Les services de sécurité français nous ont confirmé l’existence de cette nouvelle filière djihadiste vers l’Europe.

Une réponse à l'article : De nouveaux djihadistes en Europe

  1. Xavier

    23/12/2010

    Faut faire du nettoyage !
    Si les bons musulmans veulent continuer à rester en Europe, ils n’ont qu’a se désolidariser des mauvais et les donner. Sinon, tout le monde dehors !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)