Delanoë mis au pied du mur sur le financement de l'Institut des cultures d'islam

Posté le 07 novembre , 2011, 4:00
49 secs

Lu sur le site de L’Union des contribuables et des citoyens:

“La loi de 1905 interdit le financement des cultes (article 2). Or l’ICI est un faux-nez « culturel », qui sert de paravent à la construction de deux mosquées (a-t-on déjà vu un centre culturel, financé par les deniers publics, contenir en son sein une église, une synagogue, un temple protestant ou bouddhiste ?), qu’aucune des deux associations musulmanes présentées comme bénéficiaires n’avait l’intention ni les moyens de financer.

« L’emballage » culturel des deux mosquées est financé à 100% (22 millions d’euros) par les contribuables, et « l’espace cultuel » (les mosquées), dont la Mairie de Paris prétend qu’il sera financé de manière privée, est garanti à hauteur de 100% (6 millions d’euros) par la Mairie de Paris, c’est-à-dire par le contribuable.(…) la Cour Européenne des Droits de l’Homme, dans son jugement du 13 février 2003, a déclaré : « La charia est incompatible avec les principes démocratiques ».

Or aucune des deux associations musulmanes concernées par le projet de l’ICI n’a donné la moindre assurance ni la moindre preuve que ses enseignements sont débarrassés de la charia et de ses concepts discriminatoires, violents et contraires aux principes républicains lire la suite

(source islamisation.fr)

Répondre

  • (pas publié)