Délinquance : Mettre à l’écart les multirécidivistes et arrêter l’immigration

Délinquance : Mettre à l’écart les multirécidivistes et arrêter l’immigration

Tribune libre de Paysan Savoyard

Nous concluons cette série de cinq articles consacrée à la question de la délinquance par l’exposé de différentes propositions dont l’application permettrait nous semble-t-il d’améliorer la situation.

1.  Les récidivistes devraient être mis à l’écart

Il nous semble que la loi pénale devrait être fortement durcie à l’encontre des récidivistes.

– La loi devrait tout d’abord être modifiée afin d’introduire une distinction systématique entre récidivistes et primo délinquants à tous les stades du processus judiciaire. Cette distinction existe certes dans la législation actuellement en vigueur (par exemple comme nous l’avons vu précédemment le niveau des peines encourues est plus élevé pour les récidivistes) : elle est cependant très insuffisante.

Il est tout à fait souhaitable que la loi se montre protectrice vis-à-vis des personnes mises en cause pour la première fois : celles-ci doivent disposer de toutes les garanties qui s’attachent à la présomption d’innocence. En revanche il n’y a pas lieu, selon nous, de faire bénéficier les délinquants récidivistes des mêmes protections. »

(via )

Partager cette publication

(4) Commentaires

  • miane Répondre

    bien entendu il est grand temps de durcir la législation sur la récidive et d’autre part il faut rétablir le renvoi hors de France des condamnés étrangers à leur sortie de prison. S’ils ne veulent pas retourner dans leur pays d’origine cela ne nous regarde pas, il faut les chasser de toutes façons comme disait Zemmour les prisons en sont encombrés alors vidons nos prisons de tous ces gens que leur pays d’origine se doit de récupérer…il faut savoir jouer les Ponce Pilate, ce qu’il adviendra d’eux chez eux ne doit pas encombrer nos consciences…se sont ils souciés de nous lorsqu’ils ont commis les actes qui ont entrainé leurs condamnations?
    Halte au compassionnel! ras le bol de la repentance…à eux de se repentir…c’est leur tour.

    07/03/2011 à 14 h 22 min
  • ALAMUT Répondre

    -Mais la Loi existe ?
    -Augmenter très fortement les Peines.
    -Les maintenir en prison , travail obligatoire
    jusqu’à extinction de la Dette (( Dommages et
    Intérêts )).
    Expulsion automatique avec interdiction de
    Résidence en territoires Français.

    Ainsi , ils seraient en mesure d’aller
    ailleurs se refaire une honnêteté .

    07/03/2011 à 10 h 02 min
  • DUBOS Jean Pierre Répondre

    pour un récidiviste la présomption d’innocence devrait systématiquement ECARTEE , la peines doublée et la peine de suretée ( 20 ou 22 ans)supprimée 50 ans de tole ! oui , mais 50 ans fermes et non compressible
    D’autres part comme aux U S A les peines devraient etre cumulables jusqu’a 100 ans et non confondues

    07/03/2011 à 9 h 46 min
  • MOI ! Répondre

    Non ! L’analyse est un peu légère !!
    Si un primo délinquant a porté volontairement atteinte à la santé ou à la vie d’une personne, on ne doit pas attendre qu’il récidive pour le condamner fortement. On ne doit pas attendre qu’il récidive pour le mettre à l’écart !!

    07/03/2011 à 9 h 03 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: