Demain l'islam en France

Demain l'islam en France

Le Président de la République évoque un « islam tolérant ». C’est faire un véritable contresens sur la nature même de l’islam. L’islam est toujours totalitaire. Il s’immisce et règle tous les aspects de la vie des croyants. Leur dénie toute liberté. L’islam étouffe aussi la vie des autres : ceux qui croient dans d’autres religions ou qui ne croient en rien. Ils sont réduits au statuts de dhimmis, de sous-citoyens de seconde zone. Ils ne bénéficient pas des mêmes droits que les musulmans.

Cette histoire se répète à chaque fois que l’islam est majoritaire dans un pays et qu’aucun pays puissant ne vient protéger les minorités non musulmanes pou imposer le respect de leurs droits. C’est de nouveau le cas aujourd’hui en Irak et en Iran, c’est en cours pour le Liban. Ce ne sera pas différent en France et en Europe.

L’islam prévoit explicitement les périodes de minorité : faire semblant, respecter en façade les lois du pays, se multiplier, faire venir des musulmans, convertir des non musulmans.

Devenir une minorité suffisamment importante pour obtenir des droits spécifiques. C’est la phase dans laquelle nous nous trouvons. Avec un république laïque qui cède tout ce qu’elle peut pour jouer l’apaisement. Nos politiques se croient malins, ils croient pouvoir assimiler l’islam, là où les grands empires du passé ont échoué, eux, du haut de leur nullité, pensent réussir !

Ce n’est qu’illusion ! La prochaine étape est la prise de pouvoir. L’imam de Marseille l’a annoncé : dans 20 ans au plus tard. Finie alors la laïcité, finie la liberté, il y aura les musulmans et les dhimmis, les seigneurs et les esclaves. Merci à la république laïque et à nos politiciens.

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • jayjay Répondre

    Vous dites: « C’est la phase dans laquelle nous nous trouvons. Avec une république laïque qui cède tout ce qu’elle peut pour jouer l’apaisement. »
    J’insiste sur la dernirère proposition « tout ce qu’elle peut pour jouer l’apaisement »
    Dans un récent éditorial vidéo, Christophe Barbier directeur de publication de l’express, disait qu’Al Qaida était déjà dans les banlieues.
    Selon Eric Dénécé spécialiste français du renseignement, des fondamentalistes radicaux sont prêts à passer à l’action contre l’occident. Cependant ils ont la conviction qu’ils peuvent changer la société française de l’intérieur. Pour l’instant ils retiennent donc leurs activistes car il pensent qu’il sont sur le point de réussir, et qu’un attentat irait à l’encontre de leurs intérêts.
    (voir la vidéo sur le lien), http://www.youtube.com/watch?v=4zWAfp1-eDU
    Aujourd’hui, tant qu’on tergiverse sur le voile, qu’on leur accorde l’abattage hallal et qu’on facilite leur actions sectaires en favorisant le communautarisme, ils ne sentent pas leur entreprise menacée. Si demain des lois étaient votées à l’encontre de l’islam intégriste, si nous opposions une fin de non recevoir définitive aux cantines sans porc, au voile dans les entreprises, à la construction de minarets et aux prières dans les rues, si nous expulsions massivement les imams fondamentalistes; là nous pourrions craindre de voir se renouveler les vagues d’attentats que nous avons connues de 82 à 86 comme celui de la rue de Rennes, et de 95 à 96 avec entre autre le carnage de la station St Michel qui fit 8 morts 117 blessés.
    Aucun homme politique de gauche ou de droite ne voudrait endosser cette responsabilité face à l’opinion publique, alors ils font comme si de rien n’était et leur laissent le champ libre……Nicolas Sarkozy, victime de la Taqya ou collaborateur conscient va au dela. Tous, ils ont choisi le déshonneur mais ils auront quand même la guerre, Le souci c’est que nous serons les victimes. Ils faut donc nous préparer par la faute de nos dirigeants depuis trente ans, à connaître des jours difficiles ou à disparaître en tant que nation civilisée.
    Pourtant, traité à ses débuts le problème n’aurait pas atteint cette ampleur. De telles vagues d’immigrants dont on savait qu’en nombre elles étaient inintégrables auraient dû à l’époque être stoppées aux frontières, mais là nos apprentis sorciers se sont encore crus bien malins….
    Jayjay

    06/09/2010 à 9 h 24 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: