Des fidèles caillassés par “deux jeunes adolescents d’origine maghrébine” pendant la messe

Posté le novembre 06, 2010, 10:00
2 mins

Addendum 5/11/10 : Mardi 2 novembre, vers 18h30, alors qu’il célébrait la messe pour les défunts en présence d’une soixantaine de fidèles, deux jeunes adolescents d’origine maghrébine sont entrés dans l’église dont les portes étaient, évidemment, ouvertes.

«Ils ont commencé à jeter des pierres sur les gens, et des pommes de pin bien dures. Ils devaient avoir 13 ou 14 ans. Une dame a été légèrement blessée. […]

«Nos rapports sont excellents avec les musulmans», assure Sœur Emmanuelle, qui, avec ses consœurs religieuses, rend souvent visite aux personnes isolées du Viguier, quelle que soit leur confession.

«Avec les générations précédentes, nous avons les meilleures relations possibles. Nous avons même reçu l’an dernier les vœux de la communauté musulmane pour Noël. Mais il y a une jeune génération plus identitaire et plus agressive», constate Bruno Garrouste. Lequel maintient que l’acte de mardi «est un événement grave qui témoigne que l’on a franchi un palier. Jusque-là, nous avions connu quelques cambriolages nocturnes ou quelques dégradations de l’extérieur. Mais là, ils sont entrés dans l’église». «Inadmissible» […]

L’indépendant

Réaction de l’évêque sur son site : “Les déchaînements de haine anti-islamiste qui ont suivi les événements de Carcassonne sont beaucoup plus offensants pour le Christianisme et le Christ lui-même que la sottise de quelques enfants mal intentionnés.

L’évêque de Carcassonne et Narbonne ne peut pas cautionner un appel à la haine et au communautarisme tel qu’il se développe actuellement sur les réseaux Internet.”

(via )

8 réponses à l'article : Des fidèles caillassés par “deux jeunes adolescents d’origine maghrébine” pendant la messe

  1. sellier claude

    10/11/2010

    ce n’est qu’une confirmation de la guerre déclarée par l’islam contre la chretiente continuons a tendre la joue,nous meriterons la punition de notre lachete.

    Répondre
  2. Lemagne

    07/11/2010

    Enfants mal intentionnés ! oui comme dans la cathédrale de Bagdad ! quelle trahison ….

    Répondre
  3. Ceredigions

    07/11/2010

    Cela vaut peut-être la peine d’indiquer
    1 Le lieu : cet événement s’est passé en France métropolitaine, pas en Iraq ou en Algérie.
    2 A-t-on averti la police ? Si oui, y a-t-il une enquête en cours ?
    3 Quelle serait la réaction de l’opinion publique actuelle – des bien-pensants majoritaires – si deux jeunes « d’origine non-maghrébine » jetaient des cailloux sur une assemblée islamique ?

    Répondre
  4. Béru 45

    07/11/2010

    Monseigneur ne faites pas comme un de vos collègue fort connu durant la guerre d’Algérie le célèbre Mohammed Duval.

    Répondre
  5. 07/11/2010

    Cet évêque est navrant. Le mal qui s’attaque à son église est identifié et il nous demande de le laisser grandir et de nous sacrifier… certainement un nostalgique des chrétiens livrés aux lions dans les arènes romaines.

    Répondre
  6. STERIBUS

    07/11/2010

    l’évêque de Carcassonne fait ce qu’il veut mais pour nous, nous n’en sommes plus à tendre l’autre joue lorsqu’on nous gifle sur la première. Il faut être réalistes et réagir avec la plus grande fermeté sinon, c’est la guerre civile qui và finir par éclater.

    Répondre
  7. SERGE

    06/11/2010

    « ..la sottise de quelques enfants mal intentionnés… ». L’angélisme consternant de cet ecclésiastique humaniste ne fait qu’encourager la répétition de tels actes inqualifiables.
    Qu’elle aurait été le commentaire de ce brave « idiot utile »,suite à un tel acte perpétré dans une mosquée?…on ne le devine que trop!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)