Désastre à Nicopolis (28 septembre)

Désastre à Nicopolis (28 septembre)

Le sultan Ottoman Bayazid Ier inflige une écrasante défaite aux croisés mandatés par le Roi de Hongrie, Sigismond, le 28 septembre 1396 à Nicopolis. Jean sans Peur et Philippe d’Artois, barons français, avaient constitué une armée de 10 000 chevaliers pour rejoindre l’armée de Sigismond à Bude, aujourd’hui Budapest.
La rencontre avec les troupes du sultan à Nicopolis (au nord de la Bulgarie, sur le Danube) est d’une extrême violence. Les chrétiens doivent s’incliner et Jean sans Peur est fait prisonnier. Les Turcs s’emparent de la Bulgarie. Bientôt ils domineront tous les Balkans. Pour les puissances européennes, cette défaite met un terme aux croisades.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: