Documentaire de la BBC : une "chasse aux sorcières" pour les Frères Musulmans (Grande-Bretagne)

Documentaire de la BBC : une "chasse aux sorcières" pour les Frères Musulmans (Grande-Bretagne)

Les suites du documentaire choc sur les 45 écoles saoudiennes enseignant la Charia sont intéressantes : une figure majeure du Muslim Council of Britain ne condamne pas ce réseau d’école…mais le réalisateur du documentaire qui a soulevé le lièvre.
Le site d’ une organisation connue sous le nom «Engage» a publié un article intitulé « John Ware réalise encore une chasse aux sorcières » affiché  sur le « Twitter » du Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB, connue pour incarner les Frères Musulmans dans le pays). Le site Engage est la propriété de Inayat Bunglawala, porte-parole du MCB. En 2005, The Telegraph décrivit le parcours de M. Bunglawala, jalonné de déclarations extrémistes:

 » Inayat Bunglawala, 36 ans, le secrétaire à la communication pour le Conseil musulman de Grande-Bretagne, fut choisi comme l’un des sept « organisateurs » d’un groupe  de travail du Home Office créé pour lutter contre l’extrémisme chez les jeunes musulmans, malgré des déclarations antisémites. M. Bunglawala avait affirmé que les médias britanniques  étaient « contrôlés par les sionistes ».
– Dans un magazine pour les jeunes musulmans en 1992, il a déclaré: «Le président de Carlton Communications est Michael Green de la tribu de Juda. Il a rejoint un club d’élite dont les membres comprennent compatriotes juifs Michael Grade [du directeur général de Channel 4 et maintenant président de la BBC] et Alan Yentob [contrôleur de BBC2 et ami de Salman Rushdie]. «Les trois sont déclarés« amis proches … c’est ce que l’on entend par une «presse libre»
– En Janvier 1993, M. Bunglawala a écrit une lettre à Private Eye, le magazine satirique, dans lequel il qualifia le fameux  Sheikh borgne Omar Abdul Rahman (qui tenta de détruire le siège de l’ONU.).. de « courageux » -. juste un mois avant qu’il bénisse l’attaque contre le World Trade Center à New York. Après l’arrestation de Rahman en Juillet de cette année, M. Bunglawala a dit que c’était probablement simplement en raison de son « appel aux musulmans à accomplir leur devoir envers Allah et à lutter contre l’oppression et les oppresseurs ». Cinq mois avant 9 / 11, M. Bunglawala a également distribué écrits d’Oussama ben Laden, qui a considéré comme un « combattant de la liberté », à des centaines de musulmans en Grande-Bretagne. »

(via )

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • miane Répondre

    un européen se comporterait de la même façon dans un pays musulman serait exécuté dans la semaine par lapidation ou la tête tranchée en public…mais grâce à Dieu cela ne sera pas car aucun chrétien n’a le droit de s’exprimer en pays musulman, a fortiori un juif.
    Nous appartenons à un monde suicidaire…ce qui est contraire à nos civilisations.

    01/12/2010 à 9 h 44 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *