Flotte turque détruite à Navarrin (20 octobre)

Flotte turque détruite à Navarrin (20 octobre)

Une escadre franco-britannique a détruit la flotte turco-égytienne à Navarrin, le 20 octobre 1827.

Malgré leur infériorité numérique, les navires des puissances chrétiennes étaient largement supérieurs à leurs adversaires. Dans un combat qui se déroula pratiquement à l’ancre et à bout portant, leurs artilleurs firent des ravages dans la flotte ottomane. Les plus petits navires de la flotte des puissances, qui ne s’ancrèrent pas, remplirent avec succès leur mission de neutraliser les brûlots, l’arme ottomane la plus redoutable, ce qui aida à la victoire finale.

Sans perdre un seul navire, mais après avoir subi d’importants dégâts, la flotte franco-russo-britannique détruisit une soixantaine de navires ottomano-égyptiens, provoquant un véritable carnage.
Cette destruction de la flotte turque ouvre la voie à l’indépendance grecque.

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *