forum euro-arabe de la jeunesse

forum euro-arabe de la jeunesse

Vienne acceuille le premier Forum Euro-Arabe de la jeunesse…patronné par l’UE et l’Arabie Saoudite

forum.JPG

  Alors que la révélation du contenu des programmes scolaires officiels en Arabie Séoudite (Saoudite est un anglicisme) suscite une grosse polémique en Angleterre où 45 écoles utilisent des manuels suivant le programme du royaume ( meurtre des homosexuels-antisémitisme-châtiments corporels…), le média Arab News annonce la tenue d’un Forum Euro-Arabe de la jeunesse patronné justement par l’Arabie Séoudite, l’état Autrichien L’Union Européenne et le Conseil de l’Europe via le « European Youth Forum » que le Leviathan européiste soutien et finance.  

Arabie_saoudite.jpg

 A Vienne, le 23 novembre, et durant cinq jours consécutifs, des « Young-Leaders » âgés entre 25 et 40 ans plancherons sur les défis à venir dans les domaines de l’économie, des questions sociales et des relations interculturelles incluant le dialogue interreligieux. Le Ministère fédéral des Affaires européennes autrichien a donc organisé avec Le Centre National pour le Dialogue du Roi Abdulazziz, organisation gouvernementale travaillant à « promouvoir le dialogue entre les cultures », comprendre faire accepter l’entrée du Wahhabisme en Occident. Une autre organisation de poids co-organise l’évènement : Le Fonds International de l’OPEC dont l’Arabie est le contributeur le plus important.

Selon l’ambassadeur autrichien en Arabie Séoudite, Johannes Wimmer, le but clé de la rencontre est de favoriser « la compréhension mutuelle et la coopération régionale et culturelle », se référant à des initiatives fructueuses comme la Conférence Européenne des Imams ayant eu lieu justement à Vienne en mai dernier.

Pour Wimmer, l’intégration et la participation des Musulmans est un des challenges principaux pour l’Autriche et l’Europe ces prochaines années : « Il est essentiel d’avoir de créer des réseaux durables entre les individus à travers les régions, en incluant le monde arabe, afin d’apprendre de la diversité des expériences et de dresser des perspectives (…) 

Nous arrêtons là l’alignement des lieux communs dialoguistes guidés par le seul impératif économique et la soumission au Wahhabisme. Ce profil de collaborateur-type n’est que trop connu…

Autre précision : le slogan du « European Youth Forum », en quelque sorte son objet social, est « Pour le droit des jeunes » (source)…que pensent les jeunes membres de leur conseil d’administration du droit islamique Saoudien ? On doute qu’ils expriment leur avis face à leurs homologues. Quant aux journalistes qui parlent de fantasme à propos du concept d’Eurabia décortiqué par l’historienne Bat’ye Or, qu’ils approfondissent le sujet en achetant la revue Eurabia, justement en vente à l’Institut du Monde Arabe.

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • STERIBUS Répondre

    Tout est bon pour parvenir à leurs fins!
    Quant aux journalistes : esprit étroit, très étroit et tête emprisonnée dans un carcan tourné vers l’orient.
    Ce n’est pas pour rien qu’en Europe monte un « populisme » (je trouve que ce mot sonne bien) du bout de la Droite.
    Dialogue interreligieux, tu parles. Les curés et les évêques se mettent à plat ventre et comme d’habitude, seuls les islams auront droit à la parole !!!

    26/11/2010 à 13 h 36 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: