Geert Wilders, “persécuté” pour ses opinions anti-islam

Posté le février 08, 2011, 2:00
41 secs

Le député néerlandais d’extrême droite Geert Wilders, poursuivi pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans, a affirmé lundi devant le tribunal d’Amsterdam être “persécuté” pour ses opinions anti-islam.

“Les citoyens qui critiquent l’islam paient un lourd tribut. Ils sont menacés, persécutés, criminalisés”, a soutenu le député, lors d’une audience de procédure retransmise sur internet.

“Celui qui dit la vérité est en danger”, a ajouté le chef du Parti pour la liberté (PVV), poursuivi pour avoir qualifié l’islam de “fasciste” et réclamé l’interdiction du Coran, comparé au livre “Mein Kampf” d’Adolf Hitler.

Ouvert le 4 octobre 2010, le procès de Geert Wilders avait été arrêté le 22 octobre, les juges ayant été récusés sur demande du prévenu. La date d’un nouveau procès n’a pas encore été déterminée.

L’avocat du député, Bram Moszkowicz, estime que les poursuites à l’encontre de son client ne sont pas valides. Il a demandé lundi aux juges l’autorisation de contester celles-ci, dans l’espoir d’empêcher la tenue d’un nouveau procès.

(via )

Une réponse à l'article : Geert Wilders, “persécuté” pour ses opinions anti-islam

  1. STERIBUS

    09/02/2011

    C’est ce que veulent les organisations islamiques : criminaliser la critique de l’islam et dire qu’il y a des imbéciles d’élus en Europe pour les suivre. Il faut rendre les gouvernes des pays européens à leurs peuples. Nos élites ne sont que des vendus, la 5ème colonne contre ses électeurs.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)