Grenoble : l'imam en remet une couche

Grenoble : l'imam en remet une couche

On ne sait pas si l’imam qui a procédé à la cérémonie d’enterrement a rappelé aux nombreuses personns présentes que le mode de vie adopté par ce jeune homme n’était pas le plus proche de la morale ni de la loi… on apprend en revanche que le religieux islamiste ne s’est pas privé de remettre un peu d’huile sur le feu :

« Tout le quartier était représenté (sic), toutes les générations étaient présentes » (resic), a rapporté un ami d’enfance du défunt, qui vit aussi à la Villeneuve, soulignant que l’ambiance était « très recueillie ». Une association musulmane locale a assuré le service d’ordre. Les journalistes et photographes ont été tenus à distance. Le cercueil était entouré par les anciens, de très nombreux jeunes se tenaient à l’arrière, les femmes sont restées éloignées, conformément au rituel musulman.

La cérémonie a commencé avec la lecture de deux versets du Coran, selon l’ami d’enfance qui participait à la cérémonie. Un imam grenoblois, Abdelhakim Ahonseri, a ensuite rappelé que le devoir d’un musulman était d’être « un modèle dans sa vie ». Puis il a insisté sur le fait qu’il « fallait absolument avoir la vérité sur la mort de Karim »

Karim Boudada condamné 3 fois en Cour d’Assise pour des braquages à main armée, était surnommé « Robin des bois » dans tout le quartier.

Emeutes et revendications islamistesTurquie, une vocation européenne ? / La France colonisée / Les islamistes saccagent un quartier aveugles face à l’islamisation /

Partager cette publication

(3) Commentaires

  • quiquoiquandou Répondre

    Il faut absolument faire campagne pour remplacer le droit du sol par le droit du sang.

    Un jeune né en France de parents étrangers arabes et islamiques de surcroît ne deviendra jamais Français de cœur. Alors pourquoi lui attribuerait-on de droit la nationalité française ?

    Qu’à sa majorité on lui accorde la possibilité de la demander, oui, et qu’on la lui accorde, pourquoi pas, sous la stricte réserve qu’il n’ait jamais eu affaire avec la justice et que cette naturalisation soit assortie d’une période probatoire de deux ans dont six mois de service civique encadré par l’armée. On pourrait même y ajouter l’exigence d’une formation professionnelle aboutie.

    En cas de manquement, expulsion sans faiblesse.

    Il en viendrait moins, on en expulserait plus et ceux qui auraient envie de rester se comporteraient mieux.

    Faudra-t-il qu’un jour les Français de souche se mettent aussi à brûler les voitures pour se faire entendre des pouvoirs publics et des politiciens de tout poil. ?

    Si c’est à ce prix que l’on doit sauver notre culture, nous le ferons !

    28/07/2010 à 9 h 29 min
  • Florence Bouchy-Picon Répondre

    J’ai entendu ce soir sur France 2 que certains policiers, ayant reçu des menaces de mort (sans doute de la part des « amis » du malfaiteur), ont demandé, soit leur mutation, soit une protection. Ils ont raison : par les temps qui courent, entrave à braqueur dans l’exercice de sa fonction, cela peut coûter cher !

    27/07/2010 à 23 h 30 min
  • les4verites-islam.fr » Blog Archive » Délinquants anonymes Répondre

    […] clients exclusivement musulmans / bataille de Poitiers, fête de l’islam / Grenoble : l’imam en remet une couche / Emeutes et revendications islamistes  / Ramadan + / stopper la grande mosquée de […]

    26/07/2010 à 15 h 33 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *