Ground Zero : un imam pas vraiment modéré…

Posté le janvier 29, 2011, 8:42
52 secs

 

110120adhami.jpg

Alors que l’imâm Rauf qui devait piloter le projet de la mosquée new-yorkaise -présentée comme un Institut culturel- a été écarté en raison de ses liens avec les Frères Musulmans et plus généralement l’islamisme international (voir notre enquête de l’année dernière), la nouvelle recrue, Abdallah Adhami, est déjà sous le feu d’une polémique.

La presse française qui avait encensé le premier imâm (en dénonçant l’islamophobie-populisme-inculture des américains hostiles au projet) va-t-elle aussi présenter le second comme un « modéré » ?

Les déclarations de l’imam qui est devenu le nouveau responsable du centre culturel islamique près de Ground Zero à New York, ne sentent pas bon pour les apostats. Ceux qui quittent l’Islam et prêcher contre la religion musulmane doivent être emprisonnés, a-t-il déclaré :

« If someone leaves the din [la religion], leaves the path privately, they cannot be touched. If someone preaches about apostasy, or preaches their views, they’re jailed », a déclaré l’Imam Abdallah Adhami dans une conférence du mois de novembre dernier.

Selon la charia, ou loi islamique, le consensus dans l’islam sunnite est qu’un apostat de sexe masculin doit être mis à mort à moins qu’il ne souffre d’un trouble mental ou soit convertis contre sa volonté. Extrait de islamisation.fr

Une réponse à l'article : Ground Zero : un imam pas vraiment modéré…

  1. MOI !

    30/01/2011

    Ground Zero : un imam pas vraiment modéré.
    Mais y a-t-il des d’imams modérés ?
    On doit leur donner chez nous exactement ce qu’ils nous donnent chez eux !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)