Hausse des violences sexistes

Posté le septembre 16, 2010, 3:33
32 secs

Dans son hebdomadaire, Yves Daoudal fait le rapprochement qui saute aux yeux :

F « Le débat est relancé, aussi, à cause de la montée des «violences sexistes» […]. L’expression n’est jamais explicitée, parce qu’on touche ici au tabou de… l’immigration, et de l’islam. Mais il faut être aveugle pour ne pas voir que les «violences sexistes» se répandent dans les collèges à forte population d’origine immigrée, et islamique. On sait ce que l’islam pense des femmes. On sait quels sont les «stéréotypes» féminins dans les banlieues. Et à l’autorité absolue de l’homme sur la femme, du grand frère sur sa soeur, s’ajoute le racisme, qui s’exprime par exemple dans les « tournantes ». Les « violences sexistes » à l’école seraient plus efficacement combattues par la non-mixité que par le prêchi-prêcha du « vivre ensemble ». En outre, ce sont les parents musulmans qui font pression pour revenir sur une mixité pour eux intolérable, non pas à l’école laïque, puisqu’ils croient que c’est impossible, mais à l’école… catholique. » (vu ici)

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)