Identité, immigration, islam, «les étranges débats français» vus par un Ivoirien

Identité, immigration, islam, «les étranges débats français» vus par un Ivoirien

Venance Konan, Ivoirien, ne comprend pas les interrogations suscitées par l’immigration, l’implantation de l’Islam en France, son identité… et compare la situation avec son pays, présenté comme un modèle en matière de coexistence entre communautés religieuses…

Mais greffon ou pas, il se trouve que l’islam est aujourd’hui la deuxième religion de France. Et il faudra bien faire avec. A moins d’excommunier, pardon, de retirer la nationalité aux millions de personnes qui pratiquent cette religion.

J’étais en Côte d’Ivoire lorsqu’un débat fut lancé en France sur l’identité française. Comme je ne cherchais pas à être Français, je ne suivis ce débat que de manière très distraite.

Mais d’après ce que j’ai cru comprendre de ses conclusions, la burqa, ça non, ça ne pouvait pas faire partie de l’identité française ; mais on pouvait quand même être d’origine africaine (du nord ou du sud du Sahara) et bien Français, à condition cependant de veiller à ce que l’odeur de la sauce mafé n’envahisse pas trop les escaliers, surtout lorsqu’il y a des Français pas basanés qui habitent aussi l’immeuble, de ne pas exciser ses filles, de ne pas faire savoir que la jeune fille de 16 ans que l’on présente comme sa nièce est en réalité la seconde épouse venue du pays, d’égorger discrètement son mouton le jour de la Tabaski, et de veiller à ce que ses enfants brûlent autre chose que des voitures lorsqu’ils ont froid les longues nuits d’hiver. […]

Je viens d’un pays, la Côte d’Ivoire, qui se divise grosso modo à 50-50 entre musulmans et chrétiens. Mais comme le disait Houphouët-Boigny, notre premier Président, «il y a 50% de chrétiens, 50% de musulmans et 100% d’animistes». L’animisme, c’est nos religions traditionnelles, qui n’interdisent ni la consommation d’alcool, ni la polygamie, et que tout le monde pratique en sortant de l’église ou de la mosquée.

Alors, pourquoi ce débat sur l’islam en France en ce moment ? Y-a-t-il un problème avec cette religion ? J’ai cru comprendre qu’elle posait problème parce que certaines femmes portent le voile intégral, même en allant chercher leurs enfants à l’école, que certains font leurs prières dans les rues, comme à Treichville, que d’autres veulent construire des mosquées partout, que les prêches sont en arabe et que quelques autres veulent islamiser toute la France, voire toute l’Europe, faute de quoi ils mettraient des bombes partout.

Et tout cela a amené certains grands penseurs à se demander si l’islam était vraiment compatible avec les valeurs de la République, ou avec la démocratie. […]

(via )

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: