Immigration: L’Elysée ne tient pas ses chiffres

Immigration: L’Elysée ne tient pas ses chiffres

Les objectifs en matière d’expulsions ne sont pas atteints. Brice Hortefeux va demander un audit sur l’explosion du nombre d’étudiants étrangers.


Des expulsions en baisse de 6% sur un an à la fin du mois d’octobre, les visas accordés pour raisons familiales en hausse de plus de 8%, des demandes d’asile en hausse de 8%…

Pour Nicolas Sarkozy, qui a sur son bureau ces chiffres encore confidentiels, tous les clignotants sont au rouge en matière d’immigration. Mardi soir, Marine Le Pen, invitée de France 2, aura beau jeu de souligner les écarts entre le discours de fermeté et les derniers résultats de l’ex-ministère de l’Immigration.

Hortefeux considère qu’Eric Besson a sa part de responsabilité car il n’a jamais réellement assumé son rôle. Il pense qu’il a provoqué un véritable appel d’air en vantant en permanence la tradition d’accueil de notre pays

(…) “Hortefeux considère qu’Eric Besson a sa part de responsabilité car il n’a jamais réellement assumé son rôle. Il pense qu’il a provoqué un véritable appel d’air en vantant en permanence la tradition d’accueil de notre pays“, explique un parlementaire ami de la Place Beauvau, “mais l’attaquer reviendrait à remettre en cause la doctrine sarkozyste en la matière“. Et pour cause… Malgré trois lois sur l’immigration depuis 2002, deux signées par Nicolas Sarkozy au ministère de l’Immigration et une par Brice Hortefeux, la politique du chiffre, chère à Nicolas Sarkozy, marque le pas. Le manque de “zèle” idéologique supposé d’Eric Besson ne clôt pas le débat: les juges continuent d’annuler massivement les décisions des préfets et les laissez-passer consulaires délivrés par les pays étrangers permettant de renvoyer les clandestins plafonnent toujours autour de 35%.

Au ministère de l’Intérieur et à l’Elysée, on suspecterait les universités françaises d’être, en fait, l’une des voies d’entrée sur le territoire national de migrants économiques.

(via )

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • Haumesser Répondre

    L’incommensurable bêtise des ONG « droit de l’hommiste » alliée au laxisme des dirigeants nous ruine.

    06/12/2010 à 11 h 32 min
  • STERIBUS Répondre

    Comme toujours, les lois et inspirations des Français sont battus en brèche par des sous-fifres vérolés.
    Le premier responsable en est quand même le chef de l’Etat.
    J’espère bien que les prochaines présidentielles donneront des résultats qui soient bénéfiques à notre pays, tout comme d’ailleurs pour les autres votations.
    La colère monte, encore en sourdine mais, je pense qu’elle ne va pas tarder à éclater !

    06/12/2010 à 9 h 52 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: