Islam en marche

Posté le novembre 07, 2011, 12:00
6 mins

Haine et violence

« Sous-chiens… Il faut bien leur donner un nom à ces blancs », proclame Houria Bouteldja (1).

« La France, une garce, un pays de putes », chante le groupe rap Sniper qui « se torche avec sa carte d’identité » et qui a « envie de dégainer sur ces faces de craie ».

« Cefranc » (français) : ainsi sont dénommés les jeunes musulmans bien intégrés, parce que « traîtres à leur communauté » écrit Malika Sorel (2).

« Si les garçons du quartier cassent tout, c’est parce qu’ils ont la haine des Français » affirme Hakima (3).

Ces citations sont le reflet du ressentiment de nombre de « jeunes des quartiers » ressassant les mêmes thèmes :

  • « Les blancs ont mis les noirs en esclavage ».

  • Les croisades ont été menées par les chrétiens « qui sont venus attaquer les musulmans qui ne leur avaient rien fait ».

  • Les Européens ont des dettes vis-à-vis des Arabes qui leur ont appris les maths, la médecine, l’astrologie…

  • Il y a un complot mondial contre les musulmans que personne n’aime, et contre leur religion, et c’est pourquoi il faut comprendre leur état permanent de légitime défense.

  • Les violences perpétrées au nom de l’islam sont souvent le fait des Juifs et des chrétiens (!) et non des musulmans injustement accusés et qui doivent donc se venger.

  • Les Juifs ont volé la Palestine et tué ses habitants.

  • La Shoah… un mensonge, et Hitler… un modèle.

  • La France, « vaincue par les Algériens, est coupable de tous les crimes. Les Françaises sont des prostituées, les chrétiens des dévoyés » et le livre Cruci-fiction en est l’illustration.

  • La Marseillaise est le symbole d’une nation honnie car elle parle du « sang impur des Arabes » et appelle les citoyens « aux armes contre eux ».

La violence ainsi générée se traduit dans les esprits par des concepts simplistes. Lorsqu’elle vient des musulmans, elle est toujours justifiée. Ainsi en est-il de toutes les conquêtes arabes. Le fort a toujours raison et la victime toujours tort. Le pardon est inconcevable car « on perd la face et c’est la honte ». Il est impossible de s’entendre après un conflit d’ordre personnel car « c’est question de dignité », ou d’ordre collectif, ce qui exclut toute possibilité de paix durable.

Enfin, notons que la grille de lecture de nombre d’événements est la référence à l’islam censé devoir s’imposer à tous. Ainsi est-il « anormal » qu’un chrétien puisse lire le Coran « sans s’être lavé les mains ».

Cet état d’esprit vient de la discordance entre deux cultures et le fait que « les parents éduquent leurs enfants dans le respect quasi religieux de leur pays d’origine, de ses moeurs et coutumes ».

Le constat est sombre et l’alerte sérieuse : la paix sociale et même notre civilisation sont menacées, mais il n’y a pas de fatalité. Jean-François Chemain, professeur d’histoire dans un collège de banlieue (4), constate qu’au-delà des apparences, la jeunesse aspire à l’absolu et que l’on peut l’y conduire, en lui manifestant de l’amour, si l’on valorise à ses yeux les racines chrétiennes de l’Europe.

Sa conclusion est claire: « nous n’avons plus le choix qu’entre le pied de la Croix et la bouche du pistolet » (3, – p.133).

Ehniau

  1. mise en examen pour racisme anti-français sur plainte de l’AGRIF (Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française).

  2. , H. Bouteldja, employée à l’Instiut du monde arabe à Paris, a d’autre part publié, via son association, le livre Nique la France.

  3. Immigration-intégration – Le langage de vérité, éd. Mille et une nuits.

  4. J.F. Chemain : Kiffe la France, éd. Via Romana, août 2011.

Nota : les citations sont extraites des deux ouvrages ci-dessus.

Courrier des lecteurs des 4 Vérités Hebdo

Une réponse à l'article : Islam en marche

  1. Alex

    07/11/2011

    Autant appeler un chat un chat. France hier encore fille aînée de l’Eglise et demain nouvelle Terre d’Islam. La disparition de notre belle culture française ne fait plus aucun doute. (livre « les corps indécents ») C’est juste une question de temps. Il va falloir se convertir et changer nos habitudes…. ou quitter le pays.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)