Islamisation et immigration

Posté le janvier 25, 2011, 6:00
3 mins

– Jean-François Copé admet que l’occupation illégale des rues (15 aujourd’hui fait remarquer Marine le Pen) est intolérable…mais cette situation  perdure alors que l’UMP a tous les leviers du pouvoir.

– Copé nie les chiffres de l’immigration avancés par Marine le Pen, alors que, effectivement, les chiffres officiels en matière de titres de séjours, visas court séjour, demandeurs d’asiles, naturalisations automatiques marquent une nette hausse par rapport au bilan des socialistes en 1995-2002.

Visas pour l’Algérie : 170 000 visas  promis en voyage officiel à Alger chaque année par Fillon en 2008, 140 000 distribués l’année dernière.  Visas pour la Tunisie : 90 000/an et 150 000 visas accordés à des marocains pour la seule année 2009 !

Au total 473 796 visas accordés au Maghreb et à la Turquie chaque année (base 2008, voir tableau ci-dessous). Tous des touristes ou des bac + 5 ?

Concernant les naturalisations, le rythme annuel est aussi plus soutenu que pendant le gouvernement Jospin : 144 640 en 2003, 168 826 en 2004, 150 000 en 2005, toujours plus de 100 000 en 2008) Selon le ministère de l’Intérieur, 49% des naturalisés proviennent d’un des trois pays du Maghreb). Côté clandestins « qui n’ont pas vocation à rester sur le territoire » selon Sarkozy, le gouvernement régularise en fait par wagon entier les illégaux : 20 744 en 2003, 22 814 en 2004, 26338 en 2005, pour arriver au dernier amendement Hortefeux permettant de régulariser ceux qui travaillent, confortant ces chiffres (plus de 20 000 en 2009 d’après Le Monde). Notable reculade lors de la négociation sur la « directive retour » à Bruxelles, le refus de Brice Hortefeux de maintenir dans les centres de rétention administratifs les clandestins plus de 32 jours, alors que dans d’autres pays (Estonie, Finlande, Lituanie, Pays-Bas, Royaume Uni, Suède) maintiennent les illégaux de 18 mois à une rétention sans limitation de durée, pour les plus fermes.

Le dernier rapport du Sénat sur la question de la présence des illégaux en France ( série 2005-2006, rapporteur Georges Othily) faisait état de 600 000 entrées de clandestins chaque année en France + Dom Tom !

Copé refuse également de rétablir les contrôles aux frontières et d’abolir le droit du sol automatique.Voir notre dossier Immigration

Rappel : la régularisation des clandestins est officialisée par le gouvernement, au titre du travail (donc rendant non compétitifs les travailleurs français ne pouvant accepter les mêmes conditions salariales et horaires). La promesse de campagne de Sarkozy pou qui les « clandestins n’ont pas vocation à rester sur le territoire » était donc une fumisterie destinée à tromper le peuple sciemment. 

Lu dans Les Echos du 21.05.2010 :

602708135.jpg

(via )

3 réponses à l'article : Islamisation et immigration

  1. STERIBUS

    25/01/2011

    Copé ? N’est-il pas immigré de fraîche date lui aussi ?
    De toutes façons si l’on veut sortir de la merde dans laquelle nous mettent tous ces cons, il n’y a qu’une façon : 2012, voter Front National !

    Répondre
  2. Jean

    25/01/2011

    Ras le bol des socialistes. Ras le bol des gaullistes. Tous nes cherchent que leur propre intérêt plutôt que l’intérêt des citoyens français.
    Ne serait-il pas possible de faire chez nous la même révolution qu’en Tunisie ?????

    Répondre
  3. Charles

    25/01/2011

    Finalement, l’ennemi à abattre, c’est l’ UMP et son Président. Vaste programme comme aurait dit de Gaulle !

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)