Italie : le porte parole de la mosquée justifie une lapidation récente

Posté le juin 30, 2011, 4:00
3 mins

2s180ac.jpg

L’application de la Charia est de plus en plus décomplexée en Europe

Lu sur Bivouac-ID qui a réalisé la traduction de l’article de Il Giornale

“La polémique au sujet de la lapidation des femmes adultères refait surface avec les déclarations de Maher Selmi, “médiateur culturel” et porte-parole de l’association Rahma, responsable de la gestion de la mosquée de la rue Anelli à Padoue.  «La lapidation comme punition ou comme châtiment, c’est dans le coran» déclare-t-il aux journalistes de l’agence Adnkronos « un musulman ne peut pas le réfuter, mais il faut porter attention à son interprétation, il y a des critères pour infliger cette peine.» La lapidation comme punition pour les femmes qui trahissent leur mari est une pratique commune dans les pays islamiques. Mais ces dernières années même l’Italie a été témoin d’épisodes de violence de la part d’hommes qui veulent “donner une leçon” à leurs épouses ou à leurs filles qui vivent à l’occidentale. Hier, à Padoue, dans le nord-est de l’Italie, un menuisier d’origine marocaine de 38 ans, Zrhaida Hammadi, lorsqu’il s’est vu “manquer de respect” lors d’une énième dispute conjugale avec sa femme, a saisi un couteau et l’a frappée au cou lui tranchant la veine jugulaire.

Selon les enquêteurs, Fatima Chabani de 33 ans , son épouse, menait un style de vie à l’occidentale mais aurait aussi “souillé l’honneur” de son mari en fréquentant un autre homme. Le médiateur culturel Maher Selmi ne veut pas commenter l’homicide mais prévient : « Il est nécessaire d’avoir la certitude sur le motifs qui ont porté à ce geste mais nous devons aussi respecter la personne disparue. »

Mais ces interventions de Selmi font éclater un cas médiatique, la député du PDL Souad Sbai rappelle le cas de Begm Shnez, massacrée à coup de barre d’acier et lapidée l’année dernière à Modène et attaque durement les prises de position du “médiateur culturel” qui se permet de faire l’éloge de la lapidation et qui ne reconnait qu’une loi, la loi musulmane.” Lire la suite

(source islamisation.fr)

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)