Kiss-in homo devant la Grande Mosquée de Lyon : la Lesbian and Gay Pride de Lyon se débine !

Kiss-in homo devant la Grande Mosquée de Lyon : la Lesbian and Gay Pride de Lyon se débine !

Alors qu’un « kiss-in » homosexuel est prévu samedi 7 mai devant la Grande mosquée de Lyon et que les islamistes de Forsane Alizza appellent à « une contre-manifestation puissante », même horaire, même lieu, 1) les autorités musulmanes locales refusent de s’exprimer, 2) la tension grandit sur Internet, 3) le « kiss-in » peine à décoller, 4) ses organisateurs sont désavoués par la « Lesbian and Gay Pride de Lyon ».

1) Les autorités musulmanes locales refusent de s’exprimer

Nouvelles de France a contacté la Grande mosquée de Lyon qui nous a fait savoir que son recteur, l’imam Kamel Kabtane, ne souhaitait pas s’exprimer sur ce sujet. Même gêne à l’UOIF Lyon qui nous renvoie prudemment vers le Conseil régional du culte musulman de Rhône-Alpes (« sur ce type de sujets, nous préférons que s’exprime une parole unitaire ») où personne ne répond…

2) La tension grandit sur Internet

Ce silence des autorités tranche avec l’attitude de la base, comme en témoigne ce message, explicite, posté par « alijaden » sur le site Egalité et Réconciliation : « j’habite à Paris mais si je peux faire le trajet je le ferais pour empêcher ces tarlouzes de nous provoquer ». « le lyonnais » confirme : « ils ne savent pas comment sa se passe a lyon . Ils von etre etonne le 7 mai quand tous les musulmans de la region rhone-alpes va se deplaser devant la mosquée ». « Etienne » demande : « on y vas ? ». « Mansur », quant à lui, « espère qu’ils vont être accueillis comme il se doit ».  »Yahia » dénonce les « provocations de la horde sodomite » et prédit pour demain des « Ass-in contre l’Homophobie devant les Églises et les Mosquées ! » « Nabil » préfère parler de « racaille sodomite »

« Ils von etre etonne le 7 mai quand tous les musulmans de la region rhone-alpes va se deplaser devant la mosquée »

« bruno » écrit : « A présent je comprends pourquoi nos ancêtres avait recours au « saint bûcher » contre cette poignée d’ emmerdeur professionnel. A force de faire chier leur monde, ils finiront un jour, à nouveau, par avoir le feu au cul. »  »Yggdrasil » prévient : « Forsane Alizza et « Cortex » seront sur les lieux, donc ce sera assez violent dans la reponse ». Pour « SAMI », « israel est dérriére tout ces lobbys homos ,gouine ,trans, pd .C’est eux qui financent tout ces mouvements comme le lobbys judéo sioniste est dérriére la pornographie aux états unis ».

« anonyme » avertit : « s’ils viennent provoquer a coté de nos lieux de culte , qu’ils s’attendent a notre riposte pour combattre l’homosexualité cette acte etant contre nature et n’etant d’aucune utilité pour la societé et qui met en danger la continuité du genre humain, on le combattera tous jusuq’a le faire interdire ».

3) Le « kiss-in » peine à décoller

Du côté des militants homos, on ne se presse pas pour venir s’embrasser sur la bouche entre personnes de même sexe devant la Grande Mosquée de Lyon samedi 7 mai. D’après l’événement public Facebook « Kiss In Grande Mosquée de Lyon », trois personnes ont prévu d’en être : « Johan Dunon », « Sylvain Lolley » et « Jet Pl ». Même le « contact » donné par le blog qui répertorie tous les « kiss-in » homosexuels, Romain Georges, n’est pas inscrit… 3 autres personnes prévoient « peut-être » de passer mais ne promettent rien !

4) Ses organisateurs sont désavoués par la « Lesbian and Gay Pride de Lyon »

Si le « kiss-in » devant la cathédrale Saint-Jean avait reçu le soutien de la « Lesbian and Gay Pride de Lyon », son Président David Souvestre a décidé vendredi de ne pas s’associer au « kiss-in » devant la Grande mosquée de Lyon. La faute à « un manque de transparence et de clarté » sur les motivations des initiateurs. Le choix du lieu poserait également problème à David Souvestre. Catholiques et musulmans, deux poids, deux mesures ? C’est ce que pense « Tan-ki », dans les commentaires de Lyon Mag :

On aurait pu croire que ces kiss in étaient destinés à faire entendre la cause des homosexuels mais c’était faux, du propre aveux de certains de leurs organisateurs :
Les prochains kiss in devront donc être considérés pour ce qu’ils sont, c’est à dire des actes haineux délibérément anti-chrétien menés par des individus politiquement engagés à l’extrême gauche, comme David Souvestre et Didier Lestrade, président d’act up qui vient également de « condamner » ce kiss in devant une mosquée.

Note des Nouvelles de France : les fautes d’orthographe présentes dans les textes des internautes cités n’ont pas été corrigées. La rédaction ne cautionne pas les appels à la violence qu’elle ne reproduit qu’à titre d’information.

(via )

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: