La burqa qui cache l’islam

Posté le juin 02, 2010, 12:00
8 mins

Le gouvernement français entend donc faire voter une loi d’interdiction totale de la burqa. Cette loi ressemble au célèbre arbre censé cacher la forêt. Elle va s’en prendre à un morceau de tissu qui relève du déguisement grotesque, mais n’abordera pas les questions essentielles : l’égalité de droit entre les hommes et les femmes, les mariages forcés, l’apartheid sexuel que des musulmans adeptes de l’islam militant ou de l’islam radical tentent d’imposer graduellement.

Elle n’abordera pas non plus d’autres questions, telles celle posée par la viande hallal et par les circuits financiers qu’elle draine. Elle n’abordera pas, bien sûr, celle de la finance islamique dont j’ai déjà traité ici et qu’on semble vouloir faire pénétrer de plus en plus largement dans la société française, comme dans toutes les sociétés occidentales. Elle n’abordera pas le dossier de l’apostasie, ni, en somme, de tout ce qui pose problème dès lors qu’il s’agit de l’islam.

Je me suis souvent déclaré hostile à toute stigmatisation d’une religion en bloc, sans nuances, tout simplement parce que des nuances existent. Nous sommes dans une ère planétaire de vaste circulation des biens, des idées, des êtres humains. Nous sommes sur une planète où il y a plus d’un milliard trois cent millions de musulmans, dont plus de cinquante millions en Europe.

Sauf à adopter de vaines attitudes de matamore, la seule attitude pertinente consisterait à dire qu’il y a des règles de droit, que les droits de l’homme valent pour tous les êtres humains, qu’un État de droit doit faire exister non seulement l’égalité de droit, mais la coexistence de la liberté de tous avec l’égale liberté de chacun et à se tenir fermement aux règles.

Cette attitude impliquerait de vrais débats sur l’islam avec des gens qui ne soient pas simplement Tariq Ramadan, star hypocrite de l’islam radical, ou Caroline Fourest qu’on voit beaucoup parce qu’elle appartient au mouvement gay et lesbien, à la gauche politiquement correcte, et détecte des intégristes partout, chez les chrétiens et les juifs autant que chez les islamistes.

Elle impliquerait qu’on aborde la situation des droits de l’homme, de la liberté de parole et de la liberté en général dans l’ensemble des pays musulmans, qu’on demande des comptes aux télévisions du monde musulman pour la propagande antisémite et anti-occidentale qu’elles déversent quotidiennement sur leurs ondes.

Elle impliquerait qu’on parle de l’antisémitisme en France et de la diabolisation d’Israël qui gagne l’Europe, et qui ressemble fort à une adaptation préventive à un état d’esprit très islamique.

Cette attitude pertinente ne sera pas adoptée. Les règles de droit ne seront pas respectées et leur irrespect commence dès les zones de non-droit de multiples banlieues. Je sais qu’un débat digne de ce nom sur l’islam n‘aura pas lieu en ce pays, tout simplement parce que la peur est installée, que de multiples polices de la pensée islamo-marxistes sont prêtes à frapper et bénéficient d’appuis dans la justice, et jusque dans le monde politique où des députés peuvent être tout à la fois députés, membres de lobbys arabes ou islamiques et, parfois, membres de ces mêmes polices de la pensée…

Les hommes politiques entendent donner l’illusion qu’ils font quelque chose pour faire croire à leurs électeurs qu’ils ne sont pas devenus inutiles.
Il y a le court terme et des gens qui brassent de l’air tiède. Et il y a le moyen terme. Dans le moyen terme, les choses sont très simples : ou bien la bataille pour le cœur de l’islam dont je parle en citant l’expression de mon ami Daniel Pipes sera gagnée, et un islam effectivement modéré aura émergé dans le monde musulman, ou bien l’Europe sera soumise.

La bataille ne se mène pas essentiellement à Paris, mais à Téhéran, à Bagdad, au Caire, à Islamabad, à Jérusalem et aujourd’hui à Washington. L’Europe, par elle-même, a déjà pris largement le chemin de la soumission. En laissant suinter une haine envers George W. Bush, elle a fait la cour aux islamistes. En adulant Barack Hussein Obama, elle leur a fait la cour, une fois encore.
Prétendre bouter l’islam hors de France, limiter son approche à l’Europe est aussi vain que penser qu’il peut exister un islam de France distinct de l’islam existant sur le reste de la planète.

55 réponses à l'article : La burqa qui cache l’islam

  1. Anonyme

    01/07/2010

    salam. Franchement ça vous amuse d’insulter Le Prophète Muhammad(sws)?

    Et ça vous avance à quoi? à rien, parce que malgré tutes vos critiques et toutes vos insultes, on est musulmans et on le reste!

    Répondre
  2. kototenta

    28/06/2010

    Apparemment mes âneries attirent les mouches surtout si le vert est leur couleur.

    @ Mancney

    Il me semble que l’humilité ne soit pas vôtre qualité principale, je vous laisse donc à vos cimes intellectuelles.

    @ Omid Irani

    Aïcha cousait les babouches de Muhammad

    Aïcha tricotait les préservatifs de Muhammad, etc.………..

    9 ans, ce n’est pas les droits de l’homme mais des enfants. Quant à nos rois et nos reines mariés à de jeunes âges, c’était pout lier des alliances  afin de prévenir des guerres et non pour le plaisir lubrique d’ un vieillard libidineux.

    Répondre
  3. Le KET

    28/06/2010

    Que les musulmans s’épanouissent en Terre d’Islam, pourquoi pas ?

    Mais en Europe, terre de beffrois et de cathédrales, ce sont les collaborateurs de l’invasion musulmane (laïcistes, libres-penseurs, francs-maçons et prêtres marxisants) qui ont permis de vider les églises pour remplir les mosquées ! ! !

    Il est grand temps d’opérer un grand nettoyage et d’interdir les excisions, le voile, les babouches, le rite halal et de faire respecter nos us et coutumes, nos lois et nos traditions ancestrales.

    Quoi de plus normal que les allogènes se plient à nos habitudes et à nos règlements… Chez nous, ils ne sont pas chez eux, et là-bas, nous aussi nous sommes dans l’obligation de nous plier à leurs traditions.

    SI celà leur déplait : on ne retient personne, ils sont libres aussi d’aller AILLEURS !

    RECONQUISTA et vite ….

     

    Répondre
  4. Anonyme

    28/06/2010

    Omid Irani : " Normalement je ne réponds pas à ce genre d’absurdité, mais la je me fais un plaisir de démontrer que nous musulmans ne craignons rien."

    –    Non? C’est vrai? Parce que on n’avait pas remarqué…
    Par contre, vous avez beau jeu, n’est-ce pas, quand des clowns se mettent a attaquer la religion, car tant qu’ils sont sur ce terrain vous ne risquez rien, et pendant ce temps, vous faites des enfants étrangers en Occident.
    Mais vous n’aurez pas gagné votre conquete de l’Europe, ce sont les Occidentaux qui vont vous l’offrir….. pendant un certain temps peut etre.
    Bonnes precisions sur Aicha, anyway. TOUT cela collait a la CULTURE des hommes de l’epoque en Arabie.

    Mancney

    Répondre
  5. Omid Irani

    28/06/2010

     

    Normalement je ne réponds pas à ce genre d’absurdité, mais la je me fais un plaisir de démontrer que nous musulmans ne craignons rien. Même les attaques les plus viles.
    Mosieur Kototena pense pouvoir insulter les musulmans l’islam et son prophète du fait du jeune age de Aisha (ra), mais il ne fait que démontrer son ignorance abyssale de sa propre histoire et l’histoire humaine.

    Aisha(ra), mère des croyants.
    Aisha dont le prophète refusa a 2 reprise la main qui lui été donné par Abubakr (ra) son père.
    Aisha sur les genoux de laquelle Muhammad (saw) a rendu l’âme.
    Aisha, dans la maison de laquelle Muhammad (saw) fut enterré.
    Aisha dont le baiser fut la dernière trace de la terre sur les lèvres du prophète (saw)
    Aisha aimante et jalouse .
    Aisha celle qui dont le prophète a attendu la puberté se décrivant elle meme Jariya et non Sabiya (prenez un dictionnaire arabe pour comprendre la différence)
    Aisha heureuse d’avoir vécu avec le prophète et eprise d’une tristesse infinie lorsqu’il quitta ce monde.
    Aisha vivant dans une époque ou dès la puberté, les filles étaient femmes et cela devait etre ainsi vu le taux de mortalité infentile très élevée et l’espérence de vie étant de moins de 40 ans (comme certains pays d’afrique d’aujourd’hui)
    Aisha qui participa à une guerre interdit au mineur de moins de 15 ans!
    Aisah qui a rapporté les plus bombreux témoignages et hadiths sur la vie dans son couple et qui reste l’autorité même.
    Aisha dont le témoignage vallent celle d’un homme étant l’unique source.
    Aisha respectant parfaitement l’article 16 de la déclaration des droits de l’homme:

    1: A partir de l’age nubile, l’homme et la femme, sans aucune distinction quand a la race, la nationalité ou la religion….

    Répondre
  6. Anonyme

    27/06/2010

    kototenta: " Etes vous un théologien de haute volée ou un simple pékin observateur du monde, si vous de la premiére solution, respect ; mais si vous êtes de la second , taisez vous et lisez!"

    –  Vous ne répondez pas a ma remarque bien précise sur l’histoire et les moeurs humaines, qui apparemment vous gene, et cela nous montre votre manque de connaissance et de courage.
    Egalement, vous semblez vouloir juger par la fonction plutot que par le travail, ce qui est tres révélateur de votre personnalité… On a des fables de La Fontaine qui explique cela. Pas encore lu?
    Par contre, vous devenez "personal", ce qui nous montre votre manque de courtoisie. A partir de cela, il m’a semblé déceler que vous pourriez appartenir a la célebre tribu des Confini… ? Pouvez-vous me le confirmer? Merci.
    By the way, il est exact que l’Afrique est animiste, teinté de Chrétienté ou d’Islam. Tout le monde sait cela, mais il n’est pas certain qu’elle le reste dans le futur. Apparemment, vous avez des difficultés avec "hier" et avec "demain", vous semblez vivre et penser au présent, "au jour le jour"… comme le font beaucoup d’Africains, d’ailleurs.
    Dernier détail : Quand vous écrivez "taisez vous", comme ca, a quelqu’un qui a pris la peine de répondre a vos anneries, vous etes sur que vous etes au bon endroit? Que venez-vous faire sur un Forum, exactement?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  7. kototenta

    25/06/2010

    @ Mancney

    Etes vous un théologien de haute volée ou un simple pékin observateur du monde, si vous de la premiére solution, respect ; mais si vous êtes de la second , taisez vous et lisez!

    L" Afrique est animiste , teinté de Chrétienté ou d’ Islam.

    Répondre
  8. Anonyme

    23/06/2010

    Kototenta : "  Le bourreau des hommes d’Afrique ou d’ailleurs, c’est l’ Islam et son prophéte illétré et amateur de filles de 9 ans."

    –   Koto!  C’etait au septième siècle apres Jesus Christ,  tout ca, et au septieme siecle, tout le monde était illettré ou presque, tout le monde baisait des fillettes et les rois et les reines se mariaient a dix ans. Relisez un peu l’Histoire.
    For God’s sake, arrêtez de confondre religion et moeurs… et respectez la foi et la religion des hommes, quelqu’elles soient, ou qu’ils soient. 
    Sans ca, si l’Islam correspond mieux que le Christianisme aux Africains, c’est LEUR affaire, et c’est leur choix.  Bien sur, je leur conseillerais de rester chrétiens, et cela favorise nos échanges, mais ils doivent aller vers la religion qui leur convient, celle ou ils se sentent a l’aise.

    Best,

    Mancney

    Répondre
  9. kototenta

    22/06/2010

    "Revenche de l’Afrique sur son boureau non pas par la guerre, mais par la raison et par le coeur"

    Le bourreau des hommes d’Afrique ou d’ailleurs, c’est l’ Islam et son prophéte illétré et amateur de filles de 9 ans.

    Quand même!!!!!!!!!!!

    Répondre
  10. Anonyme

    22/06/2010

    Omid Irani : " L’occident a un problème avec l’islam."

    –    Oui, alors qu’elle devrait plutôt avoir un probleme avec les Arabes, les Africains, les Asiatiques, bref avec les Hommes qui l’envahissent démographiquement, avec les étrangers qui prendront démocratiquement le pouvoir politique demain en Europe. Répétons encore une fois que, sans les Arabes, l’Islam ne serait pas en France.
    Et oui, "la revanche" des anciens hommes colonisés, et donc battus (militairement that is) et auto-humiliés, héritiers d’une culture dépassée, cette revanche, qu’elle soit légitime ou pas, est un élément essentiel du momentum arabe et africain aujourd’hui, tout comme le Socialisme et la mentalité d’assisté issue de "l’Etat nanny" sont des éléments de la faiblesse des Européens. Alors quand l’un pousse et que l’autre recule … le résultat n’est pas surprenant… et cela n’a rien a voir avec Dieu, meme si le Arabes l’utilisent a leur profit: c’est de bonne guerre. 

    Omid Irani : " Revanche de l’islam qui pénètre le coeur des hommes, des européens, des sud américains, des canadiens, etc etc"

    –     Merci de nous rappeller que l’arabisme, confortablement caché dans les voiles de l’Islam, étend sans cesse ses frontières. Dans l’hémisphère Sud, vous pouvez meme ajouter  l’Australie, la Nouvelle Zeland, etc…

    Omrid Irani : " Revenche de l’Afrique sur son boureau non pas par la guerre, mais par la raison et par le coeur."

    –     Merci pour le bourreau… On aurait effectivement pu être des bourreaux, c’est certain; please, ne nous donnez pas de regrets… Mais votre insulte est méprisable, et il faut vraiment être d’une vulgarité crasse pour écrire des choses comme ca.
    Quand a "la raison et le coeur", non, ce n’est pas ca, c’est plutôt la bite, (le pénis) qui est utilisée.  Je sais, ca fait moins "classe", mais c’est plus facile et bon quand meme, hein? En plus il y a les allocs.

    Mancney

    Répondre
  11. Omid Irani

    22/06/2010

    L’occident a un problème avec l’islam.

    Occident a un problème avec l’islam car malgré toute sa propagande ses guerres et ses médias, les musulmans même occidentaux n’adèrent pas a sa vision du monde, à sa conception de l’homme, à sa vision de la femme, de la liberté, de la demoNcrtie et toute la propagande qui suit.

    Les occidentaux sont en colère, rien de ce qu’ils tentent n’affectent les musulmans dans leur cheminement spirituel et cheminement social.

    Contrairement a ces derniers qui ont perdu toute notion de Dieu et pensent que les autres doivent arriver à leur niveau, les musulmans s’accrochent a leur religion même sans contrainte (osez affirmer que nous sommes obliger d’etre musulmans en France ). Les occidentaux découvrent que l’islam ne se propage pas par la force et par l’épée mais par la raison. Nous sommes musulmans car nous l’avons choisi. Nous restons musulmans car nous l’avons choisi.

    Nous musulmans n’avons pas votre approche de la religion, pour nous l’Islam nous libère des contraintes et des dieux humains et plus d’islam signifie pour nous, plus de justice. Vous pouvez prétendre le contraire, cela ne fait ni chaud ni froid pour les populations musulmanes qui aujourd’hui ont des paraboles, accès a internet et accès à l’information. Et plus ils connaissent l’occident, plus ils se replient sur leurs valeurs, plus ils sont fermes avec leur foi.  Les musulmans comprenne que le conforts matériel et la technologie ne sont pas synonymes de vertu et progrès moral.

    Revenche de l’Islam qui sans guerre et sans destruction va conquérir l’europe avec ou sans la volonté des européens tout simplement parce que l’europe a besoin d’immigrants et que les immigrants ne viendront que des pays islamiques. Revanche de l’islam qui pénètre le coeur des hommes, des européens, des sud américains, des canadiens etc etc et contre quoi il n’y a aucune protection possible.

    Revenche de l’Afrique sur son boureau non pas par la guerre, mais par la raison et par le coeur.

    Vous n’avez pas fini d’entendre Allahou Akbar.

    Omid Irani 

    Répondre
  12. Anonyme

    08/06/2010

    Merci, Luc Sembour pour nous offrir encore, et depuis si longtemps, vos pertinentes observations et synthèses. Vous nous ramenez qqs années en arriere, quand Helios et vous meme décortiquiez Islam et Christianisme dans toute leur profondeur. Formidables leçons.

    Il y aurait beaucoup a dire sur le Christianisme, et, pour des raisons essentiellement "politiques",  je ne suis pas intéressé a le critiquer.  Je ne suis pas vraiment intéressé non plus a critiquer l’Islam, pour d’autres raisons, les principales étant que je ne le pratique pas, et qu’il n’a pas été construit par les peuples de la civilisation Judéo-Chrétienne a laquelle j’appartiens, et que je ne trouve pas en moi ni le désir ni le droit de traiter d’idiots le quart de l’humanité. En plus, j’ai rencontré beaucoup d’Arabes musulmans de grande qualité, des hommes que je n’oublies pas. De la meme maniere, ne vivant pas en Terre d’Islam et, je repete, ne le pratiquant pas, je ne suis pas non plus en position pour le défendre. 
    Par contre,  je défends vivement son principe, plutôt son "droit d’exister", comme je défendrais le Boudhisme ou d’autres vecteurs de foi dans leurs fiefs, et je défendrais avec bec, ongles et M-16, le droit des peuples a construire leur propre culture et a choisir la religion qui leur convient. Ce sont les Hommes, vivant en un lieu, qui créent leurs propres systèmes, leur religion, leurs lois et leurs recettes de cuisine, et cela est paramount. L’histoire du Monde est justement la somme de ces différentes cultures, différentes races, différentes religions, issues en de différents lieux… Absolument rien n’est plus beau, plus respectable, rien n’est plus riche, rien n’est plus représentatif de l’espèce humaine. 
    Egalement, je ne crois pas que aucun systeme, aucune idéologie ou religion ne pourrait subsister sans l’accord, sans la complicité, sans le soutien des hommes qui les vivent, qui les subissent, au moins dans leur grande majorité. Bien sur, la contrainte existe, mais pour combien de temps?  Si il y a déséquilibre entre un système et le peuple, il faut une énergie pour soutenir ce déséquilibre, pour peser sur le plateau contrainte et répression de la balance, et cette énergie est forcément, limitée dans le temps, le plus souvent a la vie terrestre de son initiateur.  Le communisme a chuté en Russie parce que le peuple russe n’en voulait plus, le Christianisme fout le camp en Occident parce que les Occidentaux n’en veulent plus… (en fait, ils trouvent que ca fait branché d’être athée, genre ni Dieu ni maitre, vous voyez le niveau!). Mais l’Islam, comme dirait Johnny Halliday, "Il est toujours la".
     
    Ainsi donc, apparemment, l’Islam convient a beaucoup de monde, depuis longtemps, et continue a progresser.  Et cela seulement suffit a lui donner une légitimité, indiscutable, quelque soit son contenu, qu’il nous plaise ou non. Pour un occidental, et je l’ai écrit moi-même sur ce site il y a plusieurs années, il apparait comme un formidable outil de dictature. Il aurait fait rêver un Pinochet ou un Papa Doc Duvallier! Quoique entièrement culturelles, certaines de ses prescriptions sont "barbares". Ok. Mais cela est notre point de vue d’Occidentaux, point de vue construit avec les idées occidentales qui sont les nôtres aujourd’hui, issues de notre lien Homme/Sol, et il nous faut admettre que d’autres, ailleurs, puissent le percevoir différemment, dans un autre "ensemble" d’idées et de réflexion. Il est aussi faux que prêtentieux de croire que notre ensemble de pensées occidentales du XXIeme sciecle est le seule a être valable, le seul a devoir être exporté, le seul a être digne de respect. Dans mon esprit, cela ne se discutte meme pas.
    Ainsi, évidemment, les Arabes, de meme que qqs black dealers américains, résidents quasi permanents des prisons US, ont le droit d’être Muslim, ils ont le droit, évidemment, de suivre la religion musulmane et son prophète… qu’ils les comprennent ou non (a votre avis, quel est l’argument majeur de la conversion de la grande majorité des black africains ou américains? L’étude des Sourates ou la haine de l’Occidental? : "Tu ne vas pas adorer le meme Dieu que ces chiens de Blancs qui t’ont vendu en esclave, n’est-ce-pas?"). Comme deja dit, l’Islam, dans les mains d’hommes intelligents et volontaires, est un outil de propagande parfait. Mais, en ce qui concerne nos amis black américains, ont-ils le droit d’adopter la muslim way of life, la muslim law (Charia) aux USA? Cela est une autre affaire, car se faisant, ils apporteraient une culture et des lois dans une Terre ou elles n’ont pas forcement cours, ou elles ne correspondent pas a la culture locale, pas aux habitants, meme si, pour faire beau, la culture "coucou" est inscrite dans la religion. Encore une fois, la religion n’est pas le problème, le problème est la culture associée qui s’oppose aux moeurs locales, éventuellement les ethnies qui, sciemment, tendraient a se multiplier, le problème est l’agenda des hommes responsables qui orchestrent le jeu.

    Ainsi, admettre que l’Islam, et toute foi ou système élu ou adopté par un peuple en un lieu, soient légitimes dans le lieu de leur fonctionnement, ne signifie pas qu’ils doivent/puissent être accepté partout. La, intervient la limite de l’expansion d’une religion, de la culture qui la crée et qu’elle contient, et surtout des ethnies et des peuples qui les véhiculent. Quand une partie importante d’une population se rend en grand nombre dans un autre endroit, et entreprend d’y fabriquer des bébés/futurs bulletins de vote, cela s’appelle une "invasion". Sans devoir rappeler les évidences, on peut dire qu’il est normal et naturel que toutes invasions soient contenues (enfin pour ceux qui savent encore ce que signifie "résister", comme par exemple, "Verdun, on ne passe pas!" vous voyez?) et pour cela, c’est l’invasion "humaine" qui doit être contenue, car ce sont les hommes qui véhiculent leurs cultures et leur religion, et non pas le contraire.

    Ainsi, comme déjà longuement expliqué, il est vain et inutile et dangereux de focuser sur la religion, en l’occurrence l’Islam, et c’est pourquoi, je suggere que l’on oublie un peu l’Islam et que l’on s’occupe des hommes, c-a-d des Africains, des Arabes, des Asiatiques, des Eskimos, qui sont chez nous en trop grand nombre, alors qu’ils devraient simplement être chez eux, et qu’ils mettent en danger, par leur nombre excessif, notre peuple et notre culture. Et non, ce n’est pas trop tard, mais cela pourrait devenir tres grave et très désagréable si rien n’était fait. Tout le monde sait cela, n’est-ce-pas?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  13. WatsonCorsica

    07/06/2010

    Cette conquête insidieuse est en train de se réaliser sous nos yeux, année après année, et que font la plupart de nos amis, même de longue date, quand on essaie d’aborder le sujet ?

    rassurez-vous nec mergitur,

    Si en Europe, les Français ne sont pas à la hauteur pour défendre leur sol, vous pourrez compter sur l’aide des Italiens Sardes Siciliens Calabrais Romains Toscans Lombards et ligures, des Andalous, Portuguais, Catalans, des Croates, Slovènes, Hongrois, Grecs, Crètois, Maltais, Serbes, Bulgares… Des Irlandais aussi et surtout des Russes, sans oublier les Corses.

     

    Répondre
  14. Jaures

    07/06/2010

    "Cessons de mélanger a tout va, bien au dela du raisonnable et du naturel, et, dans tous les pays du Monde, cessons de détruire les souches et les cultures locales, laissons les civilisations évoluer a leur rythme, lentement, a la vitesse de l’herbe qui pousse".

    Voilà des paroles bien sages Mancney, mais un peu tardives: le mal est fait.
    5 siècles de colonisations ont fait disparaitre nombre de civilisations et cultures.
    Alors que pour quelques épices, puis pour le pétrole, nous n’avons reculé devant aucun massacre, nous sommes mal placés pour qualifiés "d’envahisseurs" des gens qui ne viennent que pour tenter de survivre.

    Les bonnes intentions ne peuvent s’appliquer en sens unique.

    Répondre
  15. Anonyme

    07/06/2010

    A Mancney.

    Vous écrivez : « si on est à l’étranger, il convient bien de rester "petit" en nombre, en culture en religion, et en attitude. Juste du respect pour les cultures locales »

    D’accord pour le nombre, pour la culture et pour l’attitude.

    Pour la religion je ne pense pas que « small is beautiful ».Et puis, n’oubliez pas que de nombreuses contrées ont été entièrement chrétiennes avant d’être musulmanes. C’est le cas de la Turquie, de l’Egypte. Pour elles, il n’y aurait donc pas de viol à retourner aux sources.

    Mais il y a beaucoup mieux : le christianisme vit très bien partout  « rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ».

    C’est une vraie religion dans le sens « croyance seule en un au-delà et rien d’autre».

    Le christianisme n’a pas besoin d’une invasion ethnique pour s’implanter et pour prospérer localement, puisque seule « l’information » est à transmettre, et non pas le bagage génétique du missionnaire, ni l’épouvantable carcan logistique qu’implique l’islam (nourriture hallal, séparation homme-femme, pour n’en citer que 2 sur 1000), et qui ne peut être imposé que par la force et/ou l’invasion.  

    La Turquie a été christianisée par peu de missionnaires (dont le juif St Paul fut le plus éminent), la Chine est en voie de christianisation sans aucune invasion étrangère.

    Le christianisme possède de nombreux rites très différents selon les pays. Chaque diocèse se crée son identité propre en se fondant dans la culture locale antérieure. Les prêtres maronites, pourtant sous l’autorité ultime de Benoit XVI, sont souvent des hommes mariés à l’Eglise.

    Il n’est pas possible de placer islam et christianisme sur le même plan. Comme vous le savez au moins aussi bien que moi, l’islam est une idéologie complète, un « prêt-à-vivre » qui ne souffre pas de concurrent. L’islam est une loi civile, pénale, une constitution, un manuel pour tous les actes de la vie quotidienne, de la manière de déféquer à l’emballage des morts, et accessoirement c’est aussi une croyance religieuse.

     

    Vous écrivez : l’Islam possède également cette très pratique vocation à l’expansion, même si comme vous le précisez, les méthodes sont différentes… les méthodes, mais pas le but »

    Non le but aussi est entièrement différent. L’islam est prédateur et tel le coucou s’installe partout dans le nid des autres. Puis il applique un monumental coup de frein à toute créativité chez l’homme, au point de faire entrer en léthargie permanente et définitive toute société livrée au seul islam, sans contacts suffisamment importants avec le monde non-islamique .

    Le christianisme est constructeur. La réussite éclatante de l’Europe et sa conquête de la planète entière où prévaut désormais partout le style de vie originellement « made in Europe », depuis les USA jusqu’à l’Afrique et la Chine, est dû au christianisme, lequel avec une main de maître (parfois lourde), a su marier au mieux et dans un contexte aussi difficile que partout ailleurs, les éléments qui ont permis à l’Europe de trouver plus vite que toutes les autres contrées, la voie de la réussite.

    Vous écrivez : « A part cela, même si Dieu est unique, qui a vraiment envie de voir sur Terre une "religion Unique"? ».

    Ceci est une question qui, de facto, érige le relativisme en système universel, ce qui par définition est une religion en soi, mais forcément aussi une cacophonie. La vérité est ailleurs.

     Si l’on croit en une foi comme le christianisme, on ne peut pas décemment imaginer volontairement laisser quiconque ignorer la Parole chrétienne. Il ne faut pas oublier que cette parole est VIVANTE, c’est-à-dire qu’elle EST Dieu lui-même et donc qu’elle VIT, respire, évolue, peut se présenter à tout instant sous un jour complètement nouveau, au gré de Dieu. Il est évidemment interdit et impossible d’en jouir égoïstement, et d’ailleurs dans ce cas, comme un oiseau vivant enfermé, elle peut mourir (chez celui qui l’enferme).

     « Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu » Jean 1,1.

     Le Christ EST la Parole (c’est-à-dire le seul intelligible à l’Homme) et il EST Dieu.

    « Et la Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité » Jean 1, 14.

    Le Christ est né et a déversé la Parole dans les oreilles de quelques disciples qui ont quitté (famille et activités lucratives) pour aller la répéter partout, tellement c’était  formidablement  intéressant.

    La parole étant VIVANTE et donc d’une certaine manière fluctuante, Il n’y a pas le plus petit danger possible d’obtenir une « religion Unique », même si la totalité des 7 milliards d’être humains étaient chrétiens. La magie chrétienne veut que chaque individu entende la Parole dans sa langue, sa culture, dans toutes ses particularités personnelles, au point d’avoir une mini-religion spécialement taillée pour lui. Il existe des myriades de christianismes. Mais le point commun, le chef d’orchestre qui veille à la symphonie, qui veille à ce que tout le monde entende ce qu’il FAUT qu’il entende, est surnaturel : vous qui êtes chrétien savez qu’il s’appelle l’Esprit Saint. C’est la 3ième facette ou personne du Dieu Unique.

    Benoit XVI est un sous-chef d’orchestre qui ne veille qu’à la partition catholique mais garde un œil sur les autres partitions (orthodoxes, protestants) afin de ne pas faire trop de doubles-emplois.

    Le Christ parle et l’Esprit Saint veille à la traduction spéciale pour pénétrer dans chaque intelligence humaine.

    A contrario, l’islam est MORT, figé, pétrifié dans un livre, le Coran dont le texte est aussi immobile qu’un cadavre. Il ne peut être lu qu’en arabe du VII-ième siècle et toutes les traductions sont réputées bien moins bonnes que l’original. C’est cette parole morte et mortifère (mensonges, contradictions flagrantes, lapidations, jihad, etc.) que le musulman doit apprendre à connaître, au moins un peu. Elle est tellement mal ficelée, abstruse, obscure, rébarbative, obscène (histoires intimes sordides et mal racontées du ménage de Mahomet) qu’aucune personne non-folle ne s’y intéresserait si l’obligation de s’y conformer ne résultait pas de la naissance (on nait musulman) et si l’apostasie n’était pas punie de mort.  

    Vous écrivez : « Et si l’on commençait par "rompre la quiétude" arabe en Terre européenne? »

    Je suis tout-à-fait avec vous pour ce faire. J’espère que de nombreux musulmans lettrés et savants lisent 4V et lisent les commentaires sur internet.

    A ma connaissance l’islam est la seule « religion » au monde qui soit utilisée comme vaisseau d’immigration et de colonisation.

    Contrairement à vous, je pense que couler le vaisseau est faisable (les Suisses commencent à montrer comment on fait),  ce qui n’empêche nullement de  repousser l’envahisseur arabe par tous les autres moyens disponibles. A partir du moment où une guerre civile se déclare, beaucoup de choses deviennent possibles.    

    Les arabes ont besoin de l’islam pour envahir l’Europe, tel un handicapé a besoin de sa chaise roulante. En effet la grande majorité des arabes n’ont rien à apporter en savoir faire, en brevets, en méthodes de travail, en aptitudes,  manquant à l’Europe. Et c’est précisément à cause de l’islam qu’ils sont si mauvais en tout. Ils n’ont donc d’autre recours pour tenter de s’imposer en Europe que d’utiliser les armes dont ils disposent et donc justement d’utiliser les ressources contraignantes de l’islam pour tirer vers le bas le niveau européen et le mettre à leur portée. Je parle bien sûr en termes macroscopiques, car il peut très bien y avoir plusieurs arabes chaque année dans la promotion de Polytechnique Paris. Mais ces hirondelles ne font pas le printemps.

    Répondre
  16. nec mergitur

    06/06/2010

    Petit échantilllon, donc non exhaustif par définition, d’aimables déclarations de personnalités du monde arabo-musulman à notre endroit :

    La déclaration de Boumédienne, bien sûr, inlassablement répétée, notamment par Mancney (voir son intervention du 5 juin).

    "les mosquées sont nos casernes, les dômes nos casques, les minarets nos bayonnettes, et les croyants nos soldats" (Recep Tayyip Erdogan en 1997, actuel premier ministre de la Turquie qui tambourine à la porte de l’UE).

    "L’islam retournera en Europe en conquérant et en vainqueur. Je soutiens que cette fois la conquête ne se fera pas par l’épée mais par la prédication et l’idéologie" (cheik Youssef Al-Qaradhawi).

    "Nous contrôleront la terre du Vatican ; nous contrôleront Rome et y introduiront l’islam" (cheik Saoudien Nasser Mohammed  Al-Nasser).

    "Sans épées, sans fusils, sans conquêtes, les cinquante millions de musulmans en Europe la transformeront bientôt en continent musulman" (Mouammar Kadhafi, actuel Président de la Lybie).

    "Nous proclamons que nous conqerront Rome" (un ex-ministre Jordanien – vidéo visible sur plusieurs sites, dont "Bivouac-ID".

    Appel à la conquête de Rome et de l’Occident par le prosélytisme et les armes (vidéo du député du Hamas qui lance cet appel, visible sur site "Bivouac-ID").

    Cette conquête insidieuse est en train de se réaliser sous nos yeux, année après année, et que font la plupart de nos amis, même de longue date, quand on essaie d’aborder le sujet ? Ils nous mordent méchamment ! Eh non, la liberté de pensée n’est pas la chose la plus répandue, en France, aujourd’hui.

     

    Répondre
  17. grepon

    06/06/2010

    "Je veux bien admettre que, parmi les victimes, il existe une proportion de malfrats.Mais admettons que cette proportion soit de 50%"

    Pourquoi "admettre" quand il s’agit de tres peu de cas?  Hein?     Et qui dit qu’un malfrat qui est tue lors de quelque differend entre malfrats est un "victime?"    C’est un mort, ou un tue, mais on se garde bien de le regretter plus que ca, avant de d’en savoir plus.     Je vais pas accepter d’agiter les mains en l’air disant "admettons que…" quand ils est tout a fait possible que le taux soit de 92% de mafrats morts pour cause de malfraterie, ou 8%, ou telle autre pourcentage."    Vous n’en savez rien.

    Répondre
  18. Anonyme

    06/06/2010

    Grepon : " Je crois que vous pouvez trouver quelque chose de plus scientifique sortant de la psychologie evolutionnaire."
    –    Certainement, et je vous remercie de l’évoquer, mais je suis plutôt profane en cette discipline (pas encore vraiment différencié "psychologie révolutionnaire" de "psychologie évolutionniste"… vous voyez ou j’en suis!) et surtout, mon lien "homme/sol"est plus l’expression d’un sentiment interne, d’un ressenti, issu des échanges ancestraux bien réels entre le sol et l’homme, pendant des siècles, et comme vous le dites très justement, cela est assez vague. Aucune prétention scientifique.
    Mais vous avez raison, je devrais peut être creuser un peu, car il est vrai que je m’appui beaucoup sur ce lien… vague et indéfini. En fait, je crois que chacun interprete l’idée comme il le souhaite et, par exemple,  j’avais trouvé les propos de "Nec Mergitur " bien plus clairs que les miens :  
    Nec Mergitur : " Le lien homme / sol est, bien sûr, déterminant. Chacun a modelé l’autre au fil des millénaires pour aboutir à ces spécificités de paysages, d’êtres et de cultures qui, jusqu’à présent, font la richesse du monde."  Et aussi  : " Lien homme / sol toujours, mais vu sous l’angle du poids que le premier fait peser sur le second, et apprécié au niveau d’un pays donné aussi bien qu’au niveau de la planète."

    Grepon : " Surtout sur la question de roles male / femelle chez les mammiferes, et les hominides, et vous et moi."
    –    Grand sujet, Grepon, très intéressant, mais que je skippe, honteusement, par manque de temps et de réflexion… Aujourd’hui, je ne me sens pas qualifié pour débattre la dessus, et je le regrette.

    Grepon : " Bien sur que, a mon avis, le lien homme sol a ete rendu absurde par la technologie depuis bien longtemps, du monde dans le monde occidental et le monde dite développé.   Les hommes sont a peu pres le meme partout, en ce qui concerne la psycho evolutionnaire, avec des nuances sortant de pressions ennvironmentaux differentiels agissant que sur tres peu de temps par rapport a l’age de notre espece, pour ne pas parler des homides ou les mammifères"
    –   Non, pas "a ete rendu absurde par la technologie" qui est que de surface, dermique, pas en profondeur.
    –   Oui  "a peu pres les meme partout", heureusement… Mais different aussi, heureusement again because les "pressions environmentaux différentiels" . That is l’origine de mon lien H/S

    Grepon : " Un systeme totalitaire qui pousse sur ces boutons primitifs decrite par la psycho sociale peut faire des adeptes n’importe ou."
    –    Probablement…  Why not? Cela dépend de "l’état" psycho du peuple qui est visé, ou de certains de ces éléments… Quel pourcentage d’un peuple est il nécessaire de contaminer pour faire basculer tout le peuple?  (Revolution, nazisme?)

    Grepon : " reste l’acces et le controle d’acces de la matrice des femmes."
    –    Encore une fois, je ne me sens guère compétent pour repondre… But I feel you are right. Only feelings, not demonstration nor explanation.

    Grepon : " L’emprise de l’Islam sur une civilisation reste sur la servitude des femmes et la guarantie de leur purite, car c’est inné chez l’homme, partout.
    –    Agreed . Très intéressant. Mais j’écrirais plutôt :" L’emprise des Hommes qui se servent de l’Islam pour contrôler un peuple et sa civilisation s’appuie sur la servitude des femmes et leur pureté".

    Grepon : " La preuve est en effet la rage que ca donne aux adeptes d’Islam face a la liberté sexuelle des femmes en occident, leur pouvoir de choisir, et surtout de rejeter."
    –     Agreed. A ce sujet, je me suis souvent demandé quel est exactement le poids du support de la femme a l’Islam… car je ne crois pas que une religion ou un système ou une civilisation puisse survivre en allant a l’encontre des femmes, ou de la majorité d’entre elles… Ca serait les prendre pour des imbéciles. Certaines d’entre elles trouvent leur intérêts dans l’islam, vous pouvez en être sur.  Je ne sais pas combien???

    Grepon : ": Mais l’emotion que nous appelons la jalousie est toute aussi presente chez les occidentaux. "
    –      Boff, meme plus chez les french. Ils sont presque tous cocus et ils s’en foutent!  D’ailleurs c’est bien ca, le Communisme, non? On partage tout, meme la chambre a coucher..
    Oui, cette "jalousie" fait bien partie du momentum arabe, et non pas muslim. Quand au menu des réjouissances, il est culturel, Grepon, absolument pas religieux. C’est leur culture et ils évolueront a leur rythme, quand ils seront prêts.

    Grepon : " Il n’est pas tres adapté, de votre part, de vouloir excuser tout ca avec vos notions que c’est tres bien que les arabes font ainsi des que ca se fait chez eux
    –      Grepon, je n’excuse pas, j’essaie de comprendre. Mon credo est que chaque peuple fait sa civilisation comme il le croit, comme il le peut, en fonction de sa situation géographique et de la période de sa maturité (vous auriez du voir les french moeurs au Middle Age! Lisez la vie de Gilles de Rais). En général, je ne juge pas ce qui est fait aujourd’hui "ailleurs" ou ce qui fut fait ici "avant".  Chaque peuple fait selon sa location et son age.  Dans cette logique, ce que font le Yemeni ou les Eskimos chez eux leur appartient et tombe sous leurs propres lois, et je ne vais pas crier "Oh, my God" comme une petasse de la rue de Passy chaque fois qu’il est pratiqué une lapidation en Arabland.  C’est leur culture, leur peuple, et je n’ai aucune légitimité pour vouloir leur imposer mes moeurs et mes lois, qui d’ailleurs, ne sont meme pas foutus de préserver mon propre pays.
    Par contre, j’aimerais que ces cultures, qui ne sont pas la mienne, ne s’installent pas chez moi (pour cela je voudrais arrêter l’immigration en France), et je suis prêt a vous aider de mon mieux si vous voulez mon aide pour les empêcher de venir au Texas. Vous passez quand l’AZ law?

    All the best,

    Mancney

    Répondre
  19. IOSA

    06/06/2010

    La théorie Homme/sol est d’une foutaise sans nom, car en réalité on veut parlementer avec l’ennemi et lui concéder certains avantages pour garder les siens…CQFD !

    D’autant plus que nos ancêtres sont issus de multiples terres !

    IOSA

    Répondre
  20. Marius

    06/06/2010

    Millière se trompe : les européens en leur majorité ont renvoyé dos à dos Bush et Ben Laden.

    Répondre
  21. Anonyme

    06/06/2010

    Merci beaucoup, WatsonCorsica, pour la franche et sincère approbation.
    Egalement, vous avez absolument raison de bien prévenir tout le monde que nul n’a intérêt a laisser ces invasions ethniques se poursuivrent, et que si celles-ci ne sont pas interrompues très vite, il est absolument certain que des troubles graves interviendront, et que ceux-la seront de la responsabilité directe des politiques irresponsables, des Arabes envahisseurs et des Français et Européens qui "laissent faire"  ou meme favorisent. Comme vous le savez, j’ai bien plus de respect pour un Arabe qui, avec ses raisons bonnes ou mauvaises, a le courage de m’attaquer, que pour un Français qui se couche, mais je vous rejoins totalement en lui disant : "Balek, ca va très mal se terminer". Meme si, comme en France actuellement, notre peuple semble avoir le ventre mou, il suffit d’un pourcentage de citoyens décidés et volontaires pour faire échec a la catastrophe.
    Les Arabes, quoique les plus nombreux, ne sont pas seuls en cause, et d’autres populations, africaines, asiatiques, s’installent chez nous et s’y reproduisent a nos frais et en grand nombre. Nous avons largement dépassé les limites naturelles de nos possibilités d’intégration, et nous avons besoin de nous recentrer sur notre peuple, sur nos provinces; il est important, pour tout le monde, de faire cesser et meme d’inverser les processus d’immigration en France et en Occident, au moins pour les citoyens des pays dont les moeurs et coutumes different notablement des nôtres. Cessons de mélanger a tout va, bien au dela du raisonnable et du naturel, et, dans tous les pays du Monde, cessons de détruire les souches et les cultures locales, laissons les civilisations évoluer a leur rythme, lentement, a la vitesse de l’herbe qui pousse. Il faut absolument des échanges, mais pas trop, pas des invasions ethniques ni culturelles et il nous faut garder notre réelle diversité de races et de civilisations, car cela est notre richesse mondiale.
    All the best,
    Mancney

    Répondre
  22. grepon

    06/06/2010

    Mancney,

    Je crois que vous pouvez trouver quelque chose de plus scientifique sortant de la psychologie evolutionnaire.   Ca tiendrait mieux a votre vague theorie de lien homme sol, et le remplacerait probablement.   Surtout sur la question de roles male / femelle chez les mammiferes, et les hominides, et vous et moi.   Le sentiment de jalousie est arguablement inne, programme dans nos genes sur milliers de generations.  Et voila que les arabes de la peninsule arabie du 7ieme siecle ont etait un beau laboratoire pour observer des instances assez poussee dans le genre d’application et amplification d’instincts bien primitives.   Ainsi, quelqun est venu codifer l’attitude que les hommes avait envers les femmes dans ce coin du monde.  C’etait un systeme deja stable car instinctif, mais le fait de l’avoir codifier, de l’avoir rendu sacre, a donner de la force au systeme de controle islamique, de telle facon a le permettre de conquerir toute un tas de terres bien lointain, de l’espagne jusqua l’indonesie.  

    Il y a plusieurs excellents textes nourrissant du tres riche corps de theorie dite "psychologie evolutionnaire."   Ainsi vous pouviez approfondire vos vagues idees de lien hommes sol, et autre vague notions de ce qui est inne dans un peuple.

    Bien sur que, a mon avis, le lien homme sol a ete rendu absurde par la technologie depuis bien longtemps, du monde dans le monde occidental et le monde dite developpe.   Les hommes sont a peu pres le meme partout, en ce qui concerne la psycho evolutionnaire, avec des nuances sortant de pressions ennvironmentaux differentiels agissant que sur tres peu de temps par rapport a l’age de notre espece, pour ne pas parler des homides ou les mammiferes.     Un systeme totalitaire qui pousse sur ces boutons primitifs decrite par la psycho sociale peut faire des adeptes n’importe ou.   J’insiste que le bouton le plus important dans une bete sortant de millions d’annees de reproduction sexuelle et donc evolution, reste l’ acces et le controle d’acces de la matrice des femmes.   Cet instinct et bien plus vieux que la repartition actuelle des "races" ou "ethnies" que nous trouvons aujourdhui.   L’emprise d’Islam sur une civilisation reste sur la servitude des femmes et la guarantie de leur purite, car c’est inne chez l’homme, partout.   La preuve est en effet la rage que ca donne aux adeptes d’Islam face a la liberte sexuelle des femmes en occident, leur pouvoir de choisir, et surtout de rejeter.   L’Islam rend con.   C’est avillissant.   Ca rend dingue.   Autour de la question du controle sur les femmes.    Psycho evolutionnaire 101.  

    Mais l’emotion que nous appelons la jalousie est toute aussi presente chez les occidentaux.   Cette emotion que nous ressentissons tous, c’est la base du horreur des infectes d’Islam, eleve au sein de pratiques islamique qui donnent tout un menu de pensees et directives precises autour.  Genre, tuer pour sauver l’honneur.   Couper systematiquement les clitoris de ses fillettes pour qu’elles ne se desonneur pas.   Et j’en passe.   Un menu extensif de barbarisme furieux.

    Il n’est pas tres adapte, de votre part, de vouloir excuser tout ca avec vos notions que c’est tres bien que les arabes font ainsi des que ca se fait chez eux.  Votre survie et la survie de tout ce que tu valorise, est en jeu.

    Répondre
  23. WatsonCorsica

    06/06/2010

    Permettez-moi de saluer ici le courage de Mancney qui va droit au but… Il a diaboliquement raison !

    Et pour cause, ne pas se voiler la face en ne s’attaquant qu’à l’islam, faux prétexte d’une stratégie beaucoup plus insidieuse qu’il appelle poliment " l’arabisme ". Mancney a tout dit. D’ailleurs, ici en Corse, la plupart des habitants pensent comme lui. Un Kabyle m’avait déjà mis en garde en m’expliquant d’une façon ultra-détaillée pourquoi les cerveaux ne fonctionnaient pas de la même façon d’une ethnie à l’autre. J’en ai tiré moi-même des conclusions qui sont très proches de celle de Mancney sur la genèse de ces mécanismes de pensée qui font qu’à un certain moment la prédation ne devient que le seul mécanisme de pensée. Les Arabes me font peur mais non pour la raison que vous croyez. J’ai peur pour eux car je sais que si un fait divers comme il s’en passe des dizaines dans les banlieues françaises continentales arrivait en Corse, il y aurait deux-mille morts dans la soirée ! Tout ça pour vous dire qu’il n’iront jamais loin dans la conquista…

    Répondre
  24. IOSA

    05/06/2010

    Jaurè[email protected]

    Il importe que ces populations se sécularisent comme nous l’avons fait progressivement depuis 2 siècles pour se libérer du joug des religions et des tyrans.

    Je suis d’accord avec vous sur ce fait, le passé chrétien a démontré que beaucoup d’entre eux étaient des meurtriers en puissance ( a ce sujet, il s’agit de l’accusation indirecte du Pape sur les morts par l’ Eglise, reconnaissant en tout et pour tout, une centaine en 5 siècles d’inquisition, le solde se comptant  au même niveau de la Shoah, étant imputé aux braves croyants zélés et nullement contenu, ni réprimandé par l’ Eglise, bien au contraire)….

    Alors, il ne fait aucun doute sur la direction que prendront les braves croyants musulmans, qui eux sont poussé par le Coran à commettre non seulement l’immoralité, mais aussi le meutre à grande échelle.

    L’affaire des caricatures du prophète musulman étant déjà la preuve, que bon nombre d’entre eux ne sont pas prêt à rejeter cette religion qui leur confère un droit de supériorité sur les autres non-musulman…y compris sur leurs propres femmes.

    Il ne s’agit donc plus de croyance en l’occurence, mais de racisme à l’état pur enseigné via le Coran.

    Et contre celà, il n’existe aucun antidote….puisque ce livre ne peut être modifié.

    IOSA

    Répondre
  25. WatsonCorsica

    05/06/2010

    Jaurès, vous avez lu le Coran ?

    Très bien, relisez Mancney maintenant !

    Répondre
  26. Enattendant Zorro

    05/06/2010

    Les Israëliens circoncis mais pas castrés !

    Répondre
  27. L' Inédit

    05/06/2010

    La grande majorité des Français sont pour Israël dont ils admirent le courage et la détermination: Alors pourquoi ne se manifestent- ils pas?
    Tout simplement parce qu’ ils ont la trouille!
    Et pourquoi ils ont la trouille?
    Parce qu’ils ont pris conscience d’ être les otages du plus venimeux serpent de la création dont le venin gauchiste se répand partout.

    Répondre
  28. Jaures

    05/06/2010

    Sur les statistiques, il est plus facile de les contester que de s’informer ou  réfléchir.

    Pour les fainéants, il y a eu 28 homicides en Corse en 2009, ce qui fait un taux de 10/100 000hab contre 1,6 en France et 10,8 au Mexique. Ces statistiques et leurs références sont publiées sur Wikipedia (article homicide)

    Ami Grepon, votre discours est toujours le même. Je veux bien admettre que, parmi les victimes, il existe une proportion de malfrats.Mais admettons que cette proportion soit de 50%, si votre taux d’homicide est plus élevé, le nombre de victimes "honnêtes" augmente naturellement. Ne serait-il pas préférable de diminuer ce taux au maximum pour que les victimes d’homicides, braves ou bandits, soient les moins nombreuses possibles ?

    Sur le nombre de diplômés corses, cela n’a évidemment rien à voir avec leurs capacités cognitives mais avec un environnement universitaire peu propice aux études. Les Corses, pour trouver une grande école doivent s’exiler et le demeurer pour trouver un travail à la mesure de leurs qualifications.
    De même, c’est l’oppression qui empêche les musulmans de se former. Aucune dictature ni religion ne favorisent l’enseignement et, quand les catholiques régnaient en Europe, on risquait sa vie en prétendant que la Terre est ronde et tourne autour du Soleil.

    A ce sujet, Watson, j’ai lu tout comme vous le Coran. Et après ? Les Romains n’ont pas eu besoin de Coran pour massacrer Juifs et Chrétiens ni ses deniers de la moindre sourate pour éliminer les Albigeois, développer l’Inquisition et se massacrer enfin entre eux.

    Vous avez un a priori sur une population et vous essayez a posteriori de trouver des justifications plus ou moins théoriques à vos aversions irrationnelles.
    Il y a en Corse et au Maroc la même proportion de braves gens et d’abrutis que partout ailleurs. Le fait est que, pour des raisons historiques liées à la colonisation, beaucoup de pays Africains ou du Moyen Orient subissent des dictatures avec la religion comme socle de leur oppression.

    Il importe que ces populations se sécularisent comme nous l’avons fait progressivement depuis 2 siècles pour se libérer du joug des religions et des tyrans.

    Répondre
  29. Anonyme

    05/06/2010

    Bon, et bien ca ne s’arrange pas vraiment… Merci de nous montrer comment des gens intelligents et cultivés (mais si, mais si…) peuvent se planter magnifiquement.

    Le titre de l’article de Guy Milliere devrait etre : " La burqa qui cache l’Islam… qui cache l’arabisme".

    Je sais que cela ne sert pas a grand chose, mais je répéterais, encore une fois : Le problème n’est pas l’Islam, le problème, c’est les Arabes (en réalité, le problème, c’est nous-mêmes, bien plus que les Arabes, mais ceci est une autre histoire). L’Islam a été crée par les Arabes, il est suivi, porté et exporté par les Arabes, ainsi que leurs alliées, il correspond a la volonté des hommes qui le pratiquent, et ce sont principalement les Arabes. Sur notre chère planète, dans tous les domaines, les décisions des hommes sont prises par des hommes, par des groupes d’hommes, meme si ils s’aident d’idéologie, meme si ils s’appuient sur des systèmes ou sur des religions : les décisions ne sont pas prises ni déterminées par les dits-systemes qui ne sont que des outils, ou meme des outils religieux, mis au service des hommes. Au passage, précisons qu’il est aussi inexact qu’insultant de qualifier l’Islam de "secte" : Certes, celui-ci est particulièrement efficace et contraignant et il ne nous correspond pas du tout en Occident, il ne correspond pas a notre culture, mais il est suivi par 1,5  milliards d’hommes et nul n’a la légitimité de les insulter ni de les prendre pour des imbéciles. Accessoirement, ceux-ci doivent bien se marrer quand ils voient leur religion qui progresse quand la notre décline (et, qui, croyez moi, n’a pas fini de décliner – autre sujet).

    Il est exact que l’Islam "dérange", (seulement depuis que les Arabes sont partout, vous avez remarqué?) et que son efficacité est excellente, surtout si on l’oppose a notre absence de foi, notre absence d’idées, notre absence de motivation; face aux Occidentaux discutailleurs, socialo-pacifistes et confus, les Arabes sont bien mieux armés, bien plus motivés et c’est cela qui nous gene. Opposer la "laïcité" a l’Islam? Quelle rigolade! Quant a notre manque d’allant et de motivation, allez donc remercier les Jaures et consorts, ces salauds de Socialistes qui ont creusé notre tombe en privilégiant, justement, un "système" (Socialisme, étatisme) au détriment de l’individu, qui se sont opposés a notre religion culturelle, qui ont enterré notre vitalité nationale; nous avons aujourd’hui le résultat de leurs oeuvres… exactement comme en quarante, et d’ailleurs, c’était bien Gudurian et ses tanks, et non pas le Nazisme, qui nous ont aimablement rendu visite en Mai 1940. Toujours la meme chose :  Les hommes, pas les idées, pas les systèmes, pas les idéologies.
    Donc l’Islam dérange. Luc Sembour, dont la connaissance des Arabes est immense, a bien décrit, dans sa réponse a Vik, les dessous de l’Islam, et sa formidable efficacité, et son impact psychologique :  "Par contre ils ont presque tous un vague sentiment de culpabilité de ne pas être les très bons musulmans qu’ils devraient être. Le musulman pense toujours de lui-même qu’il est un lâche pour ne pas avoir le courage d’être le musulman parfait du Coran."  
    Il y a qqs semaines, en réponse a notre ami Mohamed de Casablanca, j’avais donné moi-même qqs exemples des possibilités, non exhaustives, offertes par cet Islam que certain appelle "modéré" : "Le vrai problème, en dehors de l’Islamland évidemment, est justement l’Islam modéré, celui qui joue a l’enfant sage, et qui est protégé en démocraties par la liberté de religion(!), et qui est utilisé discrètement et très astucieusement comme instrument d’expansion de l’arabisme, comme arme au service d’une formidable conquête ethnique et culturelle. C’est l’Islam modéré qui est le conservateur des us et coutumes arabes, c’est lui qui exhorte les arabes a faire des bébés a l’étranger, c’est lui qui dans les mosquées enseigne la bonne parole aux enfants, c’est lui qui tient les Arabes regroupés et intelligemment solidaires, et qui surveille leur agissements, qui entretient leur motivation, lui qui les habille couleur muraille pendant que la démographie fait son oeuvre et prépare les élections de demain, c’est lui qui les maintient en militant silencieux et en réservoir d’agent opérationnel. C’est lui qui tient la data-base arabe, qui a les noms et adresses, les coordonnées de tous les frères, c’est lui qui fournit le réseau qui servira a communiquer et a transmettre les ordres et consignes des leaders, c’est lui qui, le moment venu, permettra de mobiliser 10 millions d’Arabes. Très intelligent."
    Voici une petite partie du "potentiel" offert par l’Islam, mais il n’empêche que, quelque soit son efficacité et ses domaines d’application, il reste un outil; un outil utilisé par des hommes intelligents, et ce sont les volontés de ces hommes qui sont dangereuses, et non pas la religion en elle-même, c’est toujours l’homme, et non pas les outils. C’est le chirurgien qui opere, pas le scalpel.

    Le kabyle Alexandre Abel Amrouche avait écrit sur ce site il y a qqs semaines : "L’Islam, cheval de Troie de l’arabisme". Il a absolument raison; tout le monde a pu lire sa phrase… mais personne ne l’a reprise, car elle dérange, elle dérange tous les gros malins qui se sont confortablement installés dans leur croisade "anti-Islam", tous ceux qui préfèrent accuser les idées plutôt que les hommes, reléguant dans le meme temps ces derniers au rang de crétins inconscients.
    Pourtant, ce sont les Arabes qui portent la djellabah et la burqa, et meme si le projet d’invasion ethnique de l’Occident est probablement "relayé" par l’Islam, par ce que c’est "pratique", ce sont bien les Arabes qui font des enfants en surnombre pour installer bientôt un deuxième peuple sur notre sol et en Occident, ce sont eux qui souhaitent prendre le pouvoir politique et ethnique chez nous. Ce sont les Arabes qui, a part quelques exceptions provisoires et suspectes, refusent de s’intégrer en Occident, et les deux petits serveurs marocains-avec-passeports-francais de la Pizzeria "La Vigie", rue Borgo a Porto-Vecchio, vous expliqueront clairement qu’ils "sont français uniquement pour les avantages, mais qu’en réalité, ils sont Arabes" et qu’ils en sont fiers…. et ils ne parlerons pas du tout d’Islam, pas du tout.  Il est intéressant de voir que ces deux gamins de vingt ans ont mieux compris l’avenir que beaucoup de nos élites gauchisantes et gauches, ils savent qu’ils sortiront vainqueurs, ils savent qu’ils seront le peuple élite en Europe demain! "Qui a envie d’être français?"

    Devrais-je, pour la millième fois, car elle explique beaucoup de chose, rappeller la fameuse phrase du président Boumedienne : "« Un jour, des millions d’hommes quitteront l’hémisphère sud pour aller dans l’hémisphère nord. Et ils n’iront pas là-bas en tant qu’amis. Parce qu’ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C’est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire ». Trente cinq ans déjà…  Lui non plus ne parle pas d’Islam, mais de millions d’hommes…et cela est la réalité.  On n’arrête pas de citer cette phrase…. et on n’a toujours pas saisis le message.

    Il va quand meme falloir comprendre un jour que, pour des tas de raisons, dont certaines sont légitimes, le peuple arabe a aujourd’hui le vent en poupe et entend bien refaire son retard et se servir sur le dos de l’Occident avachi, et, tant qu’a faire, de l’humilier un peu… petite revanche, peut-être pas très sympa mais bien naturelle en tout cas : ca se passe comme ca sur la Terre des Hommes. Il s’agit bien des Arabes, et non pas de l’Islam, et si vous supprimez l’Islam, vous aurez quand meme les Arabes et leurs alliés sur le dos, de la meme maniere, et c’est par ce qu’ils le veulent, par ce qu’ils se sentent forts. Enfin, croyez-vous vraiment que vous allez leur vendre la salade : " C’est bien mon z’ami, je t’accepte chez moi si tu renonces a ta religion". Quel manque de psychologie! Ne sentez vous pas ce dédain que leur inspirerait une telle option?

    Enfin, il est très dangereux de focuser sur l’Islam, car :
    – cela détourne du véritable problème qui est humain et ethnique : la présence sur le sol de France, d’une deuxième ou troisième ou xieme ethnie étrangère est-elle souhaitable? Meme question pour tous les pays?
    – cela mene droit dans le mur, intellectuellement, moralement et juridiquement, car nul ne peut s’attaquer aujourd’hui a une foi ni a une religion, et vous pouvez être sur que c’est sciemment que les Arabes en Occident mettent l’Islam en avant, entre autre a coups de Burqa, et se cachent soigneusement derrière lui pour nous emmener vers un combat que l’on est absolument certain de perdre.
    – c’est aussi de la lâcheté car, accusant la religion, on évite ainsi de montrer du doigt l’invasion ethnique que subit l’Occident, on évite de dire en face a l’Arabe : "Tu envahis mon pays, donc tu es hostile a mon peuple". Il est bien plus facile de s’attaquer a une idée immatérielle qu’a des millions d’hommes qui viennent occuper notre pays.
    – c’est enfin une sorte de "collaboration", car sous prétexte de s’opposer "seulement" a une religion, et contrairement a ce que font les Arabes chers eux, on accepte ainsi le principe de la présence et du développement d’autres peuples allogènes sur notre sol, sur cette terre de France qui fut jadis aimée et protégée, et pour laquelle tant de français ont donné leur vie : Ca ne gene pas un peu quelque part?

    Au fait, savez-vous apres qui ces "anti-Islamistes" vont-ils aller hurler quand ils vont réaliser que les Asiatiques nous envahissent également? Pauvre Bouddah!

    Mancney

    Répondre
  30. MAGNE

    04/06/2010

    "le nombre de diplômés d’origine corse "

    Exact : j’ai des amis profs , ingénieurs , médecins ( médecin référent entr’autres ), qui sont Corses . Si les statistiques énoncées sont exactes appliquer la discrimination positive à l’égard de la Corse , notamment en permettant l’apprentissage de la langue à l’école élémentaire ( obligatoire ) .

    En ce qui concerne l’Islam  tous les Français ne sont pas alarmistes : le Quotidien d’Oran rapportait les propos de M. Raphaël Liogier ( 3 juin 2010 , Directeur de l’Observatoire du religieux ( Sciences Pô , Aix – en – Provence )  : " M. Liogier s’inquiéte de la montée de l’islamophobie , un rascisme envers "les  musulmans "( …. )  une des minorités sociales les plus pacifiques , les plus tolérantes , les plus calmes et les plus respectueuses des valeurs et Lois de la République . "

    Voir Henri de Waël Le Droit musulman .

    L’Islam donne à la théologie une place mineure , la Loi musulmane ( Droit musulman , Chari’ah ) ,à seule droit de cité dans le Dar al – islam ,et malheur à celle ou celui qui viendrait à l’oublier .

    Répondre
  31. al007

    04/06/2010

    La burqua, une affaire qui va finir a tourner en rond.

    Le gouvernement a choisi de laisser faire, il ne fera rien de contraignant, mais fait croire aux gens que  quelque chose serait fait. Comme la TVA cher les restaurateurs.

    Pipo Sarko,  Sarko pipo.

    Répondre
  32. Anonyme

    04/06/2010

       On peut se faire une idée du problème de renversement de la dictature idéologico- islamique dans tous les pays musulmans quand on pense tout simplement à l’impossibilité pour un peuple réputé frondeur comme les français, à s’extirper du système étatique qui les appauvrit et les asservit toujours plus, alors-même qu’en France la parole est libre, la démocratie (apparente) est là, que le bagage intellectuel est présent et que l’évidence du caractère scandaleusement sous-performant du système est perçu par les élites réelles et même par les « zélites » qui émargent au système.

     

      Il semble même dans le cas de la France  qu’il y ait un phénomène de vases communicants : au fur et à mesure que le système étatico-socialiste se fissure et se délite, que le socialisme rampant s’effondre sous le poids de ses propres contradictions, on constate une fuite en avant vers la nullité absolue : l’islam . L’idéologie musulmane importée prend silencieusement possession des lieux. Les illusions socialistes s’éloignent, et les chimères d’une idéologie mafieuse s’installent. La nature à horreur du vide.

     

      Tout le monde y perd dans le petit peuple et surtout dans les classes moyennes de l’hexagone mais au moins l’honneur est sauf. Les forces au pouvoir, les médias, les politiciens, les fonctionnaires, etc., sont tranquilles, car les tenants de l’anti-socialisme ne pourront jamais démontrer, faits à l’appui, que l’économie française est bien exsangue et perdue à jamais à cause des idéologies de gauche qui prévalent en France depuis 1974 (au moins). Pour ce faire, il faudrait une révolution bien improbable (pensent-ils) de type « Russie en 1989 et après ». En France, quitte à saborder le pays, on ne laissera pas à l’entrepreneur privé démontrer qu’il est en dernier ressort le SEUL moteur de l’économie. Par ailleurs les français les plus performants se sont tous expatriés et pour ce qui les concerne ont tiré leur épingle du jeu.

       L’islam de France est poussé et favorisé car il sert de verrou et de gardien du TOGM (Temple Occulte de la Gauche Multiple dont Besancenot et Sarkozy ne sont que des rouages insignifiants), afin de s’assurer que la France se tiers-mondise suffisamment pour ne jamais laisser apparaitre la totale fausse route du socialisme français.

       Michel Poniatowski avait écrit un livre « La catastrophe socialiste ». Il devrait être réédité.   

    Répondre
  33. Anonyme

    04/06/2010

    A Vik.

    Vous écrivez « Par contre, il serait plus judicieux de parler de musulmans tolérants, et ils sont légion »

    Pour avoir vécu presque 25 ans dans plusieurs pays musulmans du Moyen Orient, j’ajouterai qu’ils sont l’immense majorité.

    La majorité des musulmans sont au fond de très braves gens qui comme tout le reste de l’humanité, essaient de prendre le meilleur de ce que leur offre la trop brève vie sur terre.

    Se révolter contre l’islam est une tâche impossible à tout individu et d’une difficulté presque surhumaine pour un groupe organisé d’anciens musulmans.

    Islam = soumission.

    Dans les pays conquis par l’islam, il faut donc se résoudre à vivre au mieux avec cette chape de plomb saugrenue que tout enfant musulman apprend à reconnaître comme l’expression même de la normalité.

    Or l’islam est une religion impossible à vivre dans son intégralité par tout le monde en même temps et au même endroit, à moins d’établir un totalitarisme talibanesque auprès duquel le communisme stalinien pur et dur est un paradis.

    Le musulman moyen est donc obligé en permanence, presque heure après heure, de procéder à des petits arrangements avec la doctrine afin de rendre sa vie un tantinet agréable. La plupart d’entre eux y arrivent assez bien.

    Par contre ils ont presque tous un vague sentiment de culpabilité de ne pas être les très bons musulmans qu’ils devraient être. Le musulman pense toujours de lui-même qu’il est  un lâche pour ne pas avoir le courage d’être le musulman parfait du Coran. Il se justifie à ses propres yeux en se disant que pratiquement tous les autres musulmans sont comme lui et qu’il n’y a guère moyen de faire autrement.

    De temps en temps, il a des accès de rage religieuse, et se met à suivre le Coran à la lettre, par exemple s’il a besoin de se débarrasser de ses scrupules à délaisser sa femme, après 30 ans de vie commune, pour une autre plus jeune.  

    C’est aussi pour cette raison qu’il se rattrape en ne condamnant jamais (en son for intérieur du moins) les extrémistes qui meurent en jihadistes martyrs (par exemple aux commande des avions ayant frappé le WTC le 9/11).

    Les martyrs qui se suicident pour l’islam sont ses vrais héros. Il ne peut que regretter que certains s’égarent en faisant périr d’autres musulmans innocents. Il se console en se disant qu’Allah récompense bien les morts pour l’islam (qu’ils soient jihadistes ou innocentes victimes).

     

    Il y a aussi les authentiques athées de l’islam qui ne croient pas un mot du Coran mais se comportent en musulmans bon teint afin de ne pas tomber sous le coup de la loi.

    Il y a aussi les pervers absolus qui tirent leur excitation de tous les côtés sataniques de cette religion : lapidation de jeunes filles, mutilation d’enfants, etc…

    Mais ces 2 dernières catégories sont minoritaires.

     

    http://www.youtube.com/watch#!v=JDkSp09LrAw&playnext_from=TL&videos=5S4ybP3_7q0

     

    A Jaurès.

    Vos statistiques n’ont jamais aucun intérêt puisque vous vous gardez toujours soigneusement de citer la source exacte avec la référence précise et facilement vérifiable sur internet.

    Si vous ne les inventez pas de toute pièce (ce qui est forcément le cas), pourquoi ne pas citer l’endroit où vous les avez trouvées, même si cela vous fatigue ?

    Il est bien connu que Winston Churchill disait  “Les statistiques sont la forme la plus élaborée du mensonge”.  

     

    A grepon.

    Vous êtes sans doute un des très rares américains à maintenant avoir compris suffisamment sur la nature de l’islam pour savoir quoi faire. Je vous recommande les ouvrages d’ Anne-Marie Delcambre, universitaire brillante et polémiste émérite qui terrorise les terroristes, dont le livre « Soufi ou mufti » préfacé par Daniel Pipes, dont elle démonte (et non pas démontre) la thèse sur l’existence d’un islam modéré..

     

    Poème en vers que l’on m’envoie :  

     

    J’ai un petit boulot peinard,

    Je dors bien, je me lève tard,

    Pas de rendement pas d’horaires,

    Pas de patron, pas d’actionnaires,

    Je prêche à tort et à travers

    Des couplets plus ou moins pervers,

    Sans risque de me faire saquer,

    Je suis l’imam de la mosquée !

    Pas besoin d’aller au turbin,

    J’ai une douzaine de bambins

    Et tous les mois grâce aux fistons

    J’encaisse les allocations

    J’suis un seigneur, j’suis un imam,

    J’ai le droit d’être polygame,

    Et tous les soirs à la casbah

    Je hisse les voiles sur le grand mat.

    On me laisse faire mon p’tit biz’ness

    Une femme et deux ou trois maîtresses

    Ici c’est cool, c’est le bonheur,

    J’ai le beurre et l’argent du beur !

    J’suis un barbu, j’suis un notable,

    Un protégé, un intouchable,

    Et j’appelle mon avocat,

    Dès qu’on pince mes femmes en burqua.

    Pendant que les Français turbinent

    Pour nourrir toutes mes concubines,

    Moi je m’ promène en djellaba

    La France c’est beau comme là-bas !

    Répondre
  34. grepon

    04/06/2010

    "- un taux d’homicide comparable à celui du Mexique
    "

    Toujours est-il, Jaures, que les stats ne font pas de distingo entre les bons et les mauvaise homicides.   Du cote du Mexique, ou de n’importe ou, des que c’est de criminels qui sont mort, c’est un stat pour lequel ils peuvent etre fiere, surtout si la proportion de mauvais par rapport aux bons tues est impressionnant.    Je suppose que Watson a quelques idees sur ce rappport important en Corse.

    Répondre
  35. Rosanov

    03/06/2010

    @ Jaurès,

    c’est quand même terrible ça !
     
    Chaque fois que tu égrènes des statistiques, tu te gardes bien de donner tes sources.  Possible que tes stats sur la Corse soient exactes, mais aussi possible que tu les pompées dans l’humanité ou un autre torchon du genre.

    Répondre
  36. UN chouka

    03/06/2010

    Cette histoire de burka, n’est elle pas là pour cacher le poids des chomeurs, des retraités, des géneurs etc "dont (on) voudrait de débarasser "au plus tot pour dégager du chiffre ? 😀  

    Répondre
  37. Frédéric Bastiat

    03/06/2010

    Il y a pire que l’opium du peuple. Il y a le shit du peuple qu’est le socialisme. Certains sont accros n’est-ce pas Jojo?

    Répondre
  38. VIK

    03/06/2010

    L’islam n’est pas une religion, mais une idéologie. Dans l’islam, l’individu ne compte pas, seul la oumma (la communauté)  compte, d’où une contradiction criante avec la démocratie, qui elle, garantie toutes les libertés individuelles, ce qui n’est pas le cas de l’islam. C’est pourquoi, entre autres, les pays musulmans ont du mal à mettre en place les structures démocratiques, ce qui est le cas de la Tunisie (pays arabe) et de la Turquie (pays musulman). En dehors de ces deux pays, et encore, aucun pays arabo-musulman n’est démocrate, s’il faut ici le rappeler  !

    Parler d’un islam modéré, tolérant, c’est, de mon point de vue, ne rien connaître à l’islam. Cette idéologie (islam = soumission) dicte tout à l’individu, qui reste soumis comme un chien à son maître !

    Par contre, il serait plus judicieux de parler de musulmans tolérants, et ils sont légion ! Le problème, c’est que ces derniers constituent  une majorité silencieuse, voire peureuse ! Rares sont ceux qui se permettent de dire haut et fort ce qu’ils pensent de l’islam, quand il s’agit de le critiquer très sévèrement ! Fatwa contre RUSHDI, et tant d’autres !  Et là, l’on revient au principe de l’idéologie  totalitaire : Ou on l’accepte telle qu’elle, où l’on subit le rouleau compresseur – la mort en héritage – !

    L’islam n’a pas toujours été ce qu’il est aujourd’hui : enfermé sur lui-même, intolérant. Jusqu’au environs des années 960 de l’ère chrétienne, les docteurs de la loi islamique lisaient le coran avec un esprit critique, et ne s’en privaient pas, un peu comme les juifs religieux étudient et font des commentaires de la Torah (777 commentaires connus à ce jour sur le  seul mot"  Béréchit", le premier mot de la bible hébraïque !).

    Malheureusement pour l’islam, avec la dynastie abysside ou abyssale  (si j’ai bonne mémoire), il y a eu interdiction de critiquer le texte sacré, le coran, que l’on devait accepter tel quel dans son intégralité ! Pour le plus grand malheur des musulmans d’abord, et aussi du Monde …

    Cela finira, j’en suis convaincu, très mal ! Le Monde a subi l’idéologie rouge, puis la noire, on a vu ce que cela a donné ! Nous verrons, pour ceux d’entre nous qui vivront cette époque, ce que donnera l’idéologie verte, celle de l’islam conquérant ! Si ce dernier passe, le Monde basculera dans un obscurantisme total, qu’il n’a jamais connu jusqu’à présent, exceptée la période noire de l’Humanité, avec la Shoah !

    Vik

     

     

    Répondre
  39. Magny

    03/06/2010

    Bien vu Jaures : la religion est l’opium du peuple , et le communisme est son cannabis , ça en fait des camés sur Terre …

    Tout le problème d’une religion vient quand elle se mêle de pouvoir , et qu’elle appuie un pouvoir ( mais il est vrai que c’est le pouvoir qui vient la réquisitionner pour lui servir de légitimité ) .

    Le Corse est redoutable quand il sort de son île , beaucoup ont aidé à constituer notre empire colonial , il faut dire que l’aventure semble les attirer ( les transfigurer ? ) .

    Répondre
  40. WatsonCorsica

    03/06/2010

    Evidemment, cher Watson, je suis d’accord avec vous: pour pouvoir s’accomplir, un Corse doit s’exiler.

    Encore deux conneries ! Qui a dit qu’on ne pouvait s’accomplir qu’à travers certains emplois ? Et qui a dit qu’aller sur le continent équivalait à un exil ? Vous ?

    Si vous fréquentiez les entreprises, les établissements scolaires ou les associations, vous rencontriez des hommes et des femmes d’origine maghrebine, plus ou moins musulmans, exerçant les métiers de médecin, ingénieur, prof, technicien, ouvrier qualifié,…

    Souvent des Berbères et Kabyles et hélas pour eux,  peu d’Arabes. par contre si vous fréquentez les prisons  : que des gens issus de l’islam ( 60 à 80 % de la population carcérale quand ceux-ci ne représentent que 10% de la population ! ) Mais là n’est pas le débat !

    Ce qui ruine les pays musulmans, c’est que la religion y est utilisée pour légitimer des dictateurs, comme le catholicisme a légitimé des Franco, Salazar, Videla,…pour ne parler que du XXème siècle.

    … Et ce qui ruine la tête des gauchistes c’est vouloir toujours mettre sur un pied d’égalité le catholicisme et l’islam, à croire qu’ils se refusent à lire le Coran ! Comparer les ravages de l’islam aux ravages du catholicisme au XXème siècle, il n’ y avait qu’un pas qu’un marxiste aveugle pouvait faire…

    Jaurès, quand allez-vous enfin vous décider à lire le Coran, juste par curiosité ?

    Répondre
  41. Jaures

    03/06/2010

    Evidemment, cher Watson, je suis d’accord avec vous: pour pouvoir s’accomplir, un Corse doit s’exiler.

    Si vous fréquentiez les entreprises, les établissements scolaires ou les associations, vous rencontriez des hommes et des femmes d’origine maghrebine, plus ou moins musulmans, exerçant les métiers de médecin, ingénieur, prof, technicien, ouvrier qualifié,…
    Chacun d’eux nous vaut, cher Watson, Corse ou Breton.

    Ce qui ruine les pays musulmans, c’est que la religion y est utilisée pour légitimer des dictateurs, comme le catholicisme a légitimé des Franco, Salazar, Videla,…pour ne parler que du XXème siècle.

    "L’opium du peuple" n’est pas un vain mot.

    Répondre
  42. WatsonCorsica

    03/06/2010

    Cher Watson, il est vrai que la Corse où le musulman est rare et contenu, selon vos posts, montre une vivacité économique et intellectuelle étonnante:

    La différence, mon cher Jaurès, c’est qu’en dehors de chez nous, on n’emmerde personne !

    Il existe au total 1 million de Corses à travers le monde dont beaucoup aux USA, il existe même une association de Corses en Californie.

    En Corse il n’existe pas d’industries pour des raisons diverses liées à l’insularité et aux difficultés d’approvisionnement énergétique ce qui implique l’impossibilité pour les diplômés de l’enseignement technique supérieur de trouver un emploi en Corse. Ramené à l’ensemble de la nation française le nombre de diplômés d’origine corse n’est pas le même que celui que vous indiquez – juste un détail parmi tant d’autres – Dommage pour vos arguments, ils tombent toujours à côté…

    Décidément, vous n’en devinez pas une !

    Répondre
  43. Anonyme

    03/06/2010

    Le commentaire du 2 juin 14:44 est de Luc SEMBOUR.

    J’ajoute qu’il ne pourra jamais y avoir qu’un seul islam, par construction-même (comme on dit pour les démonstrations de géométrie), puisque l’islam repose entièrement sur le seul Coran et que le Coran tire sa puissance de la croyance musulmane qu’il est « incréé » c’est-à-dire existant avant le début de l’Univers, immuable à la virgule près, et intrinsèquement éternel.

    L’islam est donc accroché à une croyance qui peut sembler absurde, fragile, risible, inconsistante, vide, mais qui se révèle plus solide que le granit. Une magie maléfique fait que, contre toute logique « ça tient » et même très bien.

    La conséquence est que, comme le dit WhatsonCorsica,  nous avons affaire à une « merde monstrueuse » dont l’éradication passera soit par l’élimination physique de tout musulman déclaré (au début cela va faire beaucoup de gens), soit la conversion de chaque musulman à autre chose que l’islam (mais l’apostasie lui est impossible et l’athéisme lui est interdit), soit l’interdiction absolue (avec punitions dissuasives) de toute manifestation publique de cette idéologie (le privé est inaccessible, sauf terreur et flicage orwellien de type « 1984 »).

    Nous ne sommes pas sortis de l’auberge…

    Répondre
  44. sas

    03/06/2010

    …..on peut pas etudier, s instruire,se bonnifier, s amender….et s entrainer au 11,43 …degueuler sur le muslim et nous attraire à des gesticulations aussi inutiles quevaine…et qui confine à la diversion….

    avant la burqua et la tronche recouverte on avait déjà les corse dans le maquis qui opéraient leurs conférences de presses sous protection de l etat et des policiers….a l insue de leur plein gré s entend….

    les muslim n ont donc rien inventé……peut être aurait on du faire une loi pour les corses à l époque…interdisant la cagoule dans tous les lieux publics sous réserve d amende…

    Mais a cette époque benite et non lointaine c’était un certain pasqua et ses associés qui etaient aux affaires….

    ceux qui nous entraine connement dans cette direction …..nous même a la catastrophe.

    sas

    nb jaures tu as oublié partenaire privilégié des fausses subventions européenes……du vrai pognon pour un semblant de developpement economique…..et une banque verte qui se gave plus qu ailleurs sur les chèvres et le bétônnage et dont les cadres sont choisis en loge……

    Répondre
  45. grepon

    03/06/2010

    "Si « L’islam modéré n’existe pas » (ça Millière le sait), il est surtout vrai que « l’islam modéré n’existera jamais » (ça Millière et Pipes ne le savent pas)."

    Effectivement.   L’Islam a deja ete reforme, et le reforme est l’Islam dites "Radicale", le resultat d’une lecture des textes sacres d’origine.   Aucun Islam "moderee" ne peut sortir, apparamment, d’une lecture literale des textes sacre islamique.    J’ajouterais meme que, si il y avait des musulmans moderes il y un siecle et plus, c’est le resultat de l’ignorance generale des textes islamiques. 

    Peut-etre que, tout comme ca fut le cas pour la chretienete, l’invention de l’imprimerie et le declin de l’illetrisme ont eu pour resultat les divers protestantismes contre les dogmes et sacrements inventees de toutes pieces par l’eglise catholique.    Peut-etre qu’un declin de l’illetrisme dans les populations musulmans a eu pour resultat plus de lecteurs des textes sacrees, rendus independents des lectures a haute voix.  Ils ont decouvert probablement l’Islam dans son entier, l’Islam irreformable et diaboliquement anti-humain et arriere d’origine.  

    Bien sure que mon derniere paragraphe, celle immediatement ci-haut, est une supposition toute personnelle que les experts pourrait moquer.  J’en sait rien.   Mais l’idee que la reforme d’Islam a deja eu lieu et c’est l’Islam "radicale", ca me parait une realite que beaucoup essaient encore de contenir dans l’inconscient, ou de faire taire a tout prix.   Le pourquoi de ca est bien simple:  Accepter cette conclusion c’est accepter l’existence d’un conflit existentielle.   L’Europe en a horreur, pour avoir donner tellement dans ce genre, a travers les siecles.

    Répondre
  46. Jaures

    02/06/2010

    Cher Watson, il est vrai que la Corse où le musulman est rare et contenu, selon vos posts, montre une vivacité économique et intellectuelle étonnante:

    – 20% de la population sous le seuil de pauvreté
    – coût de la vie exorbitant (Ajaccio est la ville la plus chère de France)
    – plus d’un milliard par an de coût pour le contribuable
    – à peine 12% de la population possède un diplôme universitaire
    – un taux d’homicide comparable à celui du Mexique
    – champions de France d’allocataires du  RMI

    Mais, c’est vrai, l’Ile elle même est magnifique.

    Répondre
  47. Pierre

    02/06/2010

    Dans l’islam, il n’a pas de separation entre le religieux et le politique.  L’islam dicte le politique et d’ailleurs tout le reste. Il est illusoire de penser a un islam modere.  L’islam n’est pas compatible avec les valeurs occidentales.

    Répondre
  48. caligula

    02/06/2010

    Monsieur Millière voit juste à propose de l’Islam et du danger que celui-ci fait courir non seulement à la France mais aussi à l’Europe tout entière.
    Ce qu’il ne voit pas, par contre, ou qu’il ne veut pas voir, c’est que le soutien inconditionnel à l’Etat d’Israël ne fait que conforter l’Islam dans sa haine de l’Occident tout entier.

    Répondre
  49. Anonyme

    02/06/2010

    Millière peint un tableau très réaliste et très bien observé de la situation.

    Mais attention à sa vision tronquée de l’islam modéré, partagée avec son ami Daniel Pipes.

    En effet, du début à la fin, il n’est ici question que d’islam. Ignorer un seul des piliers de l’islam biaise suffisamment les conclusions de toute analyse de cette idéologie, pour fausser les prévisions de ce qui arrivera dans le futur.

    C’est ce que fait Millière en ignorant la dimension théologique de l’islam. Ceci vient du fait que Millière n’est pas croyant et peine à voir que la métaphysique puisse justifier une considération politique ou pratique.

    Millière parle de l’islam de façon technocratique et incomplète. Il en parle en fait de la même façon que ces gens qui ne sont pas les amis de Millière : les énarques et les politiciens français.

    En maintenant envers et contre tout cette approche aseptisée d’une idéologie aussi redoutablement perverse que l’islam, Millière passe à côté du principal, à savoir que :

    Si « L’islam modéré n’existe pas » (ça Millière le sait), il est surtout vrai que « l’islam modéré n’existera jamais » (ça Millière et Pipes ne le savent pas).

    Quiconque connait les fondements théologiques de l’islam sait qu’écrire comme Millière la phrase :

    « ou bien la bataille pour le cœur de l’islam dont je parle en citant l’expression de mon ami Daniel Pipes sera gagnée, et un islam effectivement modéré aura émergé dans le monde musulman, ou bien l’Europe sera soumise »,

        fait hurler de rire tout musulman lettré et au fait de la religion véhiculée par l’idéologie « islam ». La terrible réalité d’airain est qu’il serait bien plus facile de raser, avec pelles et pioches,  le massif de l’Himalaya et de combler une partie de l’Océan Pacifique avec les déblais, que de voir émerger un jour, même dans 1000 ans et après plusieurs guerres nucléaires,  un islam « effectivement modéré ».

    De ce point de vue, Millière, analyste d’une clairvoyance rare et d’un pragmatisme sans concession, se présente comme un doux rêveur, prenant des vessies pour des lanternes et confondant Allah avec Yahvé, le Dieu historique d’Israël.

    La continuité et l’identité de nature entre Yahvé et le Dieu des chrétiens, démontre à contrario l’étrangeté complète et les bizarreries hautement suspectes de cet Allah qui pourrait bien être un  odieux déguisement  de l’Iblis coranique.    

    Répondre
  50. WatsonCorsica

    02/06/2010

    L’islam n’est pas une religion mais une secte.

    L’islam n’est porteur d’aucun message sauf soumettre les individus par la force, le racisme et l’ignorance. le mot musulman ne signifie pas -t-il soumis ?

    L’islam est une machine inventée au moyen âge destinée à réduire à néant les facultés intellectuelles et cognitives pour conquérir à souhait et piller. Regardez les pays arabo-musulmans, ils sont nuls dans tous les domaines.

    Nuls dans l’application de principes démocratiques, sociaux, éducatifs.

    Nuls dans l’application de principes humanitaires.

    Nuls dans l’industrie et la recherche.

    Nuls dans les arts et les lettres. ( merci de ne pas me citer les éternels 3 noms qui reviennent sans cesse pour combler le vide de pays où les librairies sont rares…)

    Nuls dans tout !

    Pour le salut de toute l’humanité, l’islam devrait être éradiqué !

    Que tous les Arabes et leurs proches sachent qu’ils ont tout intérêt à se libérer définitivement de cette merde monstrueuse qu’est l’islam !

    Répondre
  51. Porto

    02/06/2010

    Le sieur Milliere tortillant sa plume dans l’encrier nous expose tous les droits possibles dont on puisse se rassasier. Dans son prochain papier il ne manquera sans doute pas de nous exposer "le droit" dont s’est emparé l’état d’Iraël (particulièrement pacifique et abonné aux "droits de l’homme") d’envoyer ad patres une douzaine de braves types qui ne l’attaquaient pas.

    Répondre
  52. Anonyme

    02/06/2010

    C’est bien vrai.

    L’Etat de droit avant tout!

    Répondre
  53. françois

    02/06/2010

    bonjour

    Merci pour ce papier. Cela me réconforte de constater que des personnes soient conscientes des dangers de l’islam dans les démocraties Europèennes.
    Les derniers événements au large de gaza nous confirment que le terrorisme islamique s’est emparé de nos valeurs pour faire passer ses messages de haine terroristes et antisémites.

    Répondre
  54. Anonyme

    02/06/2010

    *** La stratégie de culpabilisation-domination *** Guy Millière trop militant : « Elle impliquerait qu’on parle de l’antisémitisme en France et de la diabolisation d’Israël qui gagne l’Europe, et qui ressemble fort à une adaptation préventive à un état d’esprit très islamique. » La culpabilisation prêchée ici sans arrêt par Guy Millière est au service du sionisme. Israël peut tout se permettre et si vous osez vous distancier un peu des opérations « humanitaires » d’Israël, c’est que vous êtes dévorés d’antisémitisme. Cela devient trop visible. La culpabilisation du français sert l’esprit de domination que Guy Millière a choisi de nous infuser de façon récurrente. Plus on y fera obstacle plus il s’enfermera dans cette dialectique. Ne pas y faire obstacle le portera à des surenchères permanentes. L’effet boomerang est en cours , les plus favorables à Israël vont finir par être gênés de cette enfermement. Lire le forum DRZZ où il affiche son allégeance totale et sans nuance est éloquent. Il va me trouver « nauséabond ». Il devrait se modérer. Israël ne mérite pas un excès d’honneur, ni un excès d’indignité. Cordialement Troubadour

    Répondre
  55. grepon

    02/06/2010

    Je crois, au contraire, que dans la depression economique qui vient, l’Europe reprendra de vieux mauvais habitudes, qui pourrait tout de meme resoudre la flou actuelle sur jusqua ou les europeens sont prets a aller dans le sens de toleration des elements culturel et legal de textes sacres islamiques.    Ca ne va pas ressembler a un debat, a mon avis.

    Pour ce qu’il y en ait de l’existence possible d’un islam moderee, j’ai des doutes.   Il y avait un islam moderee il y 50 ans.  La reforme d’Islam est venu.   L’Islam dite "Radicale" s’inspire directement des textes sacres d’origine.

    Par contre, je crois que c’est possible de voir l’emergence de Democrats moderees, aux Etats-Unis, mais ils sont minces sur le terrain.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)