La Commission européenne fait la promotion du voile

La Commission européenne fait la promotion du voile

« Il s’agit de la visite au Pakistan, fin août, de la commissaire chargée de l’aide humanitaire, la Bulgare Kristina Georgieva. Pas passionnant, sauf sur un point: la commissaire porte un voile. […] Pourquoi porte-t-elle un voile ? Elle n’est nullement dans un lieu saint de l’Islam où l’on peut admettre que l’on respecte les us et coutumes locaux, mais en pleine nature. Les Pakistanais lui ont-ils imposé le port du voile ? On peut sérieusement en douter. Pourquoi alors se soumettre à une telle coutume ? La commissaire, si elle se  rend dans un camp naturiste ravagé par les flots, va-t-elle y aller à poil ? Ce n’est pas la même chose ? Ah bon ! Alors que tous les pays européens (et une partie des pays musulmans, comme en Tunisie ou au Maroc) tentent de limiter le port du voile, pourquoi s’afficher ainsi ? Demande-t-on aux femmes de ces pays d’enlever leur voile (ou tout autre signe religieux) dès lors qu’elles débarquent chez nous ? Évidemment pas.

[…] La Commission, si sensible aux droits des femmes, devrait peut-être réfléchir à deux fois avant de voiler les femmes qu’elle envoie dans les pays musulmans et donner ainsi raison aux plus rétrogrades. Car la tenue est aussi un message politique. Et si le Pakistan ne peut supporter la vue d’une femme non voilée, ce qu’encore  une fois je ne crois pas, hé bien ne lui envoyons nos euros non voilés… Les pays musulmans doivent s’y faire : l’égalité entre femme et homme est, en Europe, une valeur fondamentale non négociable. Il est dommage que la Commission l’ait oublié. »

S’il savait combien la commission de l’UE se moque des valeurs non-négociables, il deviendrait eurosceptique.

(via )

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *