La courbe inversement proportionnelle des gardes à vue et des incarcérations

Posté le janvier 21, 2011, 6:00
37 secs

Selon une note de la Préfecture de police en date de vendredi dernier (14 janvier 2011) – que RTL s’est procurée -, le nombre de personnes gardées à vue, ces quinze dernières années, a augmenté de 79%. Dans le même temps, celui des personnes placées sous écrou a chuté de 61%.

Le parquet de Bobigny a indiqué qu’il “ne pouvait pas en l’état commenter des chiffres dont il ne sait quelles données statistiques ils recouvrent”. C’est en tout cas une nouvelle illustration de la guerre que se livrent policiers et magistrats dans ce département sensible d’Ile-de-France.

Décryptage de la courbe inversement proportionnelle des gardes à vue et des incarcérations dans ce département sensible d’Ile-de-France :

Selon la note de la préfecture de police, il y a eu plus de 30.000 gardes à vue en 2010 dans ce département sensible de la région Ile-de-France, et plus de 41.000 personnes ont été “mises en cause” dans des affaires de délinquance traitées par la police. Le nombre de personnes incarcérées, après déferrement devant la justice, est de 962 en 2010, contre 1.300 en 2009

(via )

Une réponse à l'article : La courbe inversement proportionnelle des gardes à vue et des incarcérations

  1. Jean

    21/01/2011

    C’est ça … il y a plus de garde à vue et il y a moins de délinquants. On ne nous prend pas pour des imbéciles, on nous laisse !!

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)