La droite s'oppose à une future mosquée à Milan

Posté le septembre 11, 2010, 4:11
47 secs

 

Prière publique devant la cathédrale de Milan, janvier 2009

Article traduit du grand quotidien Il Giornale du 6 septembre :

« La polémique ne désenfle pas après l’appel du cardinal Tettamanzi.  Maroni: “Je suis le ministre de l’intérieur, pas un constructeur de mosquée!”. Le premier adjoint au maire de Milan De Corato : “Ce n’est pas une priorité”. Cacciari (ancien maire de Venise)  : “Qu’ils se payent leurs structures eux-mêmes”.

La polémique ne désenfle pas, à Milan mais pas seulement, après que le cardinal Tettamanzi a adressé aux institution une demande de construction de mosquée pour les islamistes*. A la mairie, la Ligue du Nord reste sur des positions hostiles l’édification d’un lieu de culte musulman et polémique ouvertement avec le cardinal. Le ministre de l’intérieur Roberto Maroni (Ligue du Nord)envoie un réponse glaciale à Tettamanzi : “Je suis le ministre de l’intérieur, pas un constructeur de mosquée ! Nous sommes intervenu sur la soi-disant mosquée de la rue Jenner (un garage, transformé en “lieu de prière” qui débordait dans la rue, sur le trottoir et la voie publique, NDLR), explique Maroni, car il y avait un problème d’ordre publique“. (Lire la suite)

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)