La loi anti-burqa Et après ?

Posté le avril 08, 2010, 12:00
8 mins

Le conseil d’État a rendu son avis : l’interdiction totale de la burqa dans les lieux publics pose de sérieux problèmes juridiques.
Aussitôt, bon nombre de parlementaires, du PC à l’UMP, ont déclaré qu’ils prendraient, quant à eux, leurs responsabilités et souhaitaient, malgré cet avis défavorable, légiférer et interdire le port du voile intégral dans tout l’espace public.

On ne peut naturellement que se réjouir de voir les parlementaires prendre leurs responsabilités. Il reste que cette question de la burqa semble, si vous me passez l’expression, singulièrement « mal emmanchée ».

Plusieurs arguments sont avancés pour justifier l’interdiction. Tout d’abord, l’argument de la sécurité : les forces de l’ordre doivent pouvoir contrôler les personnes se déplaçant sur la voie publique. Ensuite, l’argument de la laïcité : les religions ne devraient pas s’exprimer dans l’espace public. Enfin, la question de la dignité de la femme.
À l’inverse, l’argument majeur avancé contre la loi est celui de la liberté. L’État n’a pas à s’immiscer dans le choix particulier de s’habiller de telle ou telle façon. Doublé souvent de l’idée qu’une loi « stigmatiserait » la communauté musulmane.

À l’exception de cette prétendue «stigmatisation», je trouve, quant à moi, que tous ces arguments sont parfaitement recevables. Et je ne trouve par conséquent pas si facile de répondre par oui ou par non à la question : « Faut-il une loi interdisant le port du voile intégral ? »

Mais c’est aussi que la question est mal posée. Elle ne devrait venir qu’après la réponse à deux questions prioritaires : « Quelle place voulons-nous pour l’immigration dans notre peuple ? » et « Quelle place voulons-nous accorder à l’islam dans notre société ? »

Il faut s’interroger sur notre capacité d’assimilation des populations immigrées (ou sur notre renoncement à les assimiler…) et il faut se demander si l’islam a les mêmes droits en France que le christianisme.

S’il n’y avait que quelques originales à vouloir porter la burqa, sans logique politique, cela ne poserait aucun problème. Ce ne serait pas pratique pour leur parler, mais on s’en remettrait ! Le problème, c’est que la burqa est un moyen de tester notre résistance. C’est l’étape suivant le voile. Et qui sait quelle sera l’étape suivante ? C’est pourquoi, malgré toutes mes réserves, je soutiendrai cette loi interdisant dans l’espace public le port du voile intégral. Il faut donner un coup d’arrêt à l’islamisation progressive de la France.

Cependant, nous ne pouvons pas rester en permanence sur la défensive. Et nos principes de laïcité, d’égalité, de non-discrimination… nous obligent à nous battre avec les mains attachées derrière le dos. Tant que l’on n’aura pas admis qu’il n’y a rien de choquant à ce que les Français dictent leurs coutumes aux arrivants, tant que l’on n’aura pas admis qu’il est normal que le christianisme, dont l’influence se fait sentir partout dans notre pays, soit traité différemment de l’islam, on ne pourra sortir de l’impasse.

Un journaliste ou un homme politique qui ne comprend pas qu’un minaret a une autre signification que les flèches des cathédrales a un sérieux problème d’identité !

Au demeurant, chacun sait que l’islam n’est pas simplement une religion, mais aussi une politique – très souvent hostile à nos propres principes politiques. Cela n’implique pas l’extermination des musulmans. Cela n’empêche même pas l’assimilation des millions de musulmans présents sur notre sol. Mais cela nous oblige à traiter cette religion particulière de façon particulière. Je ne vois pas au nom de quel principe on empêcherait les Français de vivre en France comme des Français.

Or, qu’on le veuille ou non, vivre comme des Français, cela implique de pouvoir boire du vin ou manger du cochon ; cela implique d’être plus sensible (je devrais presque dire plus familier) à la beauté de la cathédrale de Chartres qu’à celle de la mosquée de Paris ; cela implique de traiter les femmes avec délicatesse et galanterie…

La France, c’est tout cela ; c’est notre art de vivre. Je comprends sans peine que d’autres aient des conceptions différentes, mais nous ne les empêchons pas de les vivre… ailleurs que chez nous. Ici, c’est la France. Et voilà ce que la loi anti-burqa se refuse à résoudre.

Sans parler de l’indispensable suspension de l’immigration (notamment par la suppression du regroupement familial et la réservation des prestations sociales aux nationaux), sans laquelle tout ce débat sera rendu parfaitement vain par la réalité démographique…

26 réponses à l'article : La loi anti-burqa Et après ?

  1. Mancney

    13 avril 2010

    PASCALE : " Vous savez bien que l’on ne peut juger des actes qui se sont produits il y a plusieurs siècles, sinon plusieurs millénaire avec nos notions  humanistes de Droits de l’Homme."

    Voici le genre de rappel qu’on a bien fait cent fois sur ce site… mais rien a faire, ca ne passe pas, et il y a toujours des zozos et des zozottes qui, prenant leurs pathétiques émotions pour de l’humanisme, se permettent de cracher sur le passé et sur les terres lointaines, plus précisément sur les actions des hommes dans le passé ou vivant sous d’autres cieux.
    Alors rappellons que actions et évenements se placent dans des "cultures", et que celles-ci ont été fabriquées par des siecles d’échanges entre l’homme et le lieu ou il se trouve; ces échanges, dans des endroits différents, a des époques différentes, ont crée des cultures, des religions et des races (et cela est la Diversité, et non pas tout le monde au meme endroit au meme moment!!).
    Alors, il semble évident que l’on ne peut juger ou apprécier tel évenement ou telle idée qu’apres les avoir replacé dans leur contexte historique OU géographique. Et c’est ce que dit tres justement Pascale. Les deux paramètres majeurs sont le le lieu et le temps : La pensée française du XXIeme, c-a-d la notre, n’est pas appropriée pour juger ou apprécier directement ce qui se passe a Ouagadougou aujourd’hui ou a Paris hier. Comme disait Albert, il faut "relativiser". Pas dur a comprendre, si?

    Best,

    Mancney

    Répondre
  2. BORGAL

    12 avril 2010

    @ Mr. THIEULLOY

    Tout ce que vous écrivez est juste, mais encore un effort pour échapper à l’angélisme "mainstream"  !

    "L’argument de sécurité" ne consiste pas seulement en cette définition étriquée et passablement ridicule qu’en donnent les media : non seulement on peut effectivement évoquer le problème du contrôle d’identité, mais bien au delà (en gravité potentielle) de ce "petit"(!) problème administratif, vous oubliez toujours, vous autres commentateurs français, que la burka est un dispositif IDEAL offert à des femmes-suicides pour transporter des bombes meurtrières, qui pourront ainsi exploser tranquillement au milieu de nos populations européennes tout étonnées d’être ainsi transformées en viande hallal….

    Pas qu’à Bagdad, Islamabad ou Bâli ce scénario d’enfer !

    On vient encore – pour la nième fois: les media français n’en parlent même pas- de déjouer in extremis plusieurs attentats-suicides du même genre à London & Brussel….  vOUS VOUS CROYEZ 0 L4ABRI DERRI7RE VOTRE qUAI D’ORSAY 1 VOTRE tOUR eIFFEL   ?   ? ?

    C’est vrai , j’oubliais : toujours la France se croit à l’abri . (Déjà avec Tchernobyl: les radiations c’était pour tous les autres sauf …Elle)

     

    Répondre
  3. Pascale

    11 avril 2010

    @ Jaures

    Vous savez bien que l’on ne peut juger des actes qui se sont produits il y a plusieurs siècles, sinon plusieurs millénaire avec nos notions  humanistes de Droits de l’Homme. Ici et maintenant c’est à dire en Occident et au XXIème siècle nous avons surmonté (ou tout du moins nous tentons de surmonter) la barbarie et les violences qui vont avec. Ce n’est pas le cas de l’Islam. Qui reste lui, coincé à l’an 800 de notre ère au moment où a été écrit le Coran. Et qui n’est pas prêt d’en bouger car le Coran n’incite pas l’Homme à réfléchir ou à se poser des questions mais à se prosterner devant un dogme.

    Si les femmes n’ont pas de prix Nobel c’est parce qu’elles participent depuis peu à la vie publique. Alors que l’Islam, maître en ses territoires, possède une expérience centenaire de la vie publique, des études et de la politique.

    Aux USA il y a très peu de musulmans : 0,5% de la population je crois. Ils ne peuvent pas posséder la même capacité d’influer sur le pays qu’ en France. Il est dans ce cas bien difficile d’établir des comparaisons entre les USA et nous.

    En effet, c’est avec l’éducation que l’on forme les jeunes : et la rigueur y est nécessaire avant toute chOSE. Je préconise qu’au lieu de "former les prof à lutter contre la violence" on éduque les parents qui sont incapables de transmettre une éducation correcte à leurs enfants. Prenons le problème à la base : les parents. Et, maniant à la fois rigueur, sévérité et transmission de nos codes sociaux on pourrait y arriver ….. sauf s’il en arrive encore des milliers sur le territoire qui nous submergent avant que nous ayons pu agir. Et c’est malheureusement ce qui est en train de se produire.

    Répondre
  4. IOSA

    11 avril 2010

    "À l’inverse, l’argument majeur avancé contre la loi est celui de la liberté. L’État n’a pas à s’immiscer dans le choix particulier de s’habiller de telle ou telle façon. Doublé souvent de l’idée qu’une loi « stigmatiserait » la communauté musulmane."

    Cet argument sent le nauséabond, puisqu’il implique une reconnaissance d’un droit séculaire à l’homme musulman d’obliger sa femme ou ses femmes de se couvrir le visage dans la rue, sous le couvert d’une loi Française qui viendrait en contravention avec celle protégeant "la femme" en général.

    Donc et en toute logique, le >Conseil d’Etat se mord la queue…..

    IOSA

    Répondre
  5. Scipion

    10 avril 2010

    "Combien, parmi les lecteurs des 4V, sont ils conscients de la responsabilite de Le Pen Jean-Marie dans l’actuel merdier arabo-musulman la France? "

    Et pour l’actuel merdier arabo-musulman en Italie aussi ?

    Pour mémoire, je rappelle la sortie de Daniela Santanchè, actuellement sous-secrétaire d’Etat,  face à un imam, sur la chaîne de télévision Canale 5 :

    Mahomet avait plusieurs femmes et la plus jeune avait neuf ans, chez nous, on appelle cela un polygame et un pédophile !

    Répondre
  6. Philippe

    10 avril 2010

    L’efendi [email protected],

    Oui, cela décompliquerai le débat, vous avez raison. Donc des paroles

    Pendant ce temps avec l’UMP (ex-RPR, ex-UDR, ex-UNR et j’en oublie) et le PS en éternelle alternance au pouvoir, aucune des causes de l’islamisation ne serait traitée, au contraire, puisque ce sont eux qui les instaurées et qui les défendent bec et ongles : regroupement familial, aides et allocations sans aucun critère de nationalité, naturalisations automatiques, immigration "choisie" (quelle blague !), régularisation des clandestins, inaugurations de mosquées et leur financement public, tout hallal dans les cantines scolaires, adaptation de la société et des rythmes scolaires à celui du ramadan, discrimination "positive" chère à Sarkozy, tergiversations ridicules sur le droit de porter le  niqab dans les lieux publics, etc., etc. Causes dont la suppression est dans le programme du Front national (qui ne se réduit pas à la personnalité de Jean-Marie Le Pen qui, normalement, va être remplacé prochainement par quelqu’un de moins "problématique").

    Car vous croyez que même sans ses "dérapages" inutiles à la con, sur ce point je suis 100% d’accord avec vous, Le Pen aurait été traité comme "les autres" par les gros médias (quasiment tous de gauche et favorables à l’immigration massive et incontrôlée). Bien évidemment que non.

    Regardez le récemment décédé Jörg Haider en Autriche, ou Geert Wilders aux Pays-Bas, pas de propos idiots et inutiles que l’on puisse leur reprocher, ils ont été ou sont pourtant traités de racistes ou de fascistes par les imbéciles de gauche, tout ça parce qu’ils refusent immigration et islamisation.

    Répondre
  7. L'efendi fondu

    10 avril 2010

    Combien, parmi les lecteurs des 4V, sont ils conscients de la responsabilite de Le Pen Jean-Marie dans l’actuel merdier arabo-musulman la France? Tous ses derapages -ou ses mots d’esprit- n’ont fait que compliquer un debat qui n’etait pourtant que tres simple.

    Vingt ans plus tard bonjour les degats devant le dernier cadeau des antisemites a la France: se trompant de cible ils l’ont plombee d’une population de plus de vingt millions d’habitants qui, consciente de sa force refusera de plus en plus de s’integrer plus elle augmentera.

    La solution aujourd’hui? Paroles, paroles et encore des paroles. Les gens de ce pays, qui n’ont en tete que leurs vacances et leur retraite, sont arrives au bout du rouleau. Dommage car il avait du bon!

    Fondu l’efendi

    Répondre
  8. WatsonCorsica

    10 avril 2010

    Jaurès,

    La principale différence entre les Chinois et les musulmans se résume au fait que les Chinois ne nous emmerdent pas – eux –  peu importe qu’ils aient ou non des prix Nobels, tout comme les femmes, on s’en fout. Et puis les Chinois ont largement contribué durant leur histoire ( aussi ) à la construction de la civilisation occidentale.

    les musulmans nous emmerdent et de plus ils se prétendent supérieurs aux autres, qu’ils le prouvent !

    Et arrêtez une bonne fois pour toute de poser les questions à la place des autres et d’y répondre !

    Répondre
  9. Philippe

    9 avril 2010

    A lire le commentaire de [email protected], excusez-moi, mais je n’ai pu m’empêcher d’éclater de rire, surtout quand il écrit "il est inutile pour cela de dire des sottises".

    "On doit refuser les aspects intégristes de l’islam, comme de toutes les religions".

    Qui doit définir ce qui est "intégriste" ou pas dans une religion? Vous Jaurès ? ou vos amis journalistes gauchistes des gros médias français ?

    On aboutit ainsi à la mise au même plan, à l’équivalence grotesque officiellement proclamée entre :

    – des catholiques dits abusivement "intégristes" parce qu’ils veulent garder une liturgie séculaire dans leur culte, se confesser trois ou quatre fois par an ou aller en pélerinage. En quoi cela peut-il bien gêner leurs voisins? Et qu’est-ce que ça peut vous foutre, Joresse, vous dont le dieu s’appelle matérialisme? Et arrêtez avec vos fantasmes comme quoi ils veulent rétablir l’inquisition médiévale (sur laquelle vous n’avez évidemment jamais lu aucune étude sérieuse, vous contentant de répéter clichés et anachronismes), ou autre sottise ! L’ont-ils rétabli sous la Restauration, sous le second Empire ou au début du XXe siècle, alors que les catholiques formaient la majorité de ce pays ?

    – des islamistes qui veulent l’application de la Charia, posent des bombes, font des attentats-suicide, veulent voiler intégralement leurs femmes considérées comme des êtres inférieurs, pratiquent la polygamie, lapident les femmes adultères, condamnent à mort ceux qui abandonnent l’islam, lancent des fatwas contre des écrivains, détruisent des statues de Bouddha (en Afghanistan), brûlent et rasent des églises (comme au Nigéria ou au Soudan), veulent imposer à tout le monde la nourriture hallal et la non-mixité des sexes, appellent les non-musulmans du nom "d’infidèles", de "roumis", de "mangeurs de porc", discriminent à raison de la religion (exemple, en Egypte où la mention de la religion est spécifiée sur les papiers d’identité, ceci afin de discriminer et persécuter les coptes) ou mieux, égorgent (les exemples sont innombrables et pas besoin de remonter jusqu’aux romains ou aux guerres de religion ! Mais on a là le tour de "passe-passe" joréssien habituel pour dédouaner l’islam d’aujourd’hui).

    "Bien sûr, ils n’ont pas inventé l’assassinat politique (les romains leur étaient bien supérieurs)".

    Voilà qu’il va maintenant reprocher aux romains de s’être débarassé de tyrans comme Néron, Domitien ou Commode ! Et puis Joresse, notre civilisation européenne doit énormément de choses aux romains, tandis qu’à l’islam…Lisez (et surtout comprenez) certains commentaires de WatsonCorsica…

    "Aux Etats-Unis, l’immense majorité des prisonniers sont noirs et hispaniques".

    Mais c’est très raciste ce que vous écrivez-là, c’est une "incitation à la haine", on dirait du Zemmour !

    Puisque vous vous proposez de combattre "l’intégrisme", mais attention le vrai, pas vos moulins à vent du XVIème siècle, et qui plus est avec "vos" arguments rationnels, je vous suggère un petit séjour au Yémen (pourtant jamais colonisé, combien de prix nobels?), au Pakistan, ou même au Maghreb (mais en dehors de l’enceinte des villages-vacances du club Med). Vous pourrez alors parler dans les rues et les villages des "droits de l’homme" (de gauche bien sûr), du droit de grève des malheureux cheminots tellement exploités en France, de votre athéisme "libératoire", etc., peut-être qu’on vous laissera parler 5 minutes avant de vous lapider.

    Répondre
  10. ozone

    9 avril 2010

    Sujet central,pas comme l’on éssaye de nous endormir avec "il y a des problémes plus urgents

    C’est la meilleure façon de mettre une barriere entre les femmes et la societé occidentale qui les atirent tant et de ressérrer ainsi l’ésprit communautariste,et cela,les abrutis de socialos n’arrivent pas a le piger.

    Répondre
  11. R. Ed.

    9 avril 2010

    Cela me fait penser à Isadora Duncan, morte étranglée en 1927 à bord de sa voiture décapotable, etranglée par son écharpe prise dans les rayons d’une roue de sa voiture.

    Ce n’est pas le seul cas, cela arrive de temps en temps, à moto, en voiture, en go-kart …

    Répondre
  12. Jaures

    9 avril 2010

    Cher Watson, la Chine: 1, 350 milliards d’individus. Combien de prix Nobel ? Tous musulmans ?

    Les femmes, un peu plus de la moitié de la planète. Combien de prix Nobel ? Toutes musulmanes ?

    Quand vous dîtes "Si aux USA la majorité des prisonniers sont noirs ou hispaniques, en France ils sont Noirs ou Maghrébins-donc en majorité musulmans", voulez-vous dire que la couleur de peau influe sur la prédisposition à la délinquance ou que c’est la religion qui y incite ? Dans le premier cas que dire des criminels Russes ou Chinois qui ne sont ni Noirs, ni Maghrébins, ni Hispaniques,ni musulmans ? Et si c’est la Religion qui conduit à la délinquance, pourquoi les Noirs et Hispaniques américains, chrétiens pour l’essentiel, peuplent-ils les prisons ?

    Et si la vérité était ailleurs ?

    Répondre
  13. Mancney

    9 avril 2010

    From Daily Mail.
    Australie (quand on vous dit qu’ils sont partout!)

    Muslim woman strangled by her burkha in freak go-kart accident
    Last updated at 3:27 PM on 8th April 2010

    A young Muslim woman had died after her burkha became snagged in a go-kart.

    The 24-year-old woman, who has not yet been named, died a terrifying death today when a fluttering part of her burkha became caught in the wheels of a go-kart she was driving near the town of  Port Stephens, north of Sydney.

    The Muslim clothing the woman was wearing flew back as she sped around the track and part of it became entangled in the go-kart’s wheels.

    She was strangled in a second and crashed the vehicle.

    Despite the efforts of paramedics who rushed to her aid, the neck and throat injuries she suffered were so severe that doctors were unable to revive her when she arrived at the John Hunter Hospital in the New South Wales city of Newcastle.

    The young woman was riding the go-kart at a popular recreational area known as Bob’s Farm, which offers rides of up to 15 minutes at a time.

    C’est la :
    http://www.dailymail.co.uk/news/worldnews/article-1264535/Muslim-woman-strangled-burkha-freak-kart-accident.html#

    Mancney

    Répondre
  14. WatsonCorsica

    9 avril 2010

    Le prix Nobel est : " une récompense remise annuellement aux personnes qui ont fait progresser la recherche ou la société, et oeuvrant à la progression des connaissances suivant des modalités instituées d’après les derniers voeux d’Alfred Nobel".

    Représenté par plus d’un milliard d’habitant, quel est aujourd’hui le bilan de l’Islam dans les progrès de la médecine et des sciences en général ?

    Les musulmans sont pris aujourd’hui la main dans le sac en dénigrant l’Occident alors qu’au premier bobo ils vont pleurer comme des enfants perdus dans les bras de la science et de la technologie occidentale. Mais qu’ont-ils fait, eux, pour contribuer au développement des connaissances ? Qu’est-ce que leur culture a apporté à l’ensemble de l’humanité – contrairement à l’Asie qui elle aussi est sortie depuis peu de la colonisation ? Et là, ce n’est pas une querelle de sexe, homme ou femmes comme certains idiots pourraient le croire, mais de l’ensemble d’une culture.

    Quand le doigt montre la lune, l’idiot regarde le doigt ; je n’ai jamais dit que les musulmans, par le mon haschachin, étaient à l’origine des crimes politiques mais que le mot arabe est à l’origine du mot français " assassin ". On n’a qu’à bien lire. Et si la majorité des prisonniers américains sont noirs ou hispanique, en France ils sont noirs ou maghrébins – donc en majorité musulmans ! Rien ne sert de distordre le sens pour prendre la parole inutilement.

    Quant’à parler des méfaits de la religion chrétienne il y a plusieurs siècle, je tiens à rappeler qu’on est dans le présent…

    Répondre
  15. stefek

    8 avril 2010

    je suis pour l’interdiction des strings dans les campings.

    Répondre
  16. nene

    8 avril 2010

    a corsica watson    //  bravo  a  un connaiseur de la question

    Répondre
  17. nene

    8 avril 2010

    il est imperatif et indispensable que les electeurs contactent leur depute pour leur faire savoir que leur reelection depend de leur vote concernant la burqua et l arret  definitif  de  l immigration et de leurs pretentions en matiere  de provocation  religieuse 

    Répondre
  18. Jaures

    8 avril 2010

    On peut (et on doit) refuser les aspects intégristes de l’Islam, comme de toutes les religions, mais il est inutile pour cela de dire des sottises: les Hashashin ne sont pas à l’origine de l’Islam mais sont une dérive sectaire apparue bien après (XIème siècle).
    Bien, entendu, ils n’ont pas inventé l’assassinat politique (les Romains leur étaient bien supérieur) et les guerres de religion chrétiennes ont causées bien plus de morts.

    Par ailleurs, parler du nombre de prix Nobel pour les musulmans est une supercherie: ces pays, totalement artificiels, ne sont sortis de la colonisation que depuis quelques décennies.
    Les femmes comptent très peu de prix Nobel, faut-il en déduire qu’elles sont intellectuellement inférieures aux hommes ?
    Aux Etats-Unis, l’immense majorité des prisonniers sont noirs  ou hispaniques: sont-ils pour autant musulmans ?

    Lutter contre l’intégrisme, oui, mais avec des arguments rationnels, avec l’Education et la Culture, pas avec une logorrhée grotesque qui ne convaincra que les décervelés.

    Répondre
  19. MAGNE

    8 avril 2010

    La loi anti – burqa , comme celle anti – poloygamie a peu de chances d’être appliquée . La burqa signe l’appartenance aux tribus patchounes , dont la morale se base comme avant Charlemagne chez – nous sur la vengeance . Contrôler une femme talibane parlant patchoune , dont le rite est le sunnisme hanéfite , en lui demandant de se découvrir est une incitation à l’émeute .

    C’est aux frontiéres qu’il fallait les refouler , mais cette question me dépasse et peu m’en chaut . Je ne sais pas si certains d’entre vous se sont rendus en Afghanistan dans ce pays montagneux et plus ou moins désertique , mais la Loi de Dieu est la seule appliquée .Certaines tribus ne savent même pas que nous existons .

    S’il s’agit de niqab le probléme est moins complexe , car il s’agit de sunnites malékites issus du Maghreb et du Moyen – Orient . Hanéfite et Malékite font partie de deux écoles orthodoxes sunnite qui comme les 4 écoles n’ont de Loi que celle de Dieu ( la hukma illa lli Allah : il n’y a de Loi que celle de Dieu ) .

    La prochaine étape : l’arabe est la deuxiéme langue en France … en attendant mieux .

    Théocratie théocentrique , laïcité religieuse l’Islam propose aux hommes ce qu’il y a de mieux ( du moins les mukallafs – musulmans – le pensent ) . Il n’y a pas de rascisme au sens ou nous l’entendons , mais dire que l’Islam est la religion la plus haute ne laisse pas de choix aux autres .

    Le probléme est que la théologie a une place de second face à la Loi musulmane qui régit la Cité et que la vie spirituelle est insécable de la vie publique et que cette Shari’ah ( loi ) doit s’appliquer , par la douceur ou par la force , mais doit vaincre .

    En parler ne nous avance à rien . Tout le monde est au courant .

    Répondre
  20. L' Inédit

    8 avril 2010
    Ali Baba et les quarante voleurs

    Tout a été dit et dépecé face à la situation de la France devant le défèrlement islamique. Soit le pays se résigne devnt le naufrage de sa civilisation, soit il adopte des mesures drastiques de légitime défense vitales pour sauvegarder son identité nationale et privée.
    L’ Islam n’ est pas une religion, mais une organisation criminelle crée par des malfrats mécréánts dans le but de s’ emparer du monde et de ses biens, assortis de viols, d’ assassinats et de tortures envers les récalcitrants; cela dure depuis plusieurs siècles.
    En considération, il faut démolir les mosquées en France, foyers d’ incitation au meutre, assortis de toutes les mesures économiques d’ élimination par l’ éjection vers leurs pays d’ origine, territoires gigantesques déjà islamisés, de tous les anarchistes mahométants.
    Là-bas ils auront toutes “libertés” d’ exercer leurs talents de pirates de terre, et vivrons tranquilles dans la mesure où ils se cantonneront dans une attitude pacifique et discrète. A moins qu’ ils ne prefèrent s’ égorger entre eux.
    Si vous rencontrez un voleur chez vous, vous avez le droit et le devoir de le neutraliser, et la justice le retirera de la circulation. Ce qui est admis pour le citoyen devrait être bon pour la France.
    Sinon, ce sera le De Profundis…

    PS: Bravo, Watson Corsica!

    Répondre
  21. richa83

    8 avril 2010

    Pour donner des arguments à nos décideurs …voir sur Bivouac-id ou Rebelles.info, l’ enquête  d’une chaine TV Suisse sur LE CONTENU du discours des Imams….

    Répondre
  22. g.dumalanede

    8 avril 2010

    a tout ce qui a été dit ,que j’approuve , il faut luter bien entendu luter contre l’envahissemnt de la France et de l’Europe par  l’islam  et comme arme , bien sûr supprimer "le regroupement familial " mais aussi supprimer le droit du sol institué par VGE et revenir au droit du sang .

       L’islam est autre chose qu’une religion , et celui que ne le sait pas se trompe totalement

    Répondre
  23. WatsonCorsica

    8 avril 2010

    L’islam n’est ni une religion ni une démarche politique.

    l’islam n’est qu’une secte ayant pour origine des nomades consanguins analphabètes vivant sur la péninsule arabique n’ayant d’autres moyens de survivance que l’assassinat ( du mot arabe Haschaschin’ ), la razzia et le bakchich.

    l’islam doit être éradiqué car non seulement il n’apporte rien aux peuples concernées mais en plus il stigmatise des populations qui pourraient s’intégrer et évoluer dans d’autres cultures.

    L’islam véhicule le fascisme et le racisme le plus brutal car pour l’islam rien ne justifie d’exister en dehors de lui.

    l’islam véhicule une culture de prédation et de confinement qui amoindrit les facultés intellectuelles. Preuve en est le nombre de prix Nobel parmi les Arabos musulmans ( chiffre proche de zéro ) et le nombre de musulmans qui occupent les prisons françaises ( 60 à 80 % de la population carcérale totale pour une communauté qui ne représente que 10 % de la population )

    Accepter l’islam lorsqu’on n’est pas né dans une culture arabo-musulmane, c’est soit être un ignorant, soit être un imbécile.

    Il est du devoir de tous de déclarer une guerre sans merci à l’islam.

    Si vous hésitez encore, vous n’avez qu’à lire le Coran, vous comprendrez l’effroyable réalité qui guette la France, pays en voie de libanisation avancée ! ! !

     

    Répondre
  24. Mancney

    8 avril 2010

    L’Islam contient la tradition, la culture religieuse et le mode de vie des arabes.  "L’Islam comporte des éléments religieux mais ne s’y limite pas puisqu’il contient, outre son code de conduite, une législation, la Charia, des rites, et des coutumes non spécifiquement religieuses."  Traduisez, l’individu est "coincé" dans tous les domaines de sa personnalité : comportement social, habillement (!), politique et spiritualité… De quelque coté que se tourne le musulman, l’Islam est présent pour s’occuper de lui. Impressionnant et remarquablement astucieux.
    Adroitement utilisé par des gens intelligents et motivés, l’Islam est ainsi un formidable outil de manipulation, un superbe instrument de contrôle des masses. Il est également, comme le kabyle Alexandre Abel Ait Amrouche l’écrivait sur ce site, "le cheval de Troie de l’arabisme".
    Alors, ceux qui estiment que le monde arabe est en pleine période d’ascension (Bravo!) et avec un esprit de "revanche" anti-Occident, et a commencé une nouvelle Jihad, en l’occurrence une invasion culturelle et ethnique sérieuses des terres Occidentales, ceux-la feront tout ce qui est nécessaire pour le contenir, pour défendre la civilisation et les peuples européens, et cela passe probablement par une interdiction, au moins temporaire, de l’expansion de l’Islam en dehors de ses racines naturelles, déjà bien étendues, cela implique une tentative de ralentir son marcottage en dehors de l’Islamland, et ce uniquement parce qu’il est utilisé comme une arme, comme une arme très efficace. Pragmatisme, pas idéologie.
    Autrement dit, le "désarmement" intelligent en Europe aujourd’hui, ce n’est pas l’interdiction faite aux Européens de posséder des armes individuelles, c’est l’interdiction de l’Islam et des ces attributs sur le sol Européen. Il convient simplement, et naturellement, de s’opposer aux éléments envahissants qui nous détruisent… Quoi de plus naturel?
    Il faudrait être gravement naïf pour croire que la burqa est autre chose qu’un symbole, autre chose qu’une partie d’un uniforme, avec djellabah, babouches et main de fatma, qui tend a installer, pour des siècles, la culture et la population arabe en Europe. Y aurait-il quelqu’un, aujourd’hui, en France, qui ne verrait pas cela?
    Alors, c’est a ce titre de symbole d’une formidable et historique invasion raciale et culturelle, au titre de drapeau d’un arabisme offensif, et non pas pour des raisons "foireuses" et hypocrites de sécurité ou de liberté (tu parles : la liberté individuelle dans l’Islam… c’est de l’humour?) que la burqa, et le reste, devrait être immédiatement interdit, pendant une période de dix ans. Voila. Simple, n’est-ce-pas?

    Mancney

    Répondre
  25. R. Ed.

    8 avril 2010

    Suite….

     

    A propos de problèmes " juridiques ", je rappelle qu’en Belgique, c’est AUSSI le code Napoléon qui est la base de notre système judiciaire.

    Répondre
  26. R. Ed.

    8 avril 2010

    Oh là !

    Les p’tits Belges, eux, ils n’ont pas tergiversé et larmoyé, ils ont vôté la loi.

     

    A part ça,  quand je mange du boeuf, c’est uniquement du boeuf argentin, là, je suis au moins je suis " à peu près certain " de ne pas avoir à financer la religion mahométane.

    Le hallal, en France, c’est 500.000 tonnes de viande par an, donc, par déduction, il y a soit 20 millions de musulmans ou bien 20 millions de personnes qui financent l’islam.

    Libre à tous de choisir l’option.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)