La lutte contre le terrorism vert

Posté le juillet 17, 2005, 12:00
5 mins

En 1933, le terrorisme nazi (le brun) a pris démocratiquement le pouvoir en Allemagne. Il s’est d’abord allié avec le terrorisme communiste russe pour pouvoir déclarer la guerre aux démocraties occidentales. Il a écrasé la Pologne, le Danemark, la Norvège, la Hollande, la Belgique, le Luxembourg et la France. L’Angleterre dans son île a résisté sous les bombes.
Hitler a alors attaqué l’URSS, son allié de la veille, et ses chars ont atteint en quelques semaines la banlieue de Moscou. La neige les a arrêtés. Mais les Américains sont enfin intervenus et ont massivement fourni les Russes en matériel. L’alliance des démocraties occidentales et du communisme russe a anéanti les nazis en 1944.
Des millions de morts ont marqué le passage des nazis sur terre.
Le terrorisme communiste (le rouge) a pris le pouvoir en Russie en 1917. La participation de l’URSS à la victoire sur le nazisme en 1944 a fortement dynamisé le communisme.
De 1944 à 1989, l’idéologie communiste a envahi et pris le pouvoir par la violence dans tout l’est de l’Europe, dans une bonne partie de l’Asie et de l’Afrique, sans oublier Cuba.
Dans de nombreux pays, des guérillas communistes utilisent encore la violence pour essayer de prendre le pouvoir.
Heureusement, les communistes ont trouvé en face d’eux les USA, secondés par les démocraties occidentales. Le terrorisme communiste nous a fait entrer dans la guerre froide, avec la menace permanente d’un conflit nucléaire. Finalement, en 1989, le terrorisme rouge s’est effondré de lui-même en URSS, mais il  persiste encore avec ses violences et sa pauvreté dans certains pays, comme la Corée du nord ou Cuba.
Le communisme a été responsable de dizaines de millions de morts sur terre.
Depuis quelques années, est apparu le terrorisme islamique (le terrorisme vert). Comme les deux autres terrorismes, il utilise la violence et n’hésite pas à tuer. Les nazis tuaient les juifs dans les camps de concentration, les communistes tuaient les bourgeois dans les goulags, les islamistes tuent les innocents dans le métro.
L’islamisme n’a encore tué que quelques milliers d’innocents, à New York, Paris, Madrid ou Londres.
Le terrorisme islamique diffère sur plusieurs  points des deux autres terrorismes. Le nazisme et le communisme sont des idéologies laïques et anti-religieuses et ils ont persécuté les Églises. Le terrorisme islamique est au contraire religieux et anti-laïque. Il justifie ses positions par une lecture orientée des textes sacrés. Il n’accepte pas un pouvoir qui ne soit pas d’origine religieuse. La démocratie qui donne le pouvoir à des hommes politiques élus est contraire à l’ordre divin islamique.
Le terrorisme islamique est une pieuvre insaisissable. Partout où se trouvent des musulmans unis par leur religion, une partie d’entre eux peut se laisser séduire par l’idéologie de la violence. Les jeunes adolescents qui ont brûlé quelques voitures, ou qui font la loi dans leur quartier forment un excellent terrain où se recrutent les terroristes.
Une fois un groupe local constitué sous l’influence d’un meneur convaincu, la violence s’organise. Les explosifs et les détonateurs sont probablement fournis par des équipes spécialisées. Mais faire sauter dans le métro quelques sacs munis d’un détonateur commandé par un téléphone portable est à la portée de tout le monde. Des dizaines de groupes peuvent ainsi se former dans tous les pays. Le pétrole étant abondant en terre d’islam, ces groupes ne semblent pas avoir de problèmes financiers.
Lutter contre une telle pieuvre est difficile. Retrouver après un attentat le groupe responsable semble être une tâche que domine correctement aujourd’hui la lutte anti-terroriste. Mais empêcher d’agir un groupe est une tout autre tâche. Il faut intervenir au niveau de toutes les banlieues musulmanes, y repérer tous les groupes suspects et les infiltrer. Une véritable force d’intervention doit être constituée et une telle force coûte très cher.
Sommes-nous prêts à augmenter fortement nos impôts pour y arriver ?

23 réponses à l'article : La lutte contre le terrorism vert

  1. Bertrand

    30/11/2005

    je préfère être un raciste vivant qu’un socialo-gauchiste antiraciste mort !

    Répondre
  2. R. Ed.

    22/07/2005

    @piark : ce n’est pas vrai, avec une patrouille allemande, au moins on savait à quoi s’en tenir!

    Répondre
  3. TL

    22/07/2005

    pour piakr, KOUFFARS DE TOUS LES PAYS UNISSEZ VOUS! Je croyais que seuls les français étaient d’immondes racistes.

    Répondre
  4. piakr

    22/07/2005

    Je ne suis pas français, je suis belge, mais je puis vous dire que nous endurons la même chose. Dans certains quartiers de Bruxelles, croiser un groupe de beurs à la coiffure ronaldo après une certaine heure devient aussi risqué que l’était le fait de croiser une patrouille allemande pendant l’occupation.

    Répondre
  5. netinada

    22/07/2005

    Oui Fons et tous ceux qui ont des idées pour éviter l’asphyxie, mais voilà : pour survivre démographiquement et économiquement, (dans la compétition internationale) l’Europe aurait impérativement besoin d’un minimum de 40 millions d’émigrés d’ci les dix ou 15 ans avenir. Croyez-vous que l’on vous entendra ?croyez-vous que les politiques au pouvoir au service du monde des affaires se préoccupent seulement de recevoir cette immigration dans des conditions qui nous empêcheraient de nous retrouver un beau matin dans une république islamique ? Ils s’en foutent complètement, et ils nous verraient même bien convertis à l’islam si cela fait tourner leurs biseness moralité : préparons notre conversion programmée à l’Islam « pacifique » ?

    Répondre
  6. FONS

    22/07/2005

    pour faire un premier nettoyage : -refuser la double nationalité !les 3/4 des africains voudront garder la leur (ce qui est somme toute normale)le 1/4 restant devra être assimilé sous surveillance (10 ans sans vague ou alors refoulé) – couper les pompes aspirantes :plus de versement d’allocation d’aucune sorte aux candidats à l’immigration . – enfin, stricte application de la loi en ce qui concerne la présence illégale, l’aide au séjour, etc.. ça calmerait les « défileurs », gens de gauche ou d’extrême gauche cherchant chez l’immigré un futur électeur !

    Répondre
  7. LESRORET

    19/07/2005

    A la lecture de toutes ces interventions et d’autres encore on pourrait croire que les français sont racistes. Or, lisez bien les journaux, écoutez et regardez la Télé: chaque fois qu’une mesure, même très timide, est prise ou projetée contre l’immigration sauvage ou contre l’attitude de certaines communautés d’immigrés, qui proteste, qui se met en tête ou organise des marches ou des défilés ? Des français, des associations purement françaises pour la défense de ceci ou de cela, pour le soutien de ceci ou de cela. Il faut croire que nos concitoyens aiment bien leurs immigrés même s’ils font semblant d’être racistes. Par contre nous n’avons encore jamais vu des marches d’immigrés contre tel ou tel attentat meurtrier en France ou à l’étranger, même organisées par les associations ci-dessus. Ne me demandez pas pourquoi.

    Répondre
  8. sas

    19/07/2005

    Avant de penser à augmenter les impôts….et si on faisait « casquer » ou restituer simplement tous nos politomaçons de droite et de gauches qui ont pillés la france et fleurons(elf,crédit lyonnais,mairie de paris,lycés d’ile de france…) tous ces élus de merde cooptés et déviants qui ont volés en toute impunité….avec entérination de magistrats mutés et prommus…les balkany,straus khann,tiberi…et tous les autres… cela fairait des milliards d euros a « retourner » dans les caisses de l Etat… Il convient simplement d’être logique et pragmatique? L ISLAM N EST QUE SECONDAIRE…l’affaisement de la morale chrétienne étant PRIORITAIRE. sas

    Répondre
  9. LESTORET

    19/07/2005

    Toutes les tendances politiques ont une opinion à peu près identique. Seuls les méthodes et les moyens diffèrent et c’estle frein le plus important sur le plan national. Sur le plan international la situation est à peu près semblable et pourtant il faudrait que les démocraties occidentales, USA et Europe s’entendent sur une même méthode et une action concertée pour lutter contre le terrorisme. On en est très loin hélas. Les poseurs de bombes ont encre de beaux jours devant eux.

    Répondre
  10. Adolphos

    19/07/2005

    En tous cas, ceux qui restent doivent adopter nos coutumes : refusons l’intégration, vive l’assimilation !

    Répondre
  11. dolf

    19/07/2005

    les francais doivent faire comprendre aux immigres qu’ils ne sont pas les bienvenus, ca restera le seul et unique, et efficace moyen de les faire et rentrer chez eux, et ne pas venir. Ne tournons pas autour du pot.

    Répondre
  12. Stéphane

    18/07/2005

    Avant d’augmenter les impôts, il faudrait d’abord pouvoir demander un programme précis, un contrat entre les citoyens et les politiques, du moins un débat à l’Assemblée où nos représentants auraient des mandats impératifs. Autant rêver… Le risque d’un impôt anti-terroriste serait de payer pour la construction de mosquées…

    Répondre
  13. zool

    18/07/2005

    a r.ed bien d accord avec vous si le travail c est la sante qu onle donne aux malades et quant aux enfants au boulot des le sevrage

    Répondre
  14. florent

    18/07/2005

    Quel dommage qu’il n’y ait qu’aux 4 vérités qu’on puisse dire ces vérités élémentaires. Enfin, maintenant, comme l’a dit Alborg, l’heure de l’affrontement devient proche et il nous faudra choisir: mourir libre ou vivre esclave ( comme en 1940 )?

    Répondre
  15. grandpas

    18/07/2005

    Mesdames et messieurs Meditez sur cet adage LA OU EST UN MUSULMAN,LA EST L’ISLAM.

    Répondre
  16. jean joseph

    18/07/2005

    « L’islamisme n’a encore tué que quelques milliers d’innocents, à New York, Paris, Madrid ou Londres. » Je crois que vous oubliez aussi 99% des villes d’un pays : Israel .

    Répondre
  17. R. Ed.

    18/07/2005

    La France est le pays qui a le plus de fonctionnaires au monde, par rapport au nombre d’habitants.A ce nombre, il faut ajouter les chomeurs indemnisés (payés aussi avec l’argent des contribuables) et les RMistes (idem). Plus les retraités. Les enfants, les collégiens, les handicapés, les malades etc… Y en a encore qui bossent ?

    Répondre
  18. Adolphos

    18/07/2005

    « Il faut intervenir au niveau de toutes les banlieues musulmanes, y repérer tous les groupes suspects et les infiltrer. Une véritable force d’intervention doit être constituée et une telle force coûte très cher. Sommes-nous prêts à augmenter fortement nos impôts pour y arriver ?  » Soyons un peu sérieux. La France est le pays qui à le plus de policiers par habitants. Nous avons largement les moyens de controler les banlieux; Ce n’est qu’une question de volonté. Evidement, l’opinion publique ne suit pas pour le moment (« C’est la fôte à la société ! »), mais cela viendra. Par ailleur l’anti terrorisme, c’est plutôt le boulot des services secrets.

    Répondre
  19. Racketté

    18/07/2005

    « Sommes-nous prêts à augmenter fortement nos impôts pour y arriver ? » NON, NON et NON !!! Car l’état, dirigé par l’UMPS, gaspille déjà des centaines de milliards d’euros destinés aux politiciens qui ne sont jamais mieux servi que par eux-mêmes, à alimenter le clientélisme, à nourrir des millions de fonctionnaires, d’immigrés inassimilables et d’assistés, et à mettre en place une dictature digne de l’URSS. Que l’état s’occupe de ce qui est de son ressort, comme la lutte contre la violence, les crimes et délits, et contre les idéologies totalitaires comme l’Islam, et non de l’inverse comme le financement de l’islam, ou la propagande de l’altermondialisme, du communisme ou du socialisme, et la censure des idées différentes de la pensée unique altermondialiste… Les améliorations en France ne viendront que le jour où les français se seront débarrassés de l’UMPS; d’ici là, on peut craindre que les choses ne puissent que s’aggraver dramatiquement, jusqu’à un point de non retour !

    Répondre
  20. R. Ed.

    17/07/2005

    L’immigration n’est pas un droit ! L’entrée et la présence illégale sur le territoire est un délit. Commençons donc par appliquer nos lois. Interdisons l’immigration des musulmans sur le sol de nos pays occidentaux et expulsons tous les illégaux. Si nous continuons à accepter toute la misère du monde, nous n’aurons pas fini de pleurer nos morts, surtout ceux à venir. Après la peste noire, suivie de la rouge, il nous échoit la peste verte. Aujourd’hui, en Iracq, ceux que Le Monde et l’AFP appellent les « résistants » viennent encore d’accomplir un bel exploit militaire, se faire exploser au milieu de civils, leurs frères en plus. Au nom d’Allah, le plus grand, et de Mahomet, son prophète pédophile

    Répondre
  21. Alborg

    17/07/2005

    Excellent résumé pour une très longue h(H)istoire, Mr. TREMEAU ! Et votre style clair et « cynique » amène inexorablement à l’impitoyable question que la plupart d’entre nous ne sauraient regarder en face : sommes-nous d’ores-et-déjà des ESCLAVES SOUMIS à la face couchée contre terre (et levant le cul en l’air, comme il se doit)…(5 fois par jour, avis aux amateurs), ou bien y en a-t-il encore qui voudraient VRAIMENT se donner les moyens de vaincre la bête immonde ? (Les dhimmis récalcitrants, levez la main !)

    Répondre
  22. Z'ydkjners

    17/07/2005

     » Des millions de morts ont marqué le passage des nazis sur terre.  » Il ne fallait pas les laisser s’échapper ! Ils risquent maintenant de revenir avec leur vaisseau spatial intergalactique !

    Répondre
  23. Blouzard

    16/07/2005

    Bon résumé que j’ai envoyé à tous mes amis intéressés.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)