La reductio ad hitlerum façon Juppé

Posté le novembre 24, 2010, 6:13
3 mins

Un bon décryptage d’une classique manipulation médiatique par utilisation de l’amalgame.

Par Radu Stoenescu de Riposte-Laique :

  Belle leçon d’amalgamisme improvisé, ce dimanche sur Canal Plus. L’émission Dimanche Plus invitait Alain Juppé (1), et le faisait commenter un documentaire sur les mouvements anti-islamistes européens. Cinq minutes sont consacrées à la manifestation d’Amsterdam du 30 octobre dernier, où notre ami de l’Alliance Stop à la Charia, Alain Wagner, a fait un discours très pugnace. (2) Le journaliste de Canal n’a retenu que ce qui l’arrangeait le plus : la présence des membres de l’English Defence League, catalogués « hooligans ».

  Cela est comique, car le reportage montre qu’il y avait dans les parages, des « hooligans » encore plus hooligans, car il fallait faire défendre le rassemblement des anti-charia par la police ! A 29 minutes et 11 secondes du début de la deuxième vidéo, on peut avoir un petit aperçu de ce comité d’accueil local, composé sans doute des « chances pour les Pays-Bas » stigmatisées, bien sûr. Puis, sans transition, on passait au rassemblement de « Synthèse nationale » tenu le 11 novembre à Paris (3), présenté comme rassemblement identitaire. Or, il faut absolument préciser que les organisateurs de la réunion filmée par Canal Plus ne sont pas des membres du Bloc identitaire. Il s’agit de la Nouvelle Droite Populaire, de laquelle fait partie Roland Hélie, patron également de « Synthèse Nationale », dont ce rassemblement fêtait le quatrième anniversaire. La NDP, c’est ce groupuscule qui attaquait le Bloc identitaire et Riposte Laïque pour l’organisation de l’apéro saucisson-pinard du 18 juin dernier. (4) Les reproches : pas assez anti-israëliens et anti-immigrationnistes à leur goût, trop proches des francs-maçons et du B’naï Brith.

   La suite du reportage montre Oscar Freysinger lors d’une réunion de campagne. Les journalistes français ne s’embarrassent pas de contradictions et prétendent d’abord que le parlementaire suisse serait le modèle des nationalistes qui gravitent autour de « Synthèse nationale », pour reconnaître ensuite que celui-ci « refuse de discuter avec les mouvements néo-nazis ». Cherchez l’erreur !Lire la suite sur Riposte Laique

2 réponses à l'article : La reductio ad hitlerum façon Juppé

  1. 24/11/2010

    La pensée unique favorise l’islam sans retenue, et les médias ne peuvent qu’y souscrire puisqu’ils ont un guide unique de le bien pensance. L’amalgame sont un vieil outil marxiste pour la manipulation. Enfin, le Maire de Bordeaux (c’est Juppé!!!) a vendu pour l’euro symbolique 8500 m² de terrain à l’AMG (Association des Musulmans de Gironde), à prix du marché, ce terrain destiné à un mosquée aurait coûté 670000 euros.

    Répondre
  2. miane

    24/11/2010

    de toutes façons je pense que pour leur grande majorité les journalistes sont versatiles: ils n’ont pas deux sous de mémoire et sont toujours prêts à acclamer un jour ceux qu’ils critiquaient la veille et à changer d’opinion selon ce qui fera le scoop qui en rajoutera un peu plus dans leur poche…enfin quand je dis pas de mémoire, j’entends par là leur mémoire officielle, leur avis propre de toutes façon il est toujours de « gôche » et favorable à la disparition de nos intérêts vitaux, notre culture et surtout à 90% athées et anti-cléricaux…ils sont contre la peine de mort, et contre la perpétuité sauf s’ils sont victimes ou proche des victimes des criminels…ils ne parlent de l’église que pour parler de pédophilie ou de liberté sexuelle (ce qui est parfois contradictoire) il n’évoquent jamais les imams qui épousent des fillettes de 12 ans et qui prônent la lapidation…mais là je crois que j’enfonce des portes ouvertes…que le monde « officiel » n’a jamais vues…leurs statistiques sont truquées et partisanes ils cherchent à forger l’opinion publique…ils y réussissent souvent malheureusement.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)