"La révolution n'est ni occidentale,(…) ni juive, ni américaine : elle est islamique" Egypte

Posté le novembre 28, 2011, 3:48
58 secs

Les médias nous donnent les raisons qui poussent les Egyptiens  à occuper la place Tahrir. Ce sont les forces progressistes du printemps arabe, dit-on, qui expriment leur opposition aux dirigeants militaires réactionnaires.

Mais personne ne nous parle pas des partisans d’Al Qaïda  qui  participent ouvertement aux manifestations. Une réalité  escamotée  parce qu’elle n’est pas  conforme  à la théorie rassurante et simpliste des  bons révolutionnaires se dressant contre les  méchants dirigeants.

Il est pourtant intéressant de savoir que le  chef religieux Tawfiq Al-Afni, membre de l’organisation intégriste militariste  « Jihad Islamique D’Egypte »,   a occupé en partie la célèbre place du Caire  à la tête d’un groupe de fanatiques fidèles  au  fondateur d’Al Qaïda. Internet  a diffusé les images d’Al-Afni qui   harangue ses troupes : « Ben Laden a mené la guerre sainte pour Allah (….) La révolution n’est ni occidentale, ni orientale, ni juive , ni américaine : elle est islamique ».

Intéressant également de connaître l’itinéraire de T. Al-Afni. Sous le régime Moubarak,  il fut condamné à 18 ans d’emprisonnement à cause de ses discours et engagements pro Jihadistes. Après le changement de pouvoir  du  25 janvier, l’Etat égyptien a accepté la libération des prisonniers politico-religieux. Résultat :  les pires obscurantistes comme Al-Fani ont  profité  des bouleversements  tant célébrés de la révolution.

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)