La Soupe au cochon interdite

Posté le janvier 09, 2007, 12:00
4 mins

Le Conseil d’État a tranché : par un jugement en référé du 5 janvier, il a donné raison au préfet de police de Paris, Pierre Mutz, qui avait, par un arrêté du 28 décembre, interdit la distribution en pleine rue de la « soupe au cochon » par l’association Solidarité des Français (SDF). Celle-ci avait attaqué l’arrêté préfectoral devant le Tribunal administratif, qui le suspendit, estimant que cette distribution ne portait pas atteinte à l’ordre public.

Bertrand Delanoë et la Haute Autorité de lutte contre les discriminations (Halde) s’émurent de cette décision. Les médias couvrirent d’opprobre Solidarité des Français, « association d’extrême droite, raciste, proche du Front national ». Faisant chorus, le ministère de l’Intérieur saisit le Conseil d’État, estimant cette distribution de soupe xénophobe à l’égard des juifs et des musulmans, donc attentatoire à l’ordre public.

Bien que l’islam et le judaïsme proscrivent tous deux la consommation de porc, c’est les musulmans, et non pas les juifs, que l’interdiction frappant Solidarité des Français cherche à amadouer. Ce sont eux qui font peur. Ils représentent un enjeu électoral majeur. Aussi, pour les interdits alimentaires, y a-t-il deux poids, deux mesures. Les associations caritatives distribuant seulement de la nourriture hallal, à l’usage exclusif des musulmans, n’encourent aucune réprobation. Les cantines de l’Éducation nationale sont de plus en plus nombreuses à supprimer le porc de leurs menus. Mais, le vendredi, elles ne remplacent pas la viande, déconseillée aux catholiques ce jour-là, par le poisson… Elles la supprimeraient totalement, si elles respectaient les préceptes végétariens bouddhistes…
La République s’inféode à l’islam. De plus en plus de piscines municipales fixent des horaires séparés pour garçons et filles. Des profs de gym acceptent que des élèves musulmanes viennent à leurs cours dans des tenues non conformes à la pratique sportive.
  Par ses arrêtés, la plus haute juridiction administrative du pays contribue à l’instauration de la charia (la loi islamique), d’accord avec les politiques et les médias. La charia assure aussi son emprise sur tout l’Occident. Elle tourne à son avantage les libertés publiques aménagées par les systèmes juridiques occidentaux. Ce processus de subversion juridique conduira à la dénaturation de ceux-ci, c’est-à-dire à leur remplacement par la charia. À moins que l’Occident ne prenne conscience du danger…

……………..
Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

56 réponses à l'article : La Soupe au cochon interdite

  1. gimbatul

    23/05/2011

     

    Et le lapin l’animal sacré des Anglais.

     

    La soupe au cochon ce n’est pas vraiment très distingué (enfin un peu moins distingué que le ‘tofu’ )et c’est vrai que c’est discriminatoire par rapport a beaucoup de religions et de sectes pratiquant le végétarisme.

    En fait ,cette association caritative devrait séparer les aliments. Le problème c’"est la soupe, le fait que tout est mélangé.

    En effet ,si le cochon était séparé des pommes de terre et des légumes, le menu ne pourrait pas être interdit puisque il y aurait au moins du ‘végétal’ pour tout le monde.

    Surtout que les bouddhistes et les Hindouistes sans compter les végétariens stricts de la Secte du Lotus au Mille Pétales Dorés sont très nombreux parmi les SDF.

    Pourquoi ne pas demander une autorisation pour un menu ‘Porc -ratatouille’ en précisant que le porc est séparé??? 

    Si ça n’allait pas encore il y a toujours moyen de remplacer le Cochon par le ‘Corn -chon’

    Qu’est-ce que le Corn-chon? En fait c’est une variante orthographique et plus populaire du

    ‘Quorn-shon’,aliment purement végétal destiné a remplacer la viande en cas ou celle-ci serait totalement interdite de distribution aux SDF.

    Menu :Riz – carottes-Corn-chon. Ambiance New-Age avec encens et chant de mantras.

    Avec ça, les bobos devraient êtres contents, les autorités aussi.

    Mais les SDF , faudrait voir……

    Ah oui un petit verre de rouge  pour faire passer le corn-chon.

     

     

    Répondre
  2. gimbatul

    18/05/2011

    bon alors moi je vais vous dire ceci a ce sujet:

    Quand ma famille et moi nous allons à la soupe populaire le samedi midi,vu que dans ma famille on est un peu ‘bobo’ et qu’on aime bien se mêler aux pauvres, et bien voilà,si nous trouvions un morceau d’animal dans notre soupe  aux légumes, cela ne nous plairait pas du tout.

    Ce que je ne comprends pas bien c’est pourquoi on s’en prend à la soupe au Cochon en particulier.

    En effet, si au moment ou vous dégustez votre soupe, le cuisinier sort de sa marmite une énorme tête de Mouton , il me semble que cela casserait l’ambiance aussi.

    Donc, pourquoi ne pas faire une loi qui interdirait de mettre dans la soupe des ingrédients aussi déplaisants que des têtes de mouton, des pieds de cochons ou des pattes de poulets. Cette loi ne serait pas discriminatoire pauisqu’elle interdirait aussi bien le boeuf, le mouton, la vache et la volaille qui gâchent la soupe populaire des pauvres et des bobos qui mangent avec eux.

    Une telle loi conviendrait à tout le monde surtout aux pauvres qui en devenant végétariens auraient une meilleure chance de grimper dans la hiérarchie sociale.

    Pour en revenir au Cochon, si j’ai bien compris c’est l’animal sacré des Juifs et des Musulmans, comme la Vache est l’animal sacré des Hindous et le Mouton l’animal sacré des Chrétiens.

    Donc , pour respecter toutes les religions , il faut être végétarien.

    Et oui…

     

    Répondre
  3. sas

    23/01/2007

    Il conviendrait que les pouvoir publics aillent au bout de leur decision inique et stupide sur la soupe au cochon……et passer en justice les "agriculteurs" qui pratiquent l’elevage exclusif  et intensif de cochons( la moitié des pécores bretons): ils sont forcément racistes et antisemites…….puisque dans leur production , ils n’envisagent pas la fourniture de denrée……. à nos chances pour la france……nos nouveaux gaulois.

    ET OUAIS ……faut continuer là …les séniles du conseil d’etat…

    sas

    Répondre
  4. Laurent Hiard

    22/01/2007

         Je ne suis pas un fanatique de la soupe au cochon. Je trouve cependant que la décision du Conseil d’Etat est inacceptable et même très dangereuse. Quelle que soit l’orientation politique de Solidarité des Français, nous sommes en présence d’un organisme de charité qui se voit interdire d’aider les "Français de souche" ou si l’on préfère les  nécessiteux "catholiques". N’est-il pas légitime  de faire de la "discrimination" dans le domaine de la charité ? Si je donne cent sous à un pauvre dans la rue, suis-je obligé de donner la même chose à son voisin et à tous les autres pauvres de la ville ? D’autre part, Solidarité des Français n’aurait-il pas désormais le droit de demander au Conseil d’Etat d’interdire tous les organismes de charité ou d’entraide qui profitent exclusivement aux Musulmans ?

         Quant à l’argument selon lequel la soupe offenserait l’Islam et menacerait ainsi l’ordre public, on a remarqué très justement  que la parade "gaie" qui est maintenant de rigueur tous les ans dans les grandes villes offensait encore beaucoup plus les Musulmans qu’une innocente soupe. Mais l’homosexualité fait partie aujourd’hui du "politiquement correct". Aussi les vertueux défenseurs de la non-discrimination  se gardent bien de demander l’interdiction de la parade. Deux poids, deux mesures.

    Répondre
  5. Ado

    20/01/2007

    Bof, nos autorités ont la trouille. Si des cathos avaient assassiné 4000 personnes dans des tours et brulé 60.000 voitures en un mois, ils seraient à nos pieds.

    Répondre
  6. Annika

    17/01/2007

     Jaures: (Il n’y a pas d’accent sur ce bon sang de clavier…sorry) Il vaut mieux donner que de recevoir, traiter notre voisin comme nous voudrions etre traite, travailler dur pour aider les faibles, celui qui a peu pardonne aime peu (Luke 7:47). Ou serions nous sans l’amour du prochain, sans ces hommes et femmes qui ont dedie leur vie a essayer d’ameliorer la condition humaine ? ou perdirent leur vie a defendre la liberte – votre liberte et la mienne ? Je n’ai jamais oublie que nous vivons aujourd’hui grace a l’amour et a la devotion des autres qui sont venus avant nous.  C’est pour ca qu’il faut les honorer (honorer les veterans americains par exemple)…  Nous devons aider notre prochain ; sur ceci nous sommes d’accord !  mais nous differons sur la facon d’arriver a ce but – vous pensez que le gouvernement est mieux equipe que l’individuel pour administrer l’omone, vous pensez que le gouvernement est Roi en ce sujet.  Je prefere la liberte de choisir et maintiens qu’un systeme laissez-faire « Reaganomics » qui encourage l’entrepreneur, limite le fardeau sur contribuables, donne l’espoir du reve ou d’une vie meilleure, et permet a tous la possibilitee de sortir de la boue de par leur propre travail… arrivera a ce but – sans repression – sans dominence – sans imposition fiscale… autrement dit sans socialisme.  Cette idee  « de droite » n’en est pas moins altruiste que votre idee « de gauche » – so stop the shit about « le prix d’une main secourable dénuée d’arrières pensées » .  Aux U.S, une fois arrive a son but financier, on peut donner aux œuvres de charite de son choix… sans l’etat qui nous oblige.  N’oubliez pas que les americains sont extremement genereux envers les demunis, et envers tous les peuples du monde.  C’est un peuple qui enseigne a ses enfants de donner « 10% de leur argent de poche aux pauvres » – c’est beau, non ?  Ce n’est certainement pas ce qu’on m’a enseigne en France ou l’imposition fiscale est extreme…

    Répondre
  7. R. Ed.

    16/01/2007

    Le dernier prophète, c’est le dernier qui a écrit des prophéties (cela va de soit) donc, sans aucune discussion possible, c’est Michel de Nostredame, plus connu sous le nom de Nostradamus.

    Avec lui au moins, il ne peut y avoir de doute, c’est " lui-même"  personnellement de son plein gré qui les a écrites, "SES" prophéties, tandis que le chamelier, lui, tout le monde se met d’accord pour dire qu’il ne savait pas écrire(et encore moins lire), donc comment ajouter foi aux "paroles"   ".écrites" par un autre, que l’on ne connait même pas.

    Comme le disait Coluche à propos des manifestations, au début, c’est "à bas la révolution, vive les prolétaires", et à la fin du cortège cela devenait "à bas les boutons pressions, vive la fermeture éclair."

    Répondre
  8. R. Ed.

    16/01/2007

    Je rappelle ici à tout le monde, que l’appellation "Rose bonbon" est  de mon cru.

    N’oubliez pas les droits d’auteurs, s’il vous plaît.

    Non, allez, c’est pour rire, j’en suis fort aise de cet usage, trop peu répandu à mon gré.

    Cela me rappelle le "ciel bâché" d ‘une certaine présentatrice qui confondait  "voilé" par analogie ave les Belphégor qui encombrent nos belles régions de France.

    Répondre
  9. Anonyme

    16/01/2007

    Je vais changer de clavier,devient trop petit avec mes gants de boxe!

    Cher Annika

    Donc,dur le régime surtout pour moi qui suit un vilain carnassier,une côte de Boeuf de 1 kgs 500 ou plus exactement  quatre livres américaine ne me fait pas peur et en plus je vous laisse les légumes trop fade.

    Grandpas

    Répondre
  10. Anonyme

    16/01/2007

    Ma jubilation de mettre notre "rose bonbon" dans ces contradictions me fait appuyer sur la touche envoi avant la fin de mon post.

    En conclusion,les ervices sociaux en ce pays s’ occupent mieux des immigrés que de son propre peuple,et  personne n’ a encore prévenu la HALDE,inconcevable car les ecrits sont de source sûre puisque d’ un monsieur tés versé dans le social,notre ami Jaures.

    A force e vous tiere dans le pied pouvez vous encore marché mon cher "Royaliste"

     Cher Saint Tex

    Pour répondre à votre remarque sur les concepteurs de la "Vapeur Cochonne"* et leur nombre de gamelles,ils auraient pu en faire huit "hallal" et une seule "Lardesque" nos amis moralistes auraient trouvé à regimber.

    Cher Annika,ouah!Dur

    Répondre
  11. Anonyme

    16/01/2007

    Jaures

    Vous êtes admirable à l’ insu de votre plein gré!

    Merci de donerrde l’eau à mon moulin car si je relit votre liste de S D F,je n ‘ y apperçoie aucun "Mohamed","Babakar","Kadija" ou "Aminata",je me demande ond pourquoi autant de furie pour une toute petite "souplette"

    Deuxiéme ensiegnement il n’ y que des "De souche" qui sont victime de la misére ,vos amis d’ outre Méditérannée sont donc mieux secourus que vous nous le dîtes depuis bientôt plus d’ un an.En

    Répondre
  12. Anonyme

    16/01/2007

    Annonce de la venue du prophète chamelier

    Le Coran affirme que la venue de Mahomet comme prophète de l’islam pour toute l’humanité est annoncée dans la Torah et dans l’Injil (l’Évangile) sous le nom de Ahmed.

    • As-Saff 61.6 : « Et quand Jésus fils de Marie dit : “ô Enfants d’Israël, je suis vraiment le Messager d’Allah [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d’un Messager à venir après moi, dont le nom sera “Ahmad” . Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent : “C’est là une magie manifeste”. » –

    parlera pas de lui-même, mais tout ce qu’il aura entendu, il le dira, et il vous annoncera les choses à venir.

    Dans la Tora

    L’autre Moïse

    Les musulmans pensent que Muhammad est l’autre Moïse annoncé dans le Deuteronome :

    • 18:13 Tu seras entièrement à l’Éternel, ton Dieu.
    • 18:14 Car ces nations que tu chasseras écoutent les astrologues et les devins ; mais à toi, l’Éternel, ton Dieu, ne le permet pas.
    • 18:15 L’Éternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d’entre tes frères, un prophète comme moi : vous l’écouterez !
    • 18:16 Il répondra ainsi à la demande que tu fis à l’Éternel, ton Dieu, à Horeb, le jour de l’assemblée, quand tu disais : Que je n’entende plus la voix de l’Éternel, mon Dieu, et que je ne voie plus ce grand feu, afin de ne pas mourir.
    • 18:17 L’Éternel me dit : Ce qu’ils ont dit est bien.
    • 18:18 Je leur susciterai du milieu de leurs frères un prophète comme toi, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai.
    • 18:19 Et si quelqu’un n’écoute pas mes paroles qu’il dira en mon nom, c’est moi qui lui en demanderai compte.
    • 18:20 Mais le prophète qui aura l’audace de dire en mon nom une parole que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d’autres dieux, ce prophète-là sera puni de mort.
    • 18:21 Peut-être diras-tu dans ton coeur : Comment connaîtrons-nous la parole que l’Éternel n’aura point dite ?
    • 18:22 Quand ce que dira le prophète n’aura pas lieu et n’arrivera pas, ce sera une parole que l’Éternel n’aura point dite. C’est par audace que le prophète l’aura dite : n’aie pas peur de lui.

    Cette prophétie est reprise dans les actes des apôtres 3.22 et 7.37.

    D’entre tes frères signifierai alors des descendants d’Ismael, le frère d’Isaac. Si ce prophete devait venir d’Israel, il aurait été dit: "du milieu d’Israel".

    Un prophète comme toi. Jésus n’est pas semblable à Moïse. En revanche il existe plusieurs similitudes entre Moïse et Muhammad.

    Je mettrai mes paroles dans sa bouche. Muhammad était illétré, il recitait ce que l’ange faisait descendre sur lui.

    Le désert de Paran

    • Deutéronome 33:2 « L’Éternel est venu de Sinaï, il s’est levé pour eux de Séir , il a resplendi de la montagne de Paran , et il est venu avec dix-mille saints du Sud [ou de sa main droite] est sortit une loi de feu pour eux. »

    Ces endroits désignent : le Sinaï, la Palestine et l’Arabie.

    Le mont Sinaï où Moïse reçut les tables de la Loi.

    Séir est une montagne au nord de Juda, située près de l’ancienne Beth-Shemesh (Ain Shems aujourd’hui)[4] Non loin de Séir , se trouve Bethléem.

    Paran est situé en Arabie, la Bible fait référence au désert de Paran avec l’histoire d’Agar et d’Ismaël :

    • Genèse 21.20 Dieu fut avec l’enfant (Ismaël), qui grandit, habita dans le désert, et devint tireur d’arc.
    • Genèse 21.21 Il habita dans le désert de Paran , et sa mère lui prit une femme du pays d’Égypte.

    Ismaël, l’ancêtre des arabes grandit donc dans le désert de Paran. La tradition arabe de l’époque rapporte qu’Ismaël et sa mère s’installèrent dans la vallée de La Mecque.

    • Genèse 25.13 et voici les noms des fils d’Ismaël, par leurs noms, selon leurs générations : Le premier-né d’Ismaël, Nebaïoth ; et Kédar , et Adbeël , et Mibsam , et Mishma et Duma , et Massa, Hadar , et Téma , Jetur , Naphish et Kedma .
    • Genèse 25.16 Ce sont là les fils d’Ismaël, et ce sont là leurs noms, selon leurs villages et leurs campements : douze princes de leurs tribus.

    Dans l’évangile selon Jean

    • 16:7 Cependant je vous dis la vérité : il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en * vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous ; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai.
    • 16:8 Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement :
    • 16:9 en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi ;
    • 16:10 la justice, parce que je vais au Père, et que vous ne me verrez plus ;
    • 16:11 le jugement, parce que le prince de ce monde est jugé.
    • 16:12 J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant.
    • 16:13 Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.
    • 16:14 Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera.
    • 16:15 Tout ce que le Père a est à moi ; c’est pourquoi j’ai dit qu’il prend de ce qui est à moi, et qu’il vous l’annoncera.

    Le consolateur ou encore défenseur dans d’autres versions, est la traduction du mot grec παρακλητος (parakletos).

    Certains apologistes musulmans du 20ème siècle (Ahmed Deedat entre autres) y ont cherché la traduction du mot arabe « Ahmed » (littéralement le loué) mais l’écrivent en modifiant les voyelles : περικλυτος (periklytos) donnant un autre sens au mot (renommé, célèbre, loué).

    Il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, correspond bien à l’idée selon laquelle Muhammad retransmet ce que lui dicte l’ange Gabriel.

    La tradition islamique affirme que Mahomet est le dernier (au sens du sceau) des prophètes, qu’il scelle ainsi le cycle de la prophétie, en confirmant et en totalisant les messages véhiculés précédemment par la lignée des prophètes et annonce le retour de Jésus sur terre au temps de la fin.

    Réactions

    • Après avoir analysé les personnages les plus influents de l’histoire, Michael Hart plaça au premier rang Mahomet : « La raison en est qu’il est le seul homme à avoir mené à bien son oeuvre avec succès tant sur le plan religieux que celui de la politique. », Michael Hart, Les 100 personnes les plus influentes de l’histoire (1981).
    • « Ce fut très certainement un très grand homme qui forma de très grands hommes…Il joua le plus grand rôle qu’on puisse jouer sur la Terre aux yeux du commun des hommes. », Voltaire, Essai sur les mœurs et l’esprit des nations (1763).
    • « Et c’est une œuvre immense, que Mahomet a accomplie, par le seul concept de l’Unique, il a soumis l’univers entier », Goethe, Le Divan occidental-oriental, (1819).
    • « Fondateur de 20 empires terrestres et d’un empire spirituel, voilà Mahomet ! A toutes les échelles où l’on mesure la grandeur humaine, quel homme fut plus grand ? », Alphonse de Lamartine, Les grands hommes de l’Orient (1865).
    Répondre
  13. Jaures

    16/01/2007

    A Annika: Raison de plus, sweet heart, n’oubliez pas d’où vous venez et rappelez vous le prix d’une main secourable dénuée d’arrières pensées .

    Répondre
  14. Anonyme

    16/01/2007

    Excellent condensé de la religion de paix, d’amour et de tolérance Gérard Pierre. Juste une précision sur Aïcha. Elle n’avait que 4 ans lorsque Mahomet l’a épousée mais étant un grand homme, il attendit ses 9 ans pour la déflorer…

    Répondre
  15. Annika

    16/01/2007

    Jaures:  Very funny – Paisible bourgeoise!  Bien bonne celle la! Je suis nee ‘batarde’ et sans un sous – ma mere me mise a l’assistance publique et ensuite a l’armee du salut.  Quand j’en suis sortie, j’ai passe un an  – de 3 a 4 ans (la meilleure annee de ma vie) dans un famille d’acceuil au Jura.  Ensuite, je suis retournee chez ma mere qui m’a battue jusqu’a ma venue en Amerique a 20 ans.  Ne me parle pas de bourgoisie darling, rient ne m’a ete offert sur une cuillere en argent…

    Répondre
  16. MINUX75

    15/01/2007

    Bonjour suite à la décision du conseil d’état de rendre illégale la soupe au cochon, un nouveau slogan est né, LA POULE AU POT Desormais, les soupes identitaires seront des poules au pot. HENRY IV battera t’il aux éléctions segolène, j’en suis convaicu. à bientôt

    Répondre
  17. Anonyme

    15/01/2007

    Des crétins ces distributeurs de soupe.  C’est ce qui s’appelle "donner le bâton pour se faire battre".

    En faisant 6 marmittes de soupe de cochon et une marmitte de soupe d’autre chose, ils auraient évité tout ce tremblement pour pas grand chose.  En donnant un début de choix, ils évitaient les jugements d’autres crétins professionnels. C’est bien la preuve de la connerie qui prévaut dans ce pays.  Pas bien futés les organisateurs de la soupe.

    Tout ça pour une gamelle de soupe.  La France pour une gamelle !!!!

    On a touché le fond, mais il y en a qui creusent encore.  La-men-table….    Tiens, il y a "table" dans le mot

    Et vous tous en discutez des pages entières…  Pendant ce temps là, on vend notre liberté

    Répondre
  18. Jaures

    15/01/2007

    Faites tout haut les théoriciens de la liberté et de la morale. Mais, tout bas, exprimez donc l’allégresse que vous ressentez à voir un miséreux hésitant devant une soupe dont l’ingestion est contraire à sa religion et sa culture. Juste pour me montrer en quoi ça consiste.

    A  Annika: Bien sur! Un juif c’est forcémént riche! jamais pauvre!  C’est sur ces a priori malsains que les "barbares de Bagneux " s’en sont pris à un jeune juif, persuadés que sa famille riche (ce qui était loin d’être le cas) paierait pour le sauver. De même, les pauvres sont forcément musulmans! Allez donc rencontrer au bord du canal St Martin (ou dans "Le parisien " du 15/01) Marco intérimaire de 42 ans, Charly 28 ans, Gregory handicapé de 25 ans, Pablo eremiste de 57 ans, Claudia et Charles, chômeurs de 20 ans, … Confrontez-vous donc un peu à la réalité au lieu de rester camper sur vos dangereux fantasmes de paisible bourgeoise. 

    Répondre
  19. Gérard Pierre

    15/01/2007

    à @proxad.net

       Chose demandée, ….. chose due, puisque nous sommes un peu sur ce site pour cela.
     Oui, être anti-islamique c’est être contre l’islam, ce qui est mon cas sans réserve.
       Pourquoi ?… parce que, contrairement à une idée fausse très répandue, donc tenue pour vérité dés lors qu’elle est partagée par le plus grand nombre, L’ ISLAM N’ EST PAS UNE RELIGION !
    L’ ISLAM EST UN SYSTEME POLITIQUE TOTALITAIRE, BASE SUR UN PRETEXTE RELIGIEUX .
       Je m’explique. Les religions sont des systèmes de pensée complexes centrés sur la spiritualité, et faisant appel d’une part à la méditation et à la raison, et d’ autre part à des éléments irrationnels comme la foi. Elles appartiennent à la sphère strictement privée et ont pour objet principal d’aider l’Homme à s’accomplir dans le cadre d’un projet élaboré par la Divinité. A l’origine de chaque religion se trouvent des êtres dotés d’une spiritualité élevée se voulant à la fois structurante, altruiste, intemporelle et universelle. Abraham, Moïse, Siddartah Gautama alias Bouddha ou Jésus Christ, pour ne citer que ces exemples furent incontestablement de ceux-là. Leurs disciples prêchèrent tous la sagesse et la paix.
       En quoi l’islam est-il différent ? …… tout simplement par son inventeur !
       Mahomet, un bédouin de la tribu des Quraych, né à La Mecque vers 570 de notre ère, était un caravanier analphabète, devenu intendant de Khadidja une riche veuve de quinze ans son aînée, qu’il épousa. Dés le départ, on sent le désintéressement total. La Mecque était alors peuplée de communautés érudites juives et chrétiennes vivant en bonne entente. Par son mariage, Mahomet pu fréquenter ces milieux qui l’initièrent oralement aux arcanes de leurs fois respectives. A la mort de Khadidja en 619, cet homme de 49 ans qui jusque là avait été monogame fut pris d’une soif de pouvoir. Afin de rassembler les arabes en une communauté ( la umma ) à sa disposition il eut l’idée de « diviniser » son pouvoir en inventant sa propre religion. Pour ce faire il picora des éléments dans l’enseignement mal assimilé des communautés juives et chrétiennes. Lorsqu’il tenta de faire croire à ses initiateurs qu’il avait eu la visite d’un certain Gabriel qui l’aurait chargé personnellement de tout reprendre à zéro, ceux-ci le rappelèrent à plus de raison, ce qui ne fut pas de son goût. Raillé pour ses nouvelles prétentions, il n’eut alors d’autre ressource que de fuir La Mecque en 622 pour se réfugier à Médine. Ses disciples appelèrent cela l’hégire. Cet épisode permit la transformation de ce qui n’était encore qu’une secte religieuse en communauté politique. Dés lors durant dix années cet homme, qui avait autant de dispositions pour la théologie et le mysticisme qu’un cul-de-jatte peut en avoir pour la tauromachie, se mua en arbitre des factions locales et en chef de guerre. Il conduisit ainsi personnellement des dizaines d’expéditions sanglantes et impitoyables, s’enrichissant considérablement au passage. Il sombra également dans la polygamie, épousant même au passage une gamine de neuf ans, ce que nous nommons pédophilie sous nos climats. En 630, à la tête d’une puissante bande armée, il revient à La Mecque où, après une lutte victorieuse contre les bédouins de l’endroit, il soumet les tribus une à une et se fait reconnaître comme souverain suprême.
    Contrairement à toute attente, après sa mort à Médine en 632, son corps ne remonta pas vers les nues enlevé à la terre par les anges du paradis d’Allah. Il fallut l’enterrer car il se décomposa comme celui de n’importe quel incroyant.
       Ses successeurs, bien que divisés, virent très tôt l’intérêt pour eux de perpétuer le mythe. Le coran ne fut inventé que longtemps après 632. La partie se référant à la période de La Mecque étant au passage d’une facture étrangement différente ( pour ne pas dire contradictoire ) par rapport à celle de Médine. Aujourd’hui, la lecture fastidieuse des 114 sourates (*) qui composent le livre censé reproduire mot à mot et in extenso la parole incréée d’un Dieu renommé au passage Allah, ainsi que les milliers de hadiths (**) composant la sunna, ne laissent planer aucune ambiguïté sur le caractère politique à usage local limité à l’époque de ce fatras exotique.
       L’ ISLAM EST, A TOUS EGARDS, LA PLUS VASTE ESCROQUERIE INTELLECTUELLE DE TOUS LES TEMPS.
       A la différence de TOUTES les autres religions, l’islam ne distingue pas entre le temporel et l’intemporel. AU CONTRAIRE, il ne trouve sa forme accomplie que dans le principe même de théocratie. Si d’autres religions furent à certaines périodes tentées d’instaurer des formes de théocratie, il fut toujours possible de les en débouter par référence au contenu même de leur enseignement. Ce n’est pas le cas de l’islam qui instaure à travers la charia sa traduction politique, juridique, sociale et économique.
       Pourquoi système totalitaire ? … parce que tout système totalitaire est caractérisé par le fait de proclamer un principe hégémonique ( celui de la classe sociale chez les communistes, celui de la race chez les nazis, celui de la religion chez les islamiques ) et la disparition totale, y compris physique, de tous ceux qui le combattent.
       A noter entre autres que cette prétendue religion d’amour de tolérance et de paix prône au passage trois inégalités juridiques fondamentales:
    -> l’infériorité de la femme par rapport à l’homme
    -> l’infériorité de l’incroyant par rapport au croyant
    -> l’infériorité de l’esclave par rapport au maître ( l’islam n’a pas aboli l’esclavage à ce jour )
       Mais allez le dire aux dictatures qui ont assis leur pouvoir sur ce mot, qui dans leur langue signifie SOUMISSION, et possèdent un sous-sol aujourd’hui riche en pétrole. De la même manière que, dans la Bible, Esaü vendit son droit d’aînesse contre un plat de lentilles, l’Occident judéo-chrétien a déjà vendu son âme contre quelques barils de pétrole.
    Histoire à suivre, ……………… car je me suis laissé dire que la denrée noire n’était pas inépuisable.
    (*) les sourates contiennent elles même un nombre trés variable de versets, classés dans un ordre qui défie tout bon sens,
    (**) les hadiths sont censées être les paroles du " prophète ", si ce n’est celles que ses successeurs ont jugé pratique pour eux de lui attribuer. Leur nombre phénoménal mérite à lui seul réfléxion !
    D’autres questions ?
    Répondre
  20. Annika

    15/01/2007

    Bein moi… je suis vegetarienne depuis 25 ans – et  suis allergique au ble – de plus je fais attention a ma ligne (les carbohydrates sont – very bad)… voila, alors c’est vraiment oppressif si je ne peux pas aller me rassasier dans les cantines pour pauvres qui servent des menus suivant mes besoins…  Tofu a la vapeur s’il vous plait, car la friture fait grossir – ainsi que sans sel et sans glutamate – suivant l’ordonnance de mon medecin.  N’oubliez pas de me communiquer le choix des plats par internet … ainsi que de me faire delivrer les dinners s’il vous plait, car j’ai du mal a me deplacer.  Quoi? Ca vous plait pas?  Bein si les arabes on leur sert ce qu’ils veulent – pourquoi pas moi?? 

    Vous pourriez toujours faire delivrer les plats par les "juifs sans travail" – il devrait y en avoir… au moins deux…

    Répondre
  21. isnogood

    14/01/2007

    Moi je dit que en cas de guerre ou quand tu crève la dalle tu mange n’importe quoi et j’en rajoute de surplusque ce qui ont une allergique à certain produit allimentaire et bien ont leurs donnent pas un autre repas de substitution dans une cantine ou dans un restaurant, tu est en France tu mange la cusine traditionel Française et quant tu voyage dans d’autres pays tu mange leur cuisine régional.

    Répondre
  22. Anonyme

    14/01/2007

    Inconnu fbx.proxad.net : " L’islam ce n’est pas seulement les actes barbares…".
    Tres mignon d’ecrire cela, merci.

    Mancney

    Répondre
  23. R. Ed.

    14/01/2007

    Pélerinage à La Mecque, tourner (dans le bon sens ) autour d’un gros caillou.

    Se prosterner 5 fois par jour sur un petit tapis en direction de La Mecque.

    Déféquer le dos tourné au même bled.

    Se torcher le cul de la main GAUCHE avec un caillou (plus petit que le précédent)

    Ne pas manger de porc

    Ne pas boire d’alcool

    Ne pas frapper sa femme au visage

    Couvrir SES femmes de la tête aux pieds (chaque fois que c’est possible)

    Un homme = deux femmes (en droit) là, il y en a qui approuvent bien sûr !!!

    Islamiser la planète entière, par la force ou la persuasion

    Faut-il trouver tout cela normal ?

    Moi, je suis contre, contre la connerie et contre le fanatisme religieux. C’est déjà suffisanr de devoir subir, pour un athée, celle des juifs et des chrétiens, mais ceux-là, on y a mis le holà.

    A quand pour l’islam ?

    Que des gens veuillent adorer le Grand Cornichon Sacré ou La Saussice de Monbéliard, soit, mais "à la maison", qu’ils foutent la paix aux autres qui n’on rien demandé.

    Répondre
  24. Anonyme

    14/01/2007

    à Gérard Pierre

    Je veux bien que vous m’expliquiez… pourquoi être anti-islamique ? cela veut dire quoi islamique ? anti-islam c’est ça ? Si vous êtes athé comme moi, l’islam, le judaïsme, le christianisme etc. relève tout autant d’un délire ? alors pourquoi être plus particulièrement anti-islam ? En somme, vous dites si je comprend bien accepter un voisin du moment qu’il ne pratique pas l’islam ? L’islam ce n’est pas seulement les actes barbares qu’on nous rapporte dans les médias, il y a beaucoup de musulmans bien tranquille qui pratique leur soumission à leur dieu sans battre leurs femmes par exemple. Certes elles sont peut-être préposées à la cuisine mais c’est le cas de toutes les femmes de macho non ? (je ne cautionne pas du tout bien sur)

    à frihed

    Je suis tout à fait d’accord avec ce que vous dites, juger sur les intentions n’est pas ce qu’il faut faire, il faut juger sur les faits. Je vous remercie de pointer ma réflexion qui n’était pas très aboutie. Mais que faire alors ? Moi je serais étonné qu’on laisse certaines associations distribuer de la "soupe aux cochons" (au fait je suppose qu’il ne distribue QUE cela, ce qui stigmatise encore plus l’intention d’exclure certaines personnes qui ne mangent pas de porc) exactement comme je trouve cela dingue qu’on laisse des associations islamistes distribuer des sommes d’argent importante au Liban pratiquement autant le dire "aux musulmans" ou au "futurs musulmans" peut être. L’intention politique est évidente. Imaginez qu’un riche emir d’arabie saoudite viennent distribuer des sommes d’argent, des repas et tout ce qu’on veut, tiens pourquoi pas des iPods et des Playstations a tous les jeunes maghrebins de France cela risque de déranger quelque part ceux qui n’en sont pas. Ca parait impossible qu’un riche musulman dilapide sa fortune comme ça mais d’abord ça se trouve c’est pas si énorme compte tenu de sa fortune et puis on a bien vu un riche héritier milliardaire à savoir Ben Laden faire ce qu’il a fait. D’autres fous milliardaires peuvent apparaitre qui sait.

     

    Bon désolé ça vole pas plus haut que la discussion de café.

     

     

    Répondre
  25. Action-Réaction

    13/01/2007

    Quand j’étais étudiant, mon vieux professeur de droit administratif me disait, non sans rire, que les membres les plus éminents du Conseil d’Etat étaient les "50 personnes les moins cons de France."

    Fichtre! Dans ce cas, que doit-on espérer des 60 millions de français restant?.. 

    Plus sérieusement, cet organe est emblématique de la dhimmitude rampante que subit notre pays depuis plusieurs années. Ajoutez à cela une bonne dose de suffisance et un zest de positivisme juridique qui se contre-fout de la morale ( eh voui, le droit positif n’est pas là pour ça, bonnes âmes), et vous obtiendrez le Conseil des tas… je vous laisse compléter.

    Répondre
  26. sas

    13/01/2007

    Le seul fondement de la justice…..est l’équité et pour tous….à ce jour elle est inequitable et que pour certains….

    L INSTITUTION A ROMPUE SES LIENS DU PEUPLE ET DE LA RANCE……cette justice partisane au service de quelques initiés….ne nous apporte rien , que de la misère et de la déreglementation…AMORALE.

    C EST DONC DEVENU UN OUTIL DE SUBVERTION, elle a été SUVERTIE……par les frères

    sas

    Répondre
  27. frihed

    12/01/2007

    @proxad.net a écrit:

    "…mais il était bien nécessaire d’interdire ceux qui la distribue à cause de leurs intentions."

    Mais c’est justement ça qui est VICIEUX, juger sur des INTENTIONS!!! c’est proprement stalinien!
    Des millions de gens ont été condamnés pour leurs "intentions" antisoviétiques. Les pauvres, ils ne pouvaient pas prouver le contraire (puisque par définition on ne peut, ni prouver une intention, ni prouver le fait qu’elle n’existe pas); ils se voyaient donc condamnés à 20 ans de goulag (dans le meilleurs des cas) – juste pour une histoire d’intentions! Aujourd’hui on a remplacé "antisoviétisme" par "racisme", mais la méthode est la même.

    Ce genre de procés d’intentions est maintenant devenu la règle: tout le monde s’épie, à guetter l’effraction raciste. L’actualité montre bien que voir le monde au travers de la lorgnette de l’intention conduit à des effets pervers. C’est pour ça que par ex un tag sur le mur d’une mosquée devient une affaire à dimension nationale, alors qu’une église saccagée n’émeut personne. Les exemples sont innombrables. Donc, maintenant le Conseil d’État (rien que ça!) se mêle d’interdire quelques échopes servant de la soupe au lard au coin d’une rue. Il a rien d’autre à foutre, le Conseil d’État? C’est dire le niveau de crétinisme imbécile dans lequel est tombé ce pays!

    Le seul critère juste et vrai à prendre en compte en matière de décision de justice est le fait objectif, concret, la preuve – au regard de la loi. Soupçonner des intentions conduit forcément à l’arbitraire, donc à la dictature. On y arrivera bien, ça fait déjà un moment que nous sommes en démocrature…

    Répondre
  28. R. Ed.

    12/01/2007

    Exellent commentaire, de quelqu’un qui voit le problème de l’extérieur.

    Une vision exacte des choses.

    Surtout pour les §§  3 jours/ quelques années quand tout va "vite"  §§  de la part de ces "juges" (c’est eux-mêmes qui le pensent).

    Je pense que ces personnages ne vivent pas sur le même planète que nous.

    Imbus de leurs petites personnes, en oubliant qu’ils "défèquent & urinent  " comme tout le monde.(libre à vous de remplacer ces termes pédands mais néanmoins corrects par ceux que tout le monde emploie d’habitude.)

    Le moins que l’on puisse dire, c’est que ces "hauts" personnages ne se prennent pas pour de la m…e.

    Répondre
  29. LESTORET

    12/01/2007

    Cette affaire de "soupe au lard" n’avait pas en soi une g rande importance et on se demande vraiment comment et pourquoi elle a pressé le Tribunal Administratif à tel point qu’il a jugé "toutes affaires cessantes" alors qu’on sait bien que ce Tribunal est particulièrement chargé. Certes les organisateurs de la distribution de cette soupe avaient autre chose en tête que d’apporter un réconfort à quelsques SDF. Ce n’est pas trop grave, les SDF disposant comme il l’a été dit de nombreux autres points de distribution de nourriture.

    Ce qui me paraît le plus grave c’est que cette affaire montre une fois encore s’il en était besoin, la philosphie d’une politique qui découle directement des conventions entre l’Europoe et l’Islam connus sous le nom de "Résolution de Strasbourg" qui date si mes souvenirs sont exacts des années 1975 et qui comportait notamment l’engagement "de permettre aux immigrés et à leur famille de pratiquer la vie culturelle et religieuse propre aux Arabes" et aussi "la nécessité de créer à travers la presse et autres organes d’information un climat favorable aux immigrés et à leurs familles".  

    Répondre
  30. Gérard Pierre

    12/01/2007

    à @proxad.net :

    Bonjour.

       Je vous ai lu avec attention et j’ai bien compris que votre opinion était nuancée.

       Puis-je attirer votre attention sur ce qui me paraît être une confusion malheureusement assez répandue ? Vous dites, je cite: " Le problème réel c’est l’intention de ceux qui proposent cette soupe. Ce sont clairement des racistes. "

       Pour ce qui est de leur intention, j’ai bien précisé dans mon commentaire: " Les instigateurs de cette distribution ont eu la révélation tardive de leur esprit caritatif. Personne n’en est dupe." La confusion s’établit sur le mot " raciste."

       J’ai la prétention de dire que je ne suis pas raciste. En revanche, je revendique la qualité d’anti islamique ……. et je précise bien ISLAMIQUE, et non pas islamiste. Trés clairement, la cohabitation avec une personne originaire de quelque point que ce soit du globe ne me pose aucun problème dés lors qu’elle est athée, boudhiste, chrétienne, judaïque, taoïste, voir pire encore ( socialiste par exemple, pour taquiner un peu Jaurès ) ou je ne sais quoi d’autre.

       L’islam et ses protagonistes ( quelle que soit leurs origines ) me posent par contre problème. Je vous invite à établir une différence entre ces deux notions car l’anti islamime est à considérer à  équivalence avec l’anticommunisme ou l’antinazisme. Je peux développer si vous le souhaitez.

    Répondre
  31. Anonyme

    12/01/2007

    @ allah machin truc : 10 millions de musulmans français en France ??? Mince alors ! Un « ‘français » sur 6 ! Que pensez vous alors du dernier sondage sorti il y a quelques jours sur la religion en France et qui parle de 51% de français qui se disent catholiques et seulement 4% qui se disent musulmans (c’est à dire 5 fois moins) ???

    Répondre
  32. Anonyme

    12/01/2007

    Habitant dans l’hémisphère sud et dans le monde anglo-saxon, cette interdiction me choque évidemment beaucoup car une pareille pitrerie de la part du plus haut organe de Justice administrative en France est en train de finir de le déconsidére. Elle me fait vraiment penser que les très hautes et très honorables Autorités qui gouvernent ce pays, la France, ont perdu les pédales. Ici on pense : « The French are mad ». Mon avis personnel : 1° Le Conseil d’État statue en 3 jours alors qu’il met des années à donner un avis sur des problèmes bien plus importants. Il y a donc une justice à deux vitesses, une justice sur mesure, une justice truquée. 2° Il est évident que distribuer officiellement une « soupe au lard » à Paris contient une intention politique. Soit. Et alors? Existe-t-il un seul détenteur de pouvoir qui agisse sans intentions politiques? 3° Cette intention politique n’empêche évidemment pas ceux qui aident ainsi les malheureux d’être leurs bienfaiteurs. Ainsi on criminalise une aide publique bénévole. Bravo! 4° Les hommes politiques au pouvoir (la Droite en France, à ma connaissance) qui se laissent prendre à ce jeu se tirent une balle dans le pied. Une balle de gros calibre. Il est parfaitement évident qu’en voyant ce genre de décision du Conseil d’État, les électeurs seront un peu plus nombreux à voter pour Monsieur Le Pen. On les provoque. On leur fait sentir que c’est une tare d’être Français et de manger du lard. En stratégie politique cela s’appelle un suicide. Mais quand on apprend que celui qui engage une action contre les organisateurs de cette soupe au lard est le père Delanoé, et non le Père Noël, on comprend mieux la stratégie: c’est Ségolène qui applaudit. Le Conseil d’Etat, devant une pareille question, s’il lui était resté une parcelle de bon sens et une parcelle d’intégrité morale, n’avait qu’une réponse à faire : se déclarer incompétent et rappeler au passage qu’il doit se consacrer à des questions plus importantes que de juger si une soupe au lard pour les affamés est un crime. Il se déshonore en jouant un pareil jeu. Ce n’est pas la première fois. Il l’avait déjà fait il y a quelques années en déboutant un chef d’établissement qui avait exclu de son collège des élèves voilées. Mais notre bienveillant État devrait peut-être aller plus loin: poursuivre les organisateurs de cette soupe pour crimes contre l’humanité, car des musulmans auraient pu manger de cette soupe sans bien comprendre ce qu’elle contenait, et, à cause de ça, aller rôtir en enfer.

    Répondre
  33. jacques

    12/01/2007

    Quand il ne parle pas d’économie, l’ami Jaurès a tout juste que ce soit en politique ou sur un sujet comme celui-ci.

    Quand il s’instruira en économie, il aura tout juste partout et sera encore plus utile pour la France.

    Répondre
  34. grepon le texan

    12/01/2007

    Cette affaire est a mourir de rire.   Le sport national de la France est de faire chier l’autre, de se moquer de l’autre, de se demarquer de l’autre sur des nuances et pour rien.  Mais votre systeme judiciaire vient de declarer illegale cet pratique on ne peut plus francais quand il s’agit des gens les plus primitifs et ridicules, c.a.d les pratiquants d’un system politoco-religieux totalitaire invente dans un desert perdu par un illumine de warlord pedophile dans le  7ieme siecle!    Mais vraiement, ne pas pouvoir se moquer d’eux…en France..je n’en revient pas.

    Répondre
  35. Anonyme

    12/01/2007

    Jaures

    Les délagués de parents d’ ééléve ne s’ occupent pas de la gestion des cantines qui est sous l’ autorité de la mairie .Les repas sont ou cuits sur place (de plus enplus rare)ou achetés chez de gros préparateurs alimentaires et amenés par fourgonnettes réfrigérées dans les cuisines des écoles qui se contentent de les réchauffer.

    Un de mes amis dont les deux filles ont de grosses allergies alimenataires apportent depuis la créche les aliment de ses enfants mais vous n’ êtes obligé de me croire.

    Pour les retos du coeur puisque vous êtes un des piliers depuis tout petit,livrent ils aussi !

    Pour le courageux intervenats qui me taxe de racisme car à part le "Rose bonbon" qui a grâce à ses yeux,vous galvaudez le terme de racisme puisqu’ici on ne parle de pas de race mais de religion, savez que le plus grand pays musulman du monde est l’ Indonésie et que les Chinois ont une minoité musulman,les Ouigours quelques uns vivent dans notre beau pays.Qu’ il y a des arabes chrétiens(Nestoriens,Syriaques)vous seriez étonné de la richesse de ces cultes chrétiens orientaux .

    Alors gardez,votre courroux pour les "Fou d ‘Allah"  qui sont plutôt  vert de rage en ce moment ,peut être bientôt la Fitna.

    Grandpas

    Répondre
  36. Anonyme

    11/01/2007

    Jaures

    Votre comparaison est ignoble car les enfants souffrants d’ allergie alimentaire ,ne l’ ont pas choisi .Alors que vos verts amis ont choisi leur régime en toute conscience par precepte religieux,là est toute la différence mais dans votre entêtement idéologique,vous mélangez tout et le criez haut et fort!

    grandpas

    Répondre
  37. Arthur7

    11/01/2007

    Solidarité Des Français face au Conseil d’Etat : à décision injuste, riposte immédiate

    Communiqué du 6 janvier 2007

    Le Conseil d’Etat a tranché : plus de soupes au cochon à Paris pour les galériens de la rue. Les « Sages » ont finalement cédé aux pressions des Mutz, Delanoë, Aounit, Stambouli et autres Schweitzer. Ils se sont couchés devant le politiquement correct. Pour l’association SDF, pas question de baisser les bras ! Les innombrables soutiens qui nous parviennent, ajoutés à la solide motivation de nos bénévoles, renforcent notre détermination à tenir et durer.

    La riposte sera donc triple :

    Riposte judiciaire en saisissant dès à présent la Cour Européenne des Droits de l’Homme. L’objectif est de porter le débat sur la scène européenne et de faire condamner l’Etat français pour ce jugement inique. La bataille judiciaire ne fait donc que commencer.

    Riposte militante avec l’organisation d’actions de sensibilisation en direction des acteurs de la filière porcine.

    Riposte solidaire en poursuivant nos actions populaires, sous d’autres formes, sans abandonner les plus démunis des nôtres qui comptent sur nous. En effet, il n’est pas question pour nous d’abandonner la rue et donc de céder aux intimidations de l’Etat. Nous prenons acte aujourd’hui de la décision du Conseil d’Etat. Quant au Préfet qui dénonce le caractère discriminatoire de soupes à base de cochon, il nous retrouvera sur sa route. Dès mardi prochain, nous partagerons à nouveau une soirée de fraternité avec nos amis SDF.

    http://www.association-sdf.com

    Répondre
  38. Jean-Claude THIALET

    11/01/2007

    11 07 07  – 4-V

    Si le ridicule tuait  la clique des manipulateurs maçonnico-syndicalo-associativo-crétino (ça, c’est pour les chrétiens de gauche !)médiatico-politiques (ouf !) et les idiots utiles qui les suivent aveuglément au nom d’une tolérance et d’un humanisme qui n’ont rien à voir avec la parfaite compréhension de l’Autre et la véritable charité, la France qui m’est chère ne serait plus peuplée que de réactionnaires, doublés d’intolérants et de racistes de mon espèce !

    L’affaire dite de "la soupe au cochon" transformée en soupe à la grimace, en est l’illustration parfaite. Outre que, ne concernant en définitive  (faute, certes de véritables moyens financiers de la part de ses promoteurs)(1) qu’une poignée de participants, elle ne gênait pas le moins du monde les soi-disants ayant-droit (on le sait, les pauvres, surtout les pauvres "professionnels" ont tous les droits !) qui ont bien d’autres adresses à fréquenter pour obtenir vivres, vêtements, et autres prestations en tous genres. Et mis à part un stipendié musulman qui, devant micros et caméras, est venu s’en prendre sans grande conviction aux distributeurs de cette soupe au lardons, il ne s’est guère trouvé de "sans-domicile" à s’être plaint de cette "provocation" dénuée de toute méchanceté. Comme le rappelle d’ailleurs "Etonné", les autorités religieuses musulmanes qui, elles-mêmes ont "leurs" pauvres (contrairement aux organisations chrétiennes !), ne se sont pas émues. Pas seulement parce qu’elle se souviennent peut-être de la légende selon laquelle un oiseau se charge de prélever la partie "impure" du porc, laissant aux croyants le soin de manger tout le reste ("tout est bon dans le cochon !"). Ou encore parce que, tant le Coran que la Torah ou la Bible, interdisait naguère aux fidèles la consommation du porc non pour des raisons religieuses, mais pour des raisons d’hygiène alimentaire qui n’ont plus leurs raisons. Ou encore parce qu’il savent très bien que ventre affamé n’ayant pas d’oreille, la première soupe venue, dès lors qu’elle est apétissante, est la bienvenue chez les clochards de toutes origines. Sans parler du fait que les SDF d’origine musulmane, dès lors qu’ils se sentent bien "intégrés" n’hésitent pas à se transformer, à l’instar de leurs "collègues" indigènes, en véritables poivrots.

    Mais il y a pire derrière le dossier "soupe au cochon" :  les "humanitaires" font semblant de ne pas savoir que la plupart des lieux où l’on distribue nourriture, vêtements, et autres aides, sont pratiquement interdits aux miséreux indigènes qui sont chassés systématiquement par d’autres miséreux, de plus en plus nombreux, qui les considèrent comme des "étrangers". Selon le mot de Fernand RAINAUD, ces intrus ne viennent manger le pain qui leur est dû par la France colonialsiste et esclavagiste  ! De cela, nulle bonne conscience ne s’émeut…

    Et que penser de l’attitude du Préfet de Paris qui (sur ordre d’un supérieur qui voulait se faire pardonner auprès d’électeurs potentiels "musulmans" d’être allé passer on ne sait quel accord secret avec certaines associationscommunautaires lors d’un récent voyage aux Etats-Unis ?), mécontent de la décision d’un Tribunal administratif, était allé porter cette mince affaire devant l’instance suprême de la Justice. Laquelle a tranché avec une célérité qu’envieraient bien des justiciables. Le même Préfet fr Paris qui, à la fin de l’année dernière, avait interdit à des exilés hongrois peu nombreux et pacifiques, de commémorer le cinquantième anniversaire du soulèvement de Budapest ! Toujours sur ordre du même supérieur dont on connaît les origines.. hongroises ?

    Mais comme chaque défaite a des côtés positifs, je pense que l’interdiction définitive de la "soupe aux cochons" – en raison du vacarme médiatique qu’elle a provoqué – aura peut-être permis d’ouvrir les yeux de quelques autruches sur les lâchetés successives d’une "clique" (voir plus haut) qui interdit les sapins de Noël, la distribution de porc dans les cantines scolaires ou militaires, etc.et qui ne cesse de se déculotter en se frappant la poitrine devant des exigences de gens qui ne se donnent même plus la peine de les formuler.

    Cordialement, Jean-Claude THIALET

    (1) les subventions gouvernementales ou autres, on le sait, ne font qu’aux organisations dont les dirigeants sont catalogués "à gauche" !  

    Répondre
  39. Jean-Claude THIALET

    11/01/2007

    11 01 07  – 4 V

    Si le ridicule tuait encore, entre les maçons, les coocos, les associatifs, les cathos de gauche et les protestatnts de gauche qui ne savent que faire pour les allogènes de toutes provenances, et tous les bien pensants auxquels, sous prétexte que tout le monde il est beau, tou le monde il est gentil, tout le mpnde il est égal, on fait avaler toutes sortes de couloeuvres, il n’y aurait bientôt plus au beau Royaume de France que tous les prétentuds réactionnaires, doublés de racistes et d’intolérants de mon espèce. Hélas, si le bon sens a été tué en France, le ridicule ne frappe plus.

    On vient encore de le voir avec l’interdiction par le Conseil d’Etat de la distribution de "soupe au lard" après que le Préfet de Paris eût fait appel d’une autoirisation accordée par le Tribunal Administratif. Le même Préfet qui, agissant dans les deux cas sur ordre du candidat Sarkory (qui veut sans doute se faire pardonnere auprès des électeurs d’origine musulmane son allégeance auprès des instances juives à New-York), avait interdit aux exilés hongrois de commémorer, à la fin de ‘lannée dernière, le cinquantième anniversaire du soulèvement de Budapest. Quand on se souvient des origines judéo-hongroises du Ministre de l’Intérieur, il y a de quoi s’interroger.

    Mais, le pire, dans cette affaire de la "soupe au lard", n’est pas tant le ridicule que la mauvaise foi de tous ceux qui s’y opposent en faisant semblant d’oubler que cette distribution n’est qu’un dé à coudre dans une marmite, alors qu’un peu partout à paris (et

    Répondre
  40. Anonyme

    11/01/2007

    IL Y A 10 MILLIONS DE MUSULMANS FRANCAIS EN FRANCE ALORS ILS DOIVENT AVOIR DES DROITS EUX AUSSI .

     

    Si on donnait le droit à des organisations musulmanes humanitaire de distribuer des soupes hallales,ce probleme ne se poserait pas .or voila toutes les O.N.G musulmanes sont  soupçonnées de financement et de propagande du terrorisme(résistance) ou de faire du prosélitisme.

    A entendre la droite liberal j’ai l’impression qu’ils veulent donner au musulmans français un statu de dhimmi(1) et les mettre dans des ghetos en les marquant d’un croissant vert,cela plairait à plus d’un sur ce forum.

    (1)Que la republique islamiste d’iran ne pratique pas,contrairement à ce que laisse entendre la propagande sioniste.

    RQ:les musulmans dans  la" charia" (législation en arabe) sont obligé de payer un impot que l’on appelle la "zakat" et les non musulmans (dhimmis=protégé ou allié en arabe)doivent payer la "jizya".mais de nos jours personne ne paye ni zakat ni jizya , car il n’y pas de califa ou une seule ouma (nation)muslmane et aussi à cause du progrer ,c’est devenu juste un impot sur le revenue que pratique tous les gouvernements muslumans sans exception.

     

    Répondre
  41. Anonyme

    11/01/2007

    Bonjour à tous,

    Je vous donne ce qui n’est que mon opinion.

    Je viens de lire les 14 commentaires. La seule personne qui a du bon sens c’est Jaurès. Pour les autres, vos argumentations ne tiennent pas la route, ce qu’il ne faut pas entendre, par exemple :

    >que ne s’est-il alors soucié d’examiner également le cas des repas
    >distribués gratuitement à l’intérieur des mosquées dans lesquelles
    >les non musulmans ne sont pas admis ?

    Vraiment n’importe quoi, il s’agit d’une soupe distribué dans un espace public, pas dans une église ou un espace privé, cela n’a donc rien à voir.

    De toute façon, le problème n’est même pas là, cela ne me gêne pas vraiment qu’il y ait distribution de soupe au cochon, à tous les coins de rue si vous voulez, les musulmans n’auront qu’à pas en prendre, il suffit de dire non merci et poliment.

    Le problème réel c’est l’intention de ceux qui propose cette soupe. Ce sont clairement des racistes.

    Personnellement, je n’aurai pas de problème à partager une bonne soupe avec un bon raciste, du moment qu’il s’affirme en tant que raciste, peut-être a-t-il raison et arrivera-t-il à me convaincre de ses opinions (j’en doute mais je suis ouvert au dialogue), peut-être arriverai-je à le convaincre que le racisme c’est une absurdité, il changera peut-être d’avis.

    Bien, ceci pour dire qu’interdire la soupe au cochon c’est n’importe quoi, mais il était bien nécessaire d’interdire ceux qui la distribue à cause de leurs intentions. Clairement ça s’appelle "incitation à la haine raciale", ces partisans de la haine, dont vous faites partie (je parle des 13 commentateurs au dessus), ne font que propager un discours de haine de l’autre, des étrangers qui viennent manger le pain des français etc…

    Dernière chose…

    Keep cool.

     

    Répondre
  42. Jaures

    11/01/2007

    A grandpas: Encore un fois vous fantasmez un problème au lieu de le connaître. Le nombre de repas sans porc est très vite répertorié et intégré à la gestion. Le surcoût est totalement négligeable par rapport à certains gâchis occasionnés par des repas mal conditionnés ou inadaptés aux enfants. C’est le délégué fcpe qui vous parle. Par ailleurs, les réticenses alimentaires sont beaucoup plus liée à la culture qu’à la pratique religieuse (moins de 10% des français d’origine musulmane sont pratiquants). Vous ne ferez par exemple, jamais manger du cheval à un anglais. Vous vous trompez par ailleurs lorsque vous dîtes que les enfants allergiques amènent leur nourriture, ce serait d’ailleurs impossible pour les enfants en maternelle ou en primaire. Leurs cas sont répèrtoriés et gérés en conséquence. Ce qui est parfois très difficile (pour les enfants allergiques aux oeufs par exemple).
    Enfin, et vous avez raison, en cas de necessité absolue, toutes les religions admètent que sauver sa vie est le premier des préceptes. Il y a quelques années, après un accident d’avion, les passagers survivants ont dû manger les morts pour subsister. L’église n’a pas condmné ce comportement.
    A gerard Pierre: Ce n’est pas l’ingrédien en lui même qui est discriminatoire. Franchement, entre nous, vous ne pensez réellement pas que cette "association carritative" avait quelque idée en tête en proposant cette soupe sans cochon ? Les croyez vous motivés uniquement par la générosité ?
    A Dagmar: Je vous rassure, cher ami, aux restaus nous conditionnons les colis en fonction des demandes. Nous avons des repas alternatifs prévus pour les cas les plus fréquents. Pour les autres, on trouve toujours à s’arranger parceque pour nous, ce qui compte, c’est d’offrir des repas à toute personne qui en a besoin en le respectant pour ce qu’il est afin qu’il nous revienne sans réticense quand il en aura la nécessité. Les nombreux catholiques et  musulmans qui nous aident auraient la nausée en lisant certains post de ce site.

    Répondre
  43. Anonyme

    11/01/2007

    Jaures

    Vous avez encore perdu une occasion de vous taire

    Les personne de confession hebraïque ne peuvent manger de la Nourriture " Cacher",et les musulmans que de la viande hallal mais dans certain cas leur gentil prophéte,il les auorise à manger du cochon.

    Vous avez toujours tort au sujet des cantines,il pose beaucuop de probléme car il oblige les éconmes des cantines à remplacer les jours où du  porc est servi à le remplacer par de la dinde où du poulet,donc un coup supplémentaire et vous êtes dans un conseil de parent d’éléves.GROSS FARCE!

    Pour les allergies,certains parent aménent le repas de leurs enfants,c’est plus pratique,pan sur le bec!

    Enfin cher Jaures quand on a faim,on mange ce que l’ on vous propose même si le brouet est infâme tant qu’ il remplit le ventre,l’ important est là.

    Grandpas

    Répondre
  44. EIFF

    10/01/2007

     Les maçons ont tranchés, les francais ne sont plus chez eux, dans leur propre pays, les lois de la république n’ont plus force de lois mais ce sont les particularismes communautaires qui priment sur l’ensemble de la société et sur la souveraineté nationale, et qui soumettent le principe de la laicité et de la neutralité à leurs revendications politico-religieuses et à leur plan de conquête du monde occidental.

    Vous avez aimé la capitulation de 1940, vous avez aimé le Liban des années 80, vous avez aimé la guerre de Bosnie et du Kosovo, vous aimez déjà la France du Chirakistan, vous aimerez encore plus la France en Sarkoland et en Ségoland, le début probable de la guerre multiéthnique, multiconfessionnelle. 2007 avec l’UMPS, les émeutes de l’année dernière ne seront qu ‘un lointain souvenir quand les AK47 des bandes anarcho-éthniques sortiront des caves pour instaurer la terreur de la charia.

    Il y a urgence, il faut stopper définitivement l’immigration extra-européenne et supprimer le regroupement familial !!!!!

    Le pouvoir socialo-maçonnique de l’UMPS, artisan de l’islamisation, ne passera pas !!!!!!

     

    Répondre
  45. D.J

    10/01/2007

    Cela dérange surtout ceux qui ont le ventre plein. Pour ceux qui ont faim cela doit être un détail.

    D.J  

    Répondre
  46. Pierre

    10/01/2007

    cette affaire revele encore la discrimination anti-francaise, anti-chretienne  et la trahison permanente des politiciens ripoublicains que sont Sarkosy-Chirac, Chirac, Royale, Bayrou…!

    Cordialement

     

    Répondre
  47. Gérard Pierre

    10/01/2007

    A @net.ma:  …….. Votre exemple marocain est hors sujet. Vous le dites vous-même:  ON VEND .  Il est donc question d’intérêt commercial, de "busnis" comme vous le relevez fort bien.

       Ici, il ne s’agit pas de celà:  des gens, en prélevant sur leurs propres deniers, proposent gratuitement à d’autres personnes qui ne sont en rien tenues de l’accepter, quelque chose de nutritif. Point final……… et la plus haute instance juridique se mêle de statuer au motif qu’un ingrédient lui paraît discriminatoire. S’agissait-il d’un colorant dangereux ? … d’un conservateur à proscrire? … non, d’une catégorie de viande que les français consomment de bon coeur et pour leur plus grand plaisir depuis des siècles et des siècles !

       Dernièrement, dans un supermarché, une démonstratrice a proposé gratuitement à ma dégustation une tranche de saucisson pur porc sans même s’enquérir de mes convictions religieuses. J’ai poliment décliné son offre au motif que mâchonnant un chewing gum à la menthe, le mariage des deux saveurs me paraissait inopportun.

       Aurais-je du saisir le conseil constitutionnel ?

    Répondre
  48. Jaures

    10/01/2007

    J’adore la façon dont chacun joue au vrai-faux naïf. Quel était le but de cette distribution sinon d’en exclure les juifs et les musulmans. Vous me faites penser à ceux qui, arborant des habits décorés de la svastika affirment qu’il s’agit de la croix celtique.

    Aux restaus nous donnons à choisir la nourriture avec ou sans porc. La nourriture Hallal ne nous ai jamais réclamée, de même que le chien pour les chinois ou la chair humaine pour les anthropophages. Dans les cantines scolaire, le choix  "avec ou sans porc" ne pose aucun problème d’organisation (les allergies sont beaucoup plus complexes à gérer). Ceux qui invoquent ces raisons ont donc honte (à juste titre) de leurs opinions malsaines.

    Répondre
  49. Dagmar

    10/01/2007

    oh mon Dieu, oh mon Dieu, je m’excuse, je m’excuse, mes culpa, mea culpa, je suis mauvaise et j’ai la honte. Je vais me dénoncer à la HALDE.

    J’ai mis les saucises dans les cartons pour le resto du coeur, il y des musulmans qui viennent dans les resto du coeur, n’est ce pas?……..et les boites des lentilles avec les saucises. Et une boîte des oeufs……serais je accusée de homicide s’il y un allergique aux oeufs????

    Et il y a un pain qui contient des lardons…………j’appelle immédiatement la Halde, la loi n’est pas exhaustive, il y a des troux……………au point où on en est,  il vaut mieux disparaître

     

    Il y que deux possibilités dans ce pays: soit cette horreur totalitaire s’effondre avec le seul qui, comme Vaclav Havel et un homme propre, soit on est partis comme avec Stalin en SSSR.

     

    Répondre
  50. Gérard Pierre

    10/01/2007
       Un pas historique vient d’être franchi.
     
       Il nous faudra nous souvenir de cette funeste date. La plus haute instance juridictionnelle de notre pays, …… enfin, …… de ce qu’il en reste, vient de proscrire définitivement le principe de laïcité si cher à ce qui constituait encore naguère la république. Elle vient de reconnaître ouvertement la primauté de l’islam sur les autres courants religieux, athées ou libre penseurs. Pire, dans cette décision le judaïsme a été instrumentalisé au profit de son ennemi multiséculaire.
     
       Etait-ce au conseil constitutionnel de se préoccuper d’un problème concernant les éléments constitutifs d’une soupe ? était-ce son rôle de se pencher sur le menu proposé gratuitement à des nécessiteux qui ne sont en rien tenus de l’ingérer ? …… que ne s’est-il alors soucié d’examiner également le cas des repas distribués gratuitement à l’intérieur des mosquées dans lesquelles les non musulmans ne sont pas admis ?
     
       En satisfaisant une revendication que les musulmans vivant en France n’avaient eux-mêmes pas encore songé à formuler, le conseil constitutionnel ouvre ainsi la voie aux satisfactions de toutes leurs exigences totalitaristes à venir. Et, tant qu’à faire, pourquoi s’en priveraient-ils puisqu’ils obtiennent même ce qu’ils ne demandent pas.
     
       Les instigateurs de cette distribution ont eu la révélation tardive de leur esprit caritatif. Personne n’en est dupe. Ils se sont faits une publicité stupide grâce aux médias toujours en quête de sujets sans intérêt et aux politiciens à la recherche d’une virginité idéologique. Le résultat est inqualifiable. Chaque acteur de cette affaire a été lamentable.
     
       Attendons de lire les attendus du conseil constitutionnel pour savoir par quels tortuosités juridiques ses « sages » sont passés pour parvenir à ce point de déliquescence. Ca ne manquera certainement pas de piquant. La porte est à présente béante. L’appel à tous les abus vient d’être lancé.
     
       Les excès qui ne manqueront pas de s’en suivre en réaction à cette iniquité sont déjà implicitement légitimés. S’ils ont pris cette disposition en pensant favoriser la « paix sociale », il leur faut à présent craindre sérieusement l’obtention de son contraire.
     
       A propos, qu’en pense monsieur Le Pen ?…… pardon ? …… excusez moi,  je ne l’entends pas !……
    Répondre
  51. R. Ed.

    10/01/2007

    Que dire d’autre qu’il suffit de remplacer l’expression < Plus catholique que le pape > par  <  Plus musulman que Mahomet >

    Répondre
  52. sas

    10/01/2007

    Ps/    entre choisir de supprimer la soupe de cochon et supprimer les quelques grabataires éminament initiés du conseil d’etat…….sas a déjà choisi

    Certainement que ce dossier a été pris en sous commission du conseil d’etat……s’asseyant sur l’avis du commissaire du gouvernement……avec une "jugette" sans jugeotte (comme dans un cas recent) où il ne sera même pas jugé sur le fond…….balayé avec un : demande non recevable , bien plus facile que d’argumenter en droit et sur le fond……

    le conseil d’etat encore un machin truc contrôlé par les frères et inutile à la bonne marche de la nation….

    sas qui conseil de publier le nom de ce magaistrat qui a statué…

    Répondre
  53. sas

    10/01/2007

    Les restau du coeur ne distribuent pas de nourriture hallal…….donc il y a discrimination…..même si c’est une association crypto marxiste…….encore 2 poids 2 mesures……

    et fin du fin , il convient donc que plus personne ne bouffe…….

    haaa 1789 quand arêteras tu d’essemer……

    nous sommes dirigés par des idiots inutiles et des foux furieux.

    sas 

    Répondre
  54. Anonyme

    10/01/2007

    ET ALORS C’est la loi de la democratie et du busnis?

    Au maroc on vend de l’alcool  ET DU PORC ,alors que s’est strictement interdit par l’islam, rien que pour les beaux yeux de 100 000 chrétiens étrangés instalés au royaume.

    dans les grandes compagnies airiennes et Mc donalde on ne donne pas de porc,c ‘est la loi du busnis.

     

    La viande musulmanes (1)tous le monde (sauf les indous et d’autre sectes)la mange.

    il y 1,5 milliard de chinois pourquoi on ne ferait pas des hambourgeur avec de la viande de chat ?

    il y a 60 millions de français ,pour quoi il n’y pas des bigmac avec de la viande de grenouille?

    (1)LE BOUCHER et les sionistes on pris l’ habitude d’en manger tous les jours

    Répondre
  55. Occas24

    10/01/2007

    Au point où on est,pourquoi ne pas interdire l’élevage du porc en Bretagne par exemple.

    Répondre
  56. Etonné

    10/01/2007

    Le directeur de la communication du Secours Islamique de France, Ouahid Abassi,  avait déclaré en Janvier 2006 dans une interview à Fabrice Bianco ( Novopress ) :

    Question : Et que vous inspire cette distribution de soupe identitaire au cochon ?
    Ouahid Abassi : Pour moi, tout projet social est le bienvenu. Si le but est de soulager la souffrance des nécessiteux, soit en France, soit ailleurs, il faut l’accepter.

    Question : Cette soupe identitaire a suscité, de la part d’un certain nombre d’autorités et de personnalités françaises, des réactions très négatives, parce qu’elle serait discriminatoire à l’égard des juifs et des musulmans. Vous-même, en tant que musulman, vous sentez-vous heurté par cette soupe ?
    Ouahid Abassi : Moi je ne vois pas où est le problème. Si certains ne mangent pas cette soupe préparée avec du porc, c’est leur choix. Chacun est libre de ce qu’il mange. Nous ne sommes pas là pour exiger des gens un certain mode de vie ou un certain mode alimentaire. Nous ne sommes pas là pour imposer un choix ni des valeurs. Chaque citoyen est libre de ce qu’il fait et de ce qu’il veut manger.

    Question  : Donc pour vous cette soupe ne pose aucun problème ?
    Ouahid Abassi : Je n’ai pas d’opposition ni de position vis-à-vis de ce projet.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)