La terreur islamique prétend répondre à la terreur !

Posté le juin 22, 2010, 4:34
2 mins

« Je me considère comme un moudjahidine, et je réponds à la terreur que les États-Unis infligent au peuple musulman »: Faisal Shahzad, accusé d’être l’auteur de l’attentat raté du 1er mai dernier en plein coeur de New York, a plaidé coupable sans aucun remords lundi. « Je souhaite me déclarer cent fois coupable », a déclaré d’entrée de jeu, devant le tribunal fédéral du sud de Manhattan, cet Américain d’origine pakistanaise, parti en juin 2009 au Pakistan pour mettre son plan à exécution. Le jeune homme était alors marié à une Américaine d’origine pakistanaise avec qui il a « deux enfants merveilleux ». La famille « se trouve actuellement au Pakistan », selon ses déclarations. Lire la suite l’article

Tout au long de l’audience qui s’est tenue lundi après-midi devant la juge Miriam Goldman Cedarbaum, rien n’a permis de percer le mystère de cet homme de 30 ans, et ce qui l’a fait basculer dans l’extrémisme. Titulaire d’une maîtrise, fils de notables pakistanais, parlant parfaitement l’anglais, Faisal Shahzad a passé dix ans aux États-Unis, où il a notamment travaillé 6 ans comme responsable comptable, puis financier dans le groupe de cosmétiques américain Elizabeth Arden. Peu de rapport entre son passé de jeune immigré brillant et prometteur et l’homme qui a comparu en tenue carcérale, mais coiffé d’une calotte de coton blanc, proférant avec calme et détermination des accusations implacables contre les États-Unis. « Tant que les États-Unis ne cesseront pas leur guerre en Irak et en Afghanistan, tant qu’ils bombarderont les civils et ne retireront pas leurs troupes, nous continuerons à attaquer les États-Unis et je veux plaider coupable pour cela », a-t-il déclaré. Le Point.fr

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)