La conquête par l'assiette (et l'impôt…)

Posté le mai 05, 2010, 12:00
2 mins

Lu sur Novopress :

« Spécialisée dans la production, conformément au rite halal, de fonds de tartes flambées
(l’emblématique « flammenkuch » alsacienne) et de pizzas turques, l’usine agroalimentaire ProHal a bénéficié du soutien de l’Agence de développement économique du Bas-Rhin (Adira) pour s’implanter dans un bâtiment de 800 m2 sur la zone
d’activités de Mommenheim, située au nord de Strasbourg.

L’Adira est une association de droit local financée par les impôts du contribuable : ses
ressources proviennent à 70% du conseil général du Bas-Rhin, qui lui délègue «les questions relatives à l’implantation de nouvelles entreprises, la reprise d’activités et plus généralement
les conseils aux entreprises»,
à 20 % du conseil régional d’Alsace et à 7,3% de la communauté urbaine de Strasbourg – les 10 % restant étant bouclés avec des partenaires locaux (chambre de
commerce et d’industrie, chambre de métiers, etc.). L’Adira indique, en date du 16 avril dernier, avoir «accompagné ce projet en lien avec le conseil général du Bas-Rhin et la
commune de Mommenheim
».

En octobre 2009, la société ProHal, dirigée par Philippe Roeckel, avait repris une ligne de production déjà
présente à Strasbourg sous l’enseigne Turk Tat. Son ambition est d’atteindre d’ici trois ans une production de 10 millions de fonds de tarte à l’année, soit environ 2 000 tonnes, et de lancer
des produits allégés certifiés halal. Le tout à destination des circuits de distribution spécialisés via des grossistes