Laïcité et législation

Laïcité et législation

La défense de la laïcité peut avoir des effets contradictoires.
Pour certains, elle permet d’affirmer que les musulmans ont le droit, au nom de la laïcité, de pouvoir pratiquer leur religion dans des conditions décentes.

Pour d’autres, elle permet de constater que les musulmans transgressent les lois françaises dans de nombreux domaines.
Il me semble que les uns et les autres oublient que l’islam n’a jamais été seulement une religion. Et, surtout, ils ne veulent pas « voir » que l’islam conquérant qui se manifeste, non seulement en France, mais dans le monde entier, est bâti essentiellement sur la « charia », qui est un ensemble de textes de lois absolument incompatibles avec les nôtres.

J’ai connu en Algérie, dans les années 40 à 60, pour les avoir côtoyés, des musulmans qui n’exigeaient pas, dans les lieux d’aisance, des pissotières spécialement prévues pour eux, ni, à la cantine, des tables séparées pour qu’ils n’aient pas à manger à côté d’un collègue impur qui allait déguster de la charcuterie.

À l’occasion d’un mariage, d’un baptême ou d’une communion, les invités choisissaient leur boisson et, si le chrétien ou le juif sirotaient une anisette ou un Martini, les musulmans se régalaient, à leur côté, en se rafraîchissant avec une limonade, un « sélecto » ou un sirop de menthe, de fraise ou de grenadine, garanti sans alcool, par celui qui invitait et avec qui, bien entendu, ils trinquaient !
Les Algériens, que nous étions tous, n’attachaient que peu d’importance à la charia.

C’est sans doute une des raisons de l’harmonie qui régnait, quoi qu’en aient pu dire les mauvaises langues, au sein de la population algérienne.
Tel n’est pas le cas, maintenant, en France.

Un musulman « pur sucre », c’est-à-dire qui veut absolument respecter la charia, ne peut absolument pas avoir sa place en France.
Il faut que les Français, qu’ils soient défenseurs des droits de l’homme ou laïcs à tous crins, s’en convainquent rapidement.
Pour pouvoir pénétrer et demeurer en France, les autorités devraient exiger d’un musulman qu’il renonce par écrit à la charia, pour la simple raison que ses prescriptions sont contraires à la loi française.

Antoine Esposito
<[email protected]>

Partager cette publication

Commentaires (7)

  • WatsonCorsica Répondre

    pour répondre à @WATSONCORSICA  précisons sans racisme que la Bible est elle aussi ( comme le Coran dois je préciser) "pleine de bruit et de fureur"

    Pour répondre à Quintus Cincinnatus, je dirais que j’entends souvent cette assertion qui est désormais devenue un lieu commun – Sauf – que lorsque je demande des références précises ; il n’y a plus personne –

    Comparer la Bible au Coran n’a aucun sens.

    Dans la Bible, Dieu ou Jésus ou se apôtres n’appellent jamais – jamais – jamais – les Chrétiens à tuer pour évangéliser la planète. le bruit et la fureur de la Bible ne sont que des descriptions de scènes historiques de guerres fratricides même avec pour fond des chrétiens ( Ezechiel ).

    même Jaurès a fini par le comprendre. Lui qui a mis des mois à faire la différence entre l’acte qui consiste à appeler au meurtre et l’acte qui consiste à relater le meurtrer – C’est toute la différence ! Dans la loi française seul l’acte qui consiste à appeler au meurtrer est puni !

    Dabs le Coran ; Sourate VIII, verset 17 : Tuez tous les non-musulmans, ce n’est pas vous qui les tuez, c’est Allah qui les tue.

    P.S J’attends le cornichon qui va m’expliquer que ma traduction du Coran n’est pas la bonne…

     

    31/10/2011 à 11 h 11 min
  • quinctius cincinnatus Répondre

    @ daniel

    les "Religions" sont des "Sectes" qui ont réussi ! (selon la phrase fameuse)
    personnellement , je reste dans le rationnel
    pour ce qui est de l’irrationnel , je laisse ça aux "religions" !
    mais je ne vois jamais d’un bon oeil la "religion" occuper le champ politique
    quelles qu’elles soient elles doivent être "canalisées"
    … juives , coraniques , évangéliques ou encore plus orientales
    …et Sarkozy a une lourde responsabilité dans l’intrusion publique du Communautarisme

    30/10/2011 à 18 h 52 min
  • Daniel Répondre

    Drakkar:    "Ils  ne respectent que la force."

    Exact. Ils ne respectent que  la force bête et méchante, celle qui est animée par la violence. La force de l’esprit n’a aucune chance puisque l’Islam est en soi une manipulation de l’esprit pour définir des dominants et des dominés, des soumis. 
    Le problème est résumé par Watson: l’Islam n’est pas une religion.  C’est une secte, et une vraie celle ci. Et il y a déjà des lois en France pour les sectes et leurs gourous. Et comme souvent, ces lois sont actuellement souvent utilisées pour donner des pouvoirs personnels à ceux qui sont chargés d’appliquer ces lois au détriment de la loi elle même. Mais pour ces cow boys,  jouer les redresseurs de torts avec des gens non violents est plus facile que de le faire avec les tenants d’une religion qui ne peut survivre que par la violence vu que le contenu de son message n’a pas de quoi faire rêver ou évoluer.

    29/10/2011 à 22 h 26 min
  • QUINCTIUS CICINNATUS Répondre

    pour répondre à @WATSONCORSICA  précisons sans racisme que la Bible est elle aussi ( comme le Coran dois je préciser) "pleine de bruit et de fureur" et c’est également bien qu’écrite à Babylone ( à ce qu’il semble) un texte "sacré" (et lui aussi "révélé" ) sémitique (les juifs "originels" étant des tribus sémites de la péninsule arabique)

    28/10/2011 à 22 h 21 min
  • Drakkar Répondre

    Un nettoyage drastique devra être fait de TOUS les textes réglementaires français pour aboutir à l’interdiction de TOUTE pratique musulmanne quelle qu’elle soit sur le sol français.
    Ceci accompagné du rejet ferme de tout texte exogène tendant à nous obliger au contraire.
    Les pays musulmans le font, nous le feront.

    Ils  ne respectent que la force.

    28/10/2011 à 14 h 43 min
  • Daniel Répondre

    "Pour pouvoir pénétrer et demeurer en France, les autorités devraient exiger d’un musulman qu’il renonce par écrit à la charia, pour la simple raison que ses prescriptions sont contraires à la loi française. "

    Avec en plus un lavage de cerveau pour les mettre devant les contradictions qu’ils ont avalées pour être conformes, non à eux mêmes, mais conformes à la pensée d’individus pervers qui ont imaginé un Dieu stupide à leur image. Un Dieu qui leur serve de mise en valeurs et de moyens d’obtenir un pouvoir de vie  et de mort sur leurs congénères. 
    Mais ils ne sont pas les seuls à avoir un urgent besoin de lavage de cervaux.  Ceux qui ont entrainé la France depuis Mai 68 sur le reniement de ses valeurs, ont créé une montagne de lois destructrice de la liberté qui s’apparente à la Charia.   Ils ont bien obtenu également un pouvoir de mort sur leurs congénères en faisant de l’impot une arme redoutable utilisée à leurs privilèges et avantages pour un montant dépassant les 1700 milliards (en fait beaucoup plus).
    Et question contradictions,  la loi Française est souvent en contradiction avec elle même ce qui permet aux juges d’utiliser celle qui leur convient politiquement, c’est à dire selon un mélange de références personnelles et publiques qui sont de fait une religion politisée, une charia.  Comment être étonné que ces ventres sur pattes ne voient pas la stupidité de la charia et les risques pour ce qu’on nomme civilisation, puisque civilisés, eux mêmes ne le sont plus.

    27/10/2011 à 22 h 34 min
  • WatsonCorsica Répondre

    Je suis désolé mais l’Islam n’est pas une religion :

    – C’est un sous-produit dégénéré de la religion hébraïque

    – il n’y a aucun message philosophique – juste des préceptes de SOUMISSION, muzlim signifie soumis en Arabe

    – L’islam n’est pas universel, il ne s’adresse pas à l’humanité tout entière mais uniquement aux hordes de nomades arabes qui hantaient la péninsule arabique

    – l’islam n’est dans le texte qu’une machine de guerre, relire la sourate 8, al Anfal ( le butin )

    27/10/2011 à 10 h 43 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: