La Ligue du Nord montre l'exemple

Posté le avril 04, 2010, 12:00
4 mins

En Italie, la Ligue du Nord agit contre l’islamisation et la construction de
mosquées, comme le démontre l’article ci-dessous.

Nous rappelons que la Ligue du Nord fait partie du gouvernement italien, qu’elle est victorieuse aux
élections régionales
, notamment dans la riche et développée région de Vénétie, et que personne ne peut l’intimider par voie de presse ou autre terrorisme politiquement
correct…



22_17_bso_f1_371_medium.jpg

Trenzano, petite ville de
Lombardie au sud de Bergame, le parti de la majorité présidentielle a réuni 300 personnes le 23 mars dernier afin de signifier un non ferme et prudent quant à un projet de mosquée voulu par la
petite colonie musulmane de la ville.

Lundi dernier, le peuple de la vallée du Pô -ou Padanie- était de sortie
afin de dénoncer le subterfuge de « l’utilisation illégitime du centre culturel islamique à des fins de mosquée « ...méthode bien connue en France.

Les solgans contre le bien réel « péril islamique » voulaient aussi rappeler que les
« racines de l’Italie  sont chrétiennes ».  

David Capirini, responsable local de la Ligue du Nord a rappellé 
la  » proposition au Parlement [ par la Ligue] d’imposer un moratoire à toutes les nouveaux projets de  mosquées déposés depuis 2005 :nous voulons
défendre notre culture et non qu’ils viennent la bouleverser ».
Et le maire Sandro Mazzatorta de rajouter :  » Essayes de construire une église au Maroc ou en Iran, si tu
y parviens ! »

                    

A Turin, la Ligue du Nord  poursuit ses efforts afin de s’opposer à la
création d’une mosquée .
 Au
matin du 8 mars, le président du groupe de la Ligue du Nord au conseil municipal, Mario Carossa, protesta publiquement contre le projet d’implanter la mosquée rue
Urbino.


« Nous ne pouvons pas accepter’ explique-Carossa – qui soient
utilisés deux poids et deux mesures: le plan de notre ville »ne peut pas« être changé à volonté, sans même demander au conseil municipal.
Les règles doivent être respectées et ne peuvent être interprétés en fonction
des intérêts
communautaristes !  »L’autorisation accordée pour la mosquée de Via Urbino est «mauvaise sur le fond et la méthode –
ajoute le secrétaire national de la ligue, Elena Maccanti – sur la méthode parce que « pas »consulté le mérite comunale. Sur le fond car parce que « mettre en place un

mosquée dans une zone déjà connue pour une forte présence de
trafics de drogue et d’immigrés clandestins, au mépris des règles d’urbanisme et de bon sens, c’est  « complètement
fou. »


Les explications approfondies du député Roberto Cota, chef de groupe de la Ligue du Nord au parlement italien (la Ligue du Nord détient les ministères de
l’Intérieur, de l’Agriculture et de la Réforme) sur la mosquée (vidéo 1) et sur la nécessité de désobéir à Bruxelles afin de lutter contre la déferlante migratoire (vidéo 2-14 mai 2009)
:

 


 



 Définitivement, les Italiens ne sont pas prêt de ravaler leur honneur
d’Européens libres, et  tiennent à préserver leur intégrité culturelle. N’en déplaisent aux collaborateurs de l’islamisation.

Observatoire de l’islamisation/Bresciaoggi.it/Il Libero » Lu
ici
.

Une réponse à l'article : La Ligue du Nord montre l'exemple