Lampedusa : autant de réfugiés que d’autochtones, risque terroriste

Lampedusa : autant de réfugiés que d’autochtones, risque terroriste

Addendum du 21/03/11 :

Catane (Sicile) – Les 124 immigrés arrivés ce matin à Catane ne sont pas libyens mais égyptiens. Les clandestins (seulement des hommes, dont 24 mineurs) ont déclaré être libyens vraisemblablement pour obtenir le droit d’asile politique afin d’éviter d’être reconduits à la frontière.

La Repubblica

Risque terroriste

Selon le ministre italien de l’Intérieur, Roberto Maroni, des terroristes et des criminels pourraient s’être infiltrés parmi les clandestins.

Leggo

Lampedusa: autant de réfugiés que d’autochtones

Le nombre d’immigrés clandestins provenant d’Afrique du Nord actuellement sur l’île italienne de Lampedusa atteint près de 4.800 personnes, soit l’équivalent de la population locale, a annoncé lundi l’agence italienne Ansa.

Cela dit, les embarcations remplies d’immigrés ne cessent d’arriver, rien qu’au cours de ces dernières 24 heures, 1470 immigrés ont débarqué sur cette petite île du sud de la Sicile.

L’agence indique également qu’une centaine de Libyens sont arrivés en Sicile lundi matin à bord de deux embarcations.

Ria Novosti

Lire la suite de cet article »

(via )

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • MOI ! Répondre

    Que des hommes arrivent. Pourquoi pas des femmes ? Tout simplement parce que les femmes ne sont pas faites pour faire la guerre. Ce sont les hommes qui vont tenter de nous exterminer, de niquer la France comme ils disent.

    25/03/2011 à 18 h 27 min
  • dubos Répondre

    Pour cerner le risque une seule solution :les rembarqier et les reconduire chez eux !!!!!!!!!!! alla reconnaitra les siens

    23/03/2011 à 9 h 48 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: