L’antisémitisme musulman, de Philippe Simonnot

Posté le mai 25, 2010, 12:00
7 mins

J’aurais aimé apprécier sans retenue le livre de Philippe Simonnot sur l’antisémitisme musulman. Le sujet est, en effet, très important.
L’antisémitisme à l’ancienne, que flatte de temps à autre Jean-Marie Le Pen, et qui peut me valoir des courriers nauséabonds, est aujourd’hui en reflux, mais un antisémitisme nouveau est venu prendre sa place, dont on ne veut pas parler parce qu’il émane de populations réputées opprimées et issues de pays autrefois colonisés, et cet antisémitisme-là est effectivement musulman.

Malheureusement, les explications que donne Philippe Simonnot sont, dans un premier mouvement, insuffisantes, et, dans un second mouvement, gravement erronées.

Commençons par le premier mouvement. Simonnot met en avant une alliance judaïsme-islam face au christianisme, présente le monde musulman comme moins délétère pour le judaïsme que le monde chrétien, et insiste sur la condition de dhimmi comme impliquant le statut d’« invité » au sein de l’islam.

Ce qu’il écrit là édulcore, et se place si bien du point de vue de l’islam qu’on peut y voir un oubli de l’essentiel : le dhimmi est réduit à l’infériorité. Et, quand bien même cet état de fait a, peut-être, été un moindre mal hier, cela ne change rien au fait que le monde musulman est aujourd’hui un monde bloqué, alors que les mondes chrétien et juif ont, eux, évolué.

La vision du monde que porte l’islam en cette situation de blocage est dangereuse et strictement incompatible avec les principes fondamentaux du droit. Cet oubli conduit Simonnot à décrire la volonté d’émancipation juive née de l’évolution occidentale et de l’idée de droit comme une « trahison » aux yeux des musulmans. S’il s’agit, peut-être, d’une « trahison » aux yeux des musulmans, cela ne justifie en rien l’idée de « trahison » elle-même, et cela ne retire rien à la légitimité pleine et entière de la volonté d’émancipation juive.

Le second mouvement découle du premier. S’étant placé du point de vue musulman pour aborder les temps de la dhimmitude, Simonnot reste ancré dans ce même point de vue lorsqu’il traite des temps modernes, ce qui le conduit à une lecture du sionisme qui, tout en comportant des éléments pertinents (le sionisme naît face à l’antisémitisme chrétien), le mène à voir celui-ci comme une entreprise « coloniale » (ce qu’il n’est pas). En conséquence, il oublie les crises inhérentes à l’islam, les tensions et dissensions au sein de l’empire ottoman, l’émergence du nationalisme arabe. Il fait ainsi l’impasse sur le fait, pourtant essentiel, que la revendication d’une émancipation nationale juive s’inscrit sur un horizon de revendications d’émancipation bien plus vaste et, à la fin du XIXe siècle, planétaire.

Simonnot en arrive sur ces bases, contre toute évidence, à décrire le sionisme comme la cause, et l’antisémitisme mu­sulman comme l’effet.

Pour servir sa thèse, il décrit la création d’Israël sur un mode calqué sur une historiographie sans fondement, prenant pour référence principale un idéologue déconsidéré, Ilan Pappé.

Le résultat est un livre dont on doit dire que, tout en apportant quelques éclairages, il passe néanmoins très largement à côté de son sujet, et qui pourrait fournir au monde musulman des excuses pour des comportements inadmissibles.
On devra, pour comprendre effectivement l’antisémitisme musulman, se tourner vers d’autres sources, telles « A God Who Hates » de Wafa Sultan ou « The Legacy of Islamic Antisemitism » d’Andrew Bostom et Ibn Warraq.

Le livre français sur le sujet reste à écrire, je le dis avec tristesse. Et il doit l’être. De toute urgence. Car derrière l’antisémitisme musulman, qui est une réalité, il y a l’inadaptation du monde musulman et de l’islam à la modernité, et les menaces préoccupantes qui en résultent.
Lu d’un œil critique, avec distance, Simonnot peut donner à voir cette inadaptation. Il est dommage que, sous de nom­breux angles, il semble se faire son avocat.

12 réponses à l'article : L’antisémitisme musulman, de Philippe Simonnot

  1. SAS

    30/05/2010

    hooo le corse encore dans la farine ? de chataîgne……

     

    ATTEND QUE LES ENJEUX S AFFERMISSENT……et tu sauras exactement qui est ton fidèle allié la bas….

    Pour ta gouverne historique et culturel…..lors de chaque invasion muslim dont la dernière la conquête d espagne stoppé par CHARLES MARTEL en 736 à Poitier (et alors qu ils sont revenu en 747 à Roissy)……crois tu seulement qu il n y avait que des musulmans dans les armées deferlantes et génocidaire du croissant ???????

    …..je te conseille de lire " LE MYTHE DU PEUPLE JUIF"……de shlomo sand que tu ne pourras pas au moins qualifier directement d antisémite…….

    SAS

     

    Répondre
  2. MOHAMED

    30/05/2010

    12 gardes du corps mon cher Watson… Et les meilleurs au monde…Tous Corses !

    C’est dire comme vous serez en sécurité…

    Bienvenue !

    Cordialement,

    Abdel MOHAMED

    Répondre
  3. IOSA

    30/05/2010

    Il n’y a pas si longtemps de celà, un certain momo de la [email protected]… prétendait à propos de Wafa Sultan ( connue pour son allocution au sujet du Coran, que l’on peut voir sur internet) qu’elle aurait le châtiment qu’elle mérite pour avoir pris cause contre l’ Islam et que la place des femmes était à la cuisine.

    Que pouvons nous donc en conclure de son invitation dans sa Grande demeure ?

    Que ceux qui acceptent comme hôte celui qui représente la négation même de la civilisation européenne….prennent fait et cause contre la dite civilisation….sans compter que leurs femmes respectives devront aller dans le carré réservé exclusivement aux femmes, c’est tout dire de l’acceuil.

    Ne dit on pas : Ceux qui se ressemblent, s’assemblent ?

    Au fait…. la gélatine, ce que l’on appelle communément E441, que l’on retrouve partout (yaourt, bonbon etc etc) , c’est à base de quoi ?

    1er indice, il a une queue en tire-bouchon.

    2eme indice, on dit de lui que tout est bon.

    IOSA

     

    Répondre
  4. Jaures

    30/05/2010

    Cher Watson, je ne suis pas sectaire. Si vous m’invitez sur votre île, je serai ravi de deviser avec vous des choses de ce monde sur les calanques de Piana. Je ne serai pas regardant sur les conditions de logement: le montagnard que je suis sait se contenter du confort minimum.
    En échange, je vous emmènerai sur le Glacier Noir, dans le parc national des Ecrins.

    Avec Mohamed, on fera une sacrée équipe !

    Répondre
  5. Anonyme

    30/05/2010

    Cher Watson Corsica, *** La réciprocité diplomatique *** « N’oublions pas que les juifs sont nos meilleurs alliés au proche-orient ! » Le problème est de savoir si leurs organisations dites représentatives en France sont aussi nos alliées ou partisanes d’une immigration sans limite contraire à nos intérêts. Si des gens comme Zemmour et quelques autres se distancient heureusement de la politique de substitution de population et de métissage prônée par les Benamou, Cohn Bendit et cie, nous sommes en droit d’attendre des citoyens français de toutes origines un loyalisme sans faille à nos intérêts. La réciprocité diplomatique exige que les intérêts de la France soient défendus avec au moins autant de vigueur par ceux qui se déclarent « sionistes » ou « pro-palestiniens » que les intérêts d’Israël ou de la Palestine. L’intimidation par la menace d’antisémitisme ou de racisme a des limites. Celui qui se tait parce qu’ils n’osent plus rien dire n’en pense pas moins. Le jour où le CRIF s’alignera sur les idées de Zemmour vous aurez plus de grain à moudre dans votre argumentaire. Tout arrive. Troubadour

    Répondre
  6. WatsonCorsica

    29/05/2010

    12 chambres (dont 4 suites) toutes les chambres avec salles de bains privatives, un hammam, un sauna, (et même un UV), 2 cuisines, 4 salons, une cinémathèque de 24 fauteuils, 14 TV satellites grand écran LED, connexion Internet parfaite, X ordinateurs… …Un grand jardin bien fleuri et arboré, et surtout une très grande terrasse, avec barnum en dur et piscine en terrasse – piscine de 15 m par 7, 50 m, et une vue imprenable sur l’atlantique, la corniche et la grande mosquée… En ce moment – bonus – : climat très agréable à Casa…

    Et combien de gardes du corps ?

    Quel nabab ! Sans oublier la vue imprenable sur les pauvres marocains qui essaieraient de traverser le détroit à la nage pour trouver un boulo de misère, juste de quoi bouffer… C’est sûr qu’avec l’étalage du Mohamed, notre Jauresse-gauchiste de service n’en a plus rien à foutre, du moment que cela sert à récompenser sa merveilleuse présomption de générosité…

    Enfin rappeler que le livre le plus vendu dans les pays musulmans est Mein Kampf d’Adolph Hitler. L’antisémitisme est la pire erreur stratégique d’une partie de la droite. N’oublions pas que les juifs sont nos meilleurs alliés au proche-orient !

     

    Répondre
  7. Ibn Sahyun el-Aqil

    28/05/2010

    Le fait de ne pas admettre une réalité est aussi un moyen de domination de l’autre, une drogue intellectuelle et affective. C’est d’autant plus grave que les commentaires publiés ici par les "lecteurs",  s’attaquent non pas à l’article, ni même à son contenu, mais au seul fait qu’il décrive une réalité historique et contemporaine "indicible".  Alors, tout ce qu’on peut dire c’est que l’auteur est riche, donc incapable de voir la réalité conviviale du Maroc et bien entendu du monde Arabe, si ouvert au multiculturalisme et aux religions minoritaires.

    Tout d’abord, si les "Arabes" (et ce que ce terme recouvre de contradictoire) ont droit au nationalisme, ils ne sont pas les seuls. Leurs états sont autant le résultat du colonialisme que l’est lsraël.

    Le colonialisme arabe en Kabylie, au Kurdistan et autre part, ne semble pas gêner les gens qui pensent que c’est une invention de l’occident.

    D’ailleurs, s’il ne reste pratiquement plus de pays arabes avec des communautés juives, c’est que l’espace y était devenu irrespirable pour les communautés et les individus juifs. Ceux qui n’ont pas quitté y ont été victimes de tortures et de spoliations, j’en connais suffisamment dont les familles ont été victimes de ces violence après 48, et même après 56 et 67 (eux ne sont pas considérés comme des réfugiés) à l’exception peut-être du Maroc, où malgré tout la situation n’est pas aussi idyllique que le prétend un des lecteurs. L’antisémitisme au sein de l’Islam et du monde arabe en particulier sont un fait qui ne date pas de la naissance du sionisme. En minimiser l’importance est encore aussi courant que la négation de la Shoah ou de l’antisémitisme d’Ahmediznogoud de Chavez.
    Hitler accusait les Juifs de vouloir la guerre, et comme c’est lui qui la préparait dans une Europe "pacifiste", son discours passait comme une lettre à la poste. Le livre dont parle l’auteur est plus à assimiler à un livre de propagande qu’à un travail d’historien, et il restera comme tel dans les annales.

    Répondre
  8. MAGNE

    28/05/2010

    " Les damnés de la Terre " .

    Répondre
  9. Jaures

    27/05/2010

    Je suis partant Mohamed. D’autant que j’ai, moi aussi, des amis de toutes obédiences. Je ne serai pas dépaysé.

    Laisse ouvert ! J’arrive !

    Répondre
  10. Anonyme

    27/05/2010

    Cher Mohamed, Après l’antisémitisme supposé de Le Pen, l’antisémitisme chrétien, voilà l’antisémitisme musulman. Ne nuancez pas, c’est se perdre dans d’interminables querelles. Il y a deux catégories d’hommes, les bons et les méchants, donc les sionistes bons et antisémites tous les autres. Soyons donc tous sionistes, cela fera plaisir à Guy et cela apaisera sa passion amoureuse. Dites-lui que parmi tous les pays représentés à l’ONU, Israël est incontestablement le plus humain. Il ne faut pas contrarier l’idéologue, il faut le rassurer. Guy est facile à prévoir, il adore Israêl. C’est un homme religieux. Comme tout le monde. Il met Dieu dans un drôle d’endroit, mais après tout c’est la Terre Sainte, il confond le créateur avec les créatures, mais c’est un homme charmant. Invitons-le partout. Troubadour

    Répondre
  11. MOHAMED

    27/05/2010

    Je précise ami Guy, (au cas où tu aurais peur de ne pas avoir ton confort) :

     

    Ma villa de Casa (Mais on peut aller à ma villa de Tanger ou celle de Marrakech si tu préfères)… =  4 étages et un garage – avec quelques Audi (mon péché mignon) – en sous-sol (toutes à ta disposition – avec chauffeur)  :

     

    12 chambres (dont 4 suites) toutes les chambres avec salles de bains privatives, un hammam, un sauna, (et même un UV), 2 cuisines, 4 salons, une cinémathèque de 24 fauteuils, 14 TV satellites grand écran LED, connexion Internet parfaite, X ordinateurs… …Un grand jardin bien fleuri et arboré, et surtout une très grande terrasse, avec barnum en dur et piscine en terrasse – piscine de 15 m par 7, 50 m, et une vue imprenable sur l’atlantique, la corniche et la grande mosquée… En ce moment – bonus – : climat très agréable à Casa…

     

    Bienvenue à toi Guitou, quand tu voudras…

     

    Abdel MOHAMED – Casablanca

    Répondre
  12. MOHAMED

    27/05/2010

    Désolé mais ça part tout seul : "il est grave ce mec"…

    Ô Guitou, viens chez moi à Casa, on mangera le kesksou avec tous mes potes juifs… Une bonne cinquantaine… peut être davantage…

    Pfou……… Grave……………..

    Abdel MOHAMED – Casablanca

    Sans déconner Guitou, toi qui es riche… : Prof d’université en France, écrivain, etc… Vivant aussi aux USA et en tirant certainement des revenus (et USA = protecteur du Maroc souviens toi…)...

    …Tu seras le très bienvenu chez moi : bon lit, bonne chère, bon tout en fait… Sans crainte à avoir aucune…

    …On sera une bonne cinquantaine d’universitaires et profs d’université heureux de discuter et d’apprendre…

    Tiens, parole d’homme, sachant que les érudits n’aiment guère casquer, je te paie le billet (A/R)…

    Et tiens encore, si toi tu viens… J’inviterai à mes frais (total frais) certains intervenants et auteurs du site… Pas mal non ? Colloque de Casablanca…

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)