L'appel du muezzin à Milan dans une mosquée radicale des Frères Musulmans

Posté le avril 26, 2011, 4:00
9 mins

muezzin.jpg giornale.jpg

Le célèbre journaliste Magdi Christiano Allam, ex-musulman dont le baptême par Benoit XVI a été très médiatisé, vient d’écire dans Il Giornale du 24 avril un appel au sursaut citoyen face à une islamisation  qui marque de nouveaux points après l’occupation de places publiques à Rome et à Milan : une mosquée contrôlée par les Frères Musulmans de l’UCOII lance l’appel à la prière par haut-parleurs !

« La voix du muezzin, en arabe, surgit d’un haut-parleur placé sur le minaret au numéro 366 de la Via Padova à 13:09 ce vendredi 22 avril 2011. C’est un jour historique pour la première fois en Italie une mosquée a lancé l’appel à la prière musulmane. C’est le défi le plus important de l’Islam radical à notre état de droit après l’occupation de la place du Dôme par environ 2.000 musulmans le 3 janvier 2009, affichant une prière collective provocatrice devant un symbole  du christianisme. La preuve évidente du test de notre espace public,  de nos valeurs et de notre espace identitaire. Dans les deux cas, nous sommes traités comme si nous étions une terre conquise perçue comme un désert aride. Milan est toujours la capitale italienne des fanatiques d’Allah. Située dans la rue Viale Jenner, la mosquée fait objet d’une enquête pour collusion avec le terrorisme islamique international. Son imam, Abu Imad, nom de guerre d’Arman Ahmed El Helmy Hissini, est en prison avec une peine de trois ans et huit mois pour « complot aggravé par des fins de terrorisme. » Les motifs de la décision précise qu’il  a effectué des lavages de cerveau, et a incité un certain nombre de croyants à se lancer dans des opérations martyr terroristes, cinq d’entre eux se sont fait exploser en Irak. Suite

C’est Abou Imad qui a organisé l’occupation  de la Piazza Duomo. Tout comme à Milan en face de la caserne de Santa Barbara le 12 Octobre 2009 .(…). Dans le même temps Milan a émergé comme la capitale du bon islam. Le Cardinal Tettamanzi  le 4 septembre  2010 a de nouveau appelé à la construction d’une grande mosquée à Milan, lappuyé par la collecte de  de Mgr Ambrogio Spreafico, président de la Commission épiscopale de la CEI (Conférence épiscopale italienne) pour l’Evangélisation des peuples et la coopération entre les Eglises. Il arrive aussi à l’approbation de la soi-disant « communauté islamique de Milan » Maison du propriétaire Hump de la mosquée qui, vendredi dernier, a émis le premier appel islamique à la prière dans l’histoire de l’Italie. Dans une déclaration le 5 Septembre 2010, les membres de la Communauté islamique de Milan « se félicitent vivement des déclarations faites par l’archevêque de Milan, le cardinal Dionigi Tettamanzi et le remercie pour sa grande sensibilité aux besoins du culte musulman à Milan. Nous espérons que le maire, les institutions et la société civile à Milan reçoivent le message de dialogue des civilisations que l’évêque a voulu aborder et de commencer un voyage par Milan, qui, comme toutes les grandes villes de l’Europe, peut avoir une grande mosqué. «  En vérité, Milan n’a pas besoin d’une grande mosquée nouvelle car elle existe déjà  en la mosquée de Cascina Hump ! Il s’agit d’une propriété d’un total de 3091,26 mètres carrés, composé de sous-sol, rez de chaussée, premier étage et une partie d’un second étage. Situé sur un site anciennement AEM (Municipal Electric Company), acquis par Kabakebbji Mohamed Maher, président de la fondation du Waqf al-Islam (Islamic Heritage) de l’ UCOII (Union des organisations islamiques et des Collectivités, en Italie), l’expression du mouvement extrémiste islamique international des Frères musulmans (note de l’Observatoire : l’UCOII; comme l’UOIF, fait partie de la Fédération des Organisations islamiques d’Europe (FOIE) incarnant les Frères Musulmans en Europe. La demande de la Ville de Milan afin de créer « un nouveau complexe utilisé comme un centre de manifestations culturelles et lieu de prière » a été présenté au printemps 2007 par Mahmoud Asfa, imam algérien de la culture islamique de la Chambre de la Via Padova, présidé par syrien Mohamed Baha ‘el-Din Ghrewati impliqués dans une enquête menée par la magistrature sur la structure de la propagande des Frères musulmans, Eh bien, la mosquée  de Hump pourrait accueillir plus de 2 000 fidèles. Comme toutes les mosquées en Italie  elle est officiellement enregistrée comme association culturelle islamique d’obtenir deux avantages. Tout d’abord, la possibilité de s’inscrire dans les registres appropriés des municipalités, provinces et régions et d’utiliser des fonds publics destinés à « des activités culturelles en plus de l’utilisation possible de 5 pour mille exemptes de toute retenue d’impôt des citoyens. Deuxièmement, elle évite les procédures juridiques et bureaucratiques qui doivent être officiellement reconnus comme des mosquées, des lieux de culte considéré comme comparable à la synagogue et l’église. Le résultat est qu’ils construisent des mosquées et des centres culturels ont été proposés comme en fait, nous les financer! Bien que nous n’avons aucune idée ce qui se passera «en interne parce qu’ils parlent l’arabe, et malgré la certitude qu’il ya diffusion et le partage des valeurs fondamentales de notre société civile. Eh bien, il est temps de dire que c’est assez! Aucun mosquées les plus cachés que la haine répandue, la violence et la mort! Pas plus de mosquées qui fonctionnent sous de faux prétextes, en violation de nos lois et qui se moquent de nous en exploitant notre ingéniosité, notre ignorance, notre poncifs idéologiques et même la complicité des chrétiens qui finissent par être les plus fervents partisans de  la construction de nouvelles mosquées alors que les églises sont de plus en plus dépeuplées! Assez avec l’islamisation rampante de Milan et par ceux qui croient dans le précepte de la dissimulation et qui peut soulever de plus en plus le réseau des mosquées, des écoles islamiques, les organismes de bienfaisance et de la finance islamique, en anticipant la construction des villes régi par la charia islamique, la loi islamique, au sein de notre État de droit! Il est temps que les Milanais connaître la vérité sur l’occupation islamique de leur ville, que les Italiens vont se réveiller de la torpeur de l’idéologie du relativisme et du bien-être, que les institutions assument la responsabilité de sauvegarder notre État de droit et de notre souveraineté, que l’Eglise adhère à la vérité qu’un dans le Christ et les efforts pour arrêter la construction de mosquées. Il est temps de choisir d’être pleinement nous racheter, fiers de nos croyants judéo-chrétiennes dans les valeurs non-négociables, certaines règles qui sont les droits et les devoirs justifiés, ou continuer dans le suicide de la Chine du relativisme, et faire du bien l’islamisme raison de dire que nous allons réduire à devenir des esclaves d’Allah, sans plus de certitude pour le bien de la vie, la dignité humaine et la liberté. »

(via )

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)