Le "communautarisme français de souche"

Le "communautarisme français de souche"

 Interview de Jean Raspail dans le Figaro

Il est vrai que la France est le produit d’un superbe et bénéfique brassage, sur fond de sauce gallo-romaine, de Francs, de Burgondes, de Vikings, de Wisigoths, etc., puis d’Alsaciens, de Basques, de Catalans, de juifs d’Alsace et de Lorraine, de Bretons, de Provençaux, etc., puis d’Italiens, d’Espagnols, de Polonais, de Portugais – c’était l’Europe qu’elle invitait chez elle. Les voilà, les Français de souche ! Et s’ils se réveillaient aujourd’hui ? S’ils se révoltaient contre les doucereux oukases de Big Other, contre son conformisme mou, son totalitarisme universel au service de l’autre ?

02/02/11 :

Une sorte de réflexe d’auto-défense communautaire…”

A l’occasion de la réédition du Camp des Saints (avec une nouvelle préface), Jean Raspail était hier l’invité de Radio Courtoisie.

Si on était entre Français de souche avec un nombre convenable d’extra-Européens, tout se passerait très bien. Ca ne se passe pas très bien parce qu’il y en a trop.” (à partir de 33?)
Jean Raspail, 1/02/11

Jean Raspail sur Radio Courtoisie by fdesouche

(MP3 via le forum courtois – Emission complète téléchargeable ici)

La nouvelle édition du Camp des Saints sort cette semaine. Elle est disponible dans la boutique FDS.

(via )

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • Céladon Répondre

    Les Français de souche sont les Français aux ancêtres français depuis des siècles. Les Juifs n »en sont pas, ils considèrent eux-mêmes, tout à à raison d’ailleurs, faire partie du peuple juif, et développent un fort communautarisme d’une « nation dans la nation »), Zola l’avait déjà écrit, sont très orientés vers leur propre épanouissement communautaire, le soutien d’ Israël (Cf Enderlin. Les Juifs de France entre République et sionisme). Quant aux citoyens aux origines polonaises, portugaises, italiennes, habituellement, ils les revendiquent eux-mêmes, beaucoup. Ce ne sont, de toute façon, pas des Français de souche. Être ethniquement européen, ne signifie pas être un Français de souche, celui dont les ancêtres ont vécu depuis des siècles et des siècles sur la terre de France. Un Français de souche est ethniquement européen, mais il fait surtout partie du peuple français autochtone par ses lointains ancêtres.

    30/11/2020 à 21 h 35 min
  • miane Répondre

    et oui le problème de l’immigration actuelle c’est qu’elle n’a rien à voir avec celle des Polonais, espagnols et autres portugais…tous ces gens étaient « européens » c’est à dire avaient la même culture d’origine « romano-chrétienne »…l’ennui avec les musulmans c’est qu’ils ont la mémoire sélective et qu’ils éliminent, scotomisent dirait mon prof de psycho une grand part de l’histoire des terres qu’ils ont envahies…par exemple ils parlent de l’Afrique du nord comme d’un pays arabe…non messieurs, les arabes sont des asiatiques, pas des africains…ils ont envahi puis détruit toute une civilisation chrétienne qui était là depuis des siècles avant leur arrivée sabre au poing (la Numidie chrétienne de St Augustin et du pape Gélase 1er (entre autres)
    « Afrique du nord ma terre natale » tome premier [email protected]

    10/02/2011 à 9 h 37 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: