Le président de l’Institut de l’islam dans la tourmente

Le président de l’Institut de l’islam dans la tourmente

Lu sur Novopress :

K

« Tempête autour d’Hakim el-Karoui, le Franco-Tunisien de 40 ans choisi par Bertrand Delanoë en 2010 pour diriger le gigantesque centre culturel du quartier occupé de la Goutte-d’Or (XVIIIe) qui hébergera deux mosquées d’ici à 2013. En effet, au mois de janvier, en pleine révolution tunisienne, le chouchou de Bertrand Delanoë a dispensé ses conseils à l’ex-président Ben Ali pour l’aider à gérer la situation de crise du pays. Au cœur du scandale, plusieurs notes où el-Karoui suggère entre autres au président tunisien de « trouver un point de chute à l’étranger pour Ben Dhia », et de faire savoir au peuple qu’une enquête va être ouverte sur la corruption qui gangrène le pays.

Dès que les notes ont été rendues publiques, élus, militants, artistes et différentes personnalités ont signé une pétition réclamant la démission d’Hakim el-Karoui. Malgré cela, le maire de Paris, qui s’était empressé de se porter au secours de la victoire en crachant sur le président Ben Ali avant de chanter les louanges de la « révolution » tunisienne, ne compte pas lâcher son protégé« .

(via )

Partager cette publication

(3) Commentaires

  • miane Répondre

    Il y a encore quelque chose qui vous étonne de la part de cet élu de Paris, tant pis pour Paris, commde on fait son lit on se couche…

    07/03/2011 à 10 h 57 min
  • DUBOS Jean Pierre Répondre

    Vous comprenez enfin l’ampleur de la catastrophe !!!!!!!et il en est ainsi dans 95 pour cent du monde politique français :ils ont tort ………oui ……..mais ……..on les défendra jusqu’a LEUR VICTOIRE car ils nous en seront reconnaissant et ils réserverons une place de choix à leurs cotés ………..aux niveau de leurs esclaves sans doutes aucuns !

    07/03/2011 à 9 h 41 min
  • MOI ! Répondre

    Si c’était moi, Delanoë ne serait pas Maire de Paris !
    Qu’est-ce qu’il a fait ?… Déjà la favorisation de l’islam en général, l’occupation des rues pour les prières, la préférence de l’islam à la liberté et autres religions … et de Paris, il a aussi donné le feu vert et donc le mauvais exemple à tout le pays.

    07/03/2011 à 8 h 56 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *