le programme de l'islam en France : annexer l'Etat

le programme de l'islam en France : annexer l'Etat

 

la grande mosquee evry 002.jpg

Lu sur Le Post :

« La mosquée d’Evry-Courcouronnes (photo) ouverte en 1994, est la plus grande Mosquée de France, et peut accueillir jusqu’à 5000 fidèles. Elle dispose également d’un minaret de 25 mètres et d’un centre d’enseignement de l’Islam, 9 salles de cours d’une capacité de 25 élèves chacune.
Pour tous ceux qui ne connaissent pas l’Islam, le site en ligne de la Mosquée d’Evry-Courcouronnes propose aux non-initiés une découverte de la Parole de Dieu (Allah). Voici quelques extraits commentés :

« Pour un musulman, tous les aspects de la vie, le matériel et le spirituel, la religion et l’état, sont liés, car tout appartient à Dieu, et à Lui Seul. L’Islam donne des directives précises à suivre dans chaque domaine de la vie : au niveau individuel, moral, social, politique, économique »

« Le Saint Coran est la source principale des enseignements de l’Islam et de la législation » (…)Une des caractéristiques essentielles de l’Islam est qu’il n’existe pas de conflit entre le spirituel et le temporel n’existe pas. Les deux sont intimement liés »Lire la suite.

Partager cette publication

(2) Commentaires

  • jayjay Répondre

    Au Royaume Uni la charia est déjà appliquée dans les communautés musulmanes sous l’oeil indifférent des autorités. Un Membre du Parlement britannique, élu sur un programme islamique disait, il y a peu, dans son discours d’investiture, véritable prêche digne d’un ayatolla, que dans les prochaines décennies le parlement serait majoritairement musulman. Les médias tant britanniques qu’européens sont restés extraordinairement muets sur l’événement.
    Les gouvernements à la botte du capitalisme cosmopolite et leurs complices du dogme  multiculturel entendant asphyxier les populations historiques pour servir leurs intérêts, la manipulation est de règle. Une technocrate de Bruxelles ne disait-elle pas qu’il fallait pour l’Europe des despotes éclairés qui connaissaient l’intérêt des peuples mieux que les citoyens eux mêmes. Tous les moyens sont bons.
    En France les élus dérogent sans cesse à la loi de 1905 et détournent (légalement) des fonds pour subventionner des mosquées. La liste des avantages sournois accordés à la « religion d’amour » est longue, à commencer par la dérogation à la loi sur l’abattage des animaux, continuons avec l’inique et discriminatoire finance islamique, initiée par Christine Lagarde, qui a fait son entrée dans les banques françaises; ajoutons à cela une certaine justice aux mains de dhimmis avec des magistrats qui jugent comme si il existait un délit d’islamophobie et pour finir citons sans le nommer un tribunal, déjà acquis au droit musulman, qui s’est opposé à une incinération suite à la requête d’un imam. Cette énumeration n’est pas exhaustive, car le terrain perdu par notre république s’étend de jour en jour….
    Grace à la complicité des vert-rouges, des rose-verts variante Aubry-Brochen, j’entends vert-islam, et avec toute la bienveillance de notre droite classique, nous connaîtrons sous peu ce que connaît aujourd’hui l’Angleterre: la charia officialisée de fait dans les 600 zones de non droit, des municipalités islamistes et des députés musulmans qui afficheront impunément leur antisémitisme et leur mépris de notre humanisme chrétien.
    A moins d’un sursaut rapide et très énergique de sa population historique et de ceux qui partagent ses valeurs, la France est bien partie pour être terre d’islam dans 20 ans.

    18/10/2010 à 11 h 22 min
  • Ceredigions Répondre

    Faut-il corriger le syntaxe?
    Au lieu de

    « Une des caractéristiques essentielles de l’Islam est qu’il n’existe pas de conflit entre le spirituel et le temporel n’existe pas.  »

    écrire
    « Une des caractéristiques essentielles de l’Islam est qu’il n’existe pas de conflit entre le spirituel et le temporel.  »

    Ensuite, peut-être renvoyer à St. Mathieu 22 pour les Chrétiens:
    De qui sont cette effigie et cette inscription?
    22.21
    De César, lui répondirent-ils. Alors il [Jésus] leur dit: Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu.

    Enfin, le lien proposé est en panne:
    « La page que vous tentez d’atteindre n’est pas disponible.

    Meilleurs sentiments.

    Ceredigions.

    18/10/2010 à 10 h 01 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: