Le rêve : que la mosquée soit assez visible..

Posté le octobre 01, 2010, 4:05
3 mins

La municipalité messine a présenté, hier, l’association de préfiguration d’une future grande mosquée à Metz. Elle regroupe les différentes associations cultuelles. Soutenue par la Ville, elle va dessiner les contours de l’édifice.

La municipalité socialiste fera tout pour que le projet aboutisse.

Y aura-t-il bientôt une grande mosquée à Metz ? Difficile à dire aujourd’hui, tant le projet présente des complexités financières et légales. Une chose est certaine : la municipalité socialiste fera tout pour qu’il aboutisse.

Après avoir ouvert le dossier il y a un an et demi, elle a présenté, hier, l’achèvement d’une étape majeure : la constitution d’une association de préfiguration, l’union des associations cultuelles et culturelles des musulmans de Metz (UACM). Celle-ci regroupe cinq des six associations musulmanes messines, qui organisent aujourd’hui le culte dans des locaux exigus et inadaptés. « C’était un préalable capital, explique Antoine Fonte, adjoint au maire chargé de la culture et des cultes. En France, l’islam n’est pas organisé de manière hiérarchique et institutionnelle comme la religion catholique, par exemple. Les musulmans se regroupent par communautés, en associations. Il nous fallait fédérer un maximum d’associations autour de ce projet. C’est ce que nous avons fait avec cette union. »

(…)  « Le rêve, c’est que cette grande mosquée soit assez visible, sourit Ibili Güngör, le porte-parole de l’UACM. Il faut donc qu’elle soit assez proche d’une église ou d’une synagogue. »

Le rêve, c’est que cette grande mosquée soit assez visible

Car pour les musulmans de Metz, cette grande mosquée doit être perçue comme le signe d’une parfaite intégration de leur religion dans la République. « Ce sera avant tout un lieu d’ouverture, vers l’extérieur, promet Djamila El Brahmi. Il devra permettre à tous les Messins de mieux comprendre l’islam. »

« C’est aussi la raison pour laquelle nous soutenons politiquement ce projet », confirme Antoine Fonte, au nom du maire de Metz.

Le Républicain Lorrain, via

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)