Le terrorisme est islamiste.. ou d'extrême-gauche

Posté le juin 30, 2010, 10:31
2 mins

Le Directeur central du renseignement intérieur (DCRI), le préfet Bernard Squarcini, déclare :

« Nous déjouons deux attentats par an. […] Le mois dernier, nous avons démantelé une filière franco-tunisienne entretenant des liens avec le Maroc. Les candidats au djihad partaient de la région parisienne pour les zones afghanes et pakistanaises. Certains sont morts au combat sur place. D’autres comptaient revenir commettre un attentat. Nous avons aussi mis au jour la première filière marocaine à destination de la Somalie, dont l’organisateur était installé à Paris. Avant, je vous rappelle il y a eu l’affaire Adlène Hicheur, chercheur en physique des particules élémentaires au Cern à Genève, enrôlé par al-Qaida au Maghreb islamique, qui proposait comme cible le site du 27e bataillon des chasseurs alpins en Haute-Savoie. Ou encore le cas de ce converti ans qui avait planifié fin 2008 un attentat à la voiture piégée à l’islam de 29 contre un bâtiment public (éventuellement le siège de la DCRI à Levallois). […]

Lors de grands sommets comme à Strasbourg, Vichy ou Poitiers, nous apercevons toujours une frange de l’ultragauche autonome cultivant une certaine thématique anticarcérale, antinucléaire, antisécuritaire. Ces mouvements contestataires restent vivaces et se regroupent au gré des circonstances. Cela ne veut pas dire qu’ils ne font rien entre-temps: par exemple, ils ont suivi de très près les émeutes en Grèce, accompagnées d’assassinats politiques. En France, quelques clignotants s’allument. Je pense à des actions contre l’Administration pénitentiaire, le ministère de la Justice à Paris ou encore à une vague de sabotage de distributeurs automatiques de billets. » Lu ici

Une réponse à l'article : Le terrorisme est islamiste.. ou d'extrême-gauche

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)