Le total-islamisme menace le monde

Posté le janvier 16, 2007, 12:00
7 mins

Le début des années 1990 a vu la fin de la Guerre Froide, de l’URSS et de son corollaire le Bloc de l’Est, et pour finir l’idée d’une Internationale communiste dans laquelle les partis communistes mondiaux devaient allégeance à Moscou : pour résumer, la démocratie libérale a eu raison du totalitarisme rouge, source de quatre-vingt dix millions de victimes… À l’orée d’une nouvelle année, le monde, l’Occident et l’Europe en particulier ont désormais un nouveau fléau à craindre : le Total-islamisme !

En effet l’Islamisme, application politique de l’Islam, possède toutes les caractéristiques d’une idéologie totalitaire.

En premier lieu, ses dogmes sont issus du Coran émanant directement d’Allah, donc inscrits dans le marbre et ne tolérant aucune modification. Ainsi les représentants autoproclamés de l’Islam sunnite ou les imans chiites apparaissent comme les véritables phares éclairant des esprits égarés ou au contraire bien éclairés…

Secundo, les Écrits musulmans sont non seulement un Livre religieux, mais un véritable code de vie et de lois régentant ses disciples dans tous les domaines de la vie sociale ; du lit au marché, en passant par la conduite en cas de guerre…

Tertio, le premier des Cinq Piliers proclame haut et fort que « Allah est Dieu, et Mahomet est son prophète ». Un Guide, un embrigadement de la société, une seule religion autorisée : trois raisons de se méfier de l’Islamisme, d’autant plus que ses agents pathogènes ne manquent pas…

Ainsi, comme une Internationale qui se respecte, l’Islamisme peut se décliner en Internationale : Ben Laden, ou plutôt son label, peut être le point de ralliement de tous les exaltés de l’Islam, l’Iran des mollahs avec sa potentielle force de frappe nucléaire me semble pour le moment le plus dangereux…

Les ramifications de Téhéran ne sont pas virtuelles mais bien réelles. Le Hamas et le Hezbollah tentent d’installer à Gaza, en Cisjordanie et au Liban un régime total-islamiste. Dans chacun de ces territoires, ces organisations terroristes pour les plus lucides, résistantes pour les plus naïfs, phagocytent ces sociétés.

Barbarie

Milices paramilitaires se substituant aux État de droit, parfois très outrancières, comme au Liban où l’Armée libanaise apparaît insignifiante par rapport à l’armement islamiste. Véritables palliatifs sociaux clientélisant une partie de la société : le Hamas dédommage financièrement les familles des criminels se faisant sauter lors d’attentats : à ce sujet, il est remarquable qu’aucune étude pour grand public n’ait mis en doute le caractère volontariste des suicidaires… !

Plus pernicieux, mais tout aussi dangereux à moyennes et longues échéances, l’Europe, avec ses vingt-cinq millions de Mahométans, est un véritable terreau pour l’Islamisme-international : Madrid en 2004, Londres en 2005 – deux attentats perpétrés par ces « Cinquièmes colonnes » agissant ou non aux directives d’organisations… Des territoires en marge, bases de retraites du terrorisme mondial : la forêt brésilienne dans laquelle se côtoient narcotrafiquants et « bons islamistes », ou plus près de chez nous avec cet abcès kosovar mandaté par notre bienfaisante ONU…

La civilisation, dans l’acception la plus courante, est le fait de civiliser, c’est-à-dire de porter une société à un niveau considéré comme plus élevé et plus évolué, et c’est, par métonymie, l’état atteint par cette société évoluée. Cela inclut une notion de progrès. Elle s’oppose à barbarie, sauvagerie. Or ces adeptes de l’Islam appliquent à la lettre les sourates et versets du Prophète sans aucune adaptation résultant de l’évolution humaine ; l’application primaire de la Loi musulmane ou charia avec ses mains coupées,… est bien conforme « à barbarie, sauvagerie » s’opposant donc à la notion de civilisation.

Il y a maintenant soixante-deux ans, le totalitarisme nazi a été vaincu après six ans de guerre, de destructions massives et cinquante millions de morts. Cinquante-cinq ans plus tard, le totalitarisme communiste a lui aussi été mis à genoux après cinq décennies de Guerre froide et plus de dix millions de morts au cours de conflits indirects… Le point commun de ces deux victoires fut la détermination de puissances et d’hommes : la Grande-Bretagne, les États-Unis avec W. Churchill et FD Roosevelt ou R. Reagan… Face à une idéologie totalitaire, seule une opposition totale et sans faille est de mise…

……………..
Recommander cet article sur les sites de syndication d’information :

13 réponses à l'article : Le total-islamisme menace le monde

  1. Anonyme

    30/01/2007

    Hello Take Five,
    (deja posté le 25)
    Merci pour votre appréciation sur la devise du grand-pere; en réalité, celle-ci ne porte pas vraiment vers "la  vie est un grand fleuve tranquille", et j’avoue qu’elle m’a parfois placé dans des situations … interessantes; de la dynamite, cette devise.
    Anyway, je ne sais pas a qui elle a été empruntée, et j’ignorais que de Montsabert avait la meme, mais vous comprendrez que j’apprécie.
    Vous écrivez : " …  imaginons les hordes de musulmans, envahissant notre monde "libre", exploitant nos richesses … "
    Well, je ne sais pas si il nous faut "imaginer" … ou attendre un peu. Je suis certain, hélas, que ces faits se produiront et que les Musulmans envahissent notre monde, en ce moment, armés non pas de cimeterre, mais de pénis, ce qui est moins glorieux, n’est ce pas, mais plus agréable. Je crois, hélas, que Beyrouth, aujourd’hui, c’est Paris, dans vingt ans, et je souhaite vivement me tromper.
    "Montjoie St Denis!"
    Best,
    Mancney

    Répondre
  2. Gérard Pierre

    26/01/2007
       Un autre point commun entre les deux totalitarismes évoqués par l’article de Philippe SADOT réside non pas dans leurs chutes mais dans leurs débuts : TOUT  CE  QUI  ARRIVA  AVAIT  ETE  PREALABLEMENT  ECRIT.
     
    • Dans « La maladie infantile du communisme » paru en 1920, Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine, avait écrit tout ce qu’il envisageait de réaliser. Il entreprit ensuite de réaliser ce tout qu’il avait écrit. Après son décès en 1924, Joseph Vissarionovitch Djougachvili, dit Staline, surpassa le maître dans son « exécution testamentaire ».
     
    • Dans « Mein Kampf » publié en 1925, Adolf Hitler avait écrit tout ce qu’il envisageait de réaliser. Il entreprit ensuite, dès 1933, de réaliser tout ce qu’il avait écrit.
     
       Dans ces deux cas, peu de gens dans les démocraties les avaient lus, et parmi les quelques uns qui les lurent, peu les crurent. Aujourd’hui, on en connaît les résultats, ……… et l’on ne cesse de nous seriner avec les devoirs de mémoire ! ! !
     
       Alors, une question toute simple : QUI, …… parmi les démocrates de notre chère Europe, …… parmi nos orgueilleux énarques, …… parmi nos consciences supérieures, …… parmi les détenteurs du pouvoir de la presse, …… a lu sérieusement les 114 sourates du coran et les milliers de hadiths de la sunna OU TOUT CE QUE L’ ISLAM ENVISAGE DE REALISER EST ECRIT ? ? ? …… et parmi les quelques uns d’entre ces messieurs qui les auraient lus, …… combien ont cru ce qu’ils ont lu ? ? ? ……
     
       J’ai écouté hier soir le débat entre François Hollande et François Fillon chez madame Chabot. Tout se passe comme si ce problème n’existait que dans les fantasmes de quelques internautes paranoïaques. Même madame Le Pen préfère noyer ce problème sous le vocable plus général « d’immigration », pratiquant ainsi admirablement le mensonge par omission.
     
       Et pendant ce temps, de par le monde monte une clameur :
     
       EIN VOLK …… muslims !
     
                   EIN REICH …… umma !
     
                              EIN FÜHRER …… Mahomet !
     
       Sera-ce donc , …… TER REPETITA ?…… who knows ?
    Répondre
  3. take five

    25/01/2007

    cher mr Mancney
    " quand même" m’est trés sympa: un rapport avec le 11e CA par hasard ou De Montsabert?

    imaginons les hordes de musulmans, envahissant notre monde "libre", exploitant nos richesses, mines de nougat à Montelimar, gisements de foie gras du périgord, élevages de saucisses de strasbourg, etc, etc… puis les voici en train de changer nos frontières et les retracer  à la règle et à l’équerre comme les british l’ont fait dans la moitié du monde, sans tenir compte des ethnies, mélangeant corses et bretons, en nous traitant comme des "m…", nous laissant les postes subalternes, pillant et envoyant nos merveilles archéologiques dans leurs palais , nous inondant de leurs feuilletons à la sauce bollywood etc, etc,nous appelant 5 fois par jour à la prière , je suis certain que vous entreriez tous en résistance  à l’instar de tous les miséreux de ces pays que nous avons"civilisés" avec tant d’humanité chrétienne.
    Je suis même persuadé que, dans l’impossibilité d’avoir les armes adéquates pour rétorquer, tous les subterfuges seraient bons, l’anthrax, le botulisme, les assassinats politiques,les attentats suicides seraient même envisagés par certains, désespérés de ne plus avoir droit au pinard…On se réunirait dans les catacombes, on recrierait " Montjoie St Denis!" on essaierait de récupérer une bombe nucléaire auprés des dealers internationaux, bref tout ce que les musulmans font aujourd’hui!!
    Comme quoi, a quoi ça tient la révolte d’un peuple et le ralliement sous une bannière….

    Répondre
  4. Anonyme

    23/01/2007

    Merci beaucoup pour la precision, Philippe Sadot.
    Best,
    Mancney
    (Deuxieme envoi)

    Répondre
  5. Jean

    23/01/2007

    La quatrième guerre mondiale a effectivement commencée le 11 septembre 2001 mais en France on se trompe de cible, on préfère s’en prendre à l’Amérique qu’a l’islamisme dans ses formes extrèmes, même les arabes musulmans modérés en France se rendent compte de la dangerosité  d’un islamisme politique extrème.Les antiracistes font un travaille de sape en laissant s’installer une confusion entre racisme et défense d’une population menacée par un extrèmisme de type totalitaire. Qui aurait pensé en 40 que se battre contre le nazisme pouvait être assimillé à un "racisme antiallemand ". L’antiislamisme totalitaire n’est pas un racisme antiarabe, d’autant plus que de nombreux arabes sont chrétiens et subissent de plein fouet ce totalitarisme islamiste…..

    Répondre
  6. Anonyme

    22/01/2007

    Hé oui, Mancney, c’est ça le beans central pour tout dans ce pays :  Cette propension des Français à s’écraser, se coucher et ne pas bouger. 

    Si son voisin se fait cambrioler et trucider sous ses yeux, le bon Français ne bouge pas car c’est son voisin, pas lui qui subit.  La majorité est ainsi égoïste et veule.  C’est l’inverse de l’anglo-saxon, et surtout de l’Américain (que je connais).  Si un type se fait cambrioler et trucider, quand les voleurs sortent de chez lui, c’est tout le lotissement qui est en face d’eux, fusils en main, et c’est 5 kg de plomb par mec qui arrose les agresseurs.  Une autre façon de se soutenir, de s’entre-aider.

    Mais chez les Français, c’est la queue en permanence entre les jambes mais la grande gueule bien ouverte et la langue bien pendue.  On pleure la bouche pleine mais on se plaint sans rien faire.

    Et ça parle, ça théorise des heures, ça discute comme ils disent, des jours et des nuits…pour accoucher d’embryons de souris morts-nés.

    Cette "acceptation" des situations, même pour la misère des SDF, est le point central qui tue ce peuple. A l’étranger, il est inutile de dire que nous passons de plus en plus pour des tarlouzes gras du bide et mous du cigare.  Désolé.

    Répondre
  7. Philippe Sadot

    21/01/2007

    Pour Mancney.

    La devise "Ne pas subir" ne provient pas d’un régiment de la Légion Etrangère, mais de la Ière Armée française "Rhin et Danube" du Général De Lattre de Tassigny.

    Cordialement.

    Philippe Sadot.

    Répondre
  8. Anonyme

    21/01/2007

    Saint-Tex : " Mais je persiste à dire que les Français ne sont pas encore conscient des choses, et comme ils ont, par attavisme, une propension à percuter sacrément en retard…."
    Vous avez sans doute raison … Mais je crains bien que, en finale, ca se termine comme en 40.
    Je suis surpris par cette capacit
    é "d’acceptation" de nos compatriotes. Rien ne les gene, rien ne les derange, rien ne les contrarie. Le "n’importe quoi" est devenu "normal". Sans doute le peuple le plus tolérant du monde (et qui tremble des qu’un trouduc les traite de "raciste"). Je crois que c’est un Regiment de la Légion (please somebody confirm) qui avait comme devise : " Ne pas subir ". Bon, on n’en est plus vraiment la, n’est ce pas?
    Et comme vous dites, Saint-Ex, ce qui va se passer, ce sera du jamais vu, au moins a cette echelle.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  9. Anonyme

    18/01/2007

    Et comme le dit Mancney, il y aura des collabos, et même un sacré paquet ;  lopettisme dans le sang oblige.  Il y en a déjà eu pas mal sous Le gvt de Pétain, alors bientôt….  Et c’est déjà commencé avec les angélistes, les excuseurs, les minimiseurs qui protègent leur trou du c….

    Mais je persiste à dire que les Français ne sont pas encore conscient des choses, et comme ils ont, par attavisme, une propension à percuter sacrément en retard….

    Mancney : "Oui, les Muslims ont pour projet de construire un Monde Islamique … et ne s’en cachent meme pas. Les plus dangereux sont ceux qui, en attendant leur heure, font semblant de s’assimiler a nos moeurs, et contribuent ainsi a endormir les populations Europennes."

    Plutôt, oui, en vertu du principe muslim : "Embrasse la main que tu ne peux couper", et aussi : "Si tu es le loup, je serai l’agneau, mais si tu es l’agneau, je serai le lion".  Il y a de bons muslims, mais ils sont rares.

    Bref, ce qui va se passer sera du jamais vu mais du top gore.

    Répondre
  10. Jacques Duval

    18/01/2007

    Tout court  : Des Bush et des Blair, Il nous en manque beaucoup pour nous désinfecter des islamistes

    Répondre
  11. Anonyme

    17/01/2007

    Philippe Sadot : " .. les Écrits musulmans sont non seulement un Livre religieux, mais un véritable code de vie et de lois régentant ses disciples dans tous les domaines de la vie sociale ; du lit au marché, en passant par la conduite en cas de guerre…"
    Exact. Oui, les Muslims ont pour projet de construire un Monde Islamique … et ne s’en cachent meme pas. Les plus dangereux sont ceux qui, en attendant leur heure, font semblant de s’assimiler a nos moeurs, et contribuent ainsi a endormir les populations Europennes.
    Bien sur, comme le dit Saint-Tex, ceci n’est pas un scoop, mais c’est déja bien de le dire, et c’est rigoureusement exacte (les corrections de chiffres apportées par notre pointilleux R. Ed ne devraient pas cacher l’IDEE essentielle).
    Philippe Sadot : "Face à une idéologie totalitaire, seule une opposition totale et sans faille est de mise"
    Ca, on ne l’aura jamais, il n’y a qu’a lire les propos de certains sur ce forum; ce sera comme dab, une minorité d’Occidentaux qui se battront, pendant que d’autres, soit collaboreront, soit regarderont passer le train, et, apres la bagarre qu’ils n’auront pas vecue, ils donneront des lecons. On connait.
    Pour l’instant, les hommes déterminés, sont G.W. Bush et Tony Blair. Que Dieu les garde.
    Best,
    Mancney

    Répondre
  12. Anonyme

    17/01/2007

    Tiens ! il y en a qui se réveillent…  Pas trop tôt.

    Il y a cependant des différences entre le totalitarisme facho-stalinien (nazi ou communiste) et le totalitarisme islamique.  Par ailleurs, le nazisme a été vaincu dans la guerre réelle (hard), l’URSS dans la guerre virtuelle (froide).  Cependant, il en reste encore des bastions non annihilés : Corée du Nord, Chine, Cuba, Biélorussie.  A la différence des autres, la Chine est la plus maline car elle a muté en giga mafia qui avance bien dans sa conquête économique du monde (une sorte de programme Reagan inverse, un peu comme la course aux dépenses d’armement qui a contribué à tuer l’URSS).

    Mais le totalitarisme islamique (nazislamisme) peut être assimilé à une sorte d’hydre mélangeant le fanatisme nippon de la WWII, le nazisme cruel, le stalinisme aussi cruel.  Ce mélange détonnant fait que le défi du XXIème siècle est bien pire que celui du nazisme et du stalinisme réunis.

    Face à celà, un occident ensuqué par le fric, le désir de fric, ou le confort.  Nous avons tout à perdre, eux rien du tout mais tout à gagner.  Le grand handicap de l’occident, mais surtout des Français, est la prise de conscience du niveau de "jusqu’au-boutisme", de détermination des nazislamistes.  C’est tout de même une giga menace sur le monde entier, du pôle nord à l’Antartique. 

    Pendant ce temps, les dirigeants Français jouent à qui mieux mieux les paragons de tolérance, de générosité…. pour acheter la corde qui va les pendre. C’est curieux cette propension des Français à croire que tout ce que nous risquons n’arrive que dans les films….pas dans la réalité.  C’est la myopie et l’inconscience séculaire que nous cultivons, comme un certain retard à l’allumage.

    Répondre
  13. R. Ed.

    17/01/2007

    Quelques petites corrections sur les chiffres annoncés.

    La deuxième guerre mondiale, c’est plutôt 65 millions de morts, ce qui fait la bagatelle de 15 millions de différence.

    Les dix millions de morts dus au communisme ? Rien que Staline à lui tout seul en a déjà autant sur la conscience.

    Les 100 millions de morts attibués au communisme ont, il y a peu été réévalués.

    Le chiffre de 150 millions qui a été avancé serait plus proches de la réalité. Et ce n’est pas encore terminé, le communisme se porte encore bien dans certaines régions du monde.

    On peut dire qu’il a la vie dure.

    Répondre

Laisser un commentaire

  • (ne sera pas visible)