L’économie de l’immigration

L’économie de l’immigration

Il y a une «idéologie de l’immigration». Celle-ci promeut le multiculturalisme et la «diversité», la culpabilité française et européenne et «l’antiracisme». Selon une grille marxiste, «l’idéologie de l’immigration» est la superstructure intellectuelle de «l’économie de l’immigration», qui en est l’infrastructure.

La Liberté dévoilée – Gérard Rancinan, 2008, d’après l’oeuvre d’Eugène Delacroix

Selon une grille parétienne, « l’idéologie de l’immigration » est la « dérivation » théorique d’intérêts concrets bien réels (« les résidus » tout à fait matérialistes de ceux qui tirent avantage de l’immigration). Bref le discours des professionnels des bons sentiments sert de paravent à des intérêts sordides.

(via )

Partager cette publication

(1) Commentaire

  • STERIBUS Répondre

    « Le discourt des professionnels des bons sentiments sert de paravent à des intérêts sordides ». Bien vrai, tout comme :
    la prolifération des éoliennes « vertes » sert de paravent aux promoteurs (suivez mon regard vers Lille et un certain cabinet d’avocats)pour s’en mettre plein les poches.
    C’est pour eux et non pas pour l’entretien des centrales nucléaires à l’arrêt, que nos factures vont augmenter à la vitesse grand V !

    8 novembre 2010 à 11 h 41 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *