Le faux médecin de l'Islam a faillit tuer un nourrisson !

Posté le mai 07, 2010, 12:00
54 secs

Publié le mercredi 05 mai 2010 dans Nord
Eclair


Le 20 janvier 2006, Ahmed X., un bébé âgé de quinze jours, a failli mourir
d’une circoncision ratée. L’affaire est passée en appel à Douai ce mardi.


A la Cour d’appel de Douai devant le président Jean-Baptiste Avel, Mazen M., 55
ans, Français mais originaire de Syrie, répond directement qu’il est médecin. En réalité, c’est faux : il n’est pas médecin, il n’a pas passé les
équivalences permettant de valider ses diplômes algériens, il n’est pas inscrit à l’ordre des médecins en France. Il faut de longues tergiversations pour que le prévenu soit net avec le
président : il n’est pas autorisé à exercer la médecine, encore moins la chirurgie. Des « réponses d’autant plus inquiétantes », pour reprendre les termes de
l’avocat général Patrick Leleu, que Mazen M., qui travaille dans un hôpital à Cherbourg, répète que c’est dans un établissement hospitalier qu’on attrape des infections, qu’un simple coiffeur ou
une grand-mère expérimentée « fait ça très bien chez nous ». Le président Avel s’étonne : « Chez nous ? ». Réponse du prévenu :
« En Algérie ou en Syrie ».