Les dessous de la finance islamique

Les dessous de la finance islamique

Nous faisons face, depuis une trentaine d’années, à une offensive planétaire de ce que Daniel Pipes a appelé l’islam militant : celui-ci inclut l’islam radical, mais ne se limite pas à lui. Cette offensive doit être regardée en face.

L’un des vecteurs primordiaux de l’islam militant est l’Organi­sation de la Conférence Isla­mique qui a, entre au­tres, mis la main sur le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Elle a ainsi contribué à promulguer une déclaration islamique des droits qu’il faut lire jusqu’au bout pour discerner tout ce qu’elle recèle d’imposture, de perfidie et de double langage.

Ses cibles sont planétaires et incluent les États-Unis, mais l’Europe est pour elle, grâce aux bons offices d’idiots utiles divers pratiquant la soumission préventive, une zone à même de tomber assez rapidement. Son instrument de prédilection, ces derniers temps, n’est pas le foulard ou la burqa dont on parle tant, n’est pas non plus la construction de minarets, mais bien la finance islamique, souvent présentée dans la presse comme plus « éthique », voire plus efficace. Il me semble urgent et indispensable d’en parler, tant que c’est encore possible.

Tout d’abord, la finance islamique n’est pas une donnée inhérente à l’islam depuis des siècles, mais un phénomène récent. Elle n’est pas le fruit d’une volonté de respecter des principes établis depuis longtemps, mais celui d’une stratégie visant à « redonner conscience d’une appartenance commune » aux membres de la umma (communauté des croyants) et à « faire avancer l’islam bien au-delà de la umma ». C’est dit très explicitement par son principal théoricien, Sayyid Abulala Maududi, fondateur du Jamaat e-islami au Pakistan.

Ensuite, elle repose sur de simples subterfuges destinés à éviter le recours au prêt à intérêt au nom de la volonté d’éviter toute forme d’« usure » (riba). Et ces subterfuges la rendent plus rigide, plus rudimentaire que la finance telle qu’elle s’est développée dans le monde moderne. Prétendre s’appuyer sur elle constitue une immense régression intellectuelle et équivaut à rayer d’un trait de plume toute la connaissance accumulée par la pensée économique contemporaine pour lui substituer de misérables bricolages. Les sukuk, ainsi, sont des obligations dans le cadre desquelles une banque achète un bien et le revend aussitôt à un prix majoré, avec un échéancier de remboursement. Ce qui disparaît, c’est la flexibilité, les possibilités de restructuration et d’aménagement complexes des dettes et les opportunités offertes par les fluctuations des taux.

Enfin, d’autres éléments sont plus graves encore. Les investissements faits dans le cadre de la finance islamique doivent être conformes à la charia : certaines activités et façons de se livrer à ces activités sont illicites (haram). Sont concernés non seulement les jeux de hasard et l’alcool, mais aussi la liberté de parole et la liberté religieuse. Critiquer l’islam est inconcevable, dit la charia. Placer toutes les religions sur un pied d’égalité est inconcevable aussi.

Tous les investissements doivent être supervisés par un bureau de la charia : ce qui équivaut à réintroduire une surveillance des activités économiques par des religieux. L’idée qu’un prê­tre ou un rabbin puisse surveiller l’activité bancaire semble absurde. Ce qui semble absurde lorsqu’il s’agit d’un prêtre ou d’un rabbin devrait sembler plus absurde encore lorsqu’il s’agit d’un imam, si l’on considère un fait évident et avéré : si le monde juif et chrétien a vu l’essor de l’esprit d’entreprise au fil des siècles, ce n’est pas le cas pour le monde musulman qui, en termes de développement, reste l’une des régions les plus déficientes et les plus lacunaires de la planète.

La finance islamique, enfin, va de pair avec la zakat, la charité, ce qui ne poserait pas de problème si de nombreuses organisations caritatives musulmanes n’avaient pas une conception particulière de la « charité » et n’avaient pas été incriminées, dans plusieurs pays, pour contribution au financement du terrorisme…

Divers pays d’Europe ont besoin de capitaux et d’investissements. Vouloir attirer des capitaux en mettant le doigt dans les engrenages de la soumission à des valeurs et des modalités étrangères au capitalisme démocratique implique le risque de se trouver broyé entièrement par ces engrenages.

Partager cette publication

(31) Commentaires

  • Benbrahim Répondre

    parler de ce qu’on ignore ou mieux engager une fausse reflexion sur la base du rejet de l’autre, peut être par ignorance, auquel cas, il conviendrait au préalable de s’informer avant de publier n’importe quoi, ou volontairement, auquel on connait la tendance ou l’etroitesse d’ésprit de personnes qui cherchent à créer ou développer la peur dans la société. Au fait, il y en marre de faux jetons pour qui l’argent et les richesses des autres sont bons, mais n’ont même pas le droit d’avoir des croyances.   

    25/08/2010 à 16 h 12 min
  • Anonyme Répondre

     

    les musulmans, ils sont sympas quand ils ont du pétrole et quand ils marquent des buts pour l’équipe de France. Le reste, ce sont des terroristes ou des racailles en "casquettes à l’envers" (dixit une ministre de la république)

     Non, n’ utilisez pas une caricature d’ une soi – disant pensée populaire.

     

     1 La plupart des Français regrettent, j ‘ en suis sûr, qu ‘un but soit marqué par un musulman

      Mais au fait, vous avez dit " équipe de France"" ?? .Vous êtes un des seuls à ne pas voir qu ‘il ne s ‘ agit que d’ un conglomérat de joueurs qui doivent refléter au plus prés la composition des équipes de la banlieue parisienne ou marseillaise, qui s ‘ affrontent aussi bien sur le terrain qu’ aprés…Cette équipe hétéroclite ne joue plus qu ‘un rôle d’ apaisement des banlieues les soirs de match à la télé, et surtout pas de support à la fierté de la nation française.   

     

     2 Pour le pétrole, vous feignez d’ ignorer que les français qui ont encore des morceaux de pensée occidentale dans leur cerveau regrettent assez de permettre à des Emirs de maintenir un régime et une "civilisation" qui a connu la renaissance avant le moyen âge, grâce aux transferts pétroliers.

      Mis à part quelques crétins attardés,qui peut penser que les pays Arabes auraient été capable d’ inventer le raffinage, et toute la chaîne tecnhnologique et logistique pour en faire une énergie ? Sans nous, ces Emirs seraient encore en train de faire vaquer leur troupeaux de chameaux . Que je sache,les créateurs et justes consommateurs du carburant ont pendant longtemps été en occident, mais les parasites qui touchent la manne pétrolière là bas !!

     Au fait, pourquoi je n ‘ arrive pas à mettre une minuscule au mot " Emir" ? Ce serait la moindre des choses pour qualifier ces nomades qui ont vu trop de sable dérouler sous leurs pieds(1), et pas assez les jardins de Tivoli à Florence.

     

    (1) Si, si, je suis persuadé que voir trop de sable tout le long de la journée, finit par atrophier la pensée. Personnellement, je ne me suis jamais senti aussi stupide que le soir aprés une journée passée étendu sur le ventre à la plage !!

     Michel

     

     

    27/03/2010 à 18 h 51 min
  • CANDIDE Répondre

    Le systeme de prêt de la "finance islamique" est déjà en soit une imposture quant à sa prétention d’être sans intérets. Je m’explique : cela prétend ne pas décompter d’intérêts, conformément aux règle de la charia. Très bien. Sauf que c’est un peu comme dans la chanson de Jacques Brel, sur les putains domestiques – les vraies – ,celles qui font payer pas avant mais après.  Il suffit de rajouter à la dette du principal une somme qui peut etre importante et n »est en réalité constituée que d’intérêts dont on ne veut pas dire le nom et c’est règlé. Un peu comme les intérêts "in-fine" en sorte, sauf que ça n’en porte pas le nom et que c’est incorporé au principal à rembourser.

    C’est d’ailleurs intéressant comme démarche intellectuelle et typique de la mentalité islamique qui s’accomode si bien de mensonges quand ça l’arrange, mais drape cela sous des termes supposés nobles.

    12/03/2010 à 15 h 15 min
  • WatsonCorsica Répondre

    J’ai répondu 2 fois à SAS de façon très polie et courtoise mais j’ai été censuré, !!!

    Merci le modérateur !

    09/03/2010 à 20 h 28 min
  • sas Répondre

    Tout est déja dit,plié et pesé……

     

    Le livre n’est pas traduit en français et n’est pas diffusé en France.
    Mais il est présent sur toutes les librairies internationales en ligne.
    John Farmer “The Ground Truth: The Story Behind America’s Defense on 9/11?”
    07/03/2010 à 13 h 29 min
  • sas Répondre

    A watson…..exxxxccccellleeenttttt…….j en pisse encore dans ma culotte…..

    LES CORSES ET LE SENS DE L ACCEUIL DES ETRANGER…du monde entier qui dit encore l enclume…

     

    Fallait oser le mythe….corse DU peuple qui acceuille le monde entier……….a coup de C4 dynamite !!! et particulièrement les continentaux…..a chacun son collier de" tiarés"….et sa tradition;;;ET SA MAISON EN KIT.

    …sacré corse,va…sacré farceur , heureusement qu il y a la mediterranée entre nous….sinon ,il nous aurait fallut la creuser…..pour vous laisser sur votre cailloux

    Vous etes assurément plus sardaigneux et italiens que gaulois…..

    tu m as bien fait rire la corse….

    nb pour donner les juifs , pas besoin d êtrea bastia , a Paris où vous étiez ommniprésent dans tous les traffics possibles… vous vous en occupiez déjà très bien…

    bon  je suis fatigué…..ja vais me reposer…té…

    sas qui répond a watson ,parceque lui au moins m amuse…

     

    04/03/2010 à 0 h 18 min
  • Anonyme Répondre

    @ SAS,

    Comme je ne tutoie pas les gens que je n’aime pas, je vais continuer à être poli, même si vous ne méritez pas que je le sois.

    Vous venez de nous balancer toutes les calomnies, tous les mensonges, toutes les accusations gratuites & non prouvées… bref, tout ce que la propagande arabe balance sur Israël, depuis des années, en dépensant des sommes ahurissantes auprès de sociétés de communication.

    Quels sont les faits incontestables qui vous font dire que c’est le Mossad qui a opéré à Dubai, pays présumé "ami/allié" ? Il est vrai que le chef de la police entretient un feuilleton à rallonge, pendant qu’il continue à fantasmer & accuser sans preuves concrètes. Il y aurait des membres du hamas dans le coup, mais ça, on ne le dit pas trop, il est plus commode d’accabler encore & encore, Israël.  

    Quels sont les faits incontestables que vous pouvez fournir, concernant l’utilisation du phosphore pour exterminer des femmes, enfants, vieillards. Si c’était vrai, vous croyez que le hamas n’aurait pas fait usage de la force de frappe de sa redoutable propagande, relayée par Al Jazeera pour en faire une affaire à épisodes interminables ? Ces ordures ne se privent pas pour exhiber leurs enfants mutilés à chaque occasion, alors du phosphore… Encore & toujours des accusations gratuites.

    Quels sont les faits incontestables que vous pouvez fournir, concernant le prétendu commerce d’organes, invention rapportée par un journaliste suédois qui est ensuite venu en Israël où il a affirmé qu’il n’avait aucune preuve & qu’il s’était fié aux déclarations de quelques povpalestiniens, dont tout le monde connait l’honnêteté, l’amour éperdu pour la vérité & le combat pour l’information véridique. 

    Quelles sont les résolutions CONTRAIGNANTES votées à l’ONU, dominée par des pays musulmans & non alignés qui obtiennent une majorité automatique pour condamner plusieurs fois par mois, Israël, pour des fantasmes issus de grands pays humanistes tels que la Lybie, l’Iran, Cuba… membres du Conseil des Droits de l’Homme. Si demain, l’ONU décide de modifier l’ordre des 10 Commandements, il y aura une majorité automatique qui l’approuvera. Sont-ce là vos références douteuses ?

    Si un état qui élimine des assassins de la pire espèce où que ce soit, est un état terroriste, que dire de la France qui a assassiné froidement l’islamiste Kelkal à Lyon ou encore des indépendantistes brûlés au napalm dans une grotte au Gabon ou encore Ben Barka opposant politique marocain ?

    Si vous aviez la notion de la nuance, on aurait pu échanger sans problèmes. Ainsi, des soldats de l’OTAN ont bombardé par erreur il y a quelques jours, un bus où se trouvaient des enfants qui allaient à l’école accompagnés de leurs parents, et ont causé la mort de 33 d’entre eux, sans que personne ne s’en émeuve. Ah oui, vous vous souvenez du bombardement par erreur, en Irak, d’une salle où se déroulait un mariage qui a provoqué la mort de 24 personnes, mariés & invités compris ? Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive.

    Il est vrai qu’il est facile de crier avec les loups, moi, je suis pour toujours, du côté de ceux qui éliminent les hyper terroristes criminels où qu’ils soient, c’est trop con de les laisser tranquilles, comme cet assassin qui se baladait à Dubai, sans protection, dans un hôtel hyper luxueux, alors qu’il préparait la livraison de matériel de mort vers les povpalestiniens, qui comme chacun le sait, vivent un blocus inhumain à Gaza, à cause de ces salauds d’Israéliens qui leur font subir une "punition collective" .

    Tu parles Charles !!!!!

    Netchayev

     

     

     

    02/03/2010 à 18 h 28 min
  • WatsonCorsica Répondre

    SAS

    Nous avons déjà à Bastia le quai des martyrs…

    La Corse compte parmi les rares contrées qui pendant la dernière guerre n’ont livré aucun juif à l’occupant allemand. Nous en sommes fiers, les juifs de la synagogue de Bastia voulait faire figurer la Corse au même titre que " les Justes".

    Nous accueillons tous les peuples de la terre. Il y a en Corse une importante communauté d’Allemands parfaitement intégrés, d’Italiens, d’Américains. Beaucoup de métissage aussi entre Corses et pays de l’Est ( Pologne… ), Asiatiques, Africains, Berbères. Nous sommes pour le métissage si celui-ci est un facteur d’intégration et apporte un souffle nouveau sur notre culture. Ainsi, nous somme tout sauf des racistes !

    Simplement avec les Arabes ça ne colle pas. On est désolé ! Ils ne se mélangent pas et ne s’intègrent pas. Les Arabes interdisent à leurs filles de fréquenter des jeunes insulaires. En plus, ils la ramènent avec leur religion de merde et essaient de nous prendre pour des billes. Il faut donc qu’ils dégagent !

    02/03/2010 à 11 h 26 min
  • sas Répondre

    Ho les corses et les feujs……vous semblez tellement en osmose….

    …..pourquoi ne pas construire heretz le grand israel entre Bonnifacio et Ajjacio…..vous pourriez importer la place des martyrs , la mosquée d ‘alaksa et le tombeau de machin truc patriarche……histoire de ne pas être trop dépaysé par les chataîgnes et autre figatellu….

     

    …..vous lâcheriez au moins et momentanément la grappe aux femmes et enfants qui crêvent la bas comme des chiens depuis 40 ans sans que l occident ne lève le petit doigt pourstopper quoi que ce soit.

    sas qui retourne à sa sieste….aussi pour réfléchir…doumé

    01/03/2010 à 19 h 43 min
  • sas Répondre

    La définition de "terrorisme" est pourtant claire : Massacre de civils sans défense en n’importe quel lieu. Cela n’exonère pas certains Corses dont le comportement est dégoûtant, mais de là à les mettre dans le même sac que les terroristes arabo-musulmans, c’est un peu gros, Monsieur Dodo…

    dis moi momo…..dans ta définition tu peux rajouter utilisation de vais faux passeports pour assassiner dans des pays alliés ou amis , des gens élus legalement par leur peuples et chez eux…..d exterminer femmes , enfants et viellards au phospore…..de commercer sur les organes humains prélevés a l insue du plein gré des assassinés……..de chier copieusement sur le droit internationnales et les ènièmes résolutions jamais suivies d effets????

    …..alors de ta propres bouche…..tout ceci s’applique naturellement et parfaitement au comportement belliqueux et misérable d israel…et de ses tueurs…..

    …..israel est etat terroriste….je t en donne acte

    je n y avais pas moi même pensé……mais maintenant que tu décris précisément les excès du peuple élu…je t accorde l appelation de terrosistes. 

    sas ;on ne peut plus clair…

    01/03/2010 à 12 h 01 min
  • WatsonCorsica Répondre

    Merci Netchayev…

    Quand vous écrivez : " Il faut être con pour croire qu’il s’agit là d’une religion de paix "… je reconnais notre incontournable Elodie. Mais pardonnez-là, elle n’est pas tout fait responsable de ses dires… Nous sommes en démocratie, être con est un droit. Merci Elodie pour jouer ce rôle, cela nous permet de faire quelques petites mises au point…

    SAS confond la délinquance de droit commun + les CGTistes, avec le terrorisme, bravo ! Pour peu qu’il traite l’attentat suicide ayant tué 20 civils comme un simple fait de droit commun… On est mort de rire chaque fois que SAS prend la parole. Imaginez-le en magistrat, l’attentat suicide condamné à 2000 euros d’amende et un an de sursis pour dégradation de matériel humain avec mise à l’épreuve par travaux d’intérêt général pour effacer les traces de sang..

    SAS, continuez ainsi à " plastifier " pendant que d’autres " croivent  " !

    Conclusion : j’ai comme l’impression que l’islam n’a plus comme défenseur que des demeurés. C’est un signe. La prise de conscience devient chaque plus palpable que l’islam doit être considéré comme une maladie…

    01/03/2010 à 11 h 58 min
  • lefti Répondre

    les musulmans, ils sont sympas quand ils ont du pétrole et quand ils marquent des buts pour l’équipe de France. Le reste, ce sont des terroristes ou des racailles en "casquettes à l’envers" (dixit une ministre de la république)

    01/03/2010 à 10 h 18 min
  • Anonyme Répondre

    Et voilà, SAS vient de sortir de son sommeil comateux pour venir encore une fois, balancer une réaction en plein à côté du débat.

    Comparer les règlements de comptes entre caïds, l’incendie de discothèques, le plasticage de villas, le meurtre d’un préfet de la République, le racket de certains "Français"… bref, tout ce qu’un système mafieux peut commettre de pire, avec le terrorisme islamique dont l’objectif clair est la destruction massive de civils & de biens, par des moyens tordus, concoctés par des penseurs sortis de grandes universités, il y a quand même une marge, non ? Il suffit pourtant de comparer le nombre de victimes des assassins arabo-musulmans à travers le monde, avec celui des organisations terroristes & mafieuses de tous poils, NON MUSULMANES, pour mettre les choses à leur place. Pardon pour la comptabilité macabre occasionnée par ces statistiques morbides, mais il faut faire cesser les amalgames débiles & les tentatives de blanchir les véritables criminels contre l’Humanité. 

    La définition de "terrorisme" est pourtant claire : Massacre de civils sans défense en n’importe quel lieu. Cela n’exonère pas certains Corses dont le comportement est dégoûtant, mais de là à les mettre dans le même sac que les terroristes arabo-musulmans, c’est un peu gros, Monsieur Dodo…

    Netchayev

     

    28/02/2010 à 20 h 36 min
  • sas Répondre

    et les connards qui se balade dans le maquis encagoulés….qui feraillent les gendarmeries et qui plastique a tour de bras les investissements de quelques retraités qui ont eu l idée débile de sintaller la bas afin de faire circuler un peu d argent frais au travers de leur retraite….

    …..les uns enlevant et plastifiants…..pendant que les autres détournent les fond européen a la même vitesse que la Grèce….(fausses chèvres et faux élévages…) et le 3 eme tiers les mains sur les couilles a faire la sieste ou les prises d armes sur bateaux publiques……

    …..obligeant le GIGN a être héliporté pour des discussions dites syndicales?????

    …..le terrorisme c’est pas ca AUSSI…..????

    …..cagoule vaut burqua…

    sas

    28/02/2010 à 13 h 05 min
  • R. Ed. Répondre

    Je propose à tous (presque tous mais pas celui-là) de signer également nos commentaires par un cri de guerre, comme la croivante mahométane.

    Dieu le veut  (du temps des croisades )

    Sus aux Sarrazins

    Montjoye Saint Denis

    Et d’autre peut-être.

    Cela lui montrera peu-être que sa victoire n’est pas encore pour demain,ni pour jamais je l’espère.

     

    Salut à tous

    28/02/2010 à 11 h 32 min
  • Anonyme Répondre

    @ khadidja,

    Comme vous avez du mal à comprendre les posts, nous allons mettre les points sur les i.

    Notre ami WatsonCorsica a dit & redit la phrase suivante :

    Tous les musulmans ne sont pas des terroristes mais tous les terroristes sont des musulmans !!!

    Pouvez-vous prouver le contraire ? Combien avez-vous compté de Corses qui se font exploser dans des bus, des discothèques, des centres commerciaux, des grandes surfaces, des mosquées… pour assassiner un maximum de civils innocents ? Cette remarque est valable pour les Corses & pour tous les habitants de la planète. Vous saisissez ou il faut développer un peu plus ?
    Concernant votre lamentable :

    L’islam pour comprendre il faut l’étudier, mais bon, certains ici n’en sont visiblement pas capable…..

    Vous pensez sérieusement que pour étudier l’islam & pour le comprendre, il faut un certain niveau intellectuel dont nous serions privés ? Réalisez-vous les énormités que vous écrivez ? Si seuls certains êtres étaient capables de comprendre l’islam, il s’agirait d’une religion réservée à des élites peu nombreuses, faisant preuve d’une intelligence supérieure. Lorsqu’on voit les troupeaux de débiles enturbannés qui courent dans les rues avec des cadavres sur les épaules, des parents de  povpalestiniens qui affirment fièrement qu’ils veulent sacrifier leurs enfants pour le djihad, des tarés qui assassinent des croyants en prière dans des mosquées, des criminels qui cherchent par tous les moyens imaginables à faire exploser des avions bourrés de civils… Il faut être con pour croire qu’il s’agit là d’une religion de paix réservée à quelques privilégiés "capables de la comprendre". En tous cas, il n’est pas nécessaire d’avoir de grands moyens intellectuels pour comprendre vos inepties.

    Netchayev

     

    28/02/2010 à 8 h 57 min
  • fanfan242 Répondre

    Je suis d’accord avec "Khadija" pour dire que tous les musulmans ne sont pas des terroristes…

    Ceux qui vivent comme vous et moi, sans faire la prière 5 fois par jour, bref vivant à l’occidentale, seront et sont déjà les premiers visés par les fondamentalistes et traités d’apostats et de mécréants…

    D’ailleurs lorsqu’il y a eu des attentats visant l’occident, on a pu constaté que les musulmans fondamentalistes ne faisaient pas grand cas de leurs compatriotes !

    Ceci étant, le probème est qu’il est difficile de savoir qui est qui,  dans le mesure où les "fous de dieu" ont demandé aux intégristes de se fondre dans la masse et sont en général des personnes assez évoluées qui ont fait des études….

    Pour ce qui est de la finance islamiste, il est vrai que cela devient  une véritable  "assimilation" de l’ Europe et l’on ne sait où cela peut nous entraîner ou plutôt si, on le sait très bien !!!

    27/02/2010 à 19 h 45 min
  • Anonyme Répondre

    Merci R. Ed pour vos encouragements, il faut laisser ceux qui croivent, croire en leurs stupidités.

    Après le tremblement de terre qui a détruit Haïti, pendant que l’aide internationale intervenait pour sauver les malheureux qui pouvaient l’être, aucun pays arabe n’a apporté son secours ni versé le moindre centime pour assister ces noirs, qu’ils considèrent depuis toujours comme des êtres sans conscience humaine; grande tradition du trafic d’esclaves, massacres au Darfour…

    Il suffirait de prélever un faible pourcentage sur les centaines de milliards qui se baladent entre les mains des tyrans sanguinaires & cinglés qui croulent sous les revenus du pétrole, pour faire baisser fortement la misère & la faim dans le monde. Malheureusement, pour des raisons idéologiques, les débiles profonds de l’ultra gauche, des Verts & du PC, préfèrent blablater sur les taxes Tobin & autres fantasmes irréalistes. Il ne leur viendrait pas à l’idée de demander, par soildarité, une pincée de leurs revenus colossaux à ceux qui crèvent de faim & de maladies, dans leur indifférence méprisante. Ben oui quoi, on ne peut pas à la fois, se faire construire des palais en marbre avec robinets en or massif, s’offrir des rolls par centaines avec pare-chocs en or massif & donner quelques pièces à des pauvres. Faut pas gâcher, comme dirait l’autre…

    Netchayev

     

    27/02/2010 à 17 h 32 min
  • Anonyme Répondre

    ah watsoncorsica, si ce que vous dites est vrai, alors ts les terroristes en corse sont des musulmans???? non n’est ce pas, alors reflechissez un peu à ce que vous dites avant de parler.

    L’islam pour comprendre il faut l’étudier, mais bon, certains ici n’en sont visiblement pas capable…..

    27/02/2010 à 17 h 10 min
  • grepon Répondre

    d’IOSA:   "C’est vrai que les islamistes ont du fric, mais il vient d’où ce fric ?….Ce ne serait pas et par le grand des hasards le pognon que leur donne en échange du pétrole ? …A partir de cette petite remarque, il faut être con pour donner le baton à celui qui va  nous le foutre sur la gueule, non ?"

    Les arabes ayant du fric ne detiennent aucun baton significatif.    Le gros baton, les armees des Etats-Unis, ont derriere eux un pays qui ne depend pas du petrole arabe pour fonctionner.    Le prix du petrole est un prix de marche mondiale, d’accord, mais tres majoritairement les Etats-Unis recevent leur petrole cehze eux, et a cote de chez eux.    Le baton arabe qui frappe les europeens, si faible soit-il, a de la force seulement du fait de la faiblesse de votre civilisation erodee par tant de decennies de socialisme.   C’est le taux de fecondite de leur femmes soumises au sein de leur communautes de pauvres ingorants chez vous.

    27/02/2010 à 17 h 00 min
  • WatsonCorsica Répondre

    Mais oui mes amis Lefti, matthias et Elodie…

    Tous les musulmans ne sont pas des terroristes mais tous les terroristes sont des musulmans !!!

    Je répète :

    Tous les musulmans ne sont pas des terroristes mais tous les terroristes sont des musulmans…

    Ah Ah Ah ! vous allez encore longtemps nous prendre pour des cons ? Votre méthode de prendre les non-musulmans pour des idiots s’appelle la takkya. Le pire c’est pour les non-musulmans qui défendent la cause des musulmans !

    …. de pas accepter d’investir dans des entreprises d’alcool ou de tabac ou de jeux d’hasard est une idée tout à fait louable, sachant les dégats que font ces vices sur les personnes dépendantes.

    Et les dégats que font l’islam sur les cerveaux des musulmans ? l’alcool et les jeux de hasard ne sont que sucre d’orge à côté

    …. un esprit assez peu ouvert au monde musulman…

    Parce qu’en plus nous devons leur ouvrir notre esprit ? Arrêtez la coke mes amis et continuez à croiver !

    27/02/2010 à 11 h 31 min
  • Anonyme Répondre
    100.000 euros au soleil…de Bruxelles

    Au temps où Leila Shahid faisait les délices des salons où l’on cause, au temps de son séjour parisien, bien peu ignoraient son fastueux train de vie, même s’il n’était pas correct de trop en parler.

    Un tel luxe pouvait nuire à la cause palestinienne et susciter l’incompréhension des masses populaires ataviquement attachés à la Paix juste et durable…sans les Juifs de préférence.

    Ecartée de France pour une trop grande collusion avec le régime corrompu d’Arafat, Leïla est partie à Bruxelles représenter les intérêts de l’Autorité Palestinienne.

    Mais, que l’on soit à Paris ou à Bruxelles, les frais sont à peu près équivalent…et il faut bien vivre !

    Voici donc Leila Sahid dans l’obligation de faire la manche auprès du Ministre belge des Affaires Etrangères, Karel de Gucht.

    Excellence, commence-t-elle, la déléguée générale de la Palestine à Bruxelles et auprès de l’Union Européenne vous présente ses meilleurs compliments.

    Madame Shahid parle d’elle à la troisième personne…passons ! Les mystères du langage diplomatique sans aucun doute !

    Après les compliments, la quête : Elle remercie le gouvernement belge pour l’aide financière reçue en 2005 et années précédentes. « Cette assistance avait contribué à maintenir notre activité en faveur de la paix et du dialogue ».

    On peut rester rêveur devant la faculté de cette bonne dame patronnesse à vendre son activité. L’activité de Shahid en faveur de la Paix s’est résumée à diaboliser Israël sur toutes les chaînes de télévisions et dans toutes les radios, souvent complaisantes.

    Passée maître dans l’art de l’esquive, elle n’a de cesse depuis 20 ans de ne pas répondre aux questions embarrassantes pour le pouvoir palestinien.

    Au paragraphe suivant, elle sert la soupe, et hardiment, au Hamas, en des termes si élogieux qu’ils en deviennent suspects. Elle qui ne voulait pas de ce mouvement aux commandes, la voilà maintenant qui se gorge d’admiration devant les islamistes.

    L’arrivée au pouvoir en Palestine d’un mouvement porteur d’espoir, après des élections libres et démocratiques, constitue une nouvelle donne qui ne peut être ignorée de la communauté internationale.

    Rendons hommage à l’anticipation politique de Leila Shahid !

    Lorsqu’elle a écrit cette lettre, datée du 10 avril 2006, elle ne pouvait ignorer ce qui se passait à Gaza et en Cisjordanie. Affrontements entre factions palestiniennes, partisans de Mahmoud Abbas qui refusent le résultat des élections, injures, assassinats, vexations, règlements de comptes et autres joyeusetés dont elle ne manquera pas à l’occasion, de rendre Israël responsable. 

    Lire la suite sur les péripéties des povpalestiniens qui pompent à eux seuls, près de 80% des aides internationales réservées aux réfugiés, tandis que l’UNWRA (ONU) travaille exclusivement pour eux depuis plus de 60 ans. Bien entendu, l’argent de la finance islamique les ignore superbement puisqu’il est réservé aux tyrans qui vivent dans un luxe indécent, pendant qu’ils traitent comme de la merde leurs sujets, soumis à leurs caprices & à leurs coups de sabre sur la gueule ou sur les mains. Bizarre, bizarre, que le petit facteur & Mélanchon si prompts à réclamer leur sempiternel : Prendre aux riches pour donner aux plus pauvres ne disent rien sur les milliards déversés sur des ordures. Nettement plus que les traders, grands patrons & autres multinationales florissantes qu’il démolissent au quotidien…

    http://www.primo-info.eu/showdocs.php?rub=3&numdoc=Ed-387718543

     

    27/02/2010 à 10 h 19 min
  • IOSA Répondre

    C’est vrai que les islamistes ont du fric, mais il vient d’où ce fric ?

    Ce ne serait pas et par le grand des hasards le pognon que leur donne en échange du pétrole ?

    A partir de cette petite remarque, il faut être con pour donner le baton à celui qui va  nous le foutre sur la gueule, non ?

    IOSA

    25/02/2010 à 21 h 04 min
  • R. Ed. Répondre

    @ Netchayev (ouf)

     

    J’ose espérer que le troll que vous venez de souffleter d’une façon magistrale nous fera le plaisir de déserter ce site pour aller polluer ailleurs.

    La " demanderesse " de " respect " qui vient sur ce site pour nous écrire son cri de guerre à chaque commentaire, c’est non seulement dégueulasse, comme vous le dites si justement, mais en plus dégueulatoire.

    On se demande ce qu’elle vient faire parmi les mangeurs de cochon.

     

    Un kil de rouge, un calendos et un cochonou

     

     

     

    25/02/2010 à 18 h 46 min
  • Anonyme Répondre

    La finance islamique se porte très bien, merci pour elle.

    Allez faire un tour sur son site & regardez la gueule des collabos français toujours à l’affût de profits, nous expliquer que la finance islamique est une "preuve & gage de la modernité de l’islam".  Une application à la lettre du dicton : L’argent n’a pas d’odeur…

    http://www.financeislamiquefrance.fr/ 

     

     

    25/02/2010 à 18 h 05 min
  • Anonyme Répondre
    05 avril 2008 – 10H02 – France 24


    La finance islamique est en plein essor
    La finance islamique est évaluée entre 500 et 700 milliards de dollars. Ses activités bancaires, conformes à la loi coranique ou charia selon ses promoteurs, permettraient d’offrir un modèle d’économie à la fois "éthique" et rentable.

    En forte croissance, le marché de la finance islamique suscite aujourd’hui un vif intérêt, notamment auprès des banques occidentales.

    De quoi s’agit-il ?
     
    La finance islamique regroupe des activités bancaires conformes à la loi coranique, la charia. Autrement dit, ses transactions financières respectent les règles économiques, sociales et politiques de l’islam. Rien à voir donc, avec la nébuleuse du financement des activités terroristes. Ici, il s’agit d’une discipline totalement transparente.


    La principale spécificité de la finance islamique est l’interdiction de percevoir des intérêts ("riba", ndlr).

     
    Elle prohibe également la spéculation. Une dernière restriction majeure est d’ordre sectoriel : sont interdits les placements dans certaines industries comme l’alcool, le jeu, le porc, les armes, la pornographie… Enfin, elle met en avant la notion de partage des risques et des profits entre les contractants.

    Concrètement qui contrôle ces produits financiers ? Qui valide ces transactions ?
      
    Des comités indépendants constitués de docteurs de la foi assurent la conformité des produits et des techniques aux principes islamiques. Dans le monde, ils ne sont qu’une vingtaine à faire ce métier. Nous nous sommes rendus à Dubaï où nous avons rencontrés l’un d’entre eux, le professeur Hussain Hassan. Pour lui, la formation d’experts en finance islamique n’est pas assez rapide et ne répond pas au développement fulgurant des banques et autres institutions financières islamiques.

    En effet, la finance islamique connaît un véritable boum…
        
    D’ailleurs, la dernière étude de Moody’s, une agence de notation et d’analyse financière, évalue ce marché entre 500 et 700 milliards de dollars. Certains produits affichent une croissance impressionnante, c’est le cas par exemple du marché des obligations islamiques, les sukuks.

    "C’est un marché qui augmente de plus de 30 % par an", souligne notre invité, Anouar Hassoune, analyste crédit chez Moody’s. La finance islamique moderne existe depuis trente ans mais connaît un réel essor depuis quelques années seulement. Son développement est notamment considérable au Moyen-Orient et en Malaisie. La finance islamique s’exporte également, de plus en plus, dans des pays non musulmans mais accueillant une population musulmane très active… C’est le cas par exemple de certains pays africains et européens.

    Notre équipe s’est d’ailleurs rendue à Londres, un des centres mondiaux de ce marché.
      
    Pas question pour les Anglais de la City de laisser filer cette manne économique. Aujourd’hui à Londres, la finance islamique est devenue le nouveau créneau des banquiers. Qu’en est-il de la France ? Le marché est à prendre. Peu d’acteurs s’y intéressent. Mais les choses évoluent. La commission des finances du Sénat français a d’ailleurs publié fin 2007 un rapport sur ce sujet qui souligne les opportunités à saisir. Aujourd’hui, la place de Paris tente donc de séduire les acteurs de cette discipline.

    À terme, la finance islamique va-t-elle remplacer la finance conventionnelle ?

      
    Pour Anouar Hassoune, elle reste un complément pour la finance occidentale, et non pas un substitut. En pleine crise des subprimes, elle prétend proposer un nouveau modèle financier plus "éthique". Les enjeux que suscite la finance islamique incitent les grandes banques classiques (HSBC, BNP…) aux Etats-Unis et en Europe à offrir des services conformes à la charia. Reste à savoir si les grandes banques américaines et européennes arriveront à capter une part du gâteau de ce marché fort juteux….

    Voilà, pour ceux qui ignoraient cette situation & qui viennent encore nous bassiner avec notre pseudo fixation sur le monde arabo musulman & qui réfutent ses tentatives incessantes d’écrabouiller notre civilisation sous leur argent, leur arrogance, leur cynisme, leur haine pathologique… Par souci de neutralité dans ce site, je ne communiquerai pas les noms des banques qui proposent déjà des services islamisés, tandis que leurs cadres financiers, vont en stage se perfectionner à cette saloperie, bien plus nocive que l’inadmissible "Quick" entièrement hallal. Que dira-t-on demain, si, forts de leurs succès récurrents, les islamistes interdiront la vente de viande de porc dans les grandes surfaces ? Comme l’Europe a déjà le froc sur les genoux, ça ne devrait pas poser trop de difficultés.
    Voilà, Lefti, pour votre info, vous qui n’avez pas connaissance de cette nouvelle tentative de mettre au pas l’ensemble de la planète. Quant à kahdija, son "allahou akbar" est tout simplement dégueulasse.
    Il ne faut pas s’inquiéter, il y aura un nouveau Charles Martel qui se dressera sur la route des barbares pour les écraser & les renvoyer pour quelques siècles, vers le moyen âge où ils sont tellement à l’aise…  
     

    25/02/2010 à 17 h 58 min
  • grepon Répondre

    Voila une forme de nocivite d’Islam du monde moderne pour elle-meme.   La rigidite d’un tel systeme est un faiblesse de plus qui sert a l’appauvrissement plus que autre chose.    Si c’est vraiment une guerre entre la liberte et un corps de croyances tyrannique nocifs, laissons l’ennemi faire, des que tout ce qu’ils font reste dans la transparence et conforme a nos lois et jurisprudence concernant contrats prives, etc.

    Par contre, le "charite" islamique qui paie aussi pour AK, explosives, salaires de thugs, ecoles de haine, etc, est un un sujet qui devrait recevoir bien plus d’attention.  Ainsi de meme pour le charite etatique et onusien envers regimes tyranniques.   Il y en a tant.       L’avancement de la liberte comme but  est l’exacte inverse des "Droits de l’Homme" version islamique OU ONUsien*, est il ne peut pas etre surprennant de trouver l’organisme ONUsien concernant les droits de l’homme sous controle des ennemis les plus determines des droits de l’homme.   l’ONU n’est rien d’autre qu’un club privee pour les branches executifs des divers pays du monde, la majorite desquelles sont bien sur authoritaire jusqua proprement tyrannique.    l’ONU ne representent, mais aucunement, les interets des individus ou meme les branches legislatives ou judiciaires des pays du monde.    Il n’est pas surprennant de voir que leurs activites sont le plus souvent nocifs aux peuples concernes.   Et dans un tel monde de valeurs inverse our le sacrosaint ONU est une force pour l’ecrasement de l’individu en faveur des dictatures du coin, peut-etre que les pires exces de la "charite islamique" echappent de criticismes, tellement tout ce sujet ressent la pourriture.

    Pour clarifier ce que je croie etre de la charite reel, ben, ce serait ouvir ses marches d’agriculture au tier monde, au lieu de faire l’inverse sur des decennies, sans vergogne, comme le fait "l’Europe" depuis sa naissance.    OU, ce serait parachuter AK et munitions sur des villages au Sudan sous attaque des proxies de gouvernment centrale de ce pays…au lieu d’attendre dix  ans lors de parlottes dans divers paradis vacanciers, jusqua ce que tout le monde sur place soit mort, ou viole et expulse dans camp squalide dans un pays voisin.    Mais on ne pouvait pas faire simple comme ca, car le Sudan est un pays "souverain", membre de l’ONU etc.    Laisson tombe le fait que c’est une dictature horrible se foutant bien de ses populations infectees d’Islam, mais encore bien moins pour ses populations non-islamique, qui sont bon a massacrer.

    25/02/2010 à 16 h 53 min
  • R. Ed. Répondre

    Amusant …

    Le verbe croiver

    Je croive, tu croives, il croive, nous croivons, vous croivez, ils croivent…

     

     

     

    Inch (2,54 cm.) Hallal

    25/02/2010 à 16 h 49 min
  • Anonyme Répondre

    c’est clair, mais y en a ici qui n’arrive pas à comprendre que les musulmans ne sont pas des terroristes, tout ça parce que certains ont fait de grosse erreurs, ils croivent que tous les musulmans sont pareils…..

    25/02/2010 à 13 h 04 min
  • matthias Répondre

    Entierement d’accord avec lefti.

    25/02/2010 à 12 h 15 min
  • lefti Répondre

    un article de plus qui s’attaque à l’islam et fait l’amalgame entre terroristes et musulmans et qui vise à susciter la peur dans l’esprit des gens qui ne connaissent pas l’islam. Ce qui est d’ailleurs une stratégie bien connu de certains partis politiques extrémistes. Vous parlez d’une offensive planétaire: j n’ai pas encore connaissance d’une banque en France proposant ce type de service.
    "si le monde juif et chrétien a vu l’essor de l’esprit d’entreprise au fil des siècles, ce n’est pas le cas pour le monde musulman qui, en termes de développement, reste l’une des régions les plus déficientes et les plus lacunaires de la planète." je ne vois pas sur quoi ce base  cette constatation. Cette généralisation n’a pas de sens et montre un esprit assez peu ouvert au monde musulman. Ou se situe cette fameuse région?
    Il appartient à chaque musulman de juger de la conformité de cette finance islamique à sa vision de l’islam. Je ne vois pas comment vous pouvez prendre en exemple le capitalisme actuelle dont la crise financière récente et désastreuse est un exemple évident de faillite. Le fait pour une personne musulmane ou non de pas accepter d’investir dans des entreprises d’alcool ou de tabac ou de jeux d’hasard est une idée tout à fait louable, sachant les dégats que font ces vices sur les personnes dépendantes.

    25/02/2010 à 11 h 40 min

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous venez d'ajouter ce produit au panier: